Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malentendu [Mentalist J/L]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 23 Déc - 16:28

Rappel pour ceux qui ont vu le 2x22 ou Mise en Situation pour celles/ceux qui ne l'auraient pas vu mais qui souhaite quand même lire ma fic :

Kristina Frye est de retour, elle s'est incrustée dans l'enquête de notre équipe du CBI ! Jane et Higtower discutent dans le couloir et observent K parler à Lisbon à travers la vitre du bureau de celle-ci.
Dans la vrai version de l'episode, Jane regarde K et Higtower le remarque. Elle lui dit donc "Vous lui plaisez à celle-là" et Jane lui demande "A qui ?".
Mais s'il ne lui avait pas demandé de précisions, hein ? C'est là que mon esprit délirant entre en jeu ! What a Face Je précise que les premières réppliques sont les vraies tirées de l'episode



Malentendu


Higtower et Jane marchaient ensemble dans les couloirs du CBI, discutant de l’enquête en cours, jusqu’à ce qu’ils arrivent devant le bureau de Lisbon où ils purent l’observer, à travers la porte vitrée, en compagnie de Kristina Frye.

Jane porta son regard sur la pseudo-medium qui semblait expliquer quelque chose à Teresa, sûrement une de ses théories comme quoi un esprit lui aurait souffler le nom d’un suspect, puis il regarda Lisbon. Elle paraissait calme et attentive. Ce qui n’était absolument pas le cas, le consultant en aurait mis sa main à couper.

Il imaginait la jeune femme, écoutant un témoignage farfelu mettant en scène des fantômes, des bougies et de canal psychique. Aucuns doutes, elle devait vraiment se retenir pour ne pas sortir son arme et tiré sur cette Mlle Frye !

Et pourtant, elle arrivait à paraître détendue et même à feindre de l’intérêt. Le mentaliste avait déjà pu voir les talents de comédienne de son amie mais à ce point là…
Il n’y a pas à dire, c’était une des seules personnes qui arrivait encore à le surprendre de temps en temps.

- Vous lui plaisez à celle-là !

Patrick fut surprit par le ton qu’employait sa supérieur pour parler d‘un de ses agents, mais surtout par ce qu’elle avait dit. Avait-il bien entendu ?

Higtower, qui avait remarquer que Jane contemplait l’intérieur du bureau d‘un air distrait, s’était dit que pour une fois, elle devrait peut être se mêler de quelque chose qui ne la regardait pas. Sauf qu’elle croyait que c’était la medium qui faisait le sujet des pensées du consultant.

- Quoi ?
- Et elle vous plaît aussi
- Q-quoi ? Je ne vois vraiment pas où vous voulez en venir !

C’est vrai quoi, il adorait Teresa, surtout quand il s’agissait de l’embêter et la mettre mal à l’aise, mais… C’était Lisbon quand même…

Jane lança un coup d’œil vers le bureau de celle-ci et, il la vit sourire. Elle devait en avoir finit avec la voyante. Il se surprit à retenir un sourire aussi.
Bon, c’est vrai qu’après tout, Lisbon et lui avait une relation spéciale, une sorte de lien qui s’était tissé entre eux sans trop savoir comment. Et elle était vraiment ravissante quand elle souriait comme ça…

La Directrice du CBI reprit son discours.

- Si, vous savez où je veux en venir. Vous envisagez de refaire votre vie ?

Le consultant resta bouche-bée devant l’audace de l’administratrice. Il venait tout juste de prendre conscience de l’intérêt qu’il portait à Teresa et elle, elle les voyait déjà sortir ensemble et avoir une famille ! Finalement, il y avait bien une autre personne qui pouvait le surprendre encore…

- Dites donc ! Vous n’y allez pas par quatre chemins vous !
- J’estime que ce serait une très bonne chose…

Malgré que l’idée de refaire sa vie l’ait momentanément figé sur place, le souvenir de la relation Rigsby / Van Pelt lui vint en mémoire. La directrice avait séparé le couple parce qu’ils étaient dans la même équipe non ?
Il décida donc d’utiliser cette argument afin qu’elle le lâche avec cette idée.

Ce qu’il ne savait pas, c’est qu’il ne risquait pas de remporter cette manche, étant donné qu’Higtower parlait de Kristina.

- Ce n’est pas ce que vous avez dit à Rigsby et Van Pelt pourtant…
- C’était différent, ce sont tout deux des agents et toutes relations entre agents d’une même équipe est interdite. Vous, vous n’êtes même pas agent. Vous devriez l’invitez à dîner
- Et bien, je suis étonné de vous entendre prononcer un tel discours, Madeleine !
- Jane, arrêtez de vous trouvez des excuses…

A ce moment là, Lisbon et la medium sortirent du bureau et, comme l’agent avait surprit la dernière phrase de sa supérieure, elle fut curieuse de connaître leur sujet de conversation.

- Trouver des excuses pour quoi ?

Higtower répondit de suite, laissant le consultant se remettre de son conseil.

- Afin d’inculper Linch du meurtre de Brava. Alors, où en est l’enquête ?

La chef d’unité la briefa sur l’avancé de l’affaire puis Mlle Frye prit la suite en les informant des nouvelles pistes que l’esprit de la victime lui avait communiquées. Lisbon leva les yeux au ciel, lassé d’entendre ses élucubrations une deuxième fois, tandis que le consultant se retenait difficilement de rire.

- Et il ne vous a pas dit le nom de l’assassin pendant qu‘il y était ?

Demanda Jane, laissant un sourire moqueur se dessiner sur ses lèvres. La medium le regarda avec un air compréhensif.

- Quand une personne se fait assassiner, son âme reste alors coincée entre deux mondes. Cet esprit est alors perturbé par ce qui lui arrive et, dans les heures qui suivent sa mort, il ne peut se souvenir des dernières heures de sa vie mortelle à cause du traumatisme subit…

Le mentaliste se pencha discrètement vers l’oreille de l’agent.

« - Il n’y a pas que les esprits qui sont perturbées, si vous voulez mon avis » lui chuchota-t-il.

Celle-ci se couvrit la bouche du bout des doigts afin de s’empêcher d’exploser de rire.

Une fois sûre et certaine qu’elle ne risquait plus de rigoler, elle interrompit l’explication psychique.

- Excusez-moi Mlle Frye, ce n’est pas que je ne porte pas d’intérêts à vos propos mais je dois continuer mon enquête. Veuillez m’excusez…
- Ce n’ait rien, Agent Lisbon. Vous devez empêcher les âmes égarées de commettre de terribles pêchés, c’est votre travail…

La chef d’unité hocha la tête, affichant l’air le plus neutre qu’elle put. Elle lança un petit regard à Jane, qui lui sourit, puis tourna les talons.

- Vous savez quoi, Madeleine ? Demanda le consultant
- Dites-moi tout, Patrick ?
- Je crois que pour une fois, je vais vous écouter…
- A propos de quoi ?
- Vous savez…

Il fit un petit signe de tête en direction du bureau de Lisbon.

- Oh ! Je vois… J’en suis ravis. Vous voulez peut être que je vous laisse avec Mlle Frye ?

La medium afficha un sourire ravit en regardant Patrick, croyant comprendre ce qu’il se tramait.

La directrice s’apprêtait à les laisser seuls mais Jane, qui regardait le chemin qu’avait prit Lisbon il y a deux minutes, l’arrêta.

- Non, non… Si vous pouviez vous chargez de la raccompagner à l’entrée, ce serait gentil. Je dois rattraper Lisbon !
- Mais je croyais que…

Elle n’eût pas le temps de continuer sa phrase que le mentaliste était déjà partit. Le sourire de Kristina disparut progressivement au fur et à mesure que le consultant s’éloignait.

TBC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 23 Déc - 16:43

Ce début est génial. Je m'imagine très bien la scène.
Et pui K, il ne t'aime pas puisqu"il aime Lisbon Twisted Evil

Merci Why calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky

Spooky

Perso(s) Préféré(s) : Stella
Nombre de messages : 4236
Age : 28
Date d'inscription : 19/02/2009
Points : 15072

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 23 Déc - 18:01

J'adore XD Ca promet des choses!!! Il faut voir du coté de Lisbon à présent :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 23 Déc - 18:38

J'aime beaucoup ce début ^^ J'aime bien Hightower pour une fois, même si elle pensait que Jane parlait de K ptdr
Hâte de lire la suite xcited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Ven 24 Déc - 2:41

Yahouu ! Je vois que je ne suis pas la seule Anti-K sur ce forum... happy2


Chapitre 2 : Rendez-Vous Galant


Jane trottina jusqu’à ce qu’il trouve Lisbon, au détour d’un couloir.

- Eh Lisbon ! Attendez-moi !

Elle ralentit l’allure afin de lui laisser le temps d’arriver à sa hauteur.

- Je croyais que vous vouliez restez jusqu’à la fin du cours de Frye sur le « Passage dans l’Outre-Monde » ?

Ils rirent.

- Non merci, j’en ai assez entendu comme ça. En faites, je voulais savoir si vous accepteriez de dîner avec moi demain soir ?
- Dîner avec vous, c’est-à-dire ? Comme on le fait lorsque je reste travailler tard ou…

Elle laissa sa phrase en suspend, n’osant pas dire l’autre possibilité.

- Hum… Je crois que c’est le type de dîner qui vient après le « ou » mais, comme vous n’avez pas annoncé la deuxième proposition, je ne peu pas en être sûre…

L’agent s’arrêta, ne comprenant pas tout à fait où le consultant voulait en venir.

- Si j’ai bien compris, vous me proposez un rencard ?
- Je préfère « Rendez-vous Galant », c’est plus…

La jeune femme n’en croyait pas ses oreilles. Jane l’invitait réellement à sortir ? Non, c’était sûrement un de ses plans foireux encore, un de ceux visant à la mettre mal à l’aise afin de l’analyser. Il ne s’était tout de même pas réveiller ce matin en se rendant compte qu’elle lui plaisait !

- Pourquoi ?
- Pourquoi je préfère le terme « Rendez-Vous Galant » ?
- Non ! Pourquoi vous m’invitez à dîner comme ça, tout d’un coup ? Si c’est encore un de vos plans tordu…
- Mais pourquoi vous croyez toujours que je mijote quelque chose ? Vous devenez parano, Lisbon
- Bah tiens ! Comme si ce n’était pas normale de devenir parano avec vous…

Il afficha un air sérieux et la regarda droit dans les yeux.

- Lisbon, je veux vraiment sortir dîner avec vous

Les yeux bleus du consultant plantés dans les siens la perturbèrent un instant.

- Euh… Je… Ca vous a prit comme ça ?

Il sourit, amusé de voir Lisbon commencée à rougir.

- En faites, c’est Higtower qui me l’a conseillé
- Et vous écoutez les conseils des autres maintenant ?
- Seulement ceux que j’ai envie de suivre…

Elle déglutit difficilement devant le sourire séducteur que lui adressa Jane. Elle sentait ses joues s’enflammées et son rythme cardiaque s’accéléré, mais pourquoi lui faisait-il un tel effet bons sang ?!

- Alors, vous acceptez oui ou non ?
- Supposons que je dise oui, vous m’emmèneriez où ?
- Pas dans le restau du coin de la rue en tout cas
- Le restau au coin de la rue est un quatre étoiles, Jane…
- C’était une expression, ne soyez pas aussi littérale voyons

Elle sourit, amusé.

- Ce que je voulais dire, c’est que si vous acceptiez, cela reste une supposition, et bien je vous inviterai probablement dans un des meilleures restaurants de l’Etat…
- De l’Etat ?
- Je suis près à parcourir des kilomètres pour vous impressionner
- Rien que ça hein ?

Il acquiesça d’un hochement de tête.

- Ca supposerait que je dois mettre une robe ?
- Vous supposez bien

Elle fit une moue réprobatrice.

- Bon, si c’est vous qui invitez, je crois que je vais vous laissez essayer de m’impressionner

Même si Patrick savait, depuis qu’elle avait employée le subjonctif, qu’elle accepterait, il était tout de même fou de joie.

- Mais ne doutez pas, Lisbon. Je vais vous impressionner !
- Ne soyez pas aussi sûr de vous, je suis difficilement impressionnable
- L’ampleur du défit ne fera que me motiver encore plus… Je passerai vous prendre à 18h
- Avec votre voiture ? Hors de questions
- D’accord. Je viendrais chez vous à 18h et on prendra votre voiture. Ca vous va ?
- Mmh… D’accord
- Génial ! Vous allez passez la meilleure soirée de votre vie, vous verrez
- Prétentieux

Elle lui adressa un dernier sourire puis tourna les talons afin de retourner à son bureau.

Alors qu’elle s’éloignait, Jane la regardait avancer.

« Si elle se retourne… »

Et, à peine quelques secondes plus tard, avant de tourner à droite et de quitter définitivement le champs de vision du consultant, la jeune femme lui lança un dernier regard.

Une fois de plus, il sourit.

Il venait de donner un Rendez Vous Galant à Teresa et, étrangement, il n’était pas nerveux ni même mal à l’aise. Il était juste… heureux.


Alors qu’il revenait sur ses pas, il tomba sur la Directrice du CBI, qui avait l’air légèrement agacée.

- Vous étiez partit où ?
- J’invitais Lisbon à dîner, comme vous me l’avez conseillez !
- Q-quoi ? Mais je parlais de Mlle Frye voyons !
- Attendez, vous voulez dire « Kristina avec un K » ? La soit disant medium qui prétend être un canal psychique entre l’au-delà et le monde terrestre ? Vous me conseilleriez d’inviter une femme qui certifie entendre des esprits lui parler pour mon premier rendez-vous depuis la mort de ma femme ? Vraiment ?

Il lui lança un regard sceptique avant de rajouter :

- Vous feriez une très mauvais amie vous…
- Je suis désolé de ce malentendu mais vous ne pouvez pas sortir avec l’agent Lisbon. C’est interdit par le règlement

Il leva le doigt en signe de protestation.

- Erreur. Comme vous l’avez si bien dit tout à l’heure, je ne suis pas un agent. Et comme le répète Lisbon à longueur de temps, je ne suis qu’un simple consultant. Tiens, il pourrait y avoir un sens au fait qu’elle le répète si souvent d’ailleurs…

Il se frotta le menton tout en regardant en l’air, réfléchissant à cette possibilité.

- Mais, Patrick, vous…
- Tatata ! Pour une fois que je suis les conseils que l’on me donne, ne me brisez pas dans mon élan
- Mais je parlais de Mlle Frye, pas de l’agent Lisbon !
- Et bien, vous n’aviez qu’à préciser !

Puis il partit sans se retourner, ne souhaitant pas débattre plus longtemps.


TBC... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Ven 24 Déc - 10:35

J'adore trop coeur coeur coeur coeur coeur coeur

Patrick et Teresa sont hyper coeur coeur coeur coeur coeur coeur

Et comment Hightower se fait envoyer à la balade ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

merci Why calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky

Spooky

Perso(s) Préféré(s) : Stella
Nombre de messages : 4236
Age : 28
Date d'inscription : 19/02/2009
Points : 15072

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Ven 24 Déc - 10:49

J'adore ptdr ptdr

Ton écriture est fluide en plus. J'aime bien.

Les répliques sont roll2 roll2 roll2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Ven 24 Déc - 13:33

Patrick est adorable drunken coeur

Citation :
- Attendez, vous voulez dire « Kristina avec un K » ? La soit disant medium qui prétend être un canal psychique entre l’au-delà et le monde terrestre ? Vous me conseilleriez d’inviter une femme qui certifie entendre des esprits lui parler pour mon premier rendez-vous depuis la mort de ma femme ? Vraiment ?

Il lui lança un regard sceptique avant de rajouter :

- Vous feriez une très mauvais amie vous…
J'adore ce passage ptdr ptdr
Et Hightower ne peut rien lui dire, puisqu'elle a dit elle-même qu'il n'était pas agent roll2 mred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Sam 25 Déc - 14:19

Petit Chapitre Noël ! mred


Chapitre 3 : La soirée commence en surprises


Teresa était chez elle, enveloppée dans un peignoir, contemplant son armoire.

« -Seigneur ! J’ai rien à me mettre… Jane m’invite dans un grand restaurant, et je n’ai rien à me mettre… »

La jeune femme était dans cet état de panique depuis plusieurs minutes déjà et n’avait toujours pas trouver de solution à son problème.

« - Ca devait faire partit de son plan ! Me mettre dans cet état de stress rien que pour lui, il doit sûrement jubiler en ce moment… Mais pourquoi j’ai acceptée à la fin ?
Mais parce qu‘il t‘as encore fais le coup du sourire charmeur et toi, comme d‘habitude, tu n‘as pas pu résister !»


Oh non, voilà qu’elle se faisait les questions-réponses maintenant…

Elle se laissa choir sur son lit, prise d’un léger malaise.

Lorsque le consultant lui avait proposé de sortir, elle n’avait vu sur le coup qu’un autre dîner comme ils l’avaient souvent fait, excepté que ce serait dans un endroit un peu plus chic et qu’elle porterait une robe.

Oui ca, c’était ce qu’elle s’était dit les premières heures suivant l’invitation.

Maintenant, elle prenait conscience qu’ils n’allaient être que tous les deux, dans un cadre hors professionnel et qu’elle avait mis plus de temps que d’habitude à se coiffer et se maquiller. Beaucoup plus de temps et d’attention.

Déjà qu’elle n’avait pas l’habitude des dîners romantiques, le dernier remontant à… bien longtemps disons, mais c’était Jane. Elle n’arrivait toujours pas à assimiler cette idée, même si une part d’elle était sur un petit nuage.

La sonnerie de la porte d’entrée la fit sortir de son débat mentale.

Elle fronça les sourcils. Qui cela pouvait bien être ? Jane ne devait arriver que dans deux heures.

Elle ouvrit la porte et tomba nez à nez avec un coursier qui tenait une grande boîte entre ses mains.

- Mlle Teresa Lisbon ?
- Euh… Oui, c’est moi
- Un colis pour vous. Vous pouvez signez ici, s’il vous plaît ?

L’agent s’exécuta puis le livreur lui déposa le paquet dans les bras.

- Allez, bonne soirée Mlle
- Merci… Euh… à vous aussi

Elle referma la porte derrière elle et déposa le colis sur la table. Elle saisit le petit mot qui avait été glissé sous le ruban d’emballage.

« Mon intuition me dit que vous en aurez besoin… »

Jane. Il ne manquait pas une occasion celui-là.

Elle retira le ruban de tissu et souleva, avec quelques réticences, le couvercle blanc de la boîte.

Elle porta la main à sa bouche afin de retenir un hoquet de surprise.


***


17h56, une Citroën DS bleue se gara non loin de l’appartement de l’agent Lisbon. 18h tapante, on sonna de nouveau à la porte.

La jeune femme alla ouvrir, déjà prête depuis plusieurs minutes et attendant anxieusement l’arrivée du mentaliste.

- Bonsoir Lis…

La beauté de Lisbon le coupa dans son élan. Jamais il n’aurait pu imaginé que l’agent pouvait être aussi belle, et si féminine. Car oui, il n’avait que rarement eu l’occasion de la voir portée une robe, et quelle robe d’ailleurs ! Il l’avait vraiment bien choisit.

Elle commençait en bustier et s’arrêtait légèrement au-dessus des genoux de Teresa. Un ruban noir enroulée en-dessous de sa poitrine rappelait la couleur de ses cheveux, retenue dans un chignon un peu lâche, tandis que la blancheur de la robe en elle-même la mettait en valeur.

Se dire qu’elle s’était faites aussi belle rien que pour lui le fit sourire jusqu’aux oreilles.

- Lisbon, vous êtes d’un beauté à couper le souffle ce soir…
« - C’est-ce que j’ai pu remarquer » dit-elle en rougissant légèrement.

- Le fait que vous vous soyez autant pomponner rien que pour moi, me fait très plaisir.
- Oh ce n’était pas pour vous. Je ne voulais pas avoir l’air ridicule si vous m’emmeniez dans un grand restaurant
- Mais oui, bien entendu…

Elle lui fit la même mimique que lorsqu’il l’a démasquait dans ses mensonges, ce petit sourire en coin et cette étrange lueur dans ses yeux.

- En tout cas, vous êtes pile à l’heure !
- Un gentleman se doit d’arriver à l’heure, c’est normal
- Vous êtes un gentleman vous ?
- Je suis de la vieille école
- C’est bon à savoir…

Elle se mordilla la lèvre, hésitante.

- Vous êtes très élégant, vous aussi. Que vous abandonniez votre costume trois pièces rien que pour moi me fait très plaisir.

Il rit devant le sourire hypocrite de l’agent.

- Bien envoyé !

Puis il regarda en l’air durant quelques secondes, comme s’il se repassait les paroles de Teresa.

- « Elégant »? Le choix de l’adjectif est intéressant, vous ne prenez pas de risques…
- C’était un compliment, Jane ! Je ne vous en ferais plus si c’est comme ça…
- Ne vous emballez pas, je vous taquinais
- Mmh…

Elle prit son sac et sortit de l’appartement afin de fermer sa porte à clé tandis que Patrick, les mains dans les poches de son costume noir hors de prix, l’observait de la tête aux pieds.

Une fois finit, elle se retourna vers lui.

- C’est bon, nous pouvons y aller
- Vous permettez, Mademoiselle ?

Jane, en parfait gentleman, proposa son bras à Lisbon. Elle leva les yeux au ciel.

- Vous alors…

Il lui sourit de toutes ses dents et elle finit par enrouler son bras autour du sien. Ils marchèrent ainsi jusqu’à la voiture de la jeune femme.

- Je sais que vous avez envie de le dire mais que vous n’osez pas…
- Je ne vois pas de quoi vous voulez parler
- Je peu lire dans vos pensées, Lisbon, ne l’oubliez pas
- Et si je n’ai pas envie de le dire d’abord !
- Il faut dire les choses tant que vous le pouvez

Ils gardèrent le silence jusqu’à ce qu’ils arrivent enfin au véhicule de Teresa. Elle jeta les clés au mentaliste et, avant d’entrer dans la voiture, céda.

- Bon d’accord, Jane.

Un sourire victorieux naquit sur les lèvres du consultant.

- Vous êtes très beau, voilà ! Satisfait ?
- Oh oui…

Alors qu’elle montait à bord afin de fuir son regard, Jane était plus que satisfait. En effet, Lisbon avait omit de préciser que le compliment ne s’appliquait qu’à ce soir…

TBC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Sam 25 Déc - 16:55

Ha géniale cette suite xcited Ils sont adorables tous les 2 drunken heart
Hâte de voir la suite de ce dîner mred Merci Whysoserious calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Dim 26 Déc - 11:03

ce qu'ils sont mimis tous les deux coeur coeur coeur coeur coeur coeur
cette suite est très belle et donne envie d'en lire plus xcited xcited xcited xcited

merci why calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky

Spooky

Perso(s) Préféré(s) : Stella
Nombre de messages : 4236
Age : 28
Date d'inscription : 19/02/2009
Points : 15072

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Dim 26 Déc - 11:44

Ils font plaisir à voir mred

roll2 roll2 roll2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Lun 27 Déc - 1:26

Enjoy ! Wink

Chapitre 4 : Une Route pas si Tranquille


Cela faisait déjà plusieurs minutes que Jane et Lisbon roulaient, et aucun d’entre eux n’avait encore prit la parole.

Ce n’était pas à cause d’un malaise dû à leur rendez-vous ou la possible évolution que prenait leur relation, non ce n’était pas du tout ca. C’était juste que la jeune femme était tellement crispée et concentré sur la conduite du consultant, parce qu’il conduisait sa voiture de fonction quand même, qu’elle ne pensait pas à dire autre chose que « Ralentissez » ou « On s’arrête au feu rouge, bon sang !! ».

Enfin la voiture ralentit, au grand soulagement de l’agent, devant le Sheraton Grand, un des restaurant les mieux cotés et des plus chers de Sacramento.

Jane s’arrêta sur le trottoir en face de l’établissement et le désigna à Teresa d‘un signe de tête.

- Alors ?
- C’est là que vous m’emmenez ?
- Peut être… Vous vous doutiez que je vous inviterai dans ce type de palace, n’est-ce pas ?
- Et bien, oui, je l’avoue
- Etes-vous impressionnée ?

La question la déstabilisa.

- Euh… Oui, un peu
- Un peu seulement ?

Il fit une petit moue de satisfaction.

- J’ai bien fait de ne pas réserver ici alors…

Et sur ce, il remit le contact et le restaurant luxueux disparut bien vite de leur champ de vision.

- Je… Je ne comprends pas, Jane. Vous m’emmenez où exactement ?
- Ah ah…
- Non, sérieusement, où vous m’emmenez ?
- Pas de panique Lisbon ! Ce genre de restaurant là, comme le Sheraton Grand, c’est remplit de bourgeois et de politiques qui gagnent au moins vingt fois votre salaire annuel, et je sais que vous ne les aimez pas ces gens là donc, je vous emmène dans un endroit un peu plus personnel…

L’agent arbora un air méfiant.

- Attendez, on ne va pas chez vous tout de même ?

Le mentaliste se mit à rire.

- Non, non… Je ne vous aurais pas fais ce coup là, quoi que je cuisine très bien. C’est un petit restaurant où j’allais très souvent avant, je connais très bien la propriétaire, et il y a une vue extraordinaire vous verrez…

Il y eut un court silence pendant lequel la jeune femme réfléchit à ce qu’il venait de dire.

- Vous dites que vous y alliez très souvent avant…
- Oui
- C’était avec votre femme, n’est-ce pas ?
- C’est elle qui me l’a fait découvrir, oui

Il n’eut aucune réponse, Teresa s’accouda à la fenêtre et contempla le paysage.

« Il me joue le jeux du séducteur, me donne un rendez-vous galant et voilà qu’il veut m’emmenez dans le restaurant préféré de sa femme… Mais comment est-ce que j’ai pu croire qu‘il était intéressé par moi… Il ne fera jamais son deuil… »

Jane remarqua le malaise de la jeune femme, même si elle dissimulait bien son visage, et s’interrogea sur ce qu’il avait bien pu faire de mal.

- Quelque chose ne va pas ? L’idée de sortir avec votre consultant ne vous emballe plus ?

Il avait essayé de tourner ça en plaisanterie afin de dissimuler sa véritable inquiétude, mais cela énerva encore plus l’agent qui se retourna brusquement vers lui.

- Pourquoi vous voulez m’emmenez là-bas ? Je veux dire… C’était votre restaurant avec votre femme, vous devez y avoir pleins de souvenirs. Qu’est-ce qui va se passer quand on arrivera dans cet endroit, que des images de votre vie heureuse vous reviendrons en mémoire et que vous vous rendrez compte qu‘au final, il n‘y a que moi ?!

Lisbon se força à se calmer, et elle reprit sur un ton un peu plus doux.

- Je ne veux pas sortir avec vous si vous passez la soirée à penser à une autre femme…

Elle se retourna de nouveau vers le paysage, refusant de croiser le regard du mentaliste.

Mais pourquoi lui avait-elle dit la vérité ? N’aurait-elle pas pu se contenter de dire « Non, tout va bien, ne vous en faites pas » ?
Teresa se sentait affreusement gênée, elle venait d’avouer implicitement à cet homme qui la rendait dingue, dans tous les sens du terme, qu’elle était jalouse de sa femme décédée.

Deux solutions : Soit il se moquait d’elle, soit il se renfermerait et plus jamais il ne se confierait à elle.

Elle préférait encore la première solution.

Mais c’est une autre option qui se présenta, une à laquelle elle n’était pas préparée.

Jane tourna brusquement le volant, se garant sur le trottoir le plus proche, et força Lisbon à le regarder dans les yeux.

- Lisbon, ne dites plus jamais « il n’y a que moi » sur ce ton là, car vous valez bien mieux que cela. Vous êtes belle, forte, drôle mais surtout, vous êtes la seule qui arrive à me faire sentir meilleur. Jamais je n’aurais osé vous inviter jusqu’à ce que je me rende compte que, lorsque je suis en votre présence, je ne pense à rien d’autre qu’à vous.

Il plongea une dernière fois son regard dans le sien.

- Vous me demandiez pourquoi je voulais vous emmener là-bas ? Et bien je vais vous répondre. Cet endroit est important pour moi et, en vous y invitant, je voulais vous montrer que j’accorde également beaucoup d’importance à notre rendez-vous, que ce n‘est pas un simple « rencard »

Il se repositionna dans son siège, le regard rivé sur le pare-brise.

- Mais si vous préférez allez dans un restaurant superficiel, impersonnel et bondé d’égoïstes prétentieux, ca sera selon vos désirs…

Teresa resta muette devant cette déclaration. Elle ignorait l’importance que lui accordait son consultant et, pour être honnête, c’était la plus belle chose qu’un homme lui avait dite. De plus, c’était la première fois que Jane se montrait aussi franc envers elle, sans même utiliser son grand sourire que tout le monde savait être faux.

- Hum non… Je… Je ne voudrais pas gâcher la soirée que vous aviez prévue…

Il hocha la tête et s’apprêta à remettre le contact mais la jeune femme posa sa main sur celle du mentaliste. Il releva les yeux vers elle et ce qu’il vit balaya la frustration qui l’avait récemment envahit.

Lisbon le regardait, tout en baissant les yeux de temps en temps, ses joues avaient pris une teinte légèrement rosée et elle se mordillait la lèvre inférieure.

- Je suis désolé, Patrick

Le fait qu’elle l’ai appelé par son prénom montrait qu’elle s’en voulait vraiment de s’être emporté de la sorte. Il lui fit un petit sourire en coin et retourna sa main afin d‘emprisonner celle de la jeune femme dans la sienne.

- Je ne vous en veux pas. Je vais mettre ca sur le fait que vous soyez nerveuse

Elle retira vivement sa main, montrant une indignation exagérée.

- Nerveuse ? Tss… N’importe quoi !
- Faut pas avoir honte, Lisbon. Moi je le suis, nerveux
- Vraiment ? Ca ne se voit pas…
- Parce que je cache bien mon jeu…

Il redémarra la voiture et reprit la route vers son fameux restaurant.

- Vous savez ce que m’a dit Higtower hier ?
- Que vous aviez encore dépasser les limites et que j’en paierai les frais ?
- Euh… Oui, c’est vrai, mais c’est pas ce que j’avais en tête

Il quitta la route des yeux quelques secondes pour lui sourire.

- En faites, elle m’a avouer qu’elle aimerait que je refasse ma vie avec Frye !

Lisbon manqua de s’étouffer.

- Kristina Frye ? La medium ?

Il hocha la tête pour acquiescer. La stupéfaction de l’agent laissa place à un fou rire démentiel.

- C’est aussi drôle ?
- Elle entend des esprits lui parler, Jane !

S’en était trop pour le mentaliste, il ne put se retenir plus longtemps et rejoint Teresa dans son fou rire.


------------------------------

Alors que notre couple s’apprêtait à passer une soirée de rêve en tête à tête, Kristina Frye avait décidée de faire passer un message.

La medium était invitée à une émission de télévision afin d’être interviewée sur l’aide qu’elle apportait à la police de Sacramento et, si la présentatrice était chanceuse, sur l’enquête concernant le serial killer John le Rouge.

Et la présentatrice fut chanceuse, Kristina fit part de sa compassion envers le tueur et déclara que ce n’était qu’un être égaré. Puis elle se tourna vers la caméra et s’adressa directement a John le Rouge :

« John le Rouge, si vous nous écoutez à l’heure qu’il est, je vous en conjure, faites-vous aider. On vous tendra la main, vous pouvez changer. Vous pouvez faire un pas vers la lumière… »

Ce soir-là, aucun membres du CBI n’avaient eu l’occasion d’allumer un poste de télévision, loupant ainsi la provocation de la medium.


TBC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky

Spooky

Perso(s) Préféré(s) : Stella
Nombre de messages : 4236
Age : 28
Date d'inscription : 19/02/2009
Points : 15072

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Lun 27 Déc - 10:12

Oh oh elle va passer de vie à trépas celle-là Suspect

J'ai adorée!!! C'était super à lire. Ils sont vraiment mignon ensemble!!! Et Jane est un amour heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Lun 27 Déc - 10:55

Comme ils sont mimis coeur

Et puis, cette scène fait vraiment réaliste: il y a du doute, de la compassion, de l'envie...

merveilleuse suite Why, merci calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Lun 27 Déc - 12:10

Cette scène est superbe coeur J'aime beaucoup la fin, quand ils se marrent sur K ptdr
Celle-là aussi... d'ailleurs, j'aime beaucoup comment tu rejoins la scène du 2x23, sauf que cette fois, personne ne l'a vue ! Hâte de voir la tournure que prennent les choses roll2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Mar 28 Déc - 19:45

Chapitre 5: Une Vieille Amie


Jane et Lisbon avaient roulés durant plusieurs minutes, s’éloignant de plus en plus de la ville pour finalement la dépasser. Ils avaient ensuite bifurqués sur un sentier et entamaient l’ascension d’une colline. Quelques minutes plus tard, le consultant commença à ralentir sur une allée de gravier, et ils purent apercevoir une maison s’élevant sur deux étages apparaître devant eux.

Patrick coupa le contact, ne quittant pas la bâtisse des yeux.

- Et voilà, nous sommes arrivés
- C’est étrange… Cela fait des années que je vis ici et je n’ai jamais remarqué ce sentier
- La plupart des gens ne prennent pas le temps d’observer le paysage lorsqu’ils sont sur la route, c’est pour ca que personne ne le voit…
- Ca ne doit pas être bon pour les affaires, non ?
- Le bouche à oreilles fonctionne bien aussi

Il lui adressa un sourire puis regarda de nouveau la maison avec une légère appréhension. Teresa le remarqua mais choisit de ne rien dire.

- Alors Lisbon, prête à passer la meilleure soirée de votre vie ?

Elle le retrouvait bien là.

- Prête à vous voir vous décarcasser pour, en tout cas !

Il lui sourit et ils sortirent de la voiture.

Cette maison était la seule dans les environs, si bien qu’elle possédait un immense terrain rien que pour elle. Plusieurs tables étaient disposées à divers endroits du jardin, de jeunes arbres séparant certaines d’entres elles.

Située au sommet d’une colline, le restaurant surplombait tout Sacramento. Aucunes barrières ne séparaient ce jardin tranquille du panorama de la ville mis à part la hauteur, comme si le spectateur pouvait toucher chaque maison et chaque immeuble assis sur une de ces tables.

Le soleil allant bientôt se coucher, le ciel était teinté de bleu et de rose, offrant ainsi une sorte de lumière tamisée au lieu. Cet endroit avait quelque chose d’intime et de romantique, Teresa tomba immédiatement sous le charme.

- Cet endroit est magnifique…

Patrick posa son regard sur la jeune femme dont les yeux brillaient d’émerveillement.

- Oui, c’est vrai. C’est encore plus beau que dans mes souvenirs…

Lisbon tourna la tête vers le consultant et vit qu’il la regardait en souriant tendrement. Elle se mordilla la lèvre inférieur et rougit.

- Venez, dit-il, j’ai quelqu’un à vous présenter

Il lui proposa son bras et elle s’y accrocha avec amusement, puis ils se dirigèrent vers l’entrée du restaurant.

- Et qui est-ce ?
- La femme qui a crée ce petit coin de paradis, elle est un peu la grand-mère que je n’ai jamais connue
- Oh c’est mignon…
- Eh ! Ne vous moquez pas !
- Je ne me moque pas ! Enfin si, un peu…
- Faites attention parce que je vais lui demander ce qu’elle pense de vous et si vous ne luis plaisez pas, et bien ce sera finit entre nous Lisbon !

L’ancien medium avait balancé ça sur le ton de la plaisanterie, Teresa se prit au jeu et lui répondit sur un ton mélodramatique.

- Oh Patrick ! Et moi qui croyait que notre relation surmonterai tous les obstacles…

Ils explosèrent de rire en arrivant sous l’arche qui désignait l’entrée, où une dame d’une soixantaine d’années en tailleur noir les attendait. Lorsque sont regard se posa sur Jane, quelque chose s’illumina dans ses yeux et un sourire naquit sur ses fines lèvres.

Elle ouvrit les bras pour l’accueillir tout en lui adressant un « - Patrick, mon enfant ! ».

Jane retint un sourire et se contenta de lui répondre « -Et bien, c’est comme ça que vous accueillez tous vos clients, chère Madame ? »

La vieille dame rit et le tapa gentiment à l’épaule.

- Petit sacripant va ! Toujours aussi farceur à ce que je vois

Le consultant se laissa rire, content d’avoir réussit sa petite blague.

- Désolé Martha, tu sais bien que je ne peu pas m’en empêcher ! J’ai quand même le droit à un câlin ?
- Mais oui, bien sûr mon petit ! Allez, viens là !

Il dû se baisser pour être à sa hauteur et il la serra dans ses bras.

Lisbon esquissa un sourire. Ils étaient adorables.

Puis Jane défit ses bras du corps de Martha et se remit debout. Celle-ci le poussa légèrement afin de dévisager la jeune femme qui se tenait devant elle.

- C’est donc elle la jeune femme dont tu m’as parlé au téléphone ?
- Oui, c’est elle. Martha, je te présente Teresa Lisbon. Lisbon, je vous présente Martha…
- Enchantée, Madame
- Pas de chichis entre nous vyons ! C'est grâce à vous que mon petit Patrick s’est enfin décidée à revenir me voir, alors appelez-moi Martha !
- Hum… D’accord, Martha

Les deux femmes s’adressèrent un sourire complice.

Puis la vieille dame donna un léger coup de coude dans le bras du mentaliste et lui lança sur le ton de la confidence :

- Et bien, tu n’avais pas mentis, elle est ravissante. Et elle m’a l’air tout à fait charmante en plus
- Mais elle l’est, sauf quand elle braque son arme peut être…

Lisbon rougit alors que les deux autres riaient.

- Ma pauvre Teresa, dire que vous devez vous occuper de ce garnement à longueur de journée, il ne doit pas vous rendre la vie facile n’est-ce pas ?
- Impossible serait plus juste. C’est bien pour ça qu’il essai de se rattraper en m’invitant à dîner… dit-elle en rigolant.
- Ah ? Patrick m’a pourtant dit que ce soir il tenterait de vous conqu…
- Martha, Martha… Gardons un peu de mystère tout de même !

Patrick la coupa avant qu’elle ne divulgue un peu trop de choses, ce qui lui valut un regard suspicieux de l’agent.

La vieille femme les examina l’un après l’autre, arborant un air conspirateur.

- Mmh… Je vois… Ne t’inquiète pas mon petit Patrick, j’ai compris ce qu’il me reste à faire
- Tu es toujours aussi perspicace
- Qui a dit qu’on se ramollissait avec l’âge, hein ?

Les deux vieux amis rires alors que Lisbon tentait encore de démêler les pensées qui se bousculaient dans sa tête. Finalement, Martha leur dit qu’elle allait les conduire à leur table dans quelques minutes.

- Allez donc admirer la vue en attendant, je suis à vous tout de suite

La jeune femme s’éloigna donc contempler le panorama. Le consultant s’apprêtait à aller la rejoindre mais la sexagénaire le retint par le bras.

- Je suis désolé de l’avoir éloignée mais je voulais te parler en privé
- Ce n’est pas grave, je crois que le paysage va l’occuper pendant quelques temps
- Tout d’abord, je suis soulagée de te voir en bonne santé et rire à nouveau. Dieu sait que je me suis fais du soucis pour toi pendant tout ce temps…

Elle lui pinça tendrement la joue. Puis elle regarda brièvement Teresa et se rapprocha de Jane pour lui parler un plus intimement.

- Tu tiens vraiment à cette jeune femme, n’est-ce pas ? Tu ne l’aurais jamais amenée ici autrement…

Il planta son regard dans le sien, montrant un visage totalement sérieux et sincère.

- Lisbon est vraiment spéciale, Martha.

Il jeta à son tour un coup d’œil à l’agent qui patientait un peu plus loin, s’attardant sur ses longues jambes dénudées, mis en valeur par ses talons aiguilles. Il déglutit et redirigea son regard vers sa vieille amie.

- Elle me donne envie d’être meilleur. Et rien que pour elle, je me sens capable de l‘être…

Martha sourit, comme une mère qui verrait son fils amoureux pour la première fois.

- Je suis heureuse que tu ressentes ça à nouveau, mon garçon

Ils restèrent ainsi à se regarder pendant un instant puis la veille dame sembla se souvenir de quelque chose.

- Au faites Patrick, tu sais que je respecterais toujours Angéla mais, si tu tiens autant à Teresa, tu devrais retirer ton alliance. Je ne pense pas qu’elle souhaite tomber amoureuse d’un homme marié…

Jane contempla l’anneau doré autour de son doigt, comme hypnotisé. Cela faisait tellement longtemps qu’il portait cette alliance que c’était comme si elle faisait partie de lui, il ne voyait pas son annulaire sans. Elle était le symbole du serment qu’il avait fait à sa femme, « Jusqu’à ce que la mort nous sépare », mais ce n’était pas la mort qui les avaient séparés, c’était John le Rouge.

Il releva les yeux vers Lisbon qui patientait toujours, mais elle était tournée vers lui cette fois, elle le regardait droit dans les yeux. En le voyant observer tristement son alliance, elle comprit vite ce qui se passait, mais elle prit sur elle et se contenta de lui offrir un sourire rassurant.

« Quel idiot ! » pensa-t-il. Il avait promit de ne pas repenser à son passé ce soir et c’est exactement ce qu’il était en train de faire. Il avait déjà trahit la jeune femme bien trop de fois, il ne voulait pas recommencer. Il ne voulait plus car, cette fois-ci, elle ne lui pardonnerais pas. Cela il le voyait à la déception qu’elle tentait, en vain, de dissimuler dans ses yeux.

Toujours le regard ancré dans celui de Lisbon, il sentit son pouce et son index se refermer autour de l’anneau et le retirer lentement de son annulaire.

Jamais Patrick n’avait vu un aussi beau sourire que celui de Teresa à cet instant…

TBC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Mar 28 Déc - 20:10

C'est super touchant et émouvant. coeur coeur

Patrick Fait vraiment des efforts pour Teresa et c'est vraiment très beau coeur coeur

Merci Why calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Mar 28 Déc - 21:00

Superbe coeur Ce que Patrick dit à Martha et ce qu'il fait pour Lisbon, c'est superbe coeur

Merci pour cette suite calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Dim 2 Jan - 13:07

Voilà la suiite !
Et une Très Bonne Année à Vous !
cheers


Chapitre 6 : Une Soirée Presque Parfaite



Martha avait ensuite conduit le couple jusqu’à leur table qui était à l’écart des autres, sous une tonnelle arrondie en fer forgé peinte en blanc. En regardant de plus près, Lisbon remarqua que des guirlandes de lumière étaient enroulées tout autour des barres, mais celles-ci étaient encore éteintes étant donné que le soleil n’était pas encore couché.

Jane tira galamment la chaise de la jeune femme, ce qui la fit sourire.

- Profitez bien du spectacle, mes enfants. Je vous apporte vos plats dans quelques minutes

Et la vieille dame traversa le jardin, disparaissant ensuite dans la grande maison en bois.

L’agent dévisagea le mentaliste, étonnée.

- Elle nous apporte nos plats alors que nous n’avons pas commandé ?
- Oui, Martha a une sorte de don. Elle sait toujours ce qui fera plaisir aux clients

Elle le regarda sceptiquement.

- Vraiment ? J’ai hâte de voir ça…
- Vous seriez étonnée de sa perspicacité
- Si elle est aussi douée que vous…
- Ah ! Vous admettez que je suis doué ?!
- Mmh… De quel spectacle parlait elle en faites ?

Le consultant sourit face au soudain changement de sujet. Il n’insista pas et tourna la tête vers la gauche, regardant la ville s‘étendre devant lui.

- Du coucher de soleil. C’est un véritable spectacle vu d’ici, regardez

Teresa suivit le regard de Patrick et fut subjuguée par ce qui se déroulait devant elle.

La ville s’embrasait sous leur yeux. Les multiples rayons du soleil couchant se reflétaient sur les parois de verres de nombreux immeubles, faisant ainsi baigner les rues dans une lumière orangée.

Sans rien dire, ils regardèrent le soleil disparaître doucement sous l’horizon.

Martha revint quelques minutes plus tard, avec une bouteille de vin et deux petites assiettes joliment décorées.

- Une petite mise en bouche en attendant, les tourtereaux ?
- Martha tout de même, tu fais rougir Lisbon… reprocha Jane en rigolant.

La jeune femme rougit encore plus et se dit que, si les deux amis se liguaient ensemble contre elle, elle n’allait pas faire long feu.

- Et toi tu l’énerves, Patrick ! Quitte à choisir…

Cette fois, même Teresa rigola.

La nuit commençait à tomber et, malgré l’obscurité qui commençait à gagner du terrain, il faisait encore assez chaud. Dieu bénisse la Californie !

- Ouh mes aïeux ! Mais c’est qu’il commence à faire sacrément sombre ici ! Ne vous inquiétez pas, mes enfants, je vais arranger ça…

La vieille dame adressa un clin d’œil au mentaliste qui lui répondit par un sourire complice, et elle repartit de nouveau vers la maison, laissant notre duo seul.

- C’était quoi ce regard entre vous ? Vous manigancez quelque chose tout les deux…

Patrick prit un air outragé.

- Lisbon, voyons, ne soyez pas aussi méfiante
- Avec vous, toujours. C’est une règle de survie
- J’en suis blessé, vraiment…
- Vous récoltez ce que vous semez
- Et si je semais de la joie et de l’amour, seriez-vous heureuse et amoureuse ?

Elle le regarda avec un air de défis.

- Qui sait ?
- Intéressant… Vous ne sauriez pas si le jardinier près des bureaux en cultiverait par hasard ?

Ils se laissèrent rire quelques instant puis l’agent redevint sérieuse, croisa ses bras sur la table et se pencha en avant afin de scruter Jane.

- Sérieusement, qu’est-ce que vous manigancez ?

Il posa lui aussi ses coudes sur la table et adopta la même position que la jeune femme, rapprochant par la même occasion leur deux visages.

- Soyez un peu patiente, même si je sais que c’est dur pour vous de l’être…

Oh il ne savait pas à quel point elle l’était réellement ! C’est vrai, depuis combien de temps espérait-elle secrètement ce genre de rendez-vous en tête à tête avec lui…

Enfin, heureusement que l’obscurité empêchait de voir à quel point elle fixait, avec envie, les lèvres du consultant.

Mais soudain, tout le jardin s’illumina sous leurs yeux. Divers points lumineux apparurent d’abord dans les buissons et les jeunes arbres dispersés de part et d’autres du terrain, des guirlandes étaient enroulées autour des pieds de table et des poutres de la maison.
Puis, toute la tonnelle s’éclaira à son tour. Là aussi, de nombreuses guirlandes de lumière étaient harmonieusement disposées tout autour de l’édifice, suivant son contour, soigneusement enroulées autour de chaque barres de fer blanc.

Lisbon, les yeux pétillant de joie, regardait dans tous les sens afin de profiter de toutes les décorations, ne voulant pas rater un seul espace de cet endroit magnifique.

Alors qu’elle en était rendue à contempler le plafond qui scintillait au-dessus d’eux, Jane la dévisageait avec tendresse et amusement. L’agent ressemblait à une petite fille le matin de noël et, connaissant l’enfance malheureuse de la jeune femme, il était fier d’avoir réussit à faire renaître ce sentiment chez elle.

Puis elle finit par sentir le regard du mentaliste pesé sur elle et elle lui demanda, légèrement sur la défensive.

- Quoi ? Pourquoi vous me regardez comme ça ?
- C’est juste que vous êtes si belle quand vous souriez, que mes yeux refusent de se défaire de votre visage…

Un grand sourire étira les lèvres de Teresa, ses joues rosirent et elle se mit à regarder la table. Elle avait beau ordonner à sa bouche d’arrêter de sourire béatement comme une idiote mais rien à faire, il n’était pas prêt de disparaître.

- Vous savez, si en plus vous vous mettez à rougir, ca ne va pas arranger les choses. Vous en êtes qu’encore plus adorable

L’agent sentit son sourire s’agrandir encore un peu plus, elle qui croyait pourtant ne pas pouvoir faire plus grand qu’il ne l’était déjà…

- Vous prenez vraiment un malin plaisir à me mettre mal à l’aise, hein ?
- Je vous complimentais, c’est tout ! Vous y voyez encore un plan machiavélique de ma part, mais qu’est-ce qu’il faut que je fasse pour que vous vous relaxiez un peu ?

Lisbon culpabilisa. C’est vrai que depuis le début de la soirée, le consultant s’était montré galant et charmant, lui avait dévoilé une part de ses sentiments, l’avait emmené dans le lieu le plus romantique qu’elle n’ai jamais vu et se pliait en quatre pour lui faire passer la plus belle soirée de sa vie. Et elle, elle ne trouvait rien de mieux que de se montrer soupçonneuse et lui envoyer des pics. Elle était peut être plus nerveuse qu’elle ne le pensait.

- Je… Je suis désolé. Je ne suis pas habituée à voir cette facette de vous et, c’est un peu perturbant…

En voyant la jeune femme se sentir aussi coupable, Jane éprouva quelques remords. Il n’aimait pas la voir préoccupée.

- J’accepte vos excuses, mais je dois quand même avouer que j’adore vous embêter…

Elle fit une moue faussement choquée et lui tapa gentiment le bras.

- Aïe ! Ce n’est pas ma faute si vous marchez à chaque fois !

Ils rirent, une lueur complice de leur yeux.

Le couple dégustaient leur verre de vin quand Martha arriva, avec deux grandes assiettes sur chaque avant-bras. Elle les posa habilement devant eux, malgré le poids des plats, taquina un peu Patrick pour venger Teresa et repartit s’occuper des autres clients.

Lisbon fut surprise de redécouvrir une recette de son enfance, elle n’en avait pas mangé depuis la mort de sa mère. Elle en fut abasourdie.

Sur le coup, elle se dit que le mentaliste avait dû le découvrir et demander à Martha de le lui préparer mais, lorsqu’elle lut l’inquiétude dans son regard quand il posa les yeux sur elle, Teresa sut qu’il n’y était pour rien.
Pour un peu, elle s’apprêtait encore à lui reprocher de comploter derrière son dos !

Evidemment, il lui demanda ce qui la perturbait et, pour une fois, elle se força à se montrer franche envers lui. Elle lui dévoila donc que c’était son plat préféré quand elle était petite et que sa mère avait l’habitude de le lui préparer pour toutes les grandes occasions mais, qu’à sa mort, elle n’en avait plus jamais mangé.

Jane lui présenta ses excuses pour les tristes souvenirs mais, après l’avoir vu sourire suite à la première bouchée qu’elle avait dégustée, il lui rappela malicieusement qu’il avait eut raison au sujet de la perspicacité de sa veille amie. Compte tenu de l’état d’extase dans lequel étaient ses papilles, la jeune femme ne put que confirmer.

Tout en savourant leur repas, ils parlèrent des pays qu‘ils aimeraient visiter, de quel grand voyage rêvait-ils de faire dans leur vie…

Patrick vantait les talents culinaires et culturels de la France quand Martha revint vers eux pour le dessert, déjà. Ils s’étaient tellement égarés dans leurs idées de voyage, que le temps avait filé sans qu’ils ne s’en rendent compte.

Le consultant échangea de nouveau un regard complice avec la vieille dame, ce que remarqua Lisbon mais, cette fois-ci, elle s’abstint de tout commentaires. Cela devait encore être une des agréables surprises de Jane.

Et en effet, quelques minutes plus tard, ils purent entendre de la Musique provenant de quelque part autour d’eux. La voix du chanteur était envoutante et renforçait l’ambiance romantique des lieux.

Jane regarda distraitement en l’air, feignant l’innocence, et en profita pour rapprocher doucement sa main de celle de la jeune femme, posée sur la table. Celle-ci remarqua son petit manège et, amusée, glissa directement ses doigts sur ceux du mentaliste.

Ils se sourirent.

Le regard de Teresa fut attiré par l’annulaire de son consultant, celui où l’alliance manquait. Sans vraiment réfléchir, elle se mit à caresser lentement l’endroit où l’anneau aurait dû être avec son majeur.

- Vous n’étiez pas obligez, vous savez ?
- De retirer mon alliance ?

Elle acquiesça.

- Je le sais… Mais, en vous voyant là, devant moi, j’ai eu envie d’oublier le passé et de me concentrer sur le présent.

Il laissa une courte pause, laissant aux joues de l’agent le temps de reprendre une couleur normale et, à Patrick, de profiter plus longtemps des caresses de Lisbon.

- Et à vrai dire, j’oublie l’absence de l’anneau quand vous faites ça

Elle retira vivement sa main en se mordillant la lèvre, comme si elle avait été prise le fait en train de dessiner en cours de maths.

Puis Jane se leva, vint en face de la jeune femme et lui tendit la main.

- Venez danser…

Elle fit une moue hésitante à laquelle il répondit par un regard suppliant, à faire fondre n’importe quel cœur de glace. Elle esquissa un sourire résigné et glissa ses doigts dans ceux du consultant.

Ils firent quelques pas pour s’éloigner de la table puis ils se tournèrent l’un vers l’autre. Il glissa sa main dans le creux des reins de Teresa tandis qu’elle passait la sienne sur son omoplate.

Jane et Lisbon se regardèrent dans les yeux quelques instants puis, se laissant bercés par la musique, elle laissa sa tête reposer contre la nuque du consultant, pouvant ainsi profiter de la ville illuminée à ses pieds et du corps chaud de Patrick contre le siens.


A Suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carods
Growing old is mandatory, growing up is optional
Carods

Séries suivies : DW, Arrowverse, POI, OUAT, Elementary, GOT, AOS, HTGAWM, Gotham, TWD, Teen Wolf, The Blacklist
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Stella, Le Docteur, Rose, Felicity, Reese, Finch, Belle, Daenerys, Tyrion, Coulson, Annalise, Michonne, Stiles, Red, Liz
Nombre de messages : 8457
Age : 24
Date d'inscription : 20/04/2010
Points : 18194

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Dim 2 Jan - 13:53

Bonne année à toi aussi xcited

Cette suite est sublime coeur Patrick est adorable coeur coeur
Merci pour cette superbe suite calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Dim 2 Jan - 16:50

Carods a écrit:
Bonne année à toi aussi xcited

Cette suite est sublime coeur Patrick est adorable coeur coeur
Merci pour cette superbe suite calin

Ma P'tite Carods, je me permets de reprendre ton super comm.

Bravo why et merci calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 6 Jan - 19:13

Et voilà la fin de ma Fic !!! Sans compter l'epilogue qui viendra un peu plus tard... Sur ce, je vous laisse savourer ce beau chapitre Jisbon ! cheers


Chapitre 7 : Une Soirée Absolument Parfaite


Lisbon étroitement serrée contre lui, Jane laissa sa tête s’appuyer contre celle de la jeune femme, humant son parfum, caressant tendrement son dos…

Celle-ci éprouva un frisson de plaisir en sentant le souffle du consultant dans son cou, et encore un autre lorsqu’elle sentit sa main lui caresser sensuellement le dos.

Après 6 ans de malheurs, de culpabilité et de rage, l’ancien medium éprouvait de nouveau le bonheur. Si on le lui demandait, il donnerait le peu de chose qui lui reste pour que cet instant ne prenne jamais fin.

Mais la voix envoûtante du chanteur qui maintenait la magie de ce moment finit par s’éteindre, petit à petit, et le couple ralentit sa danse en même temps que le volume diminuait. Ils finirent par rester immobile, toujours enlacés, sous la tonnelle illuminée.

Teresa s’écarta doucement, et à regrets, des bras de Patrick. Se retrouvant tout les deux seuls, aussi proche et dans le silence, elle devint vite nerveuse et mal à l’aise.
Mais c’était sans compter Jane qui avait toujours un as dans sa manche…

- Vous croyez qu’il existe une convention qui interdit de danser quand une chanson est finit ? Lui demanda-t-il d’un air innocent.

Une chanson un peu plus rythmée envahit l’espace autour d’eux. L’agent esquissa un sourire.

- Je ne sais pas si cela existe mais, je sais que rien ne vous empêche de m’inviter pour une seconde danse…

Le consultant lui sourit et lui tendit à nouveau la main, attendant qu’elle accepte d’y glisser la sienne. C’Est-ce qu’elle fit et, quelques secondes plus tard, elle était de nouveau collée contre Patrick, sa tête reposant confortablement contre l’épaule de celui-ci.

Ils se mouvaient lentement et, compte tenu de la distance entre eux, chacun pouvait sentir le bassin de l’autre se coller contre le sien à chaque fois qu’ils avançaient, ou tournoyaient. Ce contact ne les laissaient pas indifférent, surtout la jeune femme qui sentit une vague de chaleur remonter de son bas ventre jusqu’à ses joues. Heureusement que Jane ne pouvait pas la voir ! Même si lui, n’en menait pas mieux…

- Vous savez que la chanson n’est pas sensée être un slow, Jane ?
- Oui, je sais… Ca vous ennui ?

Teresa fit mine de réfléchir avant de déclarer :

- Non. Il me semble qu’aucune convention n’interdise de danser un slow sur une chanson qui ne l’est pas…

Même si elle ne le voyait pas, elle pu le sentir sourire et il resserra un peu plus son étreinte…


Il commençait à se faire vraiment tard, tous les autres clients avaient déjà quittés les lieux, à l’exception de notre duo. Jane sembla s’en rendre compte car, après avoir jeté un regard circulaire autour de lui, il afficha un air un peu déçu.

- Il se fait tard, Lisbon. Je crois qu’on devrait rentrer…

La jeune femme sourit tendrement devant l’air boudeur du mentaliste.

- Je le crois aussi. Martha aura sûrement envie d’aller se coucher, maintenant…

Ils quittèrent leur table à contrecœur et traversèrent le jardin afin de rejoindre la vieille dame.

Ils discutèrent encore quelques minutes en réglant leur note, Martha racontant de vieilles anecdotes à propos de Patrick qui les firent tous rire. Puis elle les raccompagna jusque sous l’arche, à l’entrée du restaurant, pour leur dire en revoir.

- Je suis heureuse de t’avoir revue, mon enfant. J’espère que tu ne mettras pas autant de temps à revenir me voir !

Le consultant jeta un coup d’œil à Lisbon qui contemplait une dernière fois la beauté des lieux.

- Ne t’en fais pas Martha, quelque chose me dit que nous reviendrons d’ici peu de temps…

Ils échangèrent un sourire complice et la vieille femme le serra dans ses bras.

- Tu as trouver la femme qu’il te faut, une qui saura te tenir tête, alors ne la fais pas fuir d’accord ? Lui murmura-t-elle à l’oreille

Il acquiesça, amusé, et lui déposa un bisou sur la joue avant de se rapprocher de Teresa et lui enrouler le bras autour du sien.

Martha regarda l’agent avec un air maternel.

- Veillez bien sur lui, Teresa
- C’Est-ce que je m’efforce de faire chaque jour…

Rassurée, la vieille dame rit. Puis elle les regarda se diriger lentement vers leur véhicule.

- Je crois que j’ai son approbation… dit fièrement Lisbon
- Vous lui plaisez beaucoup, ce qui me conforte dans mon idée de vous inviter à un second rendez-vous

Ils s’arrêtèrent devant la voiture et, avant que Teresa n’ouvre la portière, elle plongea ses yeux dans ceux de l’ancien medium et lui dit :

- Terminons d’abord celui-là…


Le trajet du retour se fit dans le silence, chacun encore sous le charme de cette soirée hors du temps, cette soirée où ils n’avaient été que Teresa et Patrick finalement.
Leurs pensées furent vite interrompues car, déjà, ils arrivaient devant l’appartement de Lisbon.

Elle tourna timidement la tête vers Jane alors qu’il coupait le contact.

- Et bien, merci beaucoup pour… tout ca. C’était…

Elle laissa sa phrase en suspens, hésitant entre ce qu’elle avait envie de dire et ce qu’elle voulait s’autoriser à lui avouer.

- Fantastique ? Merveilleux ? Incroyable ? Non, ne me remerciez pas Lisbon, j’ai pris autant de plaisir que vous, vous savez…

Elle rit. Décidemment, il avait vraiment le don pour détendre l’atmosphère.

- Bonsoir, Jane…

La jeune femme lui adressa un dernier regard avant d’ouvrir la portière et quitter le véhicule.

Patrick eu un moment d’incrédulité puis se mit à rire. Il retira vite les clés du tableau de bord, verrouilla la voiture et marcha derrière Teresa, les mains dans les poches.

Celle-ci perçue sa présence derrière elle et se retourna pour lui faire face.

- Qu’est-ce que vous faites ? Vous me suivez ? Je peu très bien rentrer chez moi toute seule, je suis une grande fille !
- Oh mais je n’en doute pas ! Par contre, je ne suis pas certain que vous puissiez rentrer chez vous sans vos clés…
- Mes clés ? Comment…

Il tendit un trousseau de clés devant lui, les faisant cliquetés avec un sourire espiègle.

- Vous vous souvenez, Mademoiselle ne voulait pas monter dans mon engin de la mort et préférait prendre SA voiture ? Mmh ? Pour un peu vous m'auriez laissé repartir avec votre voiture de fonction

L’agent se sentit vraiment stupide à cet instant, elle plaqua la main sur son visage afin de cacher sa honte.

- Je suis désolé, j’avais complètement oubliée ce détail….
- Ce n’est pas grave, je vais pouvoir vous raccompagner jusqu’à l’entrée comme ça, juste au cas où

Elle leva les yeux au ciel, mais attendit tout de même qu’il la rejoigne pour continuer à avancer.
Ils arrivèrent devant la porte, que la jeune femme ouvrit grâce aux clés que lui tendait le consultant. Elle s’engouffra à l’intérieur tandis qu’il se cala contre la chambranle de la porte.

Lisbon le contempla un instant. Pour la première fois, elle s’autorisa à penser que Patrick Jane était vraiment beau. Surtout ce soir, dans son superbe costume noir avec sa chemise plutôt cintrée qui mettait en valeur sa musculature, ses boucles blondes légèrement coiffées en arrière, un léger sourire en coin et ses magnifiques yeux bleus qui la dévisageait.

La douceur de sa voix la ramena sur Terre.

- Ais-je tenu ma promesse ?
- Quelle promesse ?
- Avez-vous passé la meilleure soirée de votre vie ?
- Mmh… Je ne sais pas

Le regard du mentaliste l’hypnotisait, comme happée par ses yeux. Elle se surprit à parler aussi doucement que lui.

- Comment ça « Je ne sais pas » ? S’étonna-t-il.
- J’ai… J’ai comme l’impression qu’il manque encore quelque chose…

Elle regarda avidement la bouche du consultant et se mordit la lèvre.

« Non, j’ai osée faire ca ?? »

Il lui sembla que Jane avait rougit mais cela avait été difficile à voir puisqu’il avait soudainement baissé la tête, elle le vit tout de même esquisser un sourire nerveux. Son assurance reprit le dessus et il planta à nouveau son regard dans le sien, en se rapprochement légèrement d’elle. Teresa cru que son cœur allait sortir de sa poitrine en courant lorsque le consultant posa sa main sur son visage, et commença à caresser sa joue avec son pouce.

- Je ne sais pas si c’est une bonne idée, Teresa. Je comptais garder ça pour plus tard…

« Teresa »

L’entendre prononcer son prénom noua quelque chose à l’intérieur de son ventre, et sa main qui caressait sa joue affaiblissait sa capacité de concentration.

- Vous m’aviez promis la plus belle soirée de ma vie, et elle ne sera pas parfaite si vous partez maintenant…

Il sourit, soulagé que la jeune femme est finalement trouvé un argument pour le convaincre de faire ce qu’il désirait de faire depuis un bon moment.

- Je respecte toujours mes promesses, Teresa…

Ce « Teresa » lui fit encore plus d’effet que le premier, surtout combiné à la promesse implicite qu’il venait de faire.

Patrick se rapprocha encore de l’agent et, de son autre main libre, écarta une mèche de cheveux qui ondulait le long de la tempe de Lisbon. Il la regarda tendrement puis, il se pencha très lentement vers la bouche de la jeune femme, dont le cœur s’apprêtait à lâcher. Pourtant, même si elle bouillait d’impatience, elle ne bougea pas d’un cil et le laissa faire.

Il effleura d’abord ses lèvres, puis les caressa doucement avec les siennes. Il hésitait encore un peu, cela faisait si longtemps… Son cœur retentissait tellement fort dans sa poitrine qu’il avait l’impression que tout le quartier aurait pu l’entendre.

Boum boum… Boum boum…

Enfin, il captura les lèvres de l’agent, lui transmettant toute la tendresse qu’il éprouvait à son égard. Et ils restèrent ainsi, dans l’encadrement de la porte, les lèvres de Jane sensuellement entrelacée à celles de Lisbon.

Teresa lui fit comprendre qu’elle désirait aller plus loin mais, lorsqu’elle entrouvrit la bouche, le mentaliste mis fin au baiser en reculant légèrement son visage et en plaçant un doigt sur les lèvres de la jeune femme, interloquée.

- Je préfère garder cela pour notre prochain rendez-vous…

Il recula sur le perron et, devant l’air désorienté de l’agent, se vit obliger de préciser :

- Tu es libre demain soir ?

Elle rit de soulagement. Jamais elle n’aurait pu attendre plus longtemps.

- Oh oui, je le suis
- Bien, je vois que tu es déjà enthousiaste !
- Quoi que j’ai des doutes… Si ce soir était la meilleure soirée ma vie, cela veut dire que demain sera moins bien…
- Oh non, j’ai l’attention de me surpasser à chacun de nos rendez-vous ! Tu n’es pas prête de t’ennuyer avec moi…

Il lui adressa un clin d’œil et tourna les talons afin de rejoindre sa DS.

Et en effet, lorsque Lisbon ferma la porte après qu’il soit partit, elle avait déjà hâte d’être à demain…

End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Jeu 6 Jan - 19:29

C'était superbe comme toute ta fic d'ailleurs coeur coeur

Merci why calin

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whysoserious

whysoserious

Séries suivies : OUAT;Arrow;GoT;AoS;Mentalist;Hannibal
Perso(s) Préféré(s) : Rumplestiltskin,Felicity Smoak,Coulson
Nombre de messages : 1235
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009
Points : 11667

MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   Lun 7 Fév - 21:17

Voila l'epilogue ! Désolé du retard, ca m'étais completement sortit de la tête fufufu





Epilogue


Le lendemain matin, Jane arriva très tôt au CBI. De temps en temps, il lui prenait l’envie d’arriver volontairement le premier au bureau afin de pouvoir observer Lisbon s’installer. En effet, lorsqu’elle entrait de bonne heure au 3ème étage et que les locaux paraissaient désert, Teresa croyait toujours être seule étant donné que ses collègues n’arrivait, en général, que 30min plus tard. C’est à ce moment là que le consultant en profitait pour l’observer car, durant ces quelques minutes où elle pensait être seule, la jeune femme affichait son vrai visage et pas son masque de chef d’équipe qui dissimulait toutes émotions.

Ce matin plus que les autres, il voulait voir ce que l’agent ressentait.

Et quelques minutes plus tard, sa serviette noire à la main, Lisbon sortit de l’ascenseur.

Les premiers rayons du soleil baignaient la pièce d’une chaleureuse lumière matinale, et la jeune femme s’arrêta un instant pour profiter des caresses des rayons sur son visage, un sourire serein sur les lèvres.

Patrick, assis sur une chaise tenant en équilibre sur deux pieds afin de l’observer tout en restant dissimulé derrière le mur amovible, fut charmée par le spectacle. Elle ressemblait à un ange.

Toujours les yeux fermés, Teresa se pinça les lèvres pour se retenir de rire et lança à haute voix : « Ne vous penchez pas comme ça, vous allez vous faire mal… »

L’ancien medium fut tellement surpris d’avoir été découvert que, par un réflexe idiot, il se pencha vivement en arrière. Tellement vite que la chaise bascula elle aussi en arrière et Jane atterrit lourdement sur le sol, les deux pieds en l’air.

« Aïï ! Sacré nom de…»

L’agent rit, fière d’elle, mais posa son sac et partit voir comment allait le mentaliste. Il était quand même sensé l’inviter à dîner le soir même…

- Est-ce que ca va, Mr le Voyeur ?

Jane était toujours allongé par terre, en appuie sur un de ses coudes.

- Ha ! Ha ! Très drôle ! Comment vous avez su que j’étais là ?
- Je peu vous sentir à distance
- Alors, ca veut dire que…
- Oui, je sais que vous m’observez souvent

Il sourit. Comme ça, elle le laissait voir son vrai visage depuis tout ce temps…

- Si vous pouvez me sentir à distance, c’est quoi mon odeur ?
- C-comment ca ?

Elle se mit à rougir, se maudissant de lui avoir tendu cette perche.

- Oh ! Vous voulez venir plus près pour vous rafraîchir la mémoire ?

Et sans qu’elle ne s’y attende, le consultant lui avait agrippé le bras et la fit tomber sur lui. Ils étaient maintenant tout les deux affalés sur le parquet du CBI, Lisbon allongée sur Patrick, leurs visages tellement proche qu’ils pouvaient sentir le souffle de l’autre. Celui-ci lui susurra juste « Je ne sais pas si je pourrais attendre jusqu’à ce soir finalement… »

…..

La matinée touchait à sa fin et toute l’équipe était réunis afin de trouver de nouvelles pistes pour leur enquêtes lorsqu’Higtower pénétra au milieu de la pièce, annonçant son arrivée par le claquement des ses talons contre le sol.

La directrice affichait un air grave et s’assura d’un regard qu’elle avait l’attention de tout le monde.

- Je ne sais pas si vous avez allumez votre poste de télévision hier soir…

Lisbon et Jane esquissèrent un sourire. Ils avaient trouvé meilleure occupation…

- Kristina Frye a fait une intervention pour le moins osé dans un talk-show, elle à parler de John le Rouge et s’est adressée directement à lui…

Tout le monde s’est figé à l’entente du nom du serial killer.

- On a retrouvé son corps ce matin, dans sa résidence de Los Angeles. Elle a été éviscérée, comme les autres victimes

Un long silence suivit cette annonce, que le consultant finit par briser.

- Pourquoi John le Rouge ne l'aurait-il pas traité comme les autres… Elle n'avait aucune importance à ses yeux...


THE End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malentendu [Mentalist J/L]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malentendu [Mentalist J/L]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Malentendu... Malentendant...
» Sarko The Mentalist lit dans vos pensées
» Xover Numb3rs/The Mentalist-Pour Cissy-Don/Patrick-G
» Mentalist-Baptême de l'air-Jane/Walter,PG13
» [The Mentalist] - Comme dans un rêve - No pairing - PG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY :: Fanfictions en cours-
Sauter vers: