Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ground Zero [OS]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
avatar

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8428
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 17958

MessageSujet: Ground Zero [OS]   Jeu 10 Juin - 19:18

Voici ma nouvelle fic wink Je pense que vous devinez de quoi elle va parler.
Vous savez donc que ce n'est pas joyeux, mais je vous laisse voir par vous-même wink




Un matin comme un autre, une journée comme une autre. En apparence. Car ce n'est pas tous les matins que votre vie, ainsi que celle de millions de gens, bascule. C'était un matin de septembre. Le 11. Le jour se levait à peine et déjà, le soleil emplissait notre chambre. Ses rayons illuminèrent la pièce et me réveillèrent. Elle était étendue à mes côtés, encore endormie. Je la regardai. Elle était si belle. Je passai ma main sur sa joue, puis caressai doucement ses cheveux. Elle ouvrit les yeux et me sourit à son tour. Elle posa sa main sur la mienne. Nous sommes restés un moment comme ça, puis j'ai machinalement regardé l'heure. Il était 8h. Je me suis retourné vers elle :
"Tu vas être en retard ! Le World Trade Center, c'est pas tout près !"
"Oh Mac, je reste encore 5 minutes !"
"Elle n'était pas censée être importante, cette conférence ?"
"Tu pourrais comprendre que je préfère mon mari ? Et puis, je te signale que toi aussi, tu as un rendez-vous."
"Oui mais moi, je n'ai pas besoin de passer trois heures dans la salle de bains ! "
Elle finit par se lever, moitié irritée, moitié amusée et commença à se préparer. Avec un petit sourire satisfait, je m'étalai de tout mon long sur le lit, appréciant le fait de pouvoir rester encore un peu sous mes draps. Vers 8h25, elle réapparut sur le seuil de la porte. Elle s'approcha de moi et m'embrassa. Je lui fis cette remarque, anodine et banale à l'époque.
"À ce soir ma chérie."
"Au revoir Mac. Je t'aime."
"Moi aussi je t'aime."
Après un dernier baiser, elle s'éloigna. Pour la dernière fois. Si ce matin-là, j'avais, comme toujours, allumé la télévision, j'aurais vu aux informations que quatre avions de ligne semblaient avoir été détournés par des terroristes, et se dirigeaient en ce moment même vers les bâtiments les plus importants de la côte. Et j'aurai pu peut-être éviter sa mort. Tout comme si je ne l'avais pas pressée de partir. Elle serait arrivée en retard, mais elle serait toujours en vie.
Mais je ne savais rien de tout ça, pas plus que les millions de New-Yorkais, déjà en train d'envahir les rues et les buildings. À mon tour je me suis préparé. Et à 8h40, je suis descendu dans la rue. En cette magnifique journée, aucune personne, moi y compris, n'aurait pu se douter qu'elle était à l'aube de la pire journée de sa vie. Sauf ceux qui avaient pris la peine d'allumer leur télévision. Mais ils n'étaient que trop peu nombreux. C'est ainsi que quelques minutes plus tard, personne ne réagit lorsque l'avion passa au-dessus de nos têtes. Sauf une femme, qui du haut de son immeuble, passa la tête à travers la fenêtre et cria :
"C'est un attentat ! Ils viennent de l'annoncer ! Des avions ont été détournés !"
Alors que chacun se demandait s'il fallait lui accorder attention, un terrible son lui donna raison. J'étais plutôt loin des tours jumelles, mais la déflagration se fit sentir jusqu'à moi. L'explosion résonna dans le silence qui s'était emparé de la ville. Les murs et le sol tremblèrent. Un immense panache de fumée s'éleva. Et ce fut le chaos. Des hurlements, des sirènes se firent entendre. Chacun partait en courant, tentait de joindre un proche. Ce que je fis avec Claire. Elle ne répondit pas. Soit elle était tranquillement en train d'assister à sa conférence, soit... Mais je me refusais cette idée. Mais elle ressurgit lorsqu'un homme cria :
"Elle a touché une des deux tours !"
Je me suis senti défaillir. À mon tour, je me suis mis à courir en cette direction. Mais avec le monde qui s'amassait dans les rues, j'eus un mal fou à me frayer un passage. Et avant d'avoir pu atteindre ma destination, je fus arrêté par un second cri. Devant moi, un homme pointait le ciel. Un second avion arrivait droit sur nous. J'eus à peine le temps de réaliser ce qu'il se passait que je le vis s'écraser sur la seconde tour. Les hurlements redoublèrent, se joignant au mien. Je me suis précipité, j'ai tenté d'aller la chercher. Mais je n'ai pas pu rentrer. Malgré mes cris.
Aujourd'hui, je me rends compte que si j'avais simplement dit que j'appartenais aux Marines, j'aurais pu entrer. Sauver des vies. Sauver la sienne. Mais à l'époque, je me suis laissé repousser, et j'ai attendu, unissant mon désespoir à celui des autres. Les visions d'horreur étaient entrecoupées de celles de survivants, rassemblant leurs dernières forces pour franchir les portes. À la fois, nous étions heureux de les voir, et malheureux car ce n'était pas ceux que nous attendions. J'espérai à chaque fois que c'était elle. J'ai attendu un long moment. Jusqu'au moment où nous avons entendu ce craquement sinistre. Les forces de l'ordre nous ont hurlé de nous écarter. Et quelques instants plus tard, les tours se sont effondrées, et avec elles la majeure partie de nos espoirs. J'ai attendu encore et encore, puis j'ai perdu tout espoir et je suis rentré. En voyant cette pièce que j'avais quitté seulement quelques heures auparavant, j'ai craqué. Je me suis laissé tomber à même le sol et j'ai laissé couler mes larmes jusqu'à en perdre connaissance. Car j'avais perdu toute raison de vivre."


La lettre était parsemée de larmes au fil des lignes. À ces larmes s'ajoutèrent celles de la personne qui était en train de la lire.

"Tu l'as trouvée."
"Je... je suis désolée... je ne voulais pas, je suis tombée dessus par hasard et..."
"Il fallait que tu la lises un jour. Je n'ai jamais eu le courage de te la donner."
"Pourquoi tu ne m'as rien dit ?"


Mac Taylor contempla la jeune fille qui se tenait devant lui. Ses yeux étaient rougis par les pleurs. Mais il savait qu'en d'autres temps, elle avait des yeux magnifiques. Ceux de sa mère.

"Papa ?"

Il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Il savait qu'un jour, il aurait à affronter ses questions. Mais le souvenir était encore vif et il se mit à pleurer. Emma Taylor, également submergée par l'émotion, laissa de nouveau échapper ses larmes. Puis Mac s'écarta et s'efforça d'avoir le courage de tout lui raconter, elle avait le droit de savoir. Ils s'assirent et il commença son récit, ponctué par des sanglots.

"À l'époque, j'étais encore dans l'armée, mais j'allais bientôt la quitter. On m'avait proposé un poste à la police scientifique de New York. Nous habitions à Chicago. J'avais un rendez-vous avec mon futur chef, le 11 Septembre. Claire en a profité pour aller à un séminaire qu'elle devait faire depuis des années. Comme tu avais cinq ans, nous avons choisi de te laisser chez grand-mère. Et nous sommes partis. Si j'ai écrit cette lettre, c'est pour ne pas avoir la douleur de tout revivre, alors je n'ai pas besoin de tout te raconter à nouveau. Je savais que la nouvelle ferait vite le tour du monde, j'avais une décision à prendre et..."
"Mais Papa, pourquoi ne pas m'avoir dit qu'elle était morte !?"
"Je pensais... je suis désolé ! J'étais tellement effondré ! Comment annoncer à ma fille que sa mère qu'elle aimait plus que tout au monde était morte alors que je ne voulais même pas y croire moi-même ? J'ai préféré te dire qu'elle était partie. Je n'ai pas réfléchi. Je te jure que j'ai essayé de te le dire, je ne voulais pas que tu gardes une mauvaise image de ta mère. Mais chaque fois, c'était trop dur. J'ai mis des jours à écrire cette lettre. Et même ça, cela me coûtait trop. Je suis désolé. J'aimerais revenir en arrière et ne jamais être venu ici. Ou alors, ne jamais l'avoir laissée partir. Je m'en veux tellement !"
"Papa, tu n'y es pour rien ! Ce n'est pas toi qui a détourné ces avions."
"Mais c'est à cause de moi si nous étions à New York. C'est à cause de moi si tu n'as plus de mère et que tu as vécu en croyant qu'elle t'avait abandonnée."


La tristesse les submergea à nouveau et les sanglots reprirent. Les souvenirs défilaient dans la tête de Mac, croulant sous le regret et la douleur. Emma n'arrivait plus à contenir ses émotions, bouleversée par toutes ses révélations. Mais elle espérait arriver à faire comprendre à son père qu'elle ne lui en voulait pas. Elle le comprenait. Puis elle se leva :

"Papa. je voudrais aller la voir."

À son grand étonnement, il se leva. Il partit dans sa chambre et en ressortit, avec un petit paquet et ses clés de voiture.

"Bien sûr."

Il la conduisit donc en direction du cimetière où Claire reposait. Lorsqu'ils arrivèrent devant la tombe, le chagrin les reprit, et ils durent s'efforcer de ne pas pleurer. La tombe était recouverte de fleurs, que Mac venait arroser ou déposer chaque jour.

"Un jour, tu m'as demandé pourquoi nous avions quitté Chicago."
"Et tu m'as répondu que c'était pour ton travail."
"Je n'avais qu'une envie, le refuser. J'étais persuadé que ce serait insupportable de vivre dans la ville qui m'avait tout pris."
"Alors pourquoi es-tu resté ?"
"Pour que, même si tu n'en avais aucune idée, tu restes proche de ta mère. Et que, le jour où j'aurais eu le courage de t'emmener ici, tu puisses y revenir quand tu le désires."


Suite à ces mots, il ouvrit le paquet qu'il avait emmené et déposa son contenu sur la tombe. C'était une plaque en or, sur laquelle était écrite :

"La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime." [Victor Hugo]
À Claire Conrad Taylor, disparue le 11 Septembre 2001. Ton mari et ta fille.


Deux roses étaient également gravées dessus, encadrées par un coeur. Mac se redressa et passa une main autour des épaules de sa fille, qui s'appuya contre lui. Il n'avait pas oublié un fragment de ce qui s'était passé ce jour-là, il revoyait les visages, les heures avec exactitude, pouvait prononcer les discours au mot près. Même s'il aurait voulu tout effacer, il savait que ces souvenirs resteraient ancrés en lui jusqu'à la fin. Mais désormais, il n'était plus tout seul pour avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manhattan25
The Concierge Of Crime !
avatar

Séries suivies : The Resident - Young Sheldon - TBBT - Newport Beach - Nash Bridges - Suits - Good Doctor - CSI LV - The Blacklist - ...
Perso(s) Préféré(s) : Conrad Hawkins - Randolph Bell - Mina Okafor - Sheldon - Léonard - Howard - Penny - Grissom - Sarah - Hodges - Greg - Ryan - Seth - Sandy - Kirsten - Summer - ...
Nombre de messages : 21971
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2010
Points : 32371

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Jeu 10 Juin - 20:30

Cet OS est très triste triste triste snif mais très très bien écrit respect2 respect2 respect2 respect2

La lettre est très bien faite, elle décrit bien le point de vue de Mac et le 11 septembre ( qui a été très horrible pour les américains )

C'est vrai que dans ce cas là, Mac n'a pas pensé à dire qu'il était marines, avec les cris, les personnes affolés à ses côtés et penser que Claire était morte ne l'a pas aidée du tout ! Et si il était rentré, sa fille aurait sûrement était orpheline !

Merci pour cet OS Ma p'tite Car"ds, comme toujours il est sublime et c'est un plaisir de te lire happy happy xcited xcited

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky

avatar

Perso(s) Préféré(s) : Stella
Nombre de messages : 4236
Age : 27
Date d'inscription : 19/02/2009
Points : 14865

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Dim 13 Juin - 13:06

Très émouvant cet OS. Quelle tristesse n'empêche!!!

Waaa j'en ai les poils qui se lève en repensant à cette catastrophe.

Merci en tout cas, c'était bien écrit !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melindashepard
"Dans les pires moments quand tout semble perdu, tu es à mes cotés." - Stella
avatar

Perso(s) Préféré(s) : Mac et Stella
Nombre de messages : 4833
Age : 33
Date d'inscription : 05/12/2009
Points : 14681

MessageSujet: Re:Ground Zero [OS]   Jeu 17 Juin - 9:07

Avec beaucoup de retard, désolé, je laisse un com!!

Cet OS est sublime, très triste mais très beau

On ressent bien la douleur de Mac et de sa fille!!! Tu m'étonnes qu'il ne lui ai rien dit, c'était tellement dur pour lui, il espérait la revoir....

Encore bravo Carods, tu écris vraiment bien, c'est toujours un plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
avatar

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8428
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 17958

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Jeu 17 Juin - 11:43

Merci les filles calin Je suis contente que vous ayez aimé Wink biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenia

avatar

Perso(s) Préféré(s) : Stella !!! Mais aussi Mac, Lindsay, Danny et tous ceux de l'équipe ^^
Nombre de messages : 708
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2010
Points : 10340

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Jeu 17 Juin - 15:59

Avec encore plus de retard que la miss Meli Embarassed je viens te dire moi aussi que j'ai adoré cet OS !!!

Il est très beau... Triste certes, mais très émouvant ! snif

Je comprends parfaitement que Mac ait pu culpabiliser et réagir ainsi, et puis... maintenant que sa fille sait, ils vont pouvoir faire leur deuil ensemble... pauvchou

Très bel OS donc... respect Très agréable à lire et très prenant... Bravo, merci calin calin et à très vite pour le prochain ! mred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
avatar

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8428
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 17958

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Jeu 17 Juin - 17:59

Merci Selenia calin biz

J'ai quelques idées d'autres OS en effet, je vais profiter de mes vacances pour les écrire tong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sira_

avatar

Séries suivies : Les experts (Las Vegas, Manhattan, Miami), NCIS, Drop Dead Diva, Femmes de loi, Section de recherches & beaucoup, beaucoup d'autres
Perso(s) Préféré(s) : Sara Sidle - Nick Stokes - Jessica Angell - Don Flack - Natalia Boa Vista - Horatio Caine - Ziva David - Tony DiNozzo - Marie Balaguère
Nombre de messages : 100
Age : 18
Date d'inscription : 02/08/2018
Points : 424

MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   Lun 13 Aoû - 16:52

C'est magnifique aussi bien le moment que la manière dont c'est écrit. Grand bravo à toi.

Encore une fois t'as bien failli me refaire pleurer c'est si triste... triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ground Zero [OS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ground Zero [OS]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gundam] 1/100e Tieren Ground Type
» Figurines Ground Zero Games
» [DMT]Burn It The The Ground !
» haunting ground (la route hantée)
» Gundam Wing Ground Zero - Reku Fuyunagi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: csi ny - Fanfictions :: [csi:ny] OS - Ship-
Sauter vers: