Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 18 Déc - 22:55

Séries Verbotene Liebe et Medicopter 117
Genre Drame et slash
Rating NC-15
Disclaimer Les personnages ne m'appartiennent pas (encore heureux), je ne fais pas ca pour l'argent.
Note de l'auteur Je me suis lancée dans un genre... En fait, chaque chapitre sera divisé en 2 et chaque "sous chapitre" ce sera la meme scene mais vu par les 2 personnes du chapitre.

Je sais que les deux séries ne sont pas connus (enfin surtout Verbotene Liebe...)... Mais bon, pour ceux qui voudrait en connaitre un peu plus autant sur une que sur l'autre
Medicopter 117 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Medicopter
Verbotene Liebe : http://fr.wikipedia.org/wiki/Verbotene_Liebe
Et maintenant le casting :

Personnage Florian Lenz
Acteur Jo Weil
Profession Infirmier urgentiste au sein de Medicopter
Ce qu'il faut savoir
Florian est né le 29/08/1980 à Munich. Il a un frère jumeau, Oliver. Mais c'est lui l'ainé, il est né 20 minutes avant son frère. A leur naissance, Florian est "le plus chanceux". Les parents n'ont pas assez d'argent pour garder les deux enfants, et c'est lui qu'ils décident de garder.
Ses parents travaillent dans le monde du cirque, ce qui veut dire tout le temps sur la route. Tant qu'il est jeune, ca ne le dérange pas. Il devient meme monteur de chapiteau, car il n'aime pas se donner en spectacle.
Mais au bout d'un moment le manque de stabilité commence à lui peser. Il entreprend des études pour devenir infirmier. Il réussit son examen final haut la main.
Il quitte la troupe du cirque et s'installe à Munich pour se sédentariser, c'est là qu'il obtient un poste en tant qu'infirmier urgentiste à la base de Médicopter.

Personnage Oliver Sabel né Oliver Lenz
Acteur Jo Weil
Profession Gérant d'un bar
Ce qu'il faut savoir
Oliver est né le 29/08/1980 à Munich. Il a un frère jumeau, Florian. Mais c'est lui le benjamin, il est né 20 minutes après son frère. A leur naissance, Oliver n'a pas de chance. Les parents n'ont pas assez d'argent pour garder les deux enfants, et c'est lui qu'ils décident d'abandonner.
Pendant toute son enfance, il va être balladé de foyer en foyer, jusqu'à ses 10 ans. Là une famille de Düsseldorf décide de l'adopter. Ses parents adoptifs ne sont pas très riches, mais ils l'aiment comme si c'était leur véritable enfant. Oliver n'est pas passionné par les études. Il décroche rapidement et se retrouve serveur dans un bar. Il aime faire la fete et à des idées pour améliorer le bar dans lequel il travaille. Après quelques années, son chef, lui propose de devenir associé. C'est comme ca qu'il se retrouve co-gérant du bar dans lequel il travaille depuis quelques années. Il y apporte certaines modifications et le bar est de plus en plus réputé à Düsseldorf.
Personnage Christian Mann
Acteur Thore Schölermann
Profession Serveur dans le bar de son frère pour financer ses études
Ce qu'il faut savoir
Christian est né le 26 septembre 1984 a Munich. Il a un grand frère, Grégor, qui possède un bar très réputé. Christian a un rêve celui de devenir boxeur professionnel. Pour le moment c'est son frère son coach. D'ailleurs parallèlement à sa carrière de sportif, il a repris ses études, dans le monde du sport elles aussi.
Etant passionné de sport, il a participé à des compétitions de boxe et il en a gagné pas mal. Il commence donc à se faire un nom dans le monde de la boxe.

_________________
Chapitre 1 Christian & Florian
Partie 1 POV Christian

Si j'avais pu penser que cela m'arriverais un jour je crois que au départ, j'aurai pensé à me suicider. Moi, Christian Mann, 26 ans, boxeur amateur pour le moment, mais tentant de devenir pro avec l'aide de Gregor mon frère, je ne pensais pas que cette histoire pourrait m'arriver.
Tout à commencé, un banal lundi comme les autres. Je me rends au travail, enfin, pour pouvoir payer mes études je suis serveur dans le bar de mon frère, le "No Limits". Mon travail avec Gregor au bar me plait, même si je n'ai pas envie de passer ma vie à servir des cafés, cocktails, champagne et autres boissons à des gens. Je veux travailler dans le sport, soit devenir boxeur professionnel, ce qui est mon rêve majeur, soit travailler dans le sport en tant que coach sportif ou quelque chose comme ca.
Enfin, Gregor est d'excellente humeur aujourd'hui, et il me laisse ma journée comme ca, sans que je lui ai rien demandé. J'ai donc une journée de libre, alors que je ne l'avais pas du tout prévue. J'avais pensé aller voir Coco ma petite amie, mais elle est en cours elle aussi et donc pas possible. Alors je décide de faire du sport. Après tout ca ne peut pas me faire de mal. Je fais des études dans ce domaine là, il faut bien que je m'entretienne si je veux arriver à devenir le champion que je rêve d'être.
Je décide d'aller courir sur le stade le plus proche de là où travaille Gregor, comme ca s'il a un problème, je pourrais toujours aller l'aider. Rapidement, je commence à me sentir un peu fatigué, mais je met ça sur le compte du manque d'entrainement. Il faut dire que le "No Limits" fonctionne bien et que c'est très rare que Gregor me donne ma journée comme ça, mais je ne vais pas m'en plaindre.
Je continue donc mes tours de stades, je sens que je fatigue, mais il faut que je dépasse ça. Je me bats jusqu'au bout et quand je sens que ca ne va plus, je finis par arrêter. Je suis complètement essoufflé mais c'est bon ca. Ça veut dire que je me suis donné à fond. Je récupère mes affaires et je pars à la douche. Après l'effort, un peu de réconfort et de détente ne me fera pas de mal. Sauf que dans la douche, tout ne se passe pas exactement comme j'aurai pu le penser. Je laisse couler l'eau sur moi, je ferme les yeux quelques instants, le temps de me détendre et ensuite, je vais pour attraper mon gel douche, c'est là que je remarque que ma main tremble. Après ça c'est total blackout.
Quand mes yeux se décident enfin à s'ouvrir à nouveau, je suis sanglé et allongé dans un hélicoptère, enfin au vu du bruit, je pense à un hélicoptère, mais bon je n'en suis pas sûr non plus. C'est là que je l'ai rencontré la toute première fois. C'est là que j'ai rencontré Florian, un homme qui allait changer ma vie, même si pour le moment je n'en étais pas du tout conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 18 Déc - 23:11

Excellent début Razz ça donne envie de lire la suite !

D'ailleurs, elle est ou ? Il faut que je la lise ! Il faut que je sache qu'est-ce qui va arriver ensuite !

happy happy

J'aime beaucoup calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 24 Déc - 17:43

Merki ma Myrtille...
La suite elle est là...
Alors juste avant, juste pour faire connaissance, avec les personnes qui sont plus ou moins mentionnés dans ce chapitre.

(la brune c'est Gina et la blonde c'est Karin)...

Juste pour que vous voyez à quoi ressemble Gregor, le frère de Christian (meme si dans ce chapitre, il n'en est pas question)

Donc maintenant voici le chapitre 1 partie 2, qui est en résumé, le chapitre 1 partie 1 mais vu par Florian

________

Chapitre 1 Christian & Florian
Partie 2 POV Florian


Aujourd'hui est une journée qui allait marqué mon existence pour toujours. Mais pourtant la journée avait commencé tout ce qu'il y a de plus normal. Cela faisait maintenant 2 mois que je m'étais installé à Munich. 2 mois que je vis dans un petit studio. J'aimerai viser plus grand, pourquoi pas une colocation avec d'autres personnes, mais pour le moment, je vis seul. C'est un peu compliqué pour moi qui ait eu l'habitude de toujours vivre entouré de monde. Donc ma solitude actuelle, j'ai beaucoup de mal à la vivre. J'espère que ca ne va pas durer trop longtemps. Enfin, je ne suis seul que le soir, ou quand je ne suis pas en service à la base de Medicopter. Je suis à mon appartement pour manger et dormir c'est tout.
Je m'appelle Florian Lenz, j'ai 30 ans. Je travaille à la base Medicopter de Munich, c'est du secours héliporté. J'ai toujours eu plus ou moins une âme de cascadeur, ca me plait de voler en hélicoptère, j'aime la poussée d'adrénaline que me procure la plupart des hélitreuillages. J'ai toujours aimé faire de la voltige, enfin si on peut appeler ca de la voltige. Ça en est quand même un peu, parce que dans certaines situations ce qu'on doit faire est vraiment périlleux. Je pense à un des derniers sauvetages qu'on a fait. J'ai dû aller récupérer un homme que ses amis pensaient morts dans l'entonnoir d'une machine qui sert à mettre le bois en morceau, enfin en confetti quoi. Sauf que la machine s'est mise en route et que le temps manquait rapidement. Donc je suis allé directement dans l'entonnoir, ma collègue Karin est descendue avec le treuil, elle a pris l'homme. Puis pendant qu'elle le soignait. Ma collègue pilote Gina m'a fait passé le treuil et il s'est bloqué. J'étais presque condamné. Rien ne pouvait arrêté la machine à confettis et le treuil était à 2 ou 3 maitres au dessus de moi. J'ai pris appui sur ce que j'ai pu et par chance en sautant, j'ai réussi à attraper le bout de tissu blanc que avait été par chance placé là. Grâce à ca, j'ai pu détacher le treuil et je suis remonté. J'espère quand même ne pas trop risquer ma vie dans le futur, je suis encore jeune et je ne veux pas mourir tout de suite.
Là, début de journée, je me rend au travail en moto. J'ai bien une petite voiture, mais mon âme de cascadeur veut que je roule en moto. Donc, je disais je me rends à mon travail, comme à mon habitude, je suis pile à l'heure, enfin à 5 minutes près quoi. Je salue mes collègues et directement je vas au vestiaire me changer, ca serait vraiment pas une idée de partir en intervention sans la combinaison rouge. Je me change donc et je retourne voir les collègues. On boit un café tout en discutant, on attend la première intervention surtout. Enfin on attend que l'alarme retentisse. On s'occupe. Puis l'alarme retentit, ca fait 45 minutes que le service a commencé. L'intervention va être assez simple, déjà parce qu'elle se situe au stade et que donc pour se poser ca va être franchement simple.
En arrivant au stade, je pense que c'est une personne qui s'est tordu une cheville ou un poignet. Mais c'est quand même bizarre qu'ils nous aient appelé. Dans ce cas là, un simple médecin aurait été plus simple.
Là, c'est plus compliqué, enfin un homme est enfermé dans la douche et il ne répond pas. Comble de malchance je dirai, les portes s'ouvrent vers l'intérieur, ce qui veut dire qu'il est surement appuyé contre la porte et que vu la taille des douches, c'est lui qui bloque la porte. Les secours présents commencent à parler de couper la porte, moi j'ai une autre idée. Je vois une ouverture au dessus des douches. Je me dis que si quelqu'un me fait la courte échelle, je devrais arriver là haut et de là je rentre dans la douche, je déplace délicatement la victime et comme ca par la suite, ils peuvent ouvrir la porte et on pourra le secourir normalement, sans tout casser. Mon idée est retenue. Donc un des policiers me fait la courte échelle et sans grande difficulté, j'arrive à l'ouverture. C'est exactement ce que je pensais, l'homme bloque la porte. Je descends sans trop de difficulté. Mais arrivé en bas je fais un total blocage, pas sur le fait que je vois une homme complètement nu. C'est plutôt lui. Il est diablement beau. Oui car je suis gay. Je le cache un peu parce que c'est pas une chose si simple à avouer. Mais j'aime les hommes et celui là est particulièrement craquant. Bon enfin, j'attrape la serviette de toilette et je la pose sur lui pour qu'il garde un minimum d'intimité. Puis je le soulève et comme ca, Karin et Gina peuvent entrer à leur tour. C'est là qu'une des entraineurs, enfin des personnes qui travaillent au stade nous dis que c'est Christian Mann. Bizarrement, il semble connu pour beaucoup de monde mais pas pour moi. Karin l'examine, il ne se réveille toujours pas. On ne sait pas trop ce qu'il a. On le met sur la civière et on part pour l'hôpital. C'est pendant le transport qu'il finit par se réveiller et ses yeux bleus finissent de me faire craquer. Mais vu que c'est une super star ici, j'ai bien peu de chances de finir avec lui. D'ailleurs, il ne doit pas être gay, et il doit avoir une petite amie. Autant dire chance totalement nulle pour moi.
Si seulement j'avais su. Non c'est mieux que je ne connaisse pas mon futur, ca pourrait réellement influencer mes choix présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 25 Déc - 19:03

Superbe ! On a la vision de la situation des deux cotés !

J'aime beaucoup la façon que tu l'écris :) c'est très intéressant à lire happy

Continue comme ça ! J'adore !

Sur ce, une petite suite ? happy2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Jeu 30 Déc - 17:43

@Myrtille : Merci pour le commentaire... et pour le point de vue des 2 personnes, ca va être comme ca jusqu'à la fin (enfin a peu près tout le temps)... et avant 2011 ... voici une nouvelle petite suite.

Bon changeons de scene fufufu
_____
Chapitre 2 Christian & Florian
Partie 1 POV Christian

L'incident de la douche s'est passé, il y a 2 mois maintenant. Sauf qu'en 2 mois ma vie a radicalement été obligé de changer. En effet, le banal incident que j'ai eu, a réussi à m'obliger à mettre un terme definitif à ma carrière de boxeur. En fait, il a été détecté une myocardite, ou en francais, une infection du myocarde, le tissu musculaire du coeur. Donc, je n'ai plus le droit de faire de gros efforts physiques, sinon je risque tout simplement une attaque cardiaque, je dois dire que ca me fait peur. Donc du statut de potentielle future star des rings, je suis redevenu simple serveur du "No Limits". Mais le sport me manque trop. Alors je sais pas, je vais tenter de chercher un compromis. D'ailleurs, ca fait franchement peur à Coco. Elle me soutient depuis toujours mais elle a toujours peur qu'il m'arrive quelque chose, elle me traite comme si j'étais en porcelaine et je dois avouer que ca commence à me taper sur le système sérieusement.
Mais bon, je l'aime et malgré le souci monstre qu'elle ne devrait pas se faire, ca me fait plaisir qu'elle se fasse du souci. Ca me montre à quel point elle tient à moi.
Mon souci majeur du moment, c'est trouver un 4ème colocataire. En effet, après être parti, puis revenu, Fabian a finalement décidé de partir pour de bon. Ce qui fait qu'on se retrouve à 3 dans un appartement pour 4. Oui, parce que je vis dans l'appartement avec Coco et Miriam. Mais à 3 ca fait un peu cher. Donc, on a décidé de se lancer à la recherche du 4ème colocataire comme ca au moins on aura moins de charges à payer. Enfin, le propriétaire recevra toujours la meme somme d'argent, mais pour nous ca sera un peu plus allegé. On a fait passé des annonces dans différents journaux et maintenant il faut qu'on attende. On verra bien ce qu'il va se passer par la suite. Si on trouve personne tant pis, on trouvera une autre solution, mais je suis sûr qu'on va trouver quelqu'un. Après tout, il doit bien y avoir des gens à Munich qui sont à la recherche d'une colocation.
Le lendemain à mon réveil, j'ai un message sur mon portable, un homme semble très interessé par la proposition, il veut me rencontrer rapidement. Je pensais qu'on aurait à attendre longtemps, mais finalement peut être pas tant que ca. Je lui donne rendez vous, pour midi au No Limits comme ca au moins, si après m'avoir rencontré, il est toujours interessé, je pourrais lui faire visiter l'appartement.
La matinée se passe tranquille. Une matinée comme il y en a tant d'autres. J'aime mon travail, mais c'est pas très épanouissant pour moi. Après tout c'est normal, je me destinais à une carrière de boxeur et je me retrouve serveur. Donc quand j'ai un peu de temps, je fais des recherches, j'aimerai toujours travailler dans le milieu du sport mais sans devoir faire des efforts surhumains, enfin sans risquer la crise cardiaque quoi. J'ai pas encore parlé de ça à Coco, mais je sais déjà comment elle va réagir. Elle ne va pas vouloir. Elle est surprotectrice. Mais qu'elle le veuille ou non, mon bonheur total passe par le fait que je fasse un metier en rapport de près ou de loin avec le sport.
J'y réflechirai plus tard, parce que mon rendez vous vient d'arriver. Son nom, Florian Lenz, me disait quelque chose et maintenant que je le vois en face de moi, c'est pareil. J'ai déjà rencontré cet homme quelque part mais je ne sais meme plus où.
On se met à discuter autour d'un verre. C'est là que je comprends où je l'ai rencontré. Il est infirmier urgentiste, et il travaille à la base Medicopter. Il fait donc parti de l'équipe qui m'a sauvé au stade.
Il semble interessé, moi aussi ca m'interesse parce que il a un emploi stable, des revenus stables et donc c'est pas lui qui nous gênera pour payer le loyer ou tout ca. On n'a pas de problemes avec ca, mais tomber sur un étudiant, c'est pas la meme chose. Enfin, ils savent parfois moins bien gérer l'argent qu'ils ont.
Florian veut voir l'apparement tout de suite. Il est un peu en désordre, mais c'est pas grave. On visite l'appartement. Il a l'air complètement enchanté de ce qu'il voit. Il se laisse 24 heures et il me laisse 24 heures pour réfléchir.
24 heures plus tard, c'est à dire le lendemain vers midi, il me rappelle. Moi j'en ai parlé aux autres colocataires, ils sont d'accord. Florian accepte lui aussi. On a donc un nouveau locataire et il m'a l'air bien sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 1 Jan - 19:19

Ahhhhh, ils se sont rencontrés et ils vont habiter dans le meme appartement O.O

Ah lalala !

Il va arriver quoi entre lui et Christian et il va arriver quoi entre Coco et Christian O.O

Une suite ???

La suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Mer 5 Jan - 23:00

La voila la suite Myrtille
__________
Chapitre 2 Christian & Florian
Partie 2 POV Florian

Ça fait maintenant 2 mois que j'ai rencontre Christian. Je ne l'ai jamais revu depuis, mais je ne désespère pas de le revoir un jour qui sait. Après tout, si le destin l'a mis sur ma route une fois, je ne vois pas pourquoi il ne le remettrait pas sur ma route une deuxième fois. Je me fais peut être des idées, surement d'ailleurs, mais je crois en mon destin et je me dis que je l'ai déjà rencontré et vu que j'ai flashé sur lui, mon destin me permettra de recroiser sa route un jour où l'autre. D'ailleurs depuis son accident, je me suis renseigné à son sujet. Ce n'est pas rien, il a été champion. Mais, j'ai aussi appris que sa carrière a été stoppé net après notre 1ere rencontre. En effet, les médecins lui ont diagnostiqué une myocardite et je sais bien que myocardite et sport sont complètement opposé. Le pauvre, ca ne doit pas être facile pour lui.
Bon, pour en revenir à moi, je travaille toujours à Medicopter, mes collègues commencent à m'appeler cascadeur. J'aime toujours autant mon travail. Mais j'aime de moins en moins le studio où j'habite, alors tous les jours dès que je me lève et après un petit jogging pour me mettre en forme, je m'arrête à mon bureau de tabac préféré et j'achète le journal du jour. Là, je consulte les annonces et aujourd'hui, par chance, je tombe exactement sur ce que je cherche. 3 colocataires, ils ont une chambre de libre et financièrement ca coince un peu. Je me vois déjà y vivre. Enfin, il y a un numéro de téléphone. Il est encore tôt, mais je me dis que ca peut être ma chance, donc j'appelle. Comme je m'en doutais, je tombe sur un répondeur. Mais ce n'est pas grave, je laisse un message. Il a bien dis son nom, mais je n'ai pas spécialement écouté ce moment là.
Il me rappelle un peu plus tard, et là j'entends clairement son nom. J'ai faillit tomber quand il l'a dit. C'est une fois de plus le destin qui l'a mis sur ma route, c'est pas possible autrement. Il faut absolument que j'ai la "place". Mais que je ne me montre pas non plus ultra proche sinon Christian va avoir des doutes à mon sujet. Il me donne rendez-vous à midi dans un bar en ville. Je ne veux pas me montrer trop motivé. Mais il ne faut pas non plus que je me montre trop éloigné. Il faut que mes motivations ne soient pas "Je veux à tout prix vivre avec Christian". Mais plutôt, "Je ne veux pas vivre seul et une colocation me semble une très bonne chose". C'est pour ca que dire directement "je signe où" à 13h ne sera pas une bonne chose, vaut mieux que je me laisse du temps pour réfléchir même si je pense que je sais déjà quelle sera ma réponse. Je pense pas, j'en suis sûr. A part que l'appartement soit catastrophique et que la chambre qu'il me propose soit insalubre, normalement, je vais vivre avec Christian et je suis très heureux de ca. Après tout, j'ai eu un coup de foudre pour cet homme, il y a 2 mois mais je ne sais pas grand chose à son sujet.
Je passe ma matinée à tourner en rond dans mon appartement, je ne suis de garde que cette après midi. Je regarde les minutes défiler. Quand enfin arriver 11h45, je décide de me mettre en route. Je ne sais pas exactement où est le bar, mais bon, Christian m'a dit en centre ville et je ne suis pas non plus complètement idiot. Je commence à connaitre cette ville quand même Elle n'est pas si immense que ca. Je trouve le bar assez facilement et je suis même un peu en avance. Mais qu'est ce que je ferai pas pour pouvoir "vivre" avec mon Christian, enfin non pas mon, juste Christian, même si j'aimerai que ca devienne mon. J'entre dans le bar et je le repère assez facilement au bar. Il a pas vraiment changé en 2 mois. On discute un long moment, je veux visiter l'appartement, c'est ce qu'on fait. J'avoue que je suis totalement enchanté de la visite et de ce qu'il s'est passé. Par contre, je ne connais pas les autres colocataires, Christian m'a dit que c'était 2 filles, dont sa petite amie.. C'est là que c'est un peu plus compliqué pour moi. Il a donc une petite amie, elle s'appelle Coco. Mais ce n'est pas un problème, si déjà je peux devenir ami avec Christian, ca sera un bon début.
Comme je l'avais prévu, je garde mon avis définitif pour demain. Enfin, je me donne 24 heures. Puis, il faut que Christian en parle avec les autres colocataires.
Le lendemain à 12h, je le rappelle. Je suis d'accord pour emmenager avec eux et lui et les filles sont d'accord aussi. J'ai un énorme sourire sur mon visage ... Je suis heureux. Je vais vivre avec Christian Mann, l'homme qui me fait tant fantasmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Jeu 6 Jan - 20:19

Superbe suite Very Happy

J'ai hâte de lire la prochaine :)

PS : pourquoi t'es pas sur MSN :O et que tu réponds pas à mes MPs Sad ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Mar 11 Jan - 10:01

Merci ma Myrtille... La suite elle est là...

Alors changement de chapitre... et bon petit /!\ /!\ y a des tres fort rapprochements dans cette partie... Ah et INNOVATION ... je commence par le POV Florian
__________
Chapitre 3 Christian & Florian
Partie 1 POV Florian

Je ne pensais pas que vivre avec Christian ca serait si dur. Non, en fait, c'est vivre avec Christian et Coco qui est compliqué. J'aime Christian, mais dès qu'il rentre à l'appartement, il me salue juste et il va voir sa Coco. Je sais que c'est normal après tout, on n'est pas meilleurs amis, on n'est pas de la même famille, alors il me considère juste comme son colocataire, ce que je peux comprendre. Ce qu'il faut que je comprenne d'ailleurs parce que ca va me pourrir la vie si ca continue comme ca. Il ne fait pas attention à moi, c'est pas grave. Il est bien avec "sa Coco" très bien je vais vivre ma vie à côté. Enfin, je vais tenter de voir comment il réagira s'il apprend que je suis gay. Enfin, je joue avec le feu, parce que si ca se trouve, il est totalement homophobe. Je ne vais pas quand même rejeter ma vraie nature pour ses beaux yeux. En plus, je pense que j'ai trouvé l'homme idéal. Il travaille à la salle de sports où j'ai mes habitudes. Je suis peut être sauveteur, enfin infirmier urgentiste, mais j'ai une vie à côté et je fais pas mal de sport, je suis basketteur semi-pro, donc j'ai besoin de faire du sport pour rester en forme. Mon coach à la salle de sports, Timo, m'a déjà fait des propositions plutôt indécentes, donc je sais que si je me rapproche un peu plus de lui, j'ai potentiellement un homme qui pourrait m'aider à tenter de rendre Christian jaloux. Si Christian n'est pas jaloux j'aurai quand même quelqu'un. Même si je ne pourrais jamais l'aimer totalement vu que mon esprit est totalement accaparé par Christian et on va dire que le fait qu'il arrive à se promener dans l'appartement torse nu ne m'aide pas.
Vu que je ne travaille pas aujourd'hui, je vais mettre mon plan à exécution Je me rend à la salle de sport. Timo est là, je sais que je n'ai pas grand chose à faire pour qu'il tombe dans mes bras. Il m'a déjà fait pas mal d'avance et je pensais trop à Christian. Je ne pouvais pas répondre favorablement. Mais vu que dans le monde tout beau de Christian, il n'y a que Coco. Je vais m'amuser à mon tour. Comme d'habitude, je demande à Timo de me coacher. On commence la séance, et je lui montre clairement mes intentions pour le reste de ma journée. Je ne suis pas l'exclusivité de Christian, vu que pour le moment, l'exclusivité de Christian c'est Coco. Il n'est pas non plus mon exclusivité, toujours à cause de Coco. Alors je vais m'amuser. Timo comprend rapidement mes intentions. Enfin, il faut dire que quand même j'ai l'impression d'être assez clair et ca doit être le cas.
Une fois mon entrainement terminé, je donne mon numéro de téléphone ainsi que mon adresse à Timo, pour qu'à la fin de sa journée, il me retrouve chez moi. Enfin, à l'appartement que je partage avec Christian, Coco et Miriam. Mais je sais qu'en fin d'après midi je serai un peu tranquille. Coco et Christian ont décidé d'étudier à la bibliothèque et Miriam est bloquée pour un moment au bar. Donc, j'ai l'appartement pour moi. Je fais un peu de rangement, que Timo n'ait pas l'impression que je vis dans un taudis. Mais j'ai pas vraiment le temps de ranger grand chose que déjà quelqu'un vient sonner. Il ne me semblait pas que Timo finissait si tôt, mais bon ce n'est pas forcément lui, ca peut être des amis à Christian, Coco ou Miriam, ou alors ca peut être un de mes colocataires qui a oublié ses clés.
Je vais ouvrir et c'est Timo qui m'explique qu'il a réussi à se libérer plus tôt et donc, il est venu plus tôt. Ça me fait plaisir qu'il se libère juste pour moi, même si les sentiments forts qu'il éprouve à mon égard ne sont pas partagé, je sais que je peux prendre du bon temps avec lui, mais vraiment du bon temps.
Je le fais entrer, on s'installe sur le fauteuil, on discute, on boit un peu, et rapidement ses mains commencent à se faire vraiment baladeuses sur mes cuisses. Ça ne me pose pas de problème après tout, c'est pour ca que je l'ai fais venir. Nos visages se rapprochent dangereusement, jusqu'à ce que nos lèvres se rencontrent et il se lance dans un baiser passionné. Je répond à ses attentes, enfin je crois. J'ai surtout envie de me sentir homme à nouveau. Après tout, ca fait 2 mois et demi que je vis avec Christian et même si au point de vue amical, on se rapproche quand même, je rêve de lui, mais je sais que ce n'est pas réciproque. Mon esprit étant accaparé par lui, je ne regarde même plus les autres hommes. Mais je suis bien décidé à ce que ca change. C'est d'ailleurs pour ca que j'ai invité Timo à l'appartement.
Nos lèvres se découvrent petit à petit. Puis c'est mes mains qui commencent à s'agiter, ou plutôt à déboutonner sa chemise avant de la faire voler dans le salon. Je sais que les autres ne rentreront pas de suite, alors forcément je me lâche un peu. D'ailleurs, Timo fait exactement la même chose avec ma chemise. Puis je le pousse pour qu'il s'allonge sur le canapé du salon, je pensais pouvoir arriver à attendre d'être dans ma chambre pour le faire. Mais c'est affreux, j'ai besoin d'un homme et je n'ai pas envie de bouger du canapé du salon, vu que personne ne va arriver tout de suite, on va le faire là. Je me détache lentement de ses lèvres et mes baisers commencent à descendre. Je suis tellement captivé par Timo que je n'entend même pas la porte de l'appartement s'ouvrir. C'est un "Florian" prononcé par Christian qui me sors de là.
Je finis par me retourner comme ca au moins je peux voir sa réaction. D'ailleurs, il n'y a pas que la sienne. Il y a celle de Coco que je me prend en direct dans la tête. Je dois dire que j'ai l'impression que ca les dérange autant l'un que l'autre que je sois gay. Je récupère nos affaires à Timo et moi et on part dans ma chambre. Je ne pensais pas que Christian réagirait comme ca, mais bon, tant pis, j'ai voulu jouer et je crois que j'ai perdu.
Une fois dans ma chambre, je ferme la porte a clé et avec Timo on termine ce qu'on avait commencé. Ça me fait du bien de me sentir mec à nouveau. Christian n'aime pas les gays, tant pis, je ferai avec, s'il ne me veut plus dans l'appartement, je chercherais une autre colocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Mar 11 Jan - 23:00

Pauvre Florian !

J'ai hâte de voir le point de vu de Christian sur cette situation Razz

La suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Lun 17 Jan - 18:13

Merki Myrtille de toujours laisser un ch'tit comm...
Pauvre Florian... il a pas la pire situation... il a trouvé un mec avec qui se sentir homme à nouveau, il y a pire comme situation... bon d'accord, ca aurait été bien si Christian avait mieux réagit... mais qui sait, peut être que Florian se fait des idées...
______

Chapitre 3 Christian & Florian
Partie 2 POV Christian

Depuis que Florian s'est installé avec nous à l'appartement. J'ai l'impression que ca se passe bien. Enfin, il est super. Je ne parle pas assez avec lui, d'ailleurs je le regrette. Mais je pense clairement que c'est un super colocataire. Je me trouve bien certains points communs avec lui. Puis il faut dire que vivre ensemble, ca rapproche les gens. Il n'y a pas que lui mais bon, lui c'est le nouveau donc on s'intéresse un peu plus à sa vie qu'à celle des autres colocataires. Je pense qu'avec le temps, ca pourrait vraiment devenir un très bon ami. Mais je sais pas comment il me ressent moi. Depuis qu'il a emménagé, je n'ai rien changé de ma vie d'avant. Je passe beaucoup de temps avec ma Coco. Mais bon c'est la femme que j'aime donc c'est surement normal que je passe plus de temps avec elle qu'avec mes colocataires. D'ailleurs, j'ai l'impression d'être le seul dans cet état d'euphorie que procure l'amour. Je n'ai jamais vu Florian ramener qui que ce soit à l'appartement, mais je pense juste qu'il ne ramène pas de filles parce qu'il est un peu pudique et que bon, il peut penser que s'il ramène une fille, ca va poser des problèmes à Miriam qui sera la seule célibataire de la colocation. D'un côté, je peux comprendre ca, mais pourtant il ne devrait pas. Il faudra peut être que je lui explique que Fabian, l'ancien colocataire, était en couple, mais que ca ne dérangeait pas Miriam le moins du monde. Elle ramène bien des hommes parfois. Je pense qu'il ne faut pas se priver juste pour ne pas mettre mal à l'aise. Après tout, je m'affiche bien avec Coco et ca ne dérange personne à l'appartement ou alors ils ne me le disent pas. Enfin, Coco étant colocataire elle aussi, ca serait bête que ca leur pose un problème.
J'ai des examens à réviser en ce moment alors je passe pas beaucoup de temps à l'appartement. Je préfère aller à la bibliothèque de l'université pour réviser. D'ailleurs vu que Coco aussi prépare des examens, on se retrouve à la bibliothèque et on révise ensemble. Il parait que c'est plus facile d'étudier comme ca, enfin pour moi ca fonctionne. J'ai l'impression d'apprendre mieux, même si je ne suis pas sûr du résultat quand je serai devant ma copie d'examen.
D'ailleurs aujourd'hui, avec Coco on avait décidé d'aller à la bibliothèque pour étudier. Mais vu que les examens se rapprochent à grand pas, il est de moins en moins facile de trouver une place. D'ailleurs c'est tellement bondé aujourd'hui, qu'avec Coco on décide de rentrer à l'appartement. Je sais que Florian ne travaille pas aujourd'hui. mais je n'ai pas son agenda imprimer dans la tête, puis on n'est qu'ami, il m'a dit qu'il devait aller à la salle de sport. J'espère avoir l'appartement juste pour Coco et moi. Ça nous ferait du bien de nous retrouver juste elle et moi, sans les autres colocataires. C'est pas que je n'aime pas Florian et Miriam, mais bon, je peux pas profiter de ma Coco comme je le voudrais.
On arrive a l'appartement, j'espère qu'on sera seul. Mais en entrant c'est le choc, genre le truc auquel je n'aurai jamais pensé. Je vois Florian très occupé. Je sais que j'ai dis qu'il pouvait avoir une vie privée malgré le fait que Miriam n'en ai pas pour le moment. Mais là, c'est pas ce que je pensais. Je le voyais bien avec une fille et des enfants plus tard. Oui, je l'imaginais comme ca, mais il va falloir que je revois ma copie. Il vivra peut être en couple plus tard, mais avec un homme.
Florian est en train de coucher avec un mec sur le canapé du salon. Je n'ai pas l'impression qu'il nous a entendu arrivé. Je l'appelle et c'est à ce moment là qu'il daigne tourner la tête. Je suis pas enchanté de le savoir gay. Mais j'ai l'impression que c'est pire pour Coco. Ils partent dans la chambre de Florian et je ne les revois pas de la soirée. C'est peut être mieux comme ca.
Je sais que je ne devrais pas le juger sur sa sexualité, mais je n'ai jamais eu d'ami homosexuel et je ne sais pas comment m'y prendre avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Dim 23 Jan - 0:36

Ahhhh j'aime toujours autant ! happy

J'adore ton style d'écriture Very Happy

Et puis, j'ai hâte de savoir ce qui va arriver dans tout ça ! Pauvre Florian, qui s'est fait prendre dans le mauvais moment....

La suite !!!!

Continue comme ça, tu écris vraiment de bonnes histoires :) !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Dim 23 Jan - 11:46

Merci Myrtille
Peut être que Florian voulait que Christian le voit sur le canapé ... enfin ... je ne vais rien ajouter

Changeons de scene et compliquons nous un peu l'existence (parce que pour le moment c'est mignon et gentil, mais bon faut bien que ca devienne compliqué)...
Retour à la normale, on commence par le POV de Christian (ah et si si nouveauté... y a des dialogues maintenant (qui seront forcément repris dans l'autre partie quand c'est des dialogues entre Christian et Florian))
__________
Chapitre 4 Christian et Florian
Partie 1 POV Christian

Depuis qu'on sait tous que Florian est gay, enfin est attiré par les hommes c'est sûr, d'ailleurs il est peut être bissexuel, mais bon, je ne l'ai pas vu avec beaucoup de filles donc je pense qu'il est gay. Donc depuis qu'on a appris l'homosexualité de Florian, les relations au sein de la colocation ont bien changé. Enfin, surtout la relation amicale Florian/Coco. Pour moi, tout comme pour Miriam, ca ne change pas grand chose qu'il soit gay. Par contre, Coco déteste clairement les homosexuels, donc elle évite clairement Florian. Moi je suis entre les deux. D'ailleurs ca crée des tensions entre Coco et moi. J'aime ma Coco, mais je peux pas laisser tomber Florian, juste parce qu'il est gay et que ma petite amie est totalement homophobe.
De toute façon, avec les examens qui ont commencé, je n'ai plus trop à m'occuper de ca. Cette après midi, j'ai une épreuve importante, Coco, elle n'a rien aujourd'hui. Je lui ai demandé de me rejoindre devant la fac à la fin de mon épreuve. Sauf que l'épreuve se passe bien et que je finis même en avance. C'est sur cette épreuve que j'avais fondé pas mal d'espoir et j'espère ne pas être déçu. Elle m'a semblé pas trop compliqué, c'est peut être ca le problème.
Donc je sors avec une petite demi heure d'avance par là. On s'est donné rendez vous à notre lieu habituel. Je vais pouvoir passer un peu plus de temps avec elle d'accord, c'est juste 30 minutes de plus, mais c'est mieux que rien. J'arrive à l'endroit en question et on peut pas dire que ce que je vois m'enchante complètement. Ma Coco est en train d'embrasser un autre homme. Je pense à une blague sur le coup, le coup classique pour tenter de me rendre jaloux, mais en fait on dirait pas. Elle a l'air de le savourer ce baiser, en plus, ca peut pas être le coup pour me rendre jaloux puisqu'elle ne se doutait pas que je finirais plus tôt. Je vais taper sur l'épaule de Coco, j'en ai vu assez je crois pour comprendre qu'elle m'a remplacé.

"Tu comptais me le dire quand ?
De toute façon je voulais quitter l'appartement, j'en peux plus de vivre avec l'autre.
Florian ?
Tu oses encore l'appeler par son prénom ?
Ça te pose tant de problème qu'il aime les hommes ?
L'homosexualité, c'est pas normal. On nous a toujours appris qu'un homme devait vivre avec une femme.
On aurait pu quitter l'appartement tous les deux et vivre ensemble.
T'es trop bête Tu parles à l'autre, comme si c'était encore ton ami
Mais c'est mon ami
Oui, et bien tu vois, je veux pas que mon petit ami ait des amis gays.
Et t'as rien trouvé de mieux que de me remplacer sans m'en parler ?"

Je ne voulais même pas entendre sa réponse. Elle m'a remplacé sans me prévenir, juste parce que j'ai un ami gay. Je ne peux pas en vouloir à Florian. Il est gay, et alors ? Il a le droit d'aimer qui il veut et surtout comme il veut. Non, mais ce que m'a fait Coco est impardonnable. Mais je l'aimais quand même beaucoup. Je rentre à l'appartement dévasté. Mes examens ne sont pas finis, mais je ne sais même pas comment je vais arriver à les passer les dernières épreuves. Je n'ai plus goût à grand chose pour le moment. Je laisse des larmes couler, j'arrive à l'appartement, il n'y a personne, après tout, c'est normal, Florian et Miriam travaillent. Je vais dans la chambre que je partageais avec Coco. J'emballe toutes ses affaires dans des valises et je pose ca dans le salon, qu'elle vienne les chercher quand elle veut. Je ne veux même plus la voir. Je m'enferme ensuite dans ma chambre pour craquer complètement. Je sais que normalement un homme c'est fort et ca ne craque pas mais bon, voir sa petite amie embrasser un autre homme et s'entendre dire, je préfère être avec lui qui est homophobe plutôt qu'avec toi qui arrive à trainer avec des personnes qui ne sont pas "normales". C'est dur à encaisser.
Je reste un long moment dans ma chambre. Puis, il faut bien que je finisse par sortir. Surtout que je commence à avoir soif. J'ai entendu un peu plus tôt la porte s'ouvrir, je me dis que ca peut être Coco qui est venu récupérer ses affaires. Je vais dans le salon et en fait c'est pas Coco, c'est Florian qui est rentré. Il est installé sur le canapé.
Je ne comprends pas ce que Coco lui reproche. Après tout être gay, c'est juste une sexualité différente, tout le reste est pareil. Je veux dire, ce que Florian nous a dis alors qu'on ne savait pas qu'il était gay, c'est pas différent de ce qu'il pensait vraiment à ce moment là. Enfin, je vais me servir un grand verre d'eau. D'ailleurs Florian s'aperçoit que je ne vais pas bien. Il vient me voir

"Christian, quelque chose ne va pas ?
C'est Coco.
Quoi ? Elle est ?
Pas envie d'en parler.
Viens t'asseoir sur le canapé, quand ca va pas faut pas rester seul."

Le pire c'est que je crois qu'il a raison. En restant seul je repense encore et toujours a ce que Coco m'a dit.

"Tu veux pas me dire ce qui est arrivé à Coco ?
Elle..."

C'est dur pour moi de lui dire, Coco est partie parce que tu es gay et que je m'entends bien avec toi.

"Elle... On a rompu.
... Rompu ? Mais pourtant ca avait l'air de marcher comme sur des roulettes entre vous.
Il faut croire que je pensais que ca marchait entre nous. Mais elle n'était pas de cette avis.
Elle t'a donné une explication ?
C'est plutôt ce que j'ai vu qui a été assez explicite."

J'ai adoré le regard qu'il m'a lancé a ce moment là. C'était juste excellent. Enfin, c'est vrai quoi, si je n'avais pas vu Coco avec cet homme en train de s'embrasser passionnément, je crois que j'aurai pu être aveugle encore longtemps.

"Elle... Je l'ai vu embrassé un autre homme quand je suis sorti de mon épreuve."

J'ai baissé mes yeux et j'ai vu la main de Florian remonter doucement le long de ma cuisse. D'un coup, j'ai ressenti du dégoût pour lui.

"Oh tu fais quoi là ? Je suis pas gay moi je te rappelle. Tu peux te taper qui tu veux, mais pas moi. Je suis pas comme toi. Je t'accepte comme tu es, mais t'imagine pas qu'il va y avoir un truc entre nous. Coco t'acceptait pas, enfin n'acceptait pas les gays et n'accepte pas que son petit ami ait des amis gays c'est pour ca qu'elle est partie."

Je me suis levé et je suis allé dans ma chambre, Florian a bien dit quelque chose, mais je ne l'ai pas entendu. Je venais de perdre ma petite amie à cause du colocataire gay et en plus on dirait que le colocataire en question est à fond sur moi. Ça va plus du tout. Je m'enferme dans ma chambre. J'ai vraiment besoin d'être seul. Je ressortirai surement plus tard juste pour aller manger. Quoique manger ne fait pas parti de mes priorités actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Dim 23 Jan - 22:25

Ohhh non, pauvre Christian !

Mais d'un autre coté, c'est une chance pour floflo de le convertir et de pouvoir enfin avoir Christian comme petit copain !

Une petite suite svp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 29 Jan - 10:46

La conversion, je sais pas pourquoi mais je pense que c'est pas gagné, enfin pas pour tout de suite quoi... Parce que la réaction de Christian a pas non plus était toute belle et gentille, mais bon, qui sait...
Bref... voila la suite (la meme scene vu par Florian)
__________

Chapitre 4 Christian et Florian
Partie 2 POV Florian

Ça fait 3 semaines que cette histoire a eu lieu, et ca fait pratiquement autant de temps que Timo est au courant. Je pouvais pas rester avec lui, après la nuit qu'on a passé. C'était très bien, mais je me suis retenu de l'appeler Christian. Quand je lui ai tout avoué, il l'a plutôt mal pris. Ce qui peut être compréhensible. Mais je ne voulais pas le faire souffrir plus, je ne voulais pas qu'il s'imagine qu'il pouvait se passer quelque chose entre lui et moi alors que dans ma tête, c'était une histoire entre moi et Christian qui germait, même si je sais que pour Christian c'est pas pareil. Lui c'est Coco, Coco et encore Coco.
J'ai eu honte de ce que j'avais fais à Timo, c'est pour ca que ca fait 3 semaines que je ne suis pas allé à la salle de sports. Je n'avais pas envie de le voir. Mais l'ambiance à l'appartement, depuis qu'ils savent que je suis gay, est tellement mauvaise qu'il faut que je trouve un moyen de me changer les idées. Je ne parle pas de mes problèmes au travail. C'est pour ca que pour me détendre, je décide de retourner à la salle de sport, après tout, elle est publique cette salle, je ne suis pas obligé d'aller voir Timo si j'ai envie de m'entrainer.
Je commence à m'entrainer dans mon coin, sans rien demander à personne. Il faut surtout que j'évacue cette rage que j'ai en moi et puis faut que je me calme, avant d'avoir à affronter à nouveau, les "joies" de la colocation.
Mais même si je lui ai rien demandé, Timo vient me voir. Forcément ca me met mal à l'aise

"Content de te revoir Flo
Je m'en veux toujours de ce que j'ai pu te faire.
C'était bien, même si ca n'a été qu'une nuit. Je t'en veux plus. J'ai compris, enfin tu m'as clairement expliqué et je crois que c'était mieux comme ca. C'était mieux de tout arrêter avant que je ne m'attache beaucoup plus à toi. Là ca aurait été pire, que tu me fasses rêver des choses avant de me jeter comme une chaussette quand tu aurais eu la voie libre avec Christian. D'ailleurs vous en êtes où tout les deux ?
Ça n'a pas beaucoup bougé. Il est collé à sa Coco. Il a pas trop mal pris mon penchant pour les hommes, c'est plutôt elle qui ne me parle plus.
T'as tenté quelque chose vers Christian ?
Je te dis qu'il est collé à sa copine.
Tu devrais tenter sans trop le brusquer de te rapprocher de lui. Peut être pas lui sauter dessus, mais déjà tente d'avoir son amitié, puis qui sait ce qu'il pourra se passer.
Mais pourquoi tu fais ca pour moi, Timo ? Surtout vu ce que je t'ai fait.
Tout le monde à droit au bonheur, même toi Flo.
Oui, mais toi ?
Chacun trouvera la personne qui lui est destiné, toi c'est Christian, dès que je te parle de lui t'as des étoiles dans les yeux. C'est lui ton homme, faut juste qu'il s'en aperçoive. Et c'est pas en restant juste colocataire, qu'il verra quelque chose.
T'as raison, merci Timo.
A bientôt Flo
A bientôt"

Discuter avec Timo m'avait vraiment boosté à nouveau. Après tout il avait raison. C'est pas en restant le simple colocataire de Christian que je vais faire avancer les choses. Il faut qu'on devienne ami enfin, qu'on soit un peu plus que de simples colocataires. Je pense pas devenir son meilleur ami à la vie à la mort tout de suite, mais quand même, un minimum.
Je retourne à l'appartement, qui pour le moment semble vide. Il y a juste une valise dans l'entrée, mais bon, je ne la remarque pas spécialement. J'ai des colocataires un peu étranges des fois, donc ca ne m'étonne pas, si ca se trouve, c'est Miriam qui part en voyage, enfin qui va voir son frère en Australie. J'attrape un truc à grignoter et un Coca au frigo et je vais m'installer tranquille sur le canapé devant la télévision. Je suis seul, ca me permet de réfléchir à ce que je pourrais tenter avec Christian, enfin à la manière dont je pourrais tenter de me rapprocher un peu de lui.
Je pensais être seul dans l'appartement, mais je vois Christian sortir du couloir qui mène aux chambres. Il a vraiment pas l'air bien du tout. C'est l'occasion rêvé de me rapprocher un peu de lui. D'ailleurs, je vais le rejoindre à la cuisine. Je ne peux pas être (tout de suite) son amant, mais je peux au moins être un "confident".

"Christian, quelque chose ne va pas ?
C'est Coco.

Là dans ma tête, elle est morte ou à l'hôpital. Je veux dire, ce matin, Christian est parti passer son épreuve ultra importante, et elle devait le rejoindre après. S'il est dans cet état c'est qu'il a dû se passer quelque chose.

Quoi ? Elle est ?
Pas envie d'en parler.
Viens t'asseoir sur le canapé, quand ca va pas faut pas rester seul."

Je vais assurer et assume complètement mon rôle de début de confident.

"Tu veux pas me dire ce qui est arrivé à Coco ?
Elle...Elle... On a rompu."

Au plus profond de moi même, je suis heureux, mais à un point que je n'imaginais même pas pensable. Christian est de nouveau libre et donc, je peux potentiellement commencer à imaginer aller beaucoup plus loin qu'une simple amitié avec lui. Mais bon ca je le montre pas.

"... Rompu ? Mais pourtant ca avait l'air de marcher comme sur des roulettes entre vous.
Il faut croire que je pensais que ca marchait entre nous. Mais elle n'était pas de cette avis.
Elle t'a donné une explication ?
C'est plutôt ce que j'ai vu qui a été assez explicite. Elle... Je l'ai vu embrassé un autre homme quand je suis sorti de mon épreuve.

Le pauvre, je comprends qu'il n'aille pas du tout. Mais par contre, j'ai pas contrôlé mes gestes pour le coup. D'habitude, je contrôle tout, je me contrôle surtout parce que bon oui je fantasme sur Christian, mais je sais que lui c'est pas du tout la même chose. Mais là bizarrement, le fait que je le sache libre, me permet de me lâcher, d'ailleurs je me lâche trop et Christian s'en aperçoit. Oui, parce que le coup de la main sur la cuisse qui remonte, est assez voyant. Mais c'est peut être mon coté de très bonne humeur qui veut ca.

"Oh tu fais quoi là ? Je suis pas gay moi je te rappelle. Tu peux te taper qui tu veux, mais pas moi. Je suis pas comme toi. Je t'accepte comme tu es, mais t'imagine pas qu'il va y avoir un truc entre nous. Coco t'acceptait pas, enfin n'acceptait pas les gays et n'accepte pas que son petit ami ait des amis gays c'est pour ca qu'elle est partie.
Excuse moi Chris..."

Bon bah de potentiel petit ami, il passe à pire ennemi. En plus, c'est presque à cause de moi s'il a quitté Coco. En plus, vu ce que je viens de faire, je crois que j'ai ruiné le peu de chance que j'avais de tenter de me rapprocher de lui. Nos relations sont repartis à zéro. Non ca doit même être pire, parce que là, il sait que je suis attiré par lui, alors que quand je l'ai rencontré, il ne s'en doutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 4 Fév - 22:00

Changeons de scene et ... non je ne dirais rien de plus...
_____

Chapitre 5 Christian et Florian
Partie 1 POV Christian

Ça va bientôt faire 2 mois que je ne suis plus avec Coco. Ça va aussi faire autant de temps que je sais, enfin je pense que Florian est attiré par moi. Quand il a fait ce qu'il a fait, c'est a dire faire remonter sa main le long de ma cuisse, j'ai vraiment réellement été dégoûté. Je ne suis pas attiré par les hommes, je ne suis pas gay, et pourtant. Cette main, enfin ce geste là, même s'il m'a déplu très fortement sur le coup m'obsèderait presque depuis un mois et demi. Mes relations avec Florian ne se sont pas forcément amélioré réellement en 2 mois, je pense qu'il s'en veut de ce qu'il a fait, mais d'un côté, il a peut être raison de s'en vouloir. Je pensais que j'arriverai à le considérer comme un bon ami, ou peut être plus. Mais le fait de savoir que dans sa tête, quand il me voit il se passe bien plus de choses que dans la mienne, c'est sur qu'il peut s'en vouloir. D'ailleurs, quelques fois, je suis mal à l'aise en sa présence, dans la salle de bain par exemple. Il est venu une fois, avec juste une serviette autour de la taille et j'étais en sous vêtement et je m'apprêtais à aller prendre ma douche. J'ai vu a travers le miroir le regard qu'il me lançait et j'ai compris que j'aurai été gay, je pense que ca aurait pu nous rapprocher encore un peu plus et que j'aurai pu ne pas la prendre seul cette douche. Mais je ne suis pas gay et d'ailleurs je le lui ai rappelé une fois de plus.
Depuis le départ de Coco (qui est venue très rapidement récupérer ses affaires (et qui d'ailleurs à mis les points sur les i avec Florian)), on a une nouvelle colocataire, Judith. Aujourd'hui, c'est son anniversaire, donc bon, même si entre Florian et moi, c'est plus vraiment de l'amour fou (j'en serai plus à de l'ignorance), c'est juste redevenu un simple colocataire et ca ne sera rien de plus. On va faire bonne figure et sortir en discothèque avec Judith, Miriam et des amis de Judith qu'on a croisé à l'appartement. On va aller s'amuser comme des jeunes.
La soirée commence quand même à l'appartement, où on offre les cadeaux à Judith et ensuite on va s'amuser. J'ai vraiment envie de totalement m'amuser. Il faut que j'arrive à passer au dessus de mon histoire avec Coco. C'est bon, elle s'est bien moquée de moi, elle n'accepte pas que j'ai des amis homosexuels, c'est son problème pas le mien.
Je pensais passer une super soirée en discothèque, mais je sais pas, il se passe un truc qui me dépasse totalement. Je m'amuse avec Miriam et Judith et puis des inconnus, mais j'arrive pas à détacher mes yeux de Florian. J'ai toujours envie de savoir ce qu'il fait. Lui par contre, il s'amuse vraiment beaucoup à ce que je vois. Il se rapproche d'un mec et le mec en question se rapproche de lui.

"Christian, qu'est ce qu'il se passe ?
Rien rien, je vais boire un coup au bar, continue de t'amuser Judith. D'ailleurs, tu veux quelque chose ?
Non merci ca ira."

Ah bah au moins, ca c'est fait. Je ne suis pas discret quand je garde un œil sur Florian pour qu'il ne se fasse pas prendre pour un con. D'ailleurs, c'est ce qu'il se passe. Je jette un œil sur l'homme en question et il va voir ailleurs pendant que Florian s'est éclipse. Mais pourquoi ca me pose tant de problème que ce mec soit si proche de Florian ? Florian revient, l'homme fait comme si de rien était. Sauf que c'est bon, il faut arrêter de prendre Florian pour un con. Je décide d'aller les séparer.

"T'arrêtes de te foutre de la tronche de mon pote ?
Christian, laisse moi vivre ma vie. Va voir ailleurs.
Quand t'es parti, Florian, il a été voir ailleurs.
Je te laisse avec ton garde du corps, réglez vos problèmes. Ravi d'avoir fait ta connaissance."

J'aurai aimé voir le regard de Florian a ce moment là. Mais bon, c'est pas possible. La soirée commence sérieusement à m'énerver. Je rentre à l'appartement et je vais directement m'enfermer dans ma chambre. Pourquoi le fait que cet homme qui se moquait de Florian et le touche me dérangeait à ce point ?

"Christian, qu'est ce qui t'as pris ?
Laisse moi
C'est compliqué, tu m'aimes pas, tu n'es pas comme moi, et dès que j'essaie de m'amuser et d'aller voir ailleurs tu me l'empêches aussi. Laisse moi vivre, ou aime moi, mais fais ton choix."

Je ne réponds rien à ca. Florian finit par partir. S'il avait raison, si je l'aimais... Non impossible, je ne suis pas gay. Je n'ai jamais été attiré par les hommes. Je ne suis toujours sorti qu'avec des filles, je ne vois pas pourquoi du jour au lendemain je deviendrai bissexuel. D'accord Coco a été la pire des connes avec moi. Elle a joué et elle a gagné. Mais c'est pas une raison pour que d'un coup je devienne bi. Tous les hommes déçu par une fille ne se mettent pas à aimer les hommes à cause de ca. Il est tard, je vais dormir, ca m'éclaircira les idées surement et demain ca ira mieux.
La nuit se passe, mais elle est longue, j'arrive pas à dormir, je ne comprends pas ma réaction. Enfin, si j'ai fini par la comprendre ce matin et ca, ca me fait peur.

"Christian tu comptes vivre dans ta chambre pour le restant de tes jours ?
Pars
Non, non faut qu'on discute.
J'ai pas envie.
C'est pas grave. J'ai besoin de savoir.
Je veux pas te parler.
Christian"

Je ne réponds rien, il finira surement par partir.

"Christian, tu devras bien sortir un jour ou l'autre. Tu sais j'ai le temps, en plus aujourd'hui, je ne travaille pas."

Je comprends qu'il veuille savoir, mais même si j'ai compris ma réaction, je ne sais pas si je suis prêt à l'assumer complètement. D'un côté, j'ai envie d'ouvrir et d'expliquer ce qu'il m'arrive à Florian, mais ca me fait peur. Je reste quelques instants silencieux. Puis, je vais ouvrir. Mais je n'arrive pas à regarder Florian en face. Je lui tourne le dos.

"Christian, qu'est ce qu'il t'arrive, je te reconnais plus.
Je... J'ai tenté de combattre ce ... ce flou dans ma tête.. Mais j'y arrive pas... Je sais pas trop ce qui m'arrive... Mais j'ai l'impression que je suis tombé amoureux de toi. Je ne suis pas gay, je suis juste amoureux de toi et ca a le don de me perturber beaucoup. J'ai peur et je sais pas s'il fallait que je te le dise ou pas.
Peur de quoi ?
Du regard des autres. De la réaction de mon frère s'il venait à l'apprendre. T'imagines ?... Non tu peux pas savoir t'as pas de frère. Mais je sais bien que Gregor est un peu comme Coco, en un peu moins radical et c'est la seule famille qu'il me reste."

Je ne regardais pas Florian, j'ai senti sa main sur mon épaule, j'ai fini par lever la tête qui était fixé sur un point imaginaire au sol.

"C'est normal d'avoir peur Christian, ne crois pas que ca a été facile pour moi de m'apercevoir que les filles ne m'intéressaient pas. D'ailleurs, je ne l'assume pas encore complètement. Tu l'as appris plus ou moins parce que j'ai voulu que tu le saches, mais à la base Medicopter personne n'est au courant.
Tu veux dire que c'était tout prévu, que tu couches avec cet homme dans le salon et que je te vois ?
Honnêtement, j'ai espéré que tu me vois. Mais quand tu es arrivé, j'étais prêt à demander à Timo d'aller dans la chambre.
Timo ?
Oui, l'homme avec qui tu m'as vu c'est Timo. Il travaille à la salle de sports où je vais régulièrement. Il m'avait déjà fait des avances. Vu que tu étais avec Coco, j'ai décidé de m'amuser un peu. Je savais qu'il ne refuserait pas. Mais je pensais déjà à toi, j'ai craqué sur toi quand je t'ai vu dans la douche au stade, la toute première fois. Donc bon ok, j'ai couché avec Timo, mais je l'ai regretté, je ne l'aimais pas. Entre le moment où tu m'as vu avec lui et le jour ou Coco t'as quitté je ne l'ai pas revu, je m'en voulais."

Dans ma tête c'était flou encore. Enfin mes sentiments sont flous. Je ne suis pas attiré par les hommes ca c'est sûr, mais je ne veux pas qu'une autre personne approche de Florian.

"Je suis complètement perdu. J'aimerai te dire que je t'aime autant que tu m'aimes, mais je sais pas.
Je t'obligerai jamais à faire quelque chose contre ta volonté et si t'as besoin de temps, je peux t'en donner.
Le temps ne changera pas grand chose. Depuis hier je réfléchis et j'ai l'impression que je vais devenir fou.
Tu m'expliques ?
C'est simple. Je ne suis pas gay, enfin, dans le sens où je ne suis pas attiré par les hommes. Ça c'est sur. Mais je n'arrive pas à voir un autre homme poser ses mains sur toi. A coté de ca, je ne veux pas m'afficher. J'ai peut être des sentiments pour toi, mais je ne veux pas m'afficher.
Pour ce qui est de s'afficher, je te rassure, je suis pareil. Je vois bien les regards que poses les gens sur les couples homosexuels. Pour le reste, on dirait de la jalousie, il faut juste que tu admettes ce que tu es. Tu sais être amoureux d'un autre homme c'est pas la fin du monde. C'est juste pas réellement accepté par la société."

Il est trop fort. Il tente juste de me faire accepter ce que je suis. Le pire c'est que ca fonctionne. Enfin, j'ai l'impression. Je ne suis pas prêt à coucher avec lui, mais me considérer en couple devient une possibilité plus qu'envisageable.

"Je... Tu... Je...
Chut calme toi.
Je... Je peux essayer quelque chose ?
Euh... ouais, enfin ca dépend."

Je suis un tas de stress. Mais il faut que je vois, il faut que je sache. Je me retourne pour enfin lui faire face. Il lève les yeux à son tour et plonge son regard dans le mien. Je sens mon cœur qui bat fort. Je rapproche mon visage du sien. Je vois bien qu'il a compris ce que je voulais faire, mais il ne bouge pas. Ça ne m'aide pas vraiment, mais bon, d'un autre côté si c'est lui qui le fait, je pourrais mal réagir. Je finis par poser mes lèvres sur les siennes. C'est un baiser rapide. Mais il a une signification pour moi. Je n'ai pas été dégoûté, j'ai même aimé ce moment. Je crois que ca veut tout dire. Je suis amoureux de Florian et je refusais de l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Sam 5 Fév - 0:39

:O

Whoaaa la belle déclaration :)

Florian est extra pour vouloir attendre comme ça :)

J'espère que ça fonctionnera bien entre eux deux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 11 Fév - 13:22

@ma myrtille : MERCI Pour ton commentaire (je ne vais rien ajouter, je ne veux pas spoiler la suite)
______
Chapitre 5 Christian et Florian
Partie 2 POV Florian

Depuis le fameux passage de la main sur la cuisse qui date de 2 mois, mes relations avec Christian sont redevenues totalement basiques. Ça se limiterai presque à bonjour au revoir. Bien sur que ca me dérange. Il est célibataire, mais il n'est pas gay et j'ai voulu aller trop vite. Après tout si je dois en vouloir à quelqu'un, c'est juste à moi même Il m'ignore, ca me fait souffrir, mais qu'est ce que je peux faire. Il sait maintenant que je le trouve attirant quoique je fasse, il me rappelle qu'il est pas gay. Je peux à peine le regarder. C'est dur a vivre de ne pas pouvoir regarder l'homme qu'on désire au plus profond de soi. Je le cache. Je vais a la salle de sport, mais j'essaie de ne pas le montrer à Timo et au travail je continue à cacher le fait que je suis gay donc ils ne savent pas que je souffre intérieurement.
Depuis le départ de Coco, on a une nouvelle colocataire, Judith, elle est très sympa. Puis, j'y ai clairement appris que j'étais gay dès le début et elle l'a plutôt bien pris. C'est pas comme Coco qui m'a fait une scène quand elle est venue chercher ses valises. Elle m'a accusé d'avoir brisé son couple. Enfin, bref je ne m'étendrais pas sur le sujet et sur le tas de conneries qu'elle a pu me dire.
Ce soir c'est l'anniversaire de Judith et on sort. Je n'aurai jamais Christian, je commence à m'y faire, alors bon, a quoi bon tenter d'attendre un homme inaccessible. Autant que je m'amuse, après tout on n'a qu'une seule vie.
Après l'ouverture des cadeaux, on sort en discothèque. Je reste un peu avec Christian, Judith, Miriam et les amis de Judith, mais rapidement, je vais m'amuser dans mon coin. D'ailleurs, quand j'étais au bar, y a un mec assez mignon qui est venu me draguer. Après tout, pour oublier Christian le temps d'une soirée, je suis prêt à pratiquement tout. Je n'irai pas jusqu'à demander à cet homme de venir à l'appartement. Mais après, tout le reste n'est pas interdit. Je m'amuse bien avec Rob, je m'éclipse a un moment et je reviens quelques instants plus tard. Rob me retrouve facilement, on continue le petit jeu qu'on avait commencé lui et moi. Sauf que là d'un coup, Christian vient nous voir et il a pas spécialement l'air heureux.

"T'arrêtes de te foutre de la tronche de mon pote ?
- Christian, laisse moi vivre ma vie. Va voir ailleurs.
- Quand t'es parti, Flo, il a été voir ailleurs.
- Je te laisse avec ton garde du corps, réglez vos problèmes. Ravi d'avoir fait ta connaissance."

Et voila comment en quelques secondes Christian a tout gâché. J'essaie bien de retourner voir Rob, mais je ne l'intéresse plus. Il va falloir que Christian m'explique. Je vais voir Judith et je lui dis que je rentre. Elle m'annonce que c'est ce que Christian lui a dis 5 minutes plus tôt. C'est peut être mieux qu'on ait une discussion juste lui et moi. Je rentre à mon tour. L'appartement est plongé dans le noir. Je suis énerve. J'ai pas le droit de regarder Christian, je peux pas regarder d'autres hommes. Je suis censé comprendre quoi ? Je vais frapper à la porte de la chambre de Christian.

"Christian, qu'est ce qui t'as pris ?
- Laisse moi
- C'est compliqué, tu m'aimes pas, tu n'es pas comme moi, et dès que j'essaie de m'amuser et d'aller voir ailleurs tu me l'empêches aussi. Laisse moi vivre, ou aime moi, mais fais ton choix."

Christian ne parle pas. Bon, c'est peut être pas le bon moment pour discuter. J'attends un peu et quand je me rends compte que je n'obtiendrai rien de plus de lui ce soir, je vais me coucher. Je sais que ma phrase a été dite un peu violemment, mais après tout c'est la vérité. S'il ne m'aime pas, qu'il me laisse vivre ma vie comme je l'entend. Je vais faire un tour dehors pour me calmer, je reviens et je vais me coucher. Par chance, demain je ne travaille pas. Donc n'importe comment je lui parlerai. Je trouverai le moyen de lui parler. Le lendemain dès mon réveil je vais m'installer devant la porte de la chambre de Christian. J'entends un bruit. Ça veut donc dire qu'il est réveillé.

"Christian tu comptes vivre dans ta chambre pour le restant de tes jours ?
- Pars
- Non, non faut qu'on discute.
- J'ai pas envie.
- C'est pas grave. J'ai besoin de savoir.
- Je veux pas te parler.
- Christian"

Il tente de me refaire comme hier. Rien dire, dans l'espoir que j'abandonne et que je parte pour qu'il sorte. Il peut rêver. J'ai besoin de savoir moi. Je peux rien faire, il m'autorise quoi ? Il faut que je lui explique que merci j'ai compris que lui et moi c'est non non et non, mais il faut que je vive quand même Je lui interdis pas d'avoir une vie sociale et amoureuse et j'aimerai qu'il fasse pareil.

"Christian, tu devras bien sortir un jour ou l'autre. Tu sais j'ai le temps, en plus aujourd'hui, je ne travaille pas."

Il ne parle toujours pas. Il a parfois le don de m'énerver ultra rapidement. D'ailleurs là, ca serait presque le cas. Non, il faut que je reste calme. Il faut que je comprenne sa réaction. Il finit par venir ouvrir, ca veut surement dire qu'il me laisse entrer et donc qu'on va discuter. J'entre et je remarque directement qu'il me tourne le dos. Soit je le dégoute soit il a honte de lui même enfin en tout cas, il y a un problème et il faut qu'on en parle.

"Christian, qu'est ce qu'il t'arrive, je te reconnais plus.
- Je... J'ai tenté de combattre ce ... ce flou dans ma tête.. Mais j'y arrive pas... Je sais pas trop ce qui m'arrive... Mais j'ai l'impression que je suis tombé amoureux de toi. Je ne suis pas gay, je suis juste amoureux de toi et ca a le don de me perturber beaucoup. J'ai peur et je sais pas s'il fallait que je te le dise ou pas."

Je m'attendais vraiment à beaucoup de choses, enfin du genre, Coco avait raison, je n'arrive pas a accepter de côtoyer un homme qui aime les hommes... Mais à celle là pas du tout.

"Peur de quoi ?
- Du regard des autres. De la réaction de mon frère s'il venait à l'apprendre. T'imagines ?... Non tu peux pas savoir t'as pas de frère. Mais je sais bien que Grégor est un peu comme Coco, en un peu moins radical et c'est la seule famille qu'il me reste."

Je comprenais ce qu'il pouvait ressentir. Je savais aussi que je pouvais faire un pas vers lui sans qu'il ne me repousse violemment. Je me suis approché et instinctivement j'ai posé ma main sur son épaule. Il faut pas non plus que je fasse des gestes déplacés de suite, il n'est franchement pas prêt du tout pour ca et ca se comprend très bien.

"C'est normal d'avoir peur Christian, ne crois pas que ca a été facile pour moi de m'apercevoir que les filles ne m'intéressaient pas. D'ailleurs, je ne l'assume pas encore complètement. Tu l'as appris plus ou moins parce que j'ai voulu que tu le saches, mais à la base Medicopter personne n'est au courant.
- Tu veux dire que c'était tout prévu, que tu couches avec cet homme dans le salon et que je te vois ?
- Honnêtement, j'ai espéré que tu me vois. Mais quand tu es arrivé, j'étais prêt à demander à Timo d'aller dans la chambre.
- Timo ?
- Oui, l'homme avec qui tu m'as vu c'est Timo. Il travaille à la salle de sports où je vais régulièrement. Il m'avait déjà fait des avances. Vu que tu étais avec Coco, j'ai décidé de m'amuser un peu. Je savais qu'il ne refuserait pas. Mais je pensais déjà à toi, j'ai craqué sur toi quand je t'ai vu dans la douche au stade, la toute première fois. Donc bon ok, j'ai couché avec Timo, mais je l'ai regretté, je ne l'aimais pas. Entre le moment où tu m'as vu avec lui et le jour ou Coco t'as quitté je ne l'ai pas revu, je m'en voulais.
- Je suis complètement perdu. J'aimerai te dire que je t'aime autant que tu m'aimes, mais je sais pas.
- Je t'obligerai jamais à faire quelque chose contre ta volonté et si t'as besoin de temps, je peux t'en donner.
- Le temps ne changera pas grand chose. Depuis hier je réfléchis et j'ai l'impression que je vais devenir fou.
- Tu m'expliques ?
- C'est simple. Je ne suis pas gay, enfin, dans le sens où je ne suis pas attiré par les hommes. Ça c'est sur. Mais je n'arrive pas à voir un autre homme poser ses mains sur toi. A coté de ca, je ne veux pas m'afficher. J'ai peut être des sentiments pour toi, mais je ne veux pas m'afficher.
- Pour ce qui est de s'afficher, je te rassure, je suis pareil. Je vois bien les regards que poses les gens sur les couples homosexuels. Pour le reste, on dirait de la jalousie, il faut juste que tu admettes ce que tu es. Tu sais être amoureux d'un autre homme c'est pas la fin du monde. C'est juste pas réellement accepté par la société."

Je sais même pas comment j'arrive à lui dire tout ca. Je dois surement laisser parler mon cœur et lui dire ce que je ressens personnellement. D'ailleurs, ca le fais réfléchir c'est une bonne chose. Au moins il se pose des questions sur tout ce que je peux lui raconter. Je sais que je ne coucherai pas avec lui de suite, il est franchement pas prêt mais discuter, se découvrir un peu plus, ca je pense que c'est très fortement envisageable. Il faut qu'on discute, je sais bien que s'apercevoir qu'on est amoureux d'un homme c'est pas forcément un truc si simple à accepter, surtout quand la société nous cantonne à un couple c'est un homme et une femme et qu'on reste englué à l'époque des contes de fée avec le prince charmant qui vient sauver la pauvre et frêle princesse. Christian se retourne et me fixe. Je ne sais pas ce qu'il a.

"Je... Tu... Je...
- Chut calme toi.
- Je... Je peux essayer quelque chose ?
- Euh... ouais, enfin ca dépend."

Il s'approche encore un peu plus de moi. Je comprends ce qu'il veut faire. Mais c'est son initiative à lui, je ne bouge pas. C'est lui qui veut le faire. Je ne le force à rien et je ne voudrais surtout pas qu'il pense que c'est moi qui ait fait le premier pas alors que c'est lui qui voulait le faire. Il m'embrasse, ca dure à peine quelques secondes, mais que ca fait du bien, je ressens des frissons me parcourir. J'ai tellement rêvé de ce moment que je ne peux que le savourer, même si je sais qu'il faudra du temps à Christian. Je l'aime tellement que je crois que je suis prêt à attendre le temps qu'il faudra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 11 Fév - 23:26

Ils sont tellement mignons ces deux-là :) À quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Mar 22 Fév - 22:09

@Myrtille : merci pour ton commentaire...
La suite... maintenant XD

Nouvelle scène
______
Chapitre 6 Christian et Florian
Partie 1 POV Christian

Qu'est ce qui m'a pris d'avouer à Florian que j'étais attiré par lui. Je sais même pas si c'est vrai cette attirance. En tout cas une chose est sure, si je suis attiré par lui, je ne le montre pas. Il se montre patient, je le vois bien. Mais je vois aussi que cette patience commence à avoir des limites. Mais je ne suis pas prêt à aller plus loin avec lui. En fait, je ne sais même pas pourquoi je lui ai dis qu'il m'attirait et que je pensais avoir quelque chose qui ressemble à des sentiments ou à de l'amour pour lui, parce que maintenant c'est pas la même chose. Tout ca, ca vient en grande partie de mon frère, Gregor. Il y a de cela 3 jours, je voulais lui annoncer que je sortais avec Florian. J'étais allé au "No Limits" pour travailler comme d'habitude. J'attendais qu'il y ait un peu moins de monde. Je voulais pas que les clients soient témoins d'une dispute entre Gregor et moi si tout ne se passait pas bien.
Le bar était presque vide, il n'y avait plus que deux hommes assis cote à cote dans un coin. Plus quelques autres personnes ci et là, enfin pas grand monde quoi.

"Gregor je peux te parler ?
- Oui Christian, qu'est ce qu'il y a ?"

C'est à ce moment là que les deux hommes ont décidé de s'embrasser. J'ai guetté la réaction de mon frère. Il est allé les voir.

"C'est pas un bar gay ici, dégagez et que je ne vous revois plus."

Au moins pour moi ca a le mérite d'être clair. Les deux hommes ont payés leurs cafés et sont partis, lançant un regard noir à Gregor. Puis mon frère est revenu me voir au bar.

"Non mais t'as vu ca Christian, ils se croient tout permis. Je veux pas de ce genre d'individu dans mon bar. Il y a d'autres bars en ville où ils seront bien mieux accueillis.
- T'es pas un peu injuste, c'est de la discrimination quand même ce que tu fais.
- Peut être mais je veux pas de ca ici, ni chez moi, c'est comme ca. Au fait, tu voulais me parler de quoi ?"

Qu'est ce que je pouvais bien lui répondre ? Je ne pouvais définitivement plus lui avouer que j'étais avec un homme et que je l'aimais.

"Non rien d'important.
- T'es sûr ?
- Oui oui. Rassure toi."

C'est là que j'ai compris que j'avais peut être fait une erreur en me mettant en couple avec Florian. Je ne pouvais pas m'afficher avec lui dans la rue. Je ne pouvais pas m'afficher avec lui sur mon lieu de travail et je ne pouvais pas non plus le faire dans l'appartement, puisque je vis avec Miriam qui travaille avec moi. En somme, je pense que je serai seul, ou avec une fille, je serai mieux, parce que ma relation avec Florian n'aboutira jamais à rien.
Pendant 3 jours j'ai réfléchis à ce qui serait le mieux pour moi. Puis j'ai pris une décision, ce n'était pas forcément ce que j'aurai voulu, Mais c'était ce qu'il y avait de mieux pour moi. Surtout que Florian commençait à perdre un peu patience et à laisser ses mains balader et donc ca me mettait forcément mal à l'aise.
Le soir alors que l'appartement était vide puisque Miriam travaillait encore et que Judith n'était pas rentrée. J'ai attendu que Florian rentre pour qu'on parle.

"Florian, faut qu'on parle.
- T'es sur ? L'appartement est vide, il y a surement mieux à faire que parler."

Il s'était dangereusement rapproché de moi. Son visage était proche du mien et ses mains commençaient à descendre le long de mon torse. Ça ne m'aidait pas à avoir les idées claires.

"Arrête.
- Christian, c'est bon personne ne nous verra.
- Faut qu'on parle de ca justement."

Il a fini par reculer un peu. Ça permettait à ma détermination de reprendre le dessus.

"Qu'est ce qu'il y a Christian ?
- Je... Je me suis trompé.
- A quel sujet ?
- Nous deux."

Maintenant, il fallait que je lui explique, il fallait que je sois convaincant, c'était pas si facile que ca.

"Comment ca ?
- Je... J'ai cru que j'étais amoureux de toi. Mais c'est pas vrai. Je t'aime comme un ami, pas comme un amant.
- T'as pris conscience de ca quand ?
- Qu'est ce que ca peut faire ?
- Je t'aime, je fais des efforts pour attendre et toi tu m'annonces que c'est pas vrai. Tu te moques de moi c'est ca ?
- Jamais j'oserai Florian. Mais je ne t'aime pas . Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué dans l'histoire.
- Et ta scène de jalousie à l'anniversaire de Judith ainsi que ta nuit blanche soit disant parce que tu m'aimais et que tu venais de le comprendre, c'était du vent aussi ?
- ...
- C'est ca, mure toi dans ton silence, c'est tellement plus facile.
- ...
- Tu me laisses au moins aller voir des garçons comme je veux, ou tu vas encore jouer les gardes du corps.
- T'es assez grand, fais ce que tu veux. La dernière fois j'ai fais ca pour ton bien. Il se moquait clairement de toi.
- Mais c'est pas ton problème. J'avais besoin d'un homme pour me sentir homme. Juste pour un coup rapide dans les toilettes. Je me moque de ce qu'il pensait ou de ce qu'il faisait.
- Ok, je ne t'aiderai plus
- C'est ca, vis ta vie, et je vivrai la mienne.

Il a attrapé sa veste et est parti en claquant la porte. Ça s'était pas si mal passé que ca, même si les voix s'étaient élevés. Au moins il me déteste maintenant. C'est ce que je voulais. C'est pas bon pour moi, parce que je sais qu'au fond de moi je l'aime. Mais c'est mieux comme ca. Il n'a pas à devoir attendre indéfiniment que je me décide à l'avouer. Alors que je sais que si je l'avoue, je vais perdre mon frère, et ca je ne suis définitivement pas près à le faire et surtout à le risquer. Je perds Florian, surement ce soir, mais je l'ai bien cherché après tout. Je suis parti m'enfermer dans ma chambre pour craquer. Je ne suis pas heureux de ce que j'ai fais. Mais maintenant c'est trop tard pour regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 25 Fév - 19:48

Ah non Sad

Les pauvres.... Non mais quel idiot ce Christian des fois...

Il faut qu'ils se parlent et qu'ils se disent vraiment ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre XD

Vite, une petite suite !! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Ven 11 Mar - 18:14

Mytille.... Christian est idiot tout court, pas juste des fois... surtout là quoi... il avait l'amour à portée de bras et juste parce que son frère est homophobe... monsieur se dit... tiens je vais redevenir hétéro... il est idiot... c'est clair et net et pas qu'un peu...
_____
Chapitre 6 Christian et Florian
Partie 2 POV Florian

Ça fait maintenant un petit moment que Christian et moi on est ensemble, enfin un petit moment, un mois et demi. Mais notre relation n'a pas évolué d'un millimètre. On s'est embrassé une fois. J'ai savouré pleinement ce moment. Mais depuis, Christian fait tout pour que je ne sois pas seul avec lui. Je sais qu'il ne veut pas s'afficher et donc s'il y a quelqu'un avec nous, ca veut dire que je ne dois pas me montrer plus proche que ca. J'ai dis que j'allais être patient, mais il y a des limites. Ce soir il n'y aura que lui est moi à l'appartement, ou on va dire que j'ai un peu forcé le destin pour qu'il n'y ait que lui et moi.
J'arrive à l'appartement Christian est dans le salon et c'est pas avec un large sourire qu'il m'accueille. Mais bon c'est pas grave. Il n'a pas besoin de sourire vu ce que j'ai en tête. Non, il faut juste qu'il soit consentant. Je m'approche de lui.

"Florian, faut qu'on parle.
- T'es sur ? L'appartement est vide, il y a surement mieux à faire que parler."

Et joignant des gestes à mes mots, je pose mes mains sur son torse et doucement je les fais descendre. S'il réagit bien, je sens que je vais l'aimer profondément cette soirée.

"Arrête.
- Christian, c'est bon personne ne nous verra.
- Faut qu'on parle de ca justement."

Et voila comment un début de bonne soirée va devenir très décevant je pense. Bon, donc monsieur mon amant veut discuter. Discutons. Je me recule. Je ne voudrais pas le déstabiliser. Surtout que ce qu'il a à me dire semble important, plus important encore que passer une excellent soirée juste lui et moi.

"Qu'est ce qu'il y a Christian ?
- Je... Je me suis trompé.
- A quel sujet ?
- Nous deux.
-Comment ca ?
- Je... J'ai cru que j'étais amoureux de toi. Mais c'est pas vrai. Je t'aime comme un ami, pas comme un amant."

Ah bah je comprend mieux maintenant pourquoi il était si réticent. mais je ne comprends toujours pas alors, s'il ne m'aime pas, pourquoi cette crise de jalousie. Pourquoi ce semblant de déclaration ? J'étais prêt à tout et finalement, je me rends compte qu'il n'y a que moi qui ait espéré, il n'y a que moi qui ait fais des efforts. Forcement, d'apprendre ca fait monter la colère en moi. J'ai tellement espéré qu'il me dise qu'il était prêt à m'embrasser au moins dans l'appartement mais apparemment, même ca, je ne peux pas y compter.

"T'as pris conscience de ca quand ?
- Qu'est ce que ca peut faire ?"

Il cherche à m'énerver et bizarrement vu que ce qu'il m'annonce ne me fais pas franchement plaisir, il arrive à faire monter la colère en moi.

"Je t'aime, je fais des efforts pour attendre et toi tu m'annonces que c'est pas vrai. Tu te moques de moi c'est ca ?
- Jamais je n'oserai, Florian. Mais je ne t'aime pas . Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué dans l'histoire.
- Et ta scène de jalousie à l'anniversaire de Judith ainsi que ta nuit blanche soit disant parce que tu m'aimais et que tu venais de le comprendre, c'était du vent aussi ?
- ...
- C'est ca, mure toi dans ton silence, c'est tellement plus facile.
- ..."

Il m'énerve encore plus quand il fait ca. Autant qu'il me dise qu'il se moquait de moi. J'aurai compris, mais là je ne sais même pas ce qu'il pense. Donc forcément pour moi c'est encore plus dur à encaisser. Bon vu que monsieur est un peu une girouette. Il faut quand même que je sache ce que j'ai le droit de faire. La dernière fois, il ne voulait pas être avec moi mais il avait fais une crise quand un homme s'était approché de moi. Je sais que normalement j'ai le droit de faire ce que je veux vu que je suis assez grand. Mais bon autant que je m'en assure, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans la tête de mon ex, vu que maintenant ca semble très clair dans sa tête

"Tu me laisses au moins aller voir des garçons comme je veux, ou tu vas encore jouer les gardes du corps.
- T'es assez grand, fais ce que tu veux. La dernière fois j'ai fais ca pour ton bien. Il se moquait clairement de toi.
- Mais c'est pas ton problème. J'avais besoin d'un homme pour me sentir homme. Juste pour un coup rapide dans les toilettes. Je me moque de ce qu'il pensait ou de ce qu'il faisait.
- Ok, je ne t'aiderai plus
- C'est ca, vis ta vie, et je vivrai la mienne."

J'ai attrapé ma veste. Je suis parti en colère et triste aussi. Je pensais avoir réussi à aimer Christian et à ce que ce soit réciproque. Mais, en fait c'est un histoire d'amour à sens unique et je sais même pas si Christian ne se ment pas pour protéger quelque chose. Enfin, j'ai clairement compris qu'il ne voulait plus de moi. Tant pis, je m'en remettrai une fois de plus. Je vis de déceptions en déceptions. Il va falloir que j'apprenne à vivre avec ca, c'est tout.
Je sais que je suis de garde demain matin, mais c'est bien le dernier de mes soucis pour le moment. Il faut que je me change les idées. Je sors en boite, je m'éclate comme un fou. J'évite quand même de trop boire parce que sinon demain ca va pas le faire du tout. Mais je rencontre un mec et on se retrouve seul dans les toilettes, juste pour "tirer un coup". Mais que ca fait du bien. Je me sens un peu homme de nouveau. C'est tout ce dont j'avais besoin. Je fais ca pour cacher mon mal être. Mais les personnes de la discothèque n'ont pas à savoir ce qu'il m'arrive en privé. Il est 4h du matin quand je rentre à l'appartement qui est très calme. Tout le monde doit dormir. Je vais dans ma chambre. Je me lève dans 3 heures. Ça va être rude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Lun 14 Mar - 0:57

Le lire comme ça, j'ai l'impression d'y être et ça me brise le coeur Sad

J'espère que ça va s'arranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
D&D_fan
"I tried fighting it, but... I've fallen in love with you" ~ Christian to Oliver
D&D_fan

Perso(s) Préféré(s) : Eddie, Carmine, Thore Schölermann, Jo Weil, John Barrowmann, Gareth David-Lloyd, M Pokora, Peter Facinelli, Vncent Clerc ...
Nombre de messages : 1586
Age : 32
Date d'inscription : 13/09/2009
Points : 11894

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Dim 3 Avr - 16:40

Myrtille> merci pour ton comm'... ET pour que ca change il faut que Christian arrive à parler à Gregor... et que Gregor comprenne qu'etre bissexuel ou gay, c'est pas si mal enfin mal dans le genre mauvais... maladie enfin que les gays et bi sont normaux comme tout le monde...

changeons de scene ...
:attention: POV Florian d'abord (et oui c'est volontaire) ... et je ne dirai rien de plus sur ce chapitre.
__________
Chapitre 7 Christian & Florian
Partie 1 POV Florian

Ce matin, c'est dur de se lever. Il faut dire aussi que j'ai pas beaucoup dormi. En plus, je pensais que j'arriverai à oublier Christian en faisant la fête, mais en fait non. Ce matin, je me rend à nouveau compte qu'il s'est bien moqué de moi. Je commence par aller prendre ma douche. J'y reste un long moment. Je suis de garde ce matin. J'espère qu'il n'y aura pas trop d'intervention. Après la longue douche, je vais déjeuner. C'est là que je croise à nouveau Christian. Mais contrairement aux autres jours, je ne lui adresse même pas la parole. Il n'a pas l'air spécialement dans son assiette, mais vu ce qu'il m'a fait, il va pas en plus croire que je vais me préoccuper de lui. Après tout, il l'a bien cherché. Je termine mon petit déjeuner dans un silence plus que religieux. Je finis de me préparer et avant de partir. Je lance un "bonne journée". C'est les seuls mots qu'on se sera échangé ce matin et c'est déjà pas mal pour moi.
Je pars en moto. Sur la route, je pense à Christian, ca me fais mal de me dire qu'il a décidé d'arrêter un truc à peine commencé. Il ne semblait en plus pas plus sincère que ca. Mais je ne peux pas aller contre sa volonté.
J'arrive à la base je salue mes collègues et vais me changer. Je cache du mieux que je peux ce mal être qui m'habite. De toute façon, je cache toujours ce qui ne va pas. J'y arrive plus ou moins. Quand mes collègues me voient arriver et me demande si je vais bien, je fais bonne figure et je réponds oui oui bien sur avec un grand sourire.
Je bois mon café quand l'alarme retentit pour notre première intervention de la journée, un accident de la route. Je suis un peu à l'ouest, mais ca va, j'arrive à gérer. L'intervention se passe très bien. Ils avaient juste besoin de nous pour le conducteur, qui était grièvement blessé. J'ai assuré comme d'habitude. On retourne à la base. Je vais remplir la sacoche avec les produits dont on a besoin en intervention, puis je vais faire une partie de flipper. Après tout, moi pour le moment je n'ai pas grand chose à faire et puis m'occuper ca m'évite de trop penser. Le flipper est un bon moyen en fait pour passer ses nerfs sur quelque chose.
L'alarme retentit une nouvelle fois, c'est l'annonce d'une nouvelle intervention. Elle va être plus périlleuse vu qu'elle est annoncée dans les falaises. Il s'agit d'un alpiniste en difficulté. Je décide de descendre avec le treuil. Mais comme c'est très escarpé et dangereux, j'administre les premiers soins au patient et il remonte seul avec le treuil. Gina et Karin prennent aucun risque comme ca. En attendant, je me trouve un place assez stable pour pouvoir attendre le retour du treuil. Karin le fait redescendre, j'arrive à l'attraper assez rapidement. Sauf que ma remontée ne se passe pas si bien que ca en fait. Le treuil se coince entre 2 rochers et ni Karin, ni Gina ni moi n'arrivons à le détacher. Il leur faut donc larguer le treuil, retourner à la base, en installer un nouveau et revenir. Entre temps, il faut que je m'accroche comme je peux.

"Tu vas tenir Flo ?
- Oui oui Karin je suis bien installé, larguez le treuil et allez en chercher un autre je vous attends.
- Sûr ?
- Oui oui sûr, mais bon si tu veux vraiment savoir, si je viens à pas tenir ce qui m'étonnerait fort, je veux juste que tu préviennes Christian Mann.
- Le boxeur ?
- Oui, ex boxeur.
- D'accord.
- Mais de toute façon je vais tenir. Me laissez pas dépérir ici trop longtemps non plus.
- Non non avec Gina on se dépêche.
- Flo, c'est Gina je largue le treuil.
- A tout à l'heure les filles"


Je vois le fil tomber. Pour le moment, je tiens. Je vois l'hélicoptère partir. Ça fait bizarre quand même Mais je vais rester là immobile et tout se passera bien. Mais petit à petit mes bras commencent à s'engourdir, mes jambes aussi d'ailleurs. Alors je me mets à les secouer un peu pour ne pas trop souffrir. Mais je n'aurai pas dû. Mon pied dérape. Je me retiens encore quelques secondes, je pense à Christian j'essaie de ma battre pour lui, même s'il ne m'aime pas. Mais les cailloux auxquels mes mains tenaient finissent pas cédés et vu que mes pieds n'étaient plus très stable, je tombe.
On dit que quand la mort arrive, toute notre vie défile sous nos yeux. Moi pendant ma chute, c'est une partie de ma vie que je vois. Mais je vois surtout Christian, l'homme que j'aimais, que j'aime mais à qui je ne pourrais plus le dire. Je sens ma tête cogner violemment le sol et ensuite c'est le noir total, le vide. Je sais bien que je suis mort. J'ai bien vu des chutes comme celle là et je sais que ca toujours été fatal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrtille
Je suis capable du meilleur et du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur!


Perso(s) Préféré(s) : MAC MAC MAC!!! <3
Nombre de messages : 845
Age : 27
Date d'inscription : 13/07/2009
Points : 11316

MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   Lun 4 Avr - 17:39

Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad


Noooooooooooonnnnn !!!!!!!

Pas Florian !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il faut pas qu'il meurt !!! Revenez très vite pour le sauver !!!!

Il faut que je sache, il faut une autre suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://three-csi.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain   

Revenir en haut Aller en bas
 
[X-over Medicopter 117 / Verbotene Liebe] Amour malsain
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu´est ce que l´amour, amore, liebe, love, budingu ???
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY :: Fanfictions en cours-
Sauter vers: