Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vengeance [FBI: portés disparus]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mer 3 Oct - 22:43

TITRE : Vengeance
FBI : portés disparus (Without a trace)
Saison : vers la fin de la saison 2.
Disclaimer : les personnages ne sont pas à moi, ni la série. J’écris cette fic pour le plaisir et parce qu’aime cette série.
Tout public

CHAPITRE 1


Danny se leva péniblement ce matin, il se sentait complètement crevé. Il regarda son réveil : 07H00...
Il se leva doucement et se dirigea vers la salle de bain. Quand il fut enfin prêt, il ouvrit la porte de chez lui et tomba sur une petite fille, assise en tailleur dans le couloir, elle jouait avec une poupée. Danny la regarda en souriant et ferma la porte. Qu’est-ce que cette petite pouvait bien faire seul dans le couloir de si bonne heure ?

-Bonjour !

La petite fille le regarda mais ne répondit rien. Danny regarda autour de lui, non, il n’y avait vraiment personne... Ses voisins devaient tous être encore dans les bras de Morphée. Il s’agenouilla afin de se trouver à hauteur de la fillette.

-Bonjour, moi je m’appelle Danny et toi ?

La jeune fille le fixa un moment.

-Irina !
-C’est très joli.

Elle ne répondit pas, se contentant de jouer avec sa poupée.

-Dis moi, qu’est-ce que tu fais là toute seule ?

Elle ne répondit pas.

-Où elle est ta maman ?
-Elle est morte, répondit la fillette tout en jouant avec sa poupée.

Danny se sentit très mal tout à coup.

-Tu…tu vis dans cet immeuble ?
-Oui.

La jeune fille désigna une porte au fond du long couloir. Danny se leva et l’observa. Il se dirigea vers la porte avec l’intention de dire à ces gens sa façon de penser, il frappa. Aucune réponse...
Il se décida à tourner la poignée, la porte s’ouvrit laissant apparaître un appartement saccagé. Les tiroirs étaient vidés sur le sol, le fauteuil déchirer, de la vaisselle brisé sur le sol et…du sang ! Danny sortit son arme.

-Qu’est-ce que c’est que ça ?

Il avança prudemment dans l’appartement…
Il n’y avait personne mais chaque pièce était saccagée et des traces de sang étaient présentes dans la cuisine et le salon. Il retourna dans le couloir, la petite fille était là, toujours au même endroit, impassible, jouant toujours avec sa poupée. Danny sortit son portable.

-Allo, Jack ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mer 3 Oct - 22:48

CHAPITRE 2


Ses collègues seraient là d’ici quelques minutes. Danny s’installa à côté de la petite fille. Qu’avait-il bien pu se passer ici ? Il habitait si près de l’appartement et il n’avait rien entendu !

-Irina, je suis un agent du FBI.

La petite leva vers lui des yeux tout ronds de surprise.

-C’est vrai ?!

Il lui sourit et sortit son badge qu’il lui tendit.

-Je peux t’aider.

Elle lui rendit brusquement son badge et serra sa poupée contre elle, doucement, elle se mit à sanglotait.

-Qu’est-ce qui se passe ? Lui demanda doucement Danny.
-Ils ont fait du mal à mon papa !!
-Qui lui a fait du mal ?

Elle ne répondit pas, se contentant de pleurer. Soudain, Jack, Sam et Martin apparurent au bout du couloir. Irina jeta un rapide coup d’œil dans leur direction.

-Ce sont mes collègues, lui dit doucement Danny.

La petite serra sa poupée contre elle, Danny se leva et alla à la rencontre de ses amis.

-Qui est-ce ? Demanda Sam.
-Une petite Irina que j’ai trouvé assise devant ma porte ce matin. Elle habite ici.

Danny désigna l’appartement et s’y dirigea suivit de ses collègues. Il ouvrit la porte.

-Et il s’est passé quoi ici ? Demanda Jack.
-J’en ai pas la moindre idée. Toutes les pièces sont saccagées et il n’y a personne, excepté la fillette.
-Et la petite, elle t’a parlé ? Demanda Martin.
-Elle m’a juste dit qu’elle s’appelait Irina et : « Ils ont fait du mal à mon papa ! ».
-Qui c’est « ils » ? Demanda Jack.
-J’en sais rien !
-Bon, commença Martin en raccrochant son téléphone, nous sommes dans l’appartement de Mr Smith, c’est un avocat et la petite est bien sa fille, il est veuf. Il ne s’est pas rendu à son boulot ce matin, on peut donc considérer qu’il a officiellement disparus !
-Ok, commença Jack, dans ce cas, Danny tu vas emmener la petite au bureau et voir si tu arrives à la faire parler…
-Je préférerais rester, Sam pourrait s’en charger !
-Pourquoi moi ?!
-Tu es une femme, peut être qu’elle te parlerait plus facilement.
-Mais j’y connais rien aux enfants !

Jack lui sourit.
-Essaye au moins.
Elle sortit dans le couloir et s’approcha doucement de la fillette.
-Salut toi !

Irina ne lui adressa pas même un regard. Sam lança un regard désespéré à Danny qui l’encouragea d’un signe de la main. La jeune femme s’installa à côté de la fillette.

-Je m’appelle Samantha mais tu peux m’appeler Sam, je suis une collègue de Danny. Je vais t’emmener dans un endroit où tu seras en sécurité.

La fillette se leva et courut vers Danny, elle se jeta dans ses bras.
-Hé doucement, ça va allez !

Jack et Sam échangèrent un regard amusé.
-Elle est pas douée avec les gosses alors tu t’y colle !



Danny et Irina s’installèrent dans le bureau de Jack pour discuter, celui-ci le lui avait gentiment proposé. « C’est toujours plus agréable que nos salles d’interrogatoires ! » s’était-il exclamé.
De l’autre côté, Sam, Martin et Jack observaient la scène.

Danny tendit un bol de chocolat à la fillette.
-Tu aimes le chocolat ?
Elle acquiesça et but une gorgée.
-Irina, tu sais que tu vas devoir me parler de ce qui s’est passé. Je suis là pour t’aider, tu peux me faire confiance.
-Je veux parler qu’avec toi !
-Tu sais, on est tous la pour t’aider.
La fillette lui sourit.
-Tu es mon ami ?
-Je suis ton ami.
Elle reprit une gorgée du précieux liquide et posa son bol.
-Je veux bien te dire tout mais je veux voir Lisa.
-Qui c’est Lisa ?
-C’est ma marraine !
-D’accord, on va l’appeler.

Danny saisit le combiner et composa un numéro, Jack saisit le téléphone de l’autre côté.
-Irina réclame une certaine Lisa, tu peux te renseigner ?
-Ok !
Il raccrocha et regarda Irina dévorait un croissant.
-Et bien tu avais faim !
-Ben oui !

Elle leva les yeux vers lui et Danny sentit son regard changé, son sourire s’effaça et comme ça, d’un coup, sans prévenir, elle se lança dans son récit…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 4 Oct - 20:39

Super une fic sur WAT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 4 Oct - 20:51

voilà la suite!!

Chapitre 3[center]

-Il y avait trois messieurs, ils ont tapés mon papa, ils ont criés aussi. Papa aussi il criait, il pleurait même et ils leur disait : « me faites pas de mal ! ».

La petite fille sanglotait doucement, le souvenir de cette scène lui faisait mal et la ramener vers la réalité : son papa était en danger.
-Et ces gens tu les connais ?
-Non, je me souviens pas de leur têtes.
-Tu pourrais les reconnaître si je te les montre ?
Elle secoua négativement la tête. Il s’approcha d’elle et lui caressa les cheveux.
-C’est pas grave.

Il s’en voulait tellement de lui faire subir ça, elle était si jeune mais elle était le seul espoir qu’ils avaient pour trouver Mr Smith pour le moment.
-Les messieurs, ils t’ont vu ?
-Non, j’étais caché derrière la porte. Dis tu vas les arrêter, parce que ils sont méchants, ils ont fait du mal à mon papa.
-Merci beaucoup de ton aide, lui dit-il en souriant.
Il lui tendit la main que la demoiselle attrapa sans problème et ils se dirigèrent vers les autres.
-Tu vas rester là avec Sam et Martin, moi il faut que je parle avec mon grand chef, lui dit-il en souriant.
-Non, je veux pas !
Elle s’accrocha à la veste de Danny.
-Ce sont mes amis, ils sont très gentils, tu peux leur faire confiance !
La fillette leva les yeux vers Sam et Martin qui lui adressèrent un grand sourire.
-Bon, je t’accorde qu’ils font un peu peur ! Plaisanta Danny.
Sam lui donna une tape sur le dos.
-D’accord, mais tu me laisses pas longtemps, marmonna la fillette.
Danny et Jack se dirigèrent vers le bureau de ce dernier.
-Et bien, on dirait qu’elle a flashé sur toi ! S’exclama Jack en refermant la porte.
-Elle est mignonne, pauvre gamine.
-La Lisa dont elle parlait s’appelle Lisa Derevko, elle est styliste et dirige sa propre boîte. Elle est en route.
-Tant mieux. Je sais pas qui c’est mais c’est la première personne qu’Irina a réclamé.
-J’ai aussi demandé à la psychologue du service de venir pour rencontrer la gamine…
-Pour quoi faire ?! Le coupa Danny. Ces gens là ne servent pas rien, ils vont la rendre folle cette gamine !
-Danny, je regrette mais c’est le protocole.
Celui-ci lâcha un soupir, visiblement agacé par la nouvelle.
-Elle ne peut pas venir maintenant mais dès qu’elle sera libre, elle viendra et tu l’accompagneras, vu la relation de confiance que tu as établi avec Irina, il vaut mieux que tu l’accompagnes.
-Irina n’a pas de famille ?
-Non, Mr Smith a une sœur qui vit en Europe et c’est tout.


Irina observa Sam et Martin qui discutaient en riant, quand Martin s’éloigna, Sam s’approcha de la petite fille.
-Ca va ?
La petite fille l’observa sans répondre.
-Bon apparemment tu ne m’aimes pas beaucoup !
-Tu l’aimes ?
-De qui tu parles ?
-De Martin ! Répondit Irina, comme si cela était une évidence.
-Non, répondit Sam, gênée.
Soudain, une femme entra, brune, le teint légèrement mat. Elle scruta la pièce, paniquée, comme si elle cherchait quelqu’un.

Irina se leva et dit à Sam.
-Ben lui il est amoureux de toi et ça se voit !
Elle laissa Sam pensive et se précipita vers la femme en question et se jeta dans ses bras.
Danny qui avait vu la scène du bureau de Jack, se leva et vint à leur rencontre.
-Melle Derevko ?
-Oui ? Demanda la jeune femme la voix tremblante.
-Je suis l’agent Taylor et voici l’agent Malone.
La jeune femme leur adressa un faible sourire et posa Irina sur le sol.
-Pourquoi Irina est là ? Où est Lucas ?!
-Je suppose que vous parlez de Mr Smith ?
La jeune femme acquiesça.
-Venez avec nous.
-Oh mon dieu, ne me dites pas qu’il lui est arrivé quelque chose ? Demanda la jeune femme, encore plus paniqué face au peu d’informations qui lui étaient données.

Elle les suivit dans le bureau de Jack, pendant qu’Irina resta de l’autre côté avec Sam et Martin. Jack lui expliqua la situation. La jeune femme se laissa tomber sur la chaise.
-Avez-vous une piste ? Un quelconque indice ?!
-Il n’y a pour le moment rien, à part Irina, qui est témoin.

Irina…La jeune femme se leva, elle s’approcha de la vitre et jeta un regard vers Irina. Un regard où se mêlaient à la fois tendresse et tristesse.
-Melle Derevko, commença Jack…
-Oh, appelez-moi Lisa !
-Lisa, je suis désolé de vous demander cela mais quel genre de relation entretenait-vous avec Mr Smith ?
-Nous ne sommes pas amants si c’est ce que vous voulez savoir. C’est mon meilleur ami et ce depuis le jardin d’enfance.
Ses yeux s’emplirent de larmes, elle continua.
-Depuis qu’il a perdu sa femme, je passe beaucoup de temps avec Irina. Lucas est avocat, il a beaucoup de travail mais depuis qu’il est veuf, il se laisse submerger par le travail pour ne pas avoir a affronté sa souffrance mais cela au détriment d’Irina.
-Insinuez-vous que Mr Smith est un mauvais père ? Demanda Jack.
-Pas du tout ! S’exclama la jeune femme. Il vit une mauvaise période depuis le décès de sa femme et il a un peu délaissé sa fille ces derniers temps ; mais Lucas n’a rien d’un mauvais père !
-Bien, nous vous remercions.
-Je vous en prie, si je peux vous aider, n’hésiter pas !
-Vous voulez sûrement prendre Irina avec vous ?
-Bien sûr !
Ils quittèrent le bureau de Jack et Irina se jeta dans les bras de Lisa.
-Ca va ma chérie ?
-Oui. T’as rencontré Danny ?
-Danny ? Demanda Lisa.
Elle lui désigna Danny.
-Ah, l’agent Taylor, oui.
-Il est gentil ! Puis la petite fille tira Lisa vers elle et lui murmura à l’oreille même si tout le monde entendit sa remarque.
-Il est beau, hein ?
Tout le monde se regarda en partageant un regard amusé. Lisa regarda Danny, en effet, il était plutôt mignon.
-Je vous fais signer quelques papiers et vous pouvez partir avec Irina, dit Sam en souriant à l’attention de Lisa. La jeune femme la suivit.
Irina se tourna vers Danny.
-Tu vas retrouver mon papa ?
Il s’agenouilla.
-Je te le promets !
Quand tout fut signer, Danny accompagna Irina et Lisa jusqu’à leur voiture, sous les regards amusés de Jack, Martin et Sam.
Lisa fit monter Irina dans la voiture et se tourna vers Danny.
-Merci de vous être occupé d’elle.
-Pas de problème.
Ils échangèrent un sourire et Lisa monta dans la voiture.
-Il te plaît ? Demanda Irina.
-Irina !
-Quoi ? Ca se voit que t’es amoureuse, t’es toute rouge !
La jeune femme sourit et démarra, c’est vrai que cet agent Taylor était plutôt à son goût…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Ven 5 Oct - 21:26

CHAPITRE 4


Danny, Sam, Martin et Jack étaient installés autour de la table, face au grand panneau blanc sur lequel la photo de Mr Smith était accrochée.
-Bon, commença Jack, si on récapitules, Mr Smith aurait disparu dans le courant de la nuit aux alentours de minuit. Le seul témoin est sa fille qui ne pourrait pas reconnaître les criminels mais on sait déjà qu’ils sont deux. La maison était saccagée, on peut supposer qu’ils cherchaient quelque chose et les traces de sang montrent que Mr Smith est blessé puisque je viens de recevoir les résultats du labo et c’est bien le sang de Lucas Smith.
-Autrement dit, on ne sait rien ! S’exclama Danny.
-C’est pour ça que vous allez aller à la pêche ! Sam et Martin, vous allez au cabinet d’avocat où travaille ce Mr Smith pour essayez d’en savoir un peu plus sur lui. Danny tu vas chercher la psy du service et vous vous rendez chez Melle Derevko pour voir si la petite où même cette Lisa peut nous apprendre des choses sur lui et moi je regardes du côté de ces potentiels ennemis.
Chacun partit vaquer à sa tâche.

Sam et Martin arrivèrent quelques minutes plus tard au pied du grand immeuble où se trouvait le cabinet du fameux disparus.
-Et ben, j’aimerais bien travailler ici, c’est magnifique, soupira Sam alors qu’ils prenaient l’ascenseur.
-Notre bâtiment est pas mal non plus !
Elle lui lança un regard surpris et amusé. Ils se mirent à rire.
En arrivant, ils furent accueillis par une secrétaire un peu débordée qui leur expliqua que Mr Smith ne s’était pas présenté ce matin et qu’il n’avait pas prévenue. Elle devait ainsi décommander tous ses rendez-vous.
-Il aurait pu me prévenir avant ! S’exclama la jeune femme, vous imaginez que je dois annuler tous ces rendez-vous, je me fais incendiez au téléphone ! Non, vraiment cela ne lui ressemble pas !
-Il a disparu, expliqua Sam.
La jeune femme se laissa tomber sur sa chaise, sous le coup de la surprise.
-Dis..disparu, mais comment ?
-Nous l’ignorons pour le moment.
-Mr Smith avait-il des problèmes avec des clients ? Demanda Martin. Où avec d’autres personnes ?
La femme sourit.
-Mr Smith est un avocat, il a toujours des problèmes. Mais c’est un homme respecté dans la profession et je ne lui connais pas d’ennemis.
-Vous voulez dire que ce type n’a aucun ennemi ?
-Pas à ma connaissance !
-Nous vous remercions, lui dit Sam.
En sortant Martin sourit.
-Un avocat sans ennemi, étrange cette histoire.
Sam sourit.

Jack était assis dans son bureau, il fixait une photo de Lucas Smith, essayant d’imaginer différents scénarios pouvant coller à l’histoire de celui-ci, quand son téléphone sonna.
-Agent Malone, j’écoute ?
-Jack, c’est moi !
-Viviane ! Comment tu vas ?!
-Et bien mes vacances au soleil me font beaucoup de bien je l’avoue !
Et vous au bureau ?
-Encore un disparu !

Après avoir raccroché son téléphone, Jack sourit en pensant à Viviane. Ces vacances, elle les avait bien mérités mais Jack avait eu du mal à lui faire accepter l’idée de partir quelques temps. Viviane aimait tellement son boulot, elle n’avait pas voulu les laisser en plan. Mais Jack avait tellement insisté et avait été épauler pas Danny, Sam et même Martin. Elle avait fini par accepter et apparemment elle ne regrettait pas, elle avait même l’air de plutôt bien s’amuser.

Sam et Martin quittèrent le cabinet d’avocats avec l’impression de patauger.
-On a un rendez-vous demain avec le collègue de Smith, c’est déjà ça ! S’exclama Martin devant l’air consterné de Sam.
Elle lui adressa un sourire et monta dans la voiture.
-J’espère que les autres ont eu plus d’informations !
-Tu penses qu’il s’est fait attaqué par des clients mécontents ? Demanda Martin en démarrant.
-Non, je ne pense pas. Soit ce sont des voyous qui ont voulu le cambrioler, soit j’en sais rien !
-Des voyous ? Sa porte n’avait aucune trace d'effraction, il n’aurait quand même ouvert sa porte à une petite bande à minuit ?!
-Pourquoi des clients l’attaquerait ainsi ? Si ils lui en voulaient tellement, ils l’auraient tué sur place !
-Si il n’a pas réussit à les défendre, je peux comprendre qu’ils lui en veuillent, ensuite, ils peuvent avoir n’importe quelle idée tordue derrière la tête.
Sam lança à Martin un regard amusé.
-Si tu étais en colère contre ton avocat, tu penserais à le tuer toi ?!
-Pourquoi pas, répondit-il dans un sourire.
-Je ne te connaissait pas violent !
-Mais tu ne me connais pas du tout ! Répondit-il d’une voix mystérieuse.
-Oh, je vois, le mystérieux Martin ! Se moqua t-elle gentiment.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Sam 6 Oct - 14:37

hey! cheers super j'aime beaucoup ta fic!! vivement la suite! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mar 9 Oct - 22:06

merci beaucoup!!! cheers

voilà la suite, bonne lecture!!!

CHAPITRE 5


Danny et Lucy Lee, la psychologue du service, se garèrent devant un imposant immeuble. Ils montèrent jusqu’à l’appartement de Lisa en silence. Ils ne se connaissaient pas et bien qu’il n’ait rien contre elle, Danny avait horreur des psy. Quand à Lucy, elle sentit le malaise du beau ténébreux et préféra ne pas engager la conversation. Il sonna à la porte et Lisa vint leur ouvrir, elle fut surprise de les trouver là.
-Agent Taylor ? Je ne pensais pas vous voir si tôt !
Tout à coup, comme un boulet de canon et sortant de nulle part, Irina se jeta dans les bras de Danny.
-Danny !! S’exclama t-elle toute joyeuse. T’as déjà trouvé mon papa ?
Danny se sentit gêné et lui répondit doucement.
-Pas encore. Mais voici Lucy, dit-il en désignant la jeune psychologue. Elle est là pour nous aider dans notre enquête, mais pour cela il faut que tu lui parles, c’est un gentille psychologue.
A l’évocation de cette profession, Lisa sentit la colère la gagner. Une psychologue ?! Non mais quelle idée ! Elle s’efforça de cacher sa colère et leur adressa un sourire.
-Bien, installons nous dans la cuisine !
-Je veux pas lui parler, murmura Irina à Danny.
-Tu n’as rien à craindre, elle veut t’aider. Tu me fais confiance ?
-Oui.
-Alors tu peux lui parler, elle est là pour t’aider.
-D’accord, bougonna la fillette. Mais que cinq minutes ! S’exclama t-elle en grimpant sur une chaise.
-Je crois qu’on devrait les laisser, dit Danny à Lisa.

La jeune femme quitta la cuisine pour le salon, suivit par Danny. Quand ils arrivèrent dans le salon, la jeune femme leva vers lui des yeux pleins de colère.
-Une psychologue !! Vous ne croyez pas qu’Irina est suffisamment chamboulée !
Danny esquissa un sourire, cette femme était déjà bien jolie mais lorsqu’elle était en colère, elle l’était deux fois plus !
-Qu’est-ce qui vous fait sourire ? Vous vous fichez de moi en plus ?!
-Pas du tout ! Ecoutez, je n’étais pas non plus pour faire intervenir la psychologue mais c’est la procédure, je n’y peux rien.
-Je sais, soupira Lisa, qui semblait se calmer. Mais je suis sur les nerfs ! Irina n’est qu’une enfant et puis je me fais du souci pour Lucas !
Elle le vit sourire à nouveau et l’imita.
-Vous devez me prendre pour une folle, je suis désolé !
-Vous n’avez pas à l’être, c’est normal d’être sur les nerfs avec ce que vous vivez !
J’aimerais qu’on parle de Lucas.
Lisa se massa le front et se laissa tomber sur le fauteuil, suivi par Danny.
-Lucas…murmura t-elle. Que vous dire ? C’est mon meilleur ami depuis le jardin d’enfant. Il a épousé une fille qu’il a rencontrée au lycée, deux ans après leur mariage, ils ont eu Irina et Isabelle, sa mère est morte. Depuis, il se réfugie dans le boulot et je passe de plus en plus de temps avec Irina, il a tendance à l’oublier un peu.
-Et Lucas, lui connaissez-vous des ennemis ? Je sais pas des anciens copains de lycée, des clients furieux ou autre chose ?
-Non, pas à ma connaissance.
Elle réfléchit un instant.
-Non, je ne vois vraiment pas et puis, Lucas ne me parle jamais de son boulot…Enfin, si, un jour, je me souviens…

*Flash-back :
Irina, Lisa et Lucas sont à table, ils rient tous.
-Je suis un grand champion !! Plaisante Lucas.
-C’est pas vrai ! Se moque Irina, tu te rappelles les deux messieurs qui t’ont tapés dans le parc !!
La fillette continue de rire, son papa sourit, quand à Lisa, elle perd son sourire.
-Tu dis n’importe quoi ! Dit Lucas.
*

-Vous lui en avez reparlé ?
-Oui, j’ai essayé. Mais il m’a juré que c’était faux et qu’Irina avait sûrement inventé cela. Cela m’a inquiété mais je l’ai cru, Irina a tellement d’imagination !
Danny sourit.
-Oui, elle est formidable !
Lisa sourit et le regarda.
-Je voudrais d’ailleurs vous remercier de vous être occupé d’elle.
-C’est normal.
-Elle n’a pas cessé de me parler de vous, je crois que vous l’avez conquise !
Ils se mirent à rire.
-Votre femme risque d’être jalouse, plaisanta Lisa.
-Dans ce cas, tout va bien, je ne suis pas marié !
Ils se regardèrent un instant dans les yeux et Lisa repensa à ce que lui avait dit Irina quelques heures plus tôt : « Il te plaît, hein ? ». Elle sourit et baissa la tête, se sentant rougir jusqu’à la racine de ses cheveux.

Irina observa la femme qui se tenait devant elle.
-Je te dirais rien ! S’exclama t-elle.
-Je suis là pour t’aider. Si tu veux qu’on retrouve ton papa, il faut que tu nous aides un peu.
-C’est pas toi qui m’aide, c’est Danny !
Elles restèrent assise là, l’une en face de l’autre pendant presque une demi-heure. Lucy pensait que la petite fille allait finir par lui parler, comme cela était souvent le cas. Par moment, elle tentait de lancer la conversation sur des sujets bateaux, comme le temps, pour peut-être arriver à parler de cette fameuse nuit. Mais en vain.
La jeune fille se leva soudain brusquement de sa chaise et s’élança dans le salon.


Jack venait d’éplucher presque la moitié des dossiers de Mr Smith et n’avait toujours rien trouvé, il soupira en voyant la pile de dossier qu’il restait à voir et se leva pour se faire un café. Lorsqu’il se retourna, il fut surpris de découvrir une femme.
-Maria ?!
-Bonjour Jack !
-Qu’est-ce que…qu’est-ce que tu fais ici ?
-Je suis en vacances et tes filles ont insistées pour venir te voir. Je te dérange peut-être ?
-Mais non !
Il désigna la pile de dossiers.
-Crois moi, ça me fait plaisir de prendre une pause !
-Et où sont-elles les filles ? Demanda Jack en buvant une gorgée de son café.
-Avec ma mère à l’hôtel.
-Ta mère est là ?
-Oui.
-Pourquoi vous êtes à l’hôtel, vous auriez du venir chez moi !
-Non ! Lâcha sèchement Maria.
Jack lui lança un regard surpris.
-Désolé, je…Jack j’ai eu du mal à me remettre de notre séparation et euh…laisse tomber !
-C’est toi qui m’a demandé de ne pas vous suivre !
-Parce que tu crois que c’était facile pour moi de te demander ça ?! Jack, je ne me voyais pas vivre avec un homme qui n’avait plus aucun sentiment pour moi !
-Maria…
-Non, laisse moi finir ! Tu sais que c’est la vérité ! Oh, et puis je ne veux pas qu’on parle de ça !!
Elle soupira.
-Je suis juste venu te dire que j’étais là toute la semaine, si tu veux voir tes filles pas de problèmes mais préviens moi avant. Je vais profiter de cette semaine pour revoir d’anciens amis et tes filles aussi.
-Et je suis un ancien ami moi ?
-Jack !
-Quoi ? C’est une simple question !
-Au revoir Jack !
Elle tourna les talons et quitta le bureau de Jack, exaspéré par le comportement de ce dernier. Il sourit en la voyant partir à travers les vitres de son bureau, elle était toujours aussi jolie quand elle était en colère…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mer 10 Oct - 14:05

Super cette suite! aaa Danny amourfm3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Lun 15 Oct - 19:07

merci Wolfinette!! je suis contente qua ma fic te plaise et je vois que côté Danny Taylor, tu es connaisseuse!! lol! lol!

voilà la suite!

CHAPITRE 6


Martin sourit à la remarque de Sam. Celle-ci le regarda du coin de l’œil repensant à ce que lui avait dit la petite fille quelques temps plus tôt : « Tu l’aimes ? Parce que lui est amoureux de toi, ça se voit ! ».
Elle ne s’était jamais posé la question mais : Elle et Martin ?!
-Tu essayes de percer le mystère ? Demanda Martin, amusé.
-Je suis démasquée ! Plaisanta t-elle.
Il observa la jeune femme du coin de l’œil, elle était vraiment très jolie et elle et lui étaient plutôt proches, alors pourquoi pas…
Le portable de Sam sonna soudain, elle décrocha.
-Oui ?
-C’est Jack, qu’est-ce que ça a donné ?
-Rien, le néant, par contre on a un rendez-vous avec son collègue !
-Laissez tomber et rentrer immédiatement, on a une piste sérieuse…
-Ok, Sam raccrocha et lança à Martin, un regard inquiet.
-Qu’est-ce qui se passe ?
-Jack veut qu’on rentre, il dit avoir une piste sérieuse…


Irina arriva en courant dans le salon, suivit par Melle Lee.
-Alors ? Demanda Danny.
-Elle n’a rien voulu me dire du tout !
La jeune fille s’approcha doucement de Lisa.
-Je peux aller jouer dans ma chambre ?
-Bien sûr ma chérie !
Le téléphone de Danny se mit à sonner, il décrocha au moment où Irina passait devant lui pour aller dans sa chambre, la fillette lui fit une grimace a laquelle il répondit sous l’œil amusé de Lisa.
-Oui ?
….
Danny raccrocha et leur dit.
-Je dois y aller, il se pourrait qu’on est une piste.
-Une piste ? Demanda Lisa.
-Oui mais je n’en sais pas plus.
-Bon et bien je vais vous laisser ! Annonça la psychologue en tendant une main à Lisa.
-Je ne vous raccompagne pas ? Demanda Danny.
-C’est gentil mais ça ira.
Elle serra la main de l’agent et se dirigea vers la porte en souriant.
Danny se tourna vers Lisa, celle-ci avait l’air inquiète.
Je dois y aller mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer.
Elle lui adressa un faible sourire.
-J’avoue que je suis très inquiète pour Lucas…
-Si vous avez besoin de parler je suis là.
Il lui tendit une petite carte sur laquelle était inscrite son numéro de portable.
-Merci…
Leurs regards se croisèrent, un sourire, et…Lisa rompit le charme de l’instant en détournant le regard.
-Vous…vous voulez peut-être dire au revoir à Irina ?
-Bien sûr !
Il se rendit dans la chambre, Lisa préféra rester dans le salon. L’agent Taylor la troublait de plus en plus, mais que lui arrivait-elle ?


Sam, Martin et Jack étaient installés et attendaient Danny quand celui-ci arriva.
-Désolé pour le retard, marmonna t-il en se laissant tomber sur une chaise.
-Je suppose que toi non plus tu n’as rien trouvé d’intéressant ? Demanda Jack.
-Rien de très intéressant mais toi ?
-Moi j’ai reçu un coup de fil.
-Les ravisseurs ?
-Non, Mr Smith !
Sam, Martin et Danny se lancèrent des regards interrogateurs et de l’incompréhension se lisait sur son visage.
-Mais où est-il ? Et…enfin, je ne comprends rien !!
-Il m’a appelé pour me dire qu’il était en Europe, qu’il n’avait pas été enlevé et qu’il en avait tout simplement marre de sa vie.
-Quoi ? C’est quoi cette histoire ?
-Depuis qu’il a perdu sa femme, repris Jack, il se sent seul. Sa fille était là mais il avait besoin de retrouver l’amour.
-Laisse moi deviner, ce pauvre homme s’est pris un râteau ! S’exclama Sam.
-En effet, Jack sourit en secouant la tête. Non franchement, de toute ma carrière, je n’ai jamais vu d’histoire pareille.
Il repris son sérieux.
-Lisa est la femme en question, il m’a raconté qu’il a essayez d’embrasser Lisa Derevko et elle l’a repoussé.
Danny repensa à la jeune femme, elle avait tout pour plaire et il comprenait que ce Mr Smith soit tombé sous son charme.
-Et il a abandonné son boulot et sa fille pour une femme ! S’exclama Sam. C’est un idiot !
-Et que deviens sa fille ?! Demanda Danny, légèrement énervé par ce qu’il venait d’entendre.
-Il m’a dit qu’il a envoyez une lettre à Melle Derevko dans laquelle il lui demande de l’adopter.
-Est-ce qu’il a pensé à sa fille une seule minute ?! S’énerva Danny.
-Ecoute c’est pas notre problème. C’est triste pour elle mais ce type a fait son choix, on est plus dans le coup !
-Tu peux pas dire un truc pareille !! La gamine l’a bien vu se faire enlever et le sang dans l’appartement !! Bon sang Jack, ça ne te pose pas question !
-Si ça m’a posé question.
-Mais il t’a donné des explications bidons, conclut Danny devant l’air passif de Jack.
Il m’a dit qu’il était descendu tellement bas qu’il a acheté de la drogue, ces types voulaient leur fric, s’étaient ses dealers.
-Non mais j’y crois pas ! Et on va le laisser s’en tirer comme ça !
-On a rien contre lui, il a fait des trucs pas chouettes en abandonnant sa fille mais c’est son choix !
Jack se leva et dit en regardant Danny.
-L’enquête est finie !
Bonne nuit ! Dit-il en s’éloignant.
Danny se leva brusquement, visiblement très en colère et attrapa violement sa veste avant de quitter le bâtiment.
Sam lança à Martin un regard plein d’inquiétude.
-J’aime pas quand il est comme ça.
-Ca va lui passer, on comprend facilement que ce soit dur pour lui mais il s’en remettra.
La jeune femme se leva pensive.
-Je te raccompagne ? Proposa Martin.
Elle lui adressa un grand sourire…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Lun 15 Oct - 20:39

Moi connaisseuse de Danny? hihihi je suis connaisseuses DES Danny... amourfm3 amourfm3
En tout super ta suite! je ne m'attendais pas du tout à ça!

La suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Sam 20 Oct - 11:32

voilà la suite!

Chapitre 7


Jack soupira en s’asseyant dans le siège de sa voiture, enfin, la journée était terminée. Il se sentait épuisé, pourtant, l’enquête n’avait pas été franchement compliquée. Il savait bien que pourtant, elle n’était pas finie, qu’il y avait encore des choses à approfondir mais comme il l’avait dit à son équipe, cela ne les concernait plus. Il comprenait bien que cela devait être difficile pour Danny, surtout que celui-ci était proche de la gamine, mais il avait reçu ses ordres d’en haut et n’y pouvait rien.
Il repensa à la visite qu’il avait reçu quelques heures plus tôt, il allait passer voir ses filles.

Danny était dans le siège de sa voiture, garé devant l’immeuble de Lisa depuis plus d’une dizaine de minutes ; essayant d’imaginer comment il allait pouvoir annoncer à Lisa et surtout à Irina la nouvelle. Il avait promis à cette gosse qu’il lui ramènerait son père et maintenant ?
Il sortit de sa voiture et se dirigea vers l’ascenseur, la tête vide et le cœur gros. Lisa lui ouvrit la porte, un léger sourire aux coins des lèvres mais son sourire s’effaça vite quand elle vit l’expression de Danny.
-Oh, non, ne me dites pas qu’il est ?...
-Non.
Elle lâcha un soupir de soulagement et ils entrèrent dans le salon. Danny chercha la fillette du regard.
-Elle n’est pas là, lui dit Lisa. Elle dort chez une amie à elle qui fait une pyjama party à l’étage.
Danny fut soulagé de l’entendre, il ne se sentait pas capable d’affronter le regard d’Irina. Il fut interrompu de ses pensées par la jeune femme.
-Agent Taylor, je vous en prie, dites moi ce qui se passe ?
Il lui expliqua la situation et vit la jeune femme se décomposait à chaque parole qu’il prononçait, des larmes roulaient le long de ses joues. Heureusement qu’Irina n’était pas là.
-C’est…c’est…non, pas Lucas !
Elle fondit en larmes, instinctivement, Danny prit la jeune femme dans ses bras, elle s’accrocha à lui comme à une bouée.
-C’est dur je sais mais ça ira !
Elle se calma au bout de quelques minutes et se dégagea doucement de l’étreinte du beau cubain.
-C’est ma faute, commença t-elle, comme si elle se confessait.
-Mais non, tenta Danny.
-Il m’a dit qu’il avait des sentiments pour moi mais… mais je l’ai repoussé !
-Ca a été sûrement un coup dur pour lui mais ce n’est pas ce qui l’a fait partir.
-Comment voulez-vous que j’annonce ça à Irina ?!
-Je pourrais le faire avec vous si vous voulez. Je vous dois bien ça, je lui ai fait une promesse que je ne pourrais pas tenir.
La jeune femme sourit faiblement.
-Vous n’êtes pas comme les autres, vous êtes un bon flic.
Ils se sourirent. Après quelques minutes de silence, Danny se leva.
-Je vais vous laissez…
-Vous…vous voulez boire quelque chose ? Demanda Lisa.
-Non, c’est gentil.
Alors qu’il allait ouvrir la porte, elle lui dit.
-Vous pourriez rester un peu avec moi. Votre présence me fait du bien et Irina n’est pas là…
Il n’en pouvait plus, il avait trop résisté, il s’approcha de la jeune femme et captura ses lèvres le temps d’un baiser auquel elle répondit avec plus de fougue et…je vous laisse imaginer la suite….


Jack arriva devant la chambre d’hôtel de Maria, il frémissait d’impatience de revoir ses filles. Il frappa à la porte, Maria ouvrit et fut surprise de le trouver là.
-Jack ?
-Bonsoir !
-Je peux entrer ?
-Bien sûr ! Dit-elle en s’effaçant de l’entrée.
-Les filles ne sont pas là ?
-Non. Elles dorment chez leurs anciennes copines, Kelly et Lou, tu te souviens ?
-Oui, bien sûr!
-Tu…tu aurais du me prévenir si tu voulais les voir…
-Tant pis ! Je repasserais !
-Demain si tu veux !
-Pourquoi pas, ça dépendra de mon boulot ! Vous pourriez venir dormir à la maison demain ?
-Je te déposerais les filles.
-Voyons Maria, toi aussi !
-Jack, non…
-Mais arrêtes, c’est ridicule !!
Elle soupire et sourit.
-Comment tu vas ? Tu as l’air fatigué ? Lui demande t-elle.
-Les dernières enquêtes étaient dures !
Elle sourit en repensant au bon vieux temps de leur mariage.
-Et toi ?
-Je vais bien Jack, les filles sont bien installées et mon boulot me plaît.
Il s’approche d’elle et s’assoit à ses côtés dans le lit.
-Maria, je voudrais qu’on parle de nous, depuis ton départ on n’en a pas vraiment parlé.
-Mais il n’y a rien à dire Jack, je préfère qu’on ne garde que les bons souvenirs.
-Et moi je veux qu’on s’entende bien…
Ils se fixèrent un moment.
Maria détourna le regard et se leva.
-Tu connais le pourcentage de couples divorcés qui s’entendent ? Demanda t-elle en riant.


Danny fut le premier à se réveiller. Il regarda la jeune femme endormie à ses côtés, il venait de passer une nuit magique. Il lui déposa un léger baiser sur le front et partit en direction de la salle de bain.
Quelques minutes plus tard, Lisa ouvrit les yeux et laissa glisser sa main sur la place à côté d’elle qu’elle trouva vide. Elle se releva et scruta la pièce. Avait-elle rêvé ? Non, tout avait été trop parfait pour ça !
Elle entendit du bruit dans la salle de bain et sourit. Non, elle n’avait pas rêvé.
Elle fut interrompue de ses douces pensées par la sonnette de la porte d’entrée. Quelle heure était-il ? Déjà 10H00 ! Elle se précipita vers la porte et ouvrit.
-Bonjour !
Irina entra brusquement dans l’appartement.
-Ben alors ! S’exclama t-elle.
Lisa salua et remercia la femme qui l’avait raccompagné, elle se retourna.
-Ca a été ta soirée ?
-Oui c’était bien ! Mais toi tu faisais quoi, on a attendu longtemps devant la porte !
-Mais non voyons !
Danny entra soudain dans le salon en enfilant sa veste, il sourit en voyant Irina.
-Danny ? S’étonna la fillette en tournant la tête vers Lisa à qui elle adressa un grand sourire.
-Bonjour toi !
Iirna sourit et l’embrassa.
-Qu’est-ce que tu fais là ?!
-L’agent Taylor est venu me poser quelques questions ! Dit rapidement Lisa en évitant volontairement le regard interrogateur que lui lança Danny.
-Va donc prendre ta douche ! dit-elle à sa filleule qui obéit en souriant. Des questions, songea-t-il, c’est ça !
Quand Irina quitta la pièce, Danny se tourna vers Lisa.
-Tu m’expliques ?
Elle le prit par la main et l’entraîna dans sa chambre, elle ferma la porte.
-Je ne veux pas qu’elle sache pour le moment !
-Pourquoi lui mentir !
Lisa soupira.
-Danny…ça fait un peu beaucoup de choses pour une petite fille en ce moment je crois…
Danny acquiesça, il comprenait le point de vue de Lisa, mais cependant, il n’était pas d’accord.
Elle lui déposa un baiser sur les lèvres.
-Ne fais pas cette tête ! Se moqua t-elle gentiment. J’ai appréciée cette nuit…
-Pas moi ! Plaisanta t-il.
Elle lui donna une tape sur le torse.
-Tu veux qu’on lui annonce ce matin ?
-Non, je dois vérifier quelque chose avant.
Il l’embrassa et sortit de l’appartement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Serial Series
Flo

Nombre de messages : 2230
Age : 28
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 12789

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Sam 20 Oct - 13:40

dészolé de ne pas avoir mit de comm plus tôt !!! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

j'adore cette fic !!!!! et puis j'aime bien le fait que se soit Danny en personnage principal !!! sunny

La suite !!!!

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 1 Nov - 21:26

CHAPITRE 8




Martin émergea doucement de son sommeil et observa son réveil : 07H45. Il s’étira et un sourire se dessina sur ses lèvres au doux souvenir de sa soirée d’hier. Lui et Sam étaient allés boire un verre et avaient passés un moment magique. Il avait des sentiments pour elle et ça il en était sûr, mais elle de son côté ? Il l’ignorait et cela le rendait malade !
Il fut interrompu dans ses pensées par des petits coups donnés à sa porte. Il se leva et se dirigea vers sa porte en titubant légèrement, marques visibles de restes de fatigue. A peine eut-il ouvert sa porte que Danny s’engouffra dans l’appartement.
-Il faut que je te parle ! Lança t-il à l’attention de Martin.
Martin referma la porte en souriant et lui dit.
-Bonjour, moi aussi je vais bien !
-J’ai pas envie de rire !
Martin lança un regard au jeune homme, il portait les mêmes vêtements que la veille, signe qu’il avait sûrement du passer une très mauvaise soirée à se torturer l’esprit avec cette affaire, il avait l’air inquiet, plutôt énervé. Cette affaire, il ne l’avait apparemment pas digéré, normal quand on sait à quel point il s’était investit, touché par la situation de la fillette.
-Dis moi ce qui ne vas pas, proposa Martin en allumant la cafetière.
-Mr Smith !
-Danny…, commença Martin sur un ton plein de reproches.
-Quoi ? Dis moi que tu crois à la version débile que nous a donnée Jack !
-Non mais Jack a été clair.
-Sauf que moi je reprends l’enquête. Je peux compter sur toi ?
-Danny, c’est pas sérieux !
Ce dernier se leva brusquement.
-Ok, j’ai compris !
Il se dirigea vers la sortie, Martin soupira et lui dit.
-Bon, ok, qu’est-ce que tu sais ?
Danny se retourna en souriant….


Jack arriva au bureau en retard et de mauvaise humeur. La veille, il avait passé un bon moment à discuter avec Maria mais ce matin, à peine avait-il ouvert les yeux, que les problèmes commencèrent à apparaître et à s’enchaîner.
Tout avait commencé au réveil où, à peine avait-il posé pied à terre qu’il avait trébuché et s’était étalé de tout son long sur le sol. Puis dans la salle de bain, impossible d’obtenir la moindre goutte d’eau chaude. Ensuite, il avait renversé son café bien brûlant sur lui et avait grillé ses toasts un peu trop. Pour finir, il avait découvert sa voiture avec un pneu crevé et avait été obligé de venir travailler en taxi. Autrement dit, ce n’était pas son jour, Jack était d’une humeur exécrable et attendait la fin de cette journée avec impatience en priant pour qu’il ne lui arrive plus rien. Il n’était pas quelqu’un de très superstitieux mais cette journée lui semblait digne d’un vendredi 13 !
Tout le monde avait bien remarqué son humeur massacrante et personne n’osa lui adresser la parole, pas même Sam qui était passé terminer son rapport. Jack n’était pas du genre lunatique, la plupart du temps il était d’ailleurs de bonne humeur mais comme tout à chacun, il lui arriver d’avoir ses mauvais jours. De toute façon, se dit Sam, je ne vais pas rester longtemps, juste terminer ce rapport et récupérer ma voiture. Sa voiture était restée sur le parking du FBI la veille, elle avait prit un verre avec Martin et il l’avait déposé chez elle. Martin… ses pensées vagabondèrent…Soudain, la voix de Jack résonna dans son dos.
-Sam ?!
La jeune femme se retourna.
-Oui ?
-Qu’est-ce que tu fais là ?
-Je suis venu terminer un rapport.
-Et bien, tu vas devoir rester un peu plus que prévu, appelle moi Danny et Martin !
Il commença à s’éloigner.
-Attends, qu’est-ce qui se passe ? demanda t-elle, surprise.
-L’affaire Smith reprends !
Jack s’éloigna en marmonnant.
-De toute façon, c’est ma journée !
Sam sourit et saisit le combiner de son téléphone.

Danny se retourna vers Martin en souriant.
-Alors tu veux bien m’aider ?
-Bien sûr ! J’espère seulement qu’on pourra éviter de se faire taper sur les doigts !
Danny sourit.
-Le truc c’est que je n’en sais pas plus que depuis hier mais je suis sûr qu’il y a un truc là-dessous et je ne veux pas annoncer à cette gamine que son père l’abandonne alors que c’est faux !
-Ok. On commence par quoi ?
-On pourrait appeler Sam, peut-être qu’elle pourrait nous aider.
-Non ! Laisse là en dehors de ça !
Danny lui lança un regard surpris.
-Tu ne serais pas un peu amoureux toi ?
-Quoi ?! S’exclama Martin, pris de court par la question. Non !
Danny sourit et aller commencer à parler quand le téléphone de Martin sonna.
-Oui ?
-….
-Oui, il est là.
-……….
-Ok, on arrive !
Il raccrocha.
-Ne me dis pas qu’on a une enquête !
-Si, mais rassure toi, cette enquête c’est Smith !
-Quoi ?
-Sam veut qu’on rentre tout de suite, on reprends l’enquête mais ne me pose pas de questions, elle ne m’a rien dit d’autre !
Je vais m’habiller !
Danny regarda Martin se diriger vers sa salle de bain en se demandant qu’est-ce qui avait pu faire changer d’avis Jack ? Pourquoi reprenait-il l’enquête ?

Stewart attrapa son manteau et balaya la pièce du regard. Sombre, très sombre, il ne tirait jamais le rideau, il aimait la pénombre. Il jeta un regard vers le lit collé au mur, miteux, crasseux, une odeur nauséabonde s’échappait des tissus recouvrant le matelas et du chiffon qui servait d’oreiller. Attaché aux barreaux du lit, un homme, recroquevillé en position fœtale, cet homme qui lui avait gâché sa vie, lui avait volé tous ses espoirs. On avait fait de cet homme une star, doué dans son travail, honnête père de famille touché par les malheurs de la vie. Presque à plaindre.
Ben voyons, pensa Stewart.
-J’aurais du me charger de toi il y a longtemps !
L’homme ne répondit pas, il ne bougea pas d’un poil. Il avait peur, une peur panique qui le paralysait. Qu’allait-il devenir ?
Stewart enfila son manteau tout en ne quittant pas l’homme des yeux.
-Je sors, mais après tout, qu’est-ce que cela peut te faire de le savoir ? demanda t-il avant de partir dans un éclat de rire. Satisfait de lui, il quitta la pièce en refermant la porte derrière lui.
L’homme essaya de s’asseoir, sentant une douleur fulgurante lui traverser le corps à chaque mouvement. Stewart l’avait solidement ficelé au lit de toute évidence.
Depuis presque deux jours, peut-être trois qu’il était là, il avait perdu toute notion de temps. Des larmes commencèrent à rouler sur ses joues en repensant à elles, son ami et sa fille….qu’allait-elle devenir sans son père.
-Irina…murmura t-il avant de se laisser gagner par les larmes.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Sam 10 Nov - 17:35

CHAPITRE 9

Danny et Martin arrivèrent et se dirigèrent vers Sam, celle-ci était installé sur une chaise et attendait patiemment.
-Vous voilà enfin !
-Désolé, c’était pas prévu qu’on bosse aujourd’hui !
-Jack n’est pas là ? Demanda Danny.
-Il va arriver mais je vous préviens, il n’est pas du tout de bonne humeur aujourd’hui alors faites attention à ce que vous faites !
-Pas de bonne humeur ? Pourquoi ? demanda Martin.
Mais Jack commençant à arriver, Sam lui donna un coup de coude.
-Chutt !
Jack arriva, il avait effectivement une sale tête, sa mauvaise humeur était presque palpable, il s’installa bruyamment et un silence lourd s’installa. Il s’éclaircit la voix et commença en fixant ses notes.
-On reprend l’affaire Smith. On a un mort sur les bras.
-Un mort ? S’étonna Sam, ça relève pas plutôt de la crim ?
-Si, mais puisque ça concerne le dossier Smith et que nous en avions la charge, ils ont demandés à en être débarrassé ce qui leur a été accordé. Quand c’est nous qui formulons des demandes on nous envoi promener !
-Qui est mort ? Demanda Danny, impatient de recommencer le travail.
-Melle Laubri, la secrétaire de Mr Smith que Martin et Sam ont rencontrés hier.
Sam et Martin échangèrent un regard surpris.
-Si mes souvenirs son bons, commença Sam, elle avait l’air plutôt en forme.
-Peut-être, répondit Jack, de toute façon elle s’est fait assassinée et l’imbécile a laissé des empreintes. Il n’était pas très doué pour cela certainement.
-Les empreintes de Smith ? demanda Danny peut convaincu.
-Oui. La jeune femme a été assassinée d’une balle en plein cœur pendant son sommeil.
-Qui l’a trouvé ?
-Sa voisine qui s’inquiétait de ne pas la voir.
-Je comprends rien ! S’exclama Sam.
-Apparemment ce cher Mr Smith nous a mentit, il n’est pas en Europe, il est ici et désormais c’est un meurtrier recherché par nos services.
Un silence suivit cette phrase de Jack, elle avait sonné un peu comme une conclusion, remettant à l’heure les pendules de chacun. Un peu comme si il avait dit : Voilà où nous en sommes !


Lisa regarda Irina entrer dans le bâtiment scolaire, se souvenant avec tendresse de ces années où s’était elle qui franchissait le seuil de l’école. Elle regarda sa montre et sourit, pas de quoi se presser, elle avait pris des vacances. Avec toute cette histoire autour de Lucas, elle ne se sentait pas d’humeur à aller travailler, le privilège qu’elle avait c’était d’être le patron d’une boîte de stylisme et de ne pas avoir à se justifier. Elle s’emmitoufla un peu plus dans son long manteau, il faisait froid et le ciel avait une couleur presque blanche, peut-être aller t-il neiger ?
Elle sourit en repensant à Danny…
C’était la plus belle chose qui lui était arriver et voilà bien longtemps que la vie ne lui apporter plus rien.
-Melle Derevko ?!
Surprise, Lisa se retourna. Un homme s’approcha d’elle, haletant, il souffla un instant, tentant de reprendre son souffle.
-Oui ? demanda la jeune femme, surprise.
-Vous êtes bien Melle Derevko ?
-Oui, en effet, mais je n’ai pas l’impression de vous connaître.
Il sourit.
-Non, bien sûr. Un ami que je crois nous avons en commun, vous a chaudement recommandé ?
Elle lui lança un regard surpris.
-Oh, pardon ! Je suis idiot ! S’excusa t-il. Je me présente, Stewart Judds.
Il lui tendit la main, elle la serra en disant.
-Je crois qu’il est inutile que je vous dise que je suis Lisa Derevko !
Il sourit.
-Je suis le gérant d’un magasin de mode, commença Stewart, et je suis pratiquement au bord de la ruine. J’ai donc pensé revoir toutes mes collections, et pourquoi pas changé de style, après tout, je n’ai plus rien à perdre !
Lisa se détendit légèrement en l’entendant parler de mode.
-Et vous avez pensé à moi ? Sourit-elle.
-Pas tout à fait ! s’exclama t-il dans une grimace qui la fit sourire. Comme je vous l’ai dit, un ami m’a parlé de votre travail.
-Et qui est cet ami ?
-Lucas. Lucas Smith !
Lisa esquissa un sourire forcé, tentant de faire bonne figure mais l’évocation de Smith réveillait en elle des blessures toutes fraîches.
-Sacré Lucas ! Continua Stewart, il a vraiment tout fait pour me remonter le moral et je crois qu’il m’a convaincu ! D’ailleurs, ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu.
-Que puis-je faire pour vous ? demanda Lisa pour changer de sujet.
L’homme sourit et se frotta les mains.
-Et bien, pour commencer, il fait un peu froid ! Peut-être pourrions nous prendre un café au chaud pour discuter ?
Lisa sourit.
-Excellente idée, il y a un bar sympa au bas de la rue.
-Allons-y !
En marchant, Lisa observa Stewart. C’était un bel homme, d’une quarantaine d’années. Grand et vêtu d’une manière très classe, il ne faisait aucun doute qu’il appartenait au monde de la mode.
Se sentant observé, l’homme sourit et décida de lancer la conversation.
-Vous avez revu Lucas dernièrement ?
C’est pas vrai, pensa t-elle, je ne veux plus qu’on parle de lui !
-Il est en voyage en Europe, mais je n’en sais pas plus.
-En Europe, et bien quel veinard !
Elle sourit.
-Comment avez-vous rencontré Lucas ? Je le connais depuis le jardin d’enfant et il ne m’a jamais parlé de vous !
-Vraiment ? Je vais me sentir vexé ! Dit Stewart en riant.
Après quelques instants, il reprit.
-Nous nous connaissons depuis bientôt six ans. Il achète ses costumes chez moi, la première fois qu’il est venu, il a fait un scandale dans le magasin pour une erreur de prix. Je venais de prendre une stagiaire et elle avait fait une erreur. « Je ne partirais pas tant que je n’aurais pas vu le patron ! », il n’arrêtait pas d’hurler ça dans le magasin à en faire fuir tous mes clients. J’ai du me déplacer pour le calmer !
Lisa se mit à rire.
-Tout à fait lui !
Ils entrèrent dans le café et s’installèrent. L’endroit était sympathique et ressemblait plus à un salon de thé qu’à un réel café. Stewart, tira la chaise de Lisa, en parfait gentleman.
-Merci.
Il s’installa face à elle en souriant. Quelle belle femme ! Songea t-il. Dommage qu’il faille qu’elle meure…


Danny et Sam entrèrent dans l’appartement de la secrétaire de Smith, quelques policiers étaient là. L’un deux s’approcha d’eux.
-Agent Taylor, agent Spade, les salua t-il. Nos experts ont terminés avec la scène du crime, l’appartement est à vous !
Danny le gratifia d’un signe de tête et jeta un coup d’œil dans l’appartement alors que celui-ci se vidait de ses occupants. Quand ils furent tous sortis et qu’il ne resta plus que lui et Sam, il se décida à bouger. Il s’approche du lit et l’observa, le drap était couvert sang.
Danny s’imagina le cadavre de la jeune secrétaire étendu sur le lit, baignant dans sang. La voix de Sam le fit revenir à la réalité.
-C’est étrange, ils n’ont rien trouvé, comme si le tueur avait nettoyé la scène du crime. Mais, il a laissé ses empreintes sur la vitre de la fenêtre par où il serait apparemment rentré. C’est illogique !
-Rien n’est logique dans cette affaire pour le moment.
Il enfila une paire de gants et se dirigea vers la commode, Sam prit la direction de la salle de bains.
Danny ouvrit le premier tiroir, une grosse enveloppe était posée, il la saisit et en vida le contenu. Des lettres…des dizaines de lettres…des lettres d’amour écrites par Melle Laubri à l’attention de Lucas Smith qui n’avait jamais été postées. Sam réapparu au bout de quelques minutes.
-Tu as fait vite ! S’étonna Danny.
-En fait, je n’ai pas tout vu, j’ai trouvé quelque chose.
Elle tendit un test de grossesse.
-Il est positif ! S’exclama t-elle.
-Et moi j’ai un père potentiel…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Dim 11 Nov - 19:53

Merci pour la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mer 12 Déc - 16:07

Chapitre 10.


Danny désigna la pile de lettres, Sam en saisit une et lui lança un regard surpris.
-Lucas Smith serait le père ?! Je croyais qu’il s’intéressait à son amie Lisa ?
-Il faut croire qu’il sait s’intéresser à d’autres horizons !
-Alors Lucas avait une liaison avec sa secrétaire, il la met enceinte et la tue ! Rien ne colle dans cette histoire !
-Voyons ce que Martin a trouvé au niveau des appels téléphoniques…


Stewart entra dans l’appartement et se dirigea vers la chambre. Il ouvrit brusquement la porte, il avait les nerfs à vif. Lucas le sentit immédiatement. Il tenta de se relever avec difficultés, sentant la douleur envahir ses poignets, plus il bougeait et plus les liens se resserraient.
-Qui êtes vous ? demanda Lucas d’une voix usée par la douleur et la fatigue.
-Quoi, tu ne me reconnais pas ? Je suis déçu ! S’exclama Stewart feignant d’être vexé.
-Un ancien client ? Quelqu’un que j’ai aidé à être enfermé ?
-Tu ne vois que par ton boulot ma parole ! Notre rencontre est bien plus ancienne !
Lucas tenta de regarder l’homme qui se tenait dans l’embrasure de la porte mais il du vite baisser la tête, la lumière qui éclairait le couloir lui brûlait les yeux…aveuglante…après tout ce temps enfermé dans le noir, ses yeux avaient perdu l’habitude de la clarté…
L’homme se mit à rire en voyant la détresse de Lucas, il se ressaisit brusquement et lui dit.
-Tu veux aller aux toilettes ?
-Touchante attention !
-Ne fais pas l’idiot !! Hurla Stewart en s’approchant dangereusement. Je peux aussi être méchant !
Lucas tremblait, Stewart semblait être sérieusement dangereux…confus, il tremblait…des perles de sueurs glissait de son front vers ses joues…
-Ok, murmura Lucas. Je…je veux bien y aller…
Stewart sortit son arme brusquement, il tremblait…
-Ne me refais jamais ça !! Hurla t-il en pointant son arme sur Lucas dont le cœur battait plus fort que jamais.
-Je te le promet, je…
Lucas avait si peur de dire quelque chose qui énerverait encore plus l’homme… Stewart soupira et recula légèrement, il se colla au mur et se laissa glisser sur le sol…il enfouie son visage dans ses mains…Lucas l’entendit sangloter…
Qui était donc cet homme ? Il était clair que cet homme n’allait pas bien et cela le rendait encore plus dangereux…Lucas observa sa silhouette, il ne lui disait rien, ni sa voix, pourtant il aurait du se souvenir d’au moins une chose, un détail. Si il avait réellement connu cet homme auparavant, il s’en souviendrait !
-Je peux aller aux toilettes ?
Stewart ne répondit pas, il releva la tête au bout de quelques minutes.
-J’te donne trois minutes !
Il s’approcha et lui défit ses liens tout en pointant son arme sur lui.
-Fais pas l’idiot !
Stewart le bouscula dans le couloir, ils arrivèrent dans une petite pièce, complètement vide, pas le moindre meuble, rien…Où étaient-ils ? Etrange…
Au bout de quelques minutes, alors qu’ils retournaient vers la chambre, Lucas tenta de fouiller sa mémoire en observant l’homme du coin de l’œil. Se sentant observer, Stewart s’énerva et poussa Lucas qui se cogna sur le lit. Il l’attacha au lit.
-Ta mémoire est défaillante Smith ?
Lucas ne répondit pas, l’homme avait posé sa question d’une telle manière que Lucas n’osa lever les yeux vers lui.
-Pourquoi me gardez-vous prisonnier ? demanda t-il dans un effort considérable.
Stewart eu un sourire carnassier.
-Mon but n’est pas de te garder mais plutôt de te tuer…


Jack discutait avec Martin quand il la vit entrer, avec cette affaire qui reprenait ce n’était pas franchement le moment, surtout qu’aujourd’hui tout semblait capoter autour de lui.
Il s’excusa auprès de Martin et se dirigea vers elle.
-Maria ?
-Bonjour, je ne te dérange pas ?
-Disons que je suis sur une affaire.
-Je vois…est-ce que tu comptes prendre les filles ce soir ?
-Si mon emploi du temps me le permet.
Elle s’installa sur une chaise.
-Jack, il faut que je te parle, j’ai un problème…
Il lui lança un regard surpris.
-Que se passe t-il ?
-Je viens d’apprendre que l’on souhaitait m’envoyer en Europe…
En Europe… Jack encaissa le coup, décidément aujourd’hui il était maudit.
-Dis quelque chose Jack, lui dit Maria devant son mutisme.
-Je ne veux pas que tu y ailles !
-Jack…
-Non, je regrette ! Que tu ailles à Chicago est une chose mais en Europe !! Je ne veux pas que mes filles aillent vivre en Europe !
Le Biper de Maria se mit à sonner. Elle le saisit.
-Je croyais que tu étais en congés ?
-Plus maintenant. Nous partirons demain alors si tu veux voir tes filles presse toi. Pour ce qui est de l’Europe…
Elle fut à nouveau interrompue par son biper.
-On en reparlera plus tard.
-Attends !
-Je dois y aller.
Martin entra à ce moment.
-Jack, excuse moi mais Mme Pomers est arrivée.
-J’arrive !
Il se leva et s’approcha de Maria tandis que Martin allait à la rencontre de la jeune femme.
-Je t’appelle dès que j’ai un moment.
Elle sourit.
-Jack, j’ai été marié avec toi assez longtemps pour savoir que tu n’auras jamais un moment !
Elle quitta la pièce, Jack soupira, il était hors de question qu’elle aille en Europe.

Martin fit entrer Claire Pomers dans la salle d’interrogatoire au moment où Jack revenait de son bureau. Il appuya sur l’interrupteur qui lui permettait d’entendre l’interrogatoire tout en restant derrière la vitre.
De l’autre côté, Martin tendit un café à la jeune femme qui l’accepta. Les yeux rouges et gonflés, la jeune femme tenta de faire un faible sourire.
-Ne vous inquiétez, je voudrais juste vous posez quelques questions. Vous et Melle Laubri étiez amies ?
-Oui, c’était ma meilleure amie…
-Parlez moi un peu d’elle ?
-C’était une secrétaire brillante et une femme d’une gentillesse rare. Elle était très compréhensive, toujours là…La jeune femme étouffa un sanglot. Pardon…
-Je vous en prie, je comprends votre difficulté.Avait-elle quelqu’un dans sa vie ?
-Oui, je ne sais pas qui, elle n’a pas eu le temps de me le présenter…
-Ils étaient ensembles depuis peu ?
-Quelques mois et sa semblait très sérieux, pour elle en tout cas mais j’était sur Los Angeles et je ne l’ai jamais vu.
-Et Mr Smith ?
-Lucas Smith ? Elle l’aimait, elle était folle de lui mais il lui avait fait comprendre que ce n’était pas réciproque. Elle continuait à l’aimer mais il n’y avait rien entre eux.
-Et cet homme qu’elle fréquentait, vous savez son nom ?
-James je crois. Elle l’aimait et apparemment il la rendait heureuse mais elle n’était pas vraiment amoureuse.
-Elle aimait trop Lucas pour ça…murmura amèrement Martin en repensant à son propre cas et au trio qu’il formait avec Sam et Jack.
-Mais elle était bien avec ce James, heureuse et elle voulait que leur relation marche. D’ailleurs elle disait que avec « ce don du ciel », tout serait parfait.
-« Don du ciel » ?
-Oui, je n’en sais pas plus…

Derrière la vitre, Jack observait la scène avec attention, se demandant ce que cette femme pouvait bien leur cacher…
Sam arriva et se mit à côté de lui.
-Alors qu’est-ce que ça donne ?
-Elle ne me semble pas claire, j’ai un mauvais pressentiment…
-Moi je crois savoir ce qu’est ce « don du ciel » !
Jack se retourna vers elle, interrogateur…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 12 Juin - 12:15

Chapitre 11


-Votre visite à l’appartement a donc été fructueuse ?
-Et bien, nos experts ont trouvés une empreinte à la fenêtre et nous en saurons plus d’ici quelques heures je pense mais nous on a trouvé un test de grossesse positif et des lettres d’amours écrites par Melle Laudry et adressé à Lucas Smith !
-Elle était enceinte ?
-On dirait bien que oui !
-Mais apparemment pas de Smith mais d’un certain James.
-Pas de Smith ? Mais les lettres que nous avons trouvées ?
-Elles n’ont pas été envoyées. Elle avait des sentiments pour Smith et ça elle l’admettait d’après son amie mais elle avait une liaison avec quelqu’un.
-Au moins on a le mobile du meurtre, crime passionnel.
-Mais on n’a pas le meurtrier.
-Pas si sur, on a une piste. Sur l’enveloppe qui contenait les lettres, il y a peut-être des empreintes. Si son amant découvre des lettres d’amour adressées à un autre homme, y a de quoi le mettre en colère.
Danny arriva à ce moment, il lui tendit une feuille.
-C’est les résultats de l’autopsie.
-Elle est morte d’une balle en plein cœur et elle était enceinte de trois mois.
-Il nous manque le père, remarqua Danny.
-Peut-être qu’avec de la chance, les empreintes de l’enveloppe nous mènerons droit à lui.
-Il y a un truc qui me chiffonne, dit Martin qui les avait rejoins. Si elle avait une liaison avec quelqu’un, comment se fait-il qu’il ne s’est pas manifesté. A part cette Claire Pomers et le collègue de Smith, personne ne semble s’inquiétez de la disparition de cette femme.
Le portable de Danny rompit le silence qui s’était installé à la remarque de Martin. Le jeune homme s’éloigna.
-Taylor.
-Danny ?...c’est moi !
-Lisa ?
-Il faut que je te voie…


Lisa était installé dans son bureau, elle avait pris des vacances mais elle ne supportait pas de rester seule chez elle. Elle avait donc décidé de passer au bureau mais comme elle était censée être en vacances, pas de coup de fil et personne pour l’embêter donc tout était parfait. Le soleil brillait et la jeune femme en profita pour commencer à réfléchir à sa nouvelle collection. Soudain, Marila, la standardiste fit sonner son téléphone.
-Marila, je croyais que je ne serais pas déranger !
-Désolé Lisa mais j’ai un monsieur en ligne qui dit qu’il doit absolument te parler.
-Qui est-ce ?
-Il a dit que c’était personnel.
-Personnel ?
-Oui.
-Bien, passe le moi.
-Allô ? Demanda la jeune femme.
-…
-Allô ?!
Une voix déformée commença.
-Melle Derevko, je détiens votre ami Lucas et si vous tenez à le revoir un jour vivant je vous conseille de ne pas prévenir la police…
Lisa sentit son cœur battre à la chamade et la peur le gagner.
-Que…qu’est-ce que vous voulez ?
-De l’argent. 1 millions de Dollars, je vous contacterais pour vous dire où et quand…
L’homme raccrocha brusquement, avant même qu’elle ne puisse parler.
Lisa se redressa, sentant son corps entier s’agiter de tremblements, elle réussit tout de même à attraper son portable, elle hésita un instant. Devait-elle en parler à Danny ? C’était un agent du FBI et l’homme avait bien dit que si elle prévenait la police, c’est Lucas qui en ferait les frais.
Elle ne savait plus quoi faire, elle se décida finalement et composa le numéro.
-Taylor.
-Danny ?...c’est moi !
-Lisa ?
-Il faut que je te voie…
-Que se passe t-il ? demanda t-il, inquiet.
-Je préfère ne pas te parler de ça au téléphone.
-Tu peux passer au bureau ?
-Non ! Il vaut mieux que tu viennes !
Il allait lui poser une question mais elle avait déjà raccroché, elle semblait si inquiète et si apeuré qu’il prit peur.
-Un problème ? demanda Jack.
-Je sais pas trop…
Devant l’air inquiet de Danny, Jack se permis d’insister.
-Qui s’était ?
Danny fixait son téléphone.
-Il faut que j’y aille !
Sam lança un regard inquiet à Jack qui haussa les épaules, elle se mit à courir après Danny.
-Danny, attends !
-Quoi ?
-Tu as un problème ?
-Non !
-Qui t’as appelé ?
-Lisa…
-Lisa Derevko ?! Mais ça concerne l’enquête !! Danny !
Il la tira par la manche et l’entraîna dans un coin.
-Je sais pas, écoute…j’ai une liaison avec elle….
-Oh, c’est pas vrai ! Je sais que tu aimes les femmes mais …elle fait partie de notre enquête, si Jack le sait tu es mort !
-C’est pour ça que je n’ai rien dit.
-Qu’est-ce qu’elle voulait ?
-Je sais pas mais elle avait l’air morte de trouille, il faut que j’y aille !
-Je viens avec toi et on préviendra Jack selon ce qu’elle aura à nous dire.
-Sam, commença Danny…
-Non, tu la fermes ! On y va !
Elle commença à s’éloigner, Danny la regarda partir en souriant.
-Tu te dépêches !
Il la suivit vers le parking…

Stewart sourit à Lucas, un sourire carnassier, effrayant…
-Mon but est de te tuer….mais pas tout de suite…
Je sors !
Il claqua brusquement la porte de la chambre et Lucas l’entendit attraper un trousseau de clé et quitter l’appartement. Etrangement, Lucas avait un mauvais pressentiment, au fond de lui, il sentait que quelque chose allait mal se passer. En cet instant, toutes ces pensées se tournaient vers sa fille et vers Lisa…les pauvres, comme elles devaient souffrir par sa faute. Toutes les horreurs qu’il avait dites à ce flic du FBI, qu’il était partit pour l’Europe, qu’il voulait abandonner sa fille. Impensable, pas lui, il ne l’abandonnerais jamais. Pas sa Irina…

Claire entra dans son appartement et se dirigea à grands pas vers le salon. Elle savait qu’il serait là, avachi sur le canapé. Elle jeta violement son sac sur le fauteuil, l’obligeant à relever la tête.
-Les flics m’ont interrogés !
-Et alors ? Je te défendrais ! Sourit-il en se relevant.
-J’ai pas envie de rire ! J’ai été obligé de jouer la comédie ! De pleurer cette c******.
-Ca va ! Qu’est-ce que tu leur a dis !
-J’ai inventé une histoire, un amant du nom de James et des conneries pour les foutre sur une fausse piste !
Claire tremblait, la colère ? La peur ? Elle n’aurait su le dire. Peut-être un mélange des deux. Jonas s’approcha et l’enlaça.
-Tout va bien se passer, calme toi. Vas prendre un bain pour te détendre.
Claire ferma les yeux. Comment les choses avaient-elles pu tourner aussi mal ?!
-Pourquoi t’as pas accuser Lucas ! Au point où il en est ce crétin ! Aux infos, ils disent qu’il est le principal suspect !
-C’est vrai ? Non, je pouvais pas lui faire ça, il a été si gentil avec nous.
-Peut-être mais si on doit aller en prison, je préfère que se soit lui qui y aille !
Jonas se dirigea dans la cuisine, après avoir déposé un baiser sur le front de la jeune femme.
Elle soupira, elle et Jonas s’aimaient depuis cinq ans, tout était parfait. Jusqu’au jour où elle avait découvert qu’il avait une liaison avec une femme, plus dur encore, cette femme était Julia, sa meilleure amie et la secrétaire de Jonas.
Un cauchemar ! Elle avait pourtant pardonné à Jonas, elle l’aimait trop mais elle…elle ne pouvait pas, elle ne lui pardonnerais jamais !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 12 Juin - 13:49

cheers merci pour la suite, ça faisait lontyemps que je l'attendais !! cheers
Danny va avoir de sérieux problèmes ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalousia

Andalousia

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 12/05/2008
Points : 11727

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Sam 14 Juin - 19:17

Je viens de lire ta fic et je la trouve absolument géniale !! Bravo !!! Vite ! la suite !!! je veux savoir !!! hihi ! La suite !!!!

VIVE DANNY !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Dim 15 Juin - 21:32

merci beaucoup les filles!!

Wolfinette, je t'ai fait attendre ma pauvre! contente que ça te plaise toujours!

Andalousia, ravie de compter une lectrice de plus! et une fan de Danny? mais attention, il est à moiiiii!!! lol!

bon je vous promet une suite un peu plus tard dans la soirée!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalousia

Andalousia

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 12/05/2008
Points : 11727

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Dim 15 Juin - 21:55

lol sans m'étendre sur le sujet désolée mais je dois contester sur ce coup là ! hihi !!

DANNY !!! (il se passe ça un peu près quand je le vois *bave )

lol

la suite !! vite s'il te plait !! pinguoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Lun 16 Juin - 23:10

bon...je veux bien partager..non pas que je lâche vite l'affaire, non, mais parce que c'est toi! lol! lol!
alors que dis tu d'un week end tous les six mois? fufufu comment ça j'abuse?? ange

Chapitre 12



Danny et Sam roulaient en silence quand Sam se décida à rompre le silence.
-Qu’est-ce qui t’es passé par la tête ?!
Danny sourit.
-Je me demandais quand tu déciderais à me faire la morale !
-J’ai pas envie de rire ! Pourquoi tu cherches toujours à te mettre dans des situations impossibles !
Après un petit instant de silence, Sam soupira et repris.
-C’est sérieux au moins ?
-Je l’aime vraiment…
Ils arrivèrent devant le bâtiment qui abritait les bureaux de Lisa, Sam coupa le moteur et se tourna vers lui.
-C’est quoi que tu appelles avoir une liaison avec elle ?
-Ma parole c’est un véritable interrogatoire ! Tu es jalouse ou quoi ?
-Pas du tout ! Ne sois pas stupide !
-Très bien, alors on ferais mieux d’y aller !
Sam n’eut pas le temps de répliquer que Danny avait déjà quitté le véhicule. Quand ils arrivèrent, ils se dirigèrent vers l’accueil. Une femme les dirigea vers un bureau à l’étage.

Lisa était très nerveuse, stressé et morte d’inquiétude depuis ce fameux coup de téléphone. Avait-elle bien fait d’appeler Danny ? Elle n’en était pas sûr…
On frappa à sa porte et elle fut surprise de voir Danny accompagner de l’agent Spade, elle pensait qu’il viendrait seul…sans qu’elle ne puisse vraiment le contrôler, son corps fut agité de tremblements, des larmes se mirent à rouler le long de ses joues. Faites que mon coup de téléphone à Danny ne coûte pas la vie à Lucas…
Sam et Danny furent surpris de la voir dans cet état, mais comprirent instantanément que quelque chose clochait.
Danny s’approcha et la prit dans ses bras, lui caressant les cheveux. Lisa fut surprise de son geste, surtout avec la présence de l’agent Spade. Mais elle avait tellement besoin de lui, de sa présence, de son réconfort, de ses bras…Elle se laissa aller, il lui fallut quelques minutes pour se ressaisir. Sam observa la scène, à la fois inquiète et ravi de voir que Danny semblait si attaché à la jeune femme.
Danny serra la main de la jeune femme et ils prirent place autour de la place.
-Je suis désolé…je crois que j’avais besoin de craquer…
-C’est normal, la rassura Sam. Dites nous ce qui se passe ?...


Alors qu’elle entrait dans son bain, Claire se remémora la nuit qui avait bousillé sa vie…

*FLASCH
Jonas en voyant Claire se rhabilla rapidement.
La jeune femme, choquée quitta la pièce en courant.
-Attends ! C’est pas ce que tu crois !
-Bien sûr ! Lâche moi !!
-Ecoute moi…
-Je vais en voyage d’affaire et toi tu…tu… et avec ma meilleure amie !!!
-Non, c’est pas ce que tu crois et c’est la première fois !!
*

Elle fut interrompue dans ses pensées par la sonnerie du téléphone qui retentit. Elle soupira en entendant la voix de Jonas qui avait décroché.
Elle lui avait pardonné, elle ne pouvait pas le perdre…elle l’aimait trop…et puis un soir, il était tard, il n’était toujours pas rentré, elle avait imaginé le pire et était parti à sa recherche.
Elle était allé à l’appartement de Julia et l’avait vu sortir, une arme à la main, titubant…elle s’était approché de lui tout doucement, son cœur battant à tout rompre.
-Jonas ?
Il s’était retourné vers elle, doucement, un sourire idiot aux lèvres. Il sentait l’alcool, très fortement, il avait les vêtements couverts de sang et une arme à la main. Claire comprit immédiatement que quelque chose de grave venait de se produire, elle devait réfléchir à la suite qu’elle allait donner aux événements et vite…
-Qu’est-ce que tu as fait ? demanda t-elle en tremblant.
Il sourit.
-Tu sais que cette c***** avait une liaison avec lui !
-De quoi tu parles ? Oh, mon Dieu !
Elle soupira, les mains moites, le cœur battant à tout rompre. Elle jeta un regard autour d’elle et remercia le ciel, la rue était vide. En même temps, vu l’heure !
-Tu…tu l’as tué ? Osa t-elle demandé timidement.
-Elle me trompait !! Hurla Jonas, les yeux brillants.
Claire ferma les yeux. Il l’avait tué ! Bon sang, quelle horreur !
Pourtant, elle n’hésita pas une seule seconde a faire ce qui suivi, à le protéger… Tout était aller très vite, elle lui avait enlever l’arme des mains et l’avait fait monter dans sa voiture, elle l’avait emmener à leur appartement et lui avait enlever ses vêtements couverts de sang. Elle l’avait couché sans trop de problèmes vu l’état dans lequel il se trouvait. Il s’était endormi aussitôt, il ne lui restait plus qu’à se débarrasser de l’arme.
Elle avait attrapé un sac et y avait enfoui les vêtements et l’arme. Elle avait balancer le tout au fond d’une rivière, et voilà. Aujourd’hui le sac devait certainement reposer au fond de la mer… du moins, elle l’espérait. Au matin, Jonas s’était souvenu de tout, il avait paniqué, elle lui avait dit ce qu’elle avait fait. Elle lui avait dit qu’elle était là, qu’il ne risquait rien, même si au début elle n’en était pas convaincue. Les flics lui faisaient peur avec toutes leurs questions, mais ils n’avaient rien pour remonter à eux, elle le savait.
Elle ferait tout pour protéger Jonas, si les flics remontaient à eux, peut être devrait elle se sacrifier en s’accusant ? Elle ne pouvait pas s’imaginer le laisser aller en prison, se serait trop horrible pour lui.
Elle secoua la tête, non cela n’arriverait pas. La seule chose qui pourrait vraiment m’inquiétez dans cette affaire, se dit-elle, c’est la disparition de Lucas…


Lisa attrapa un mouchoir et essuya ses yeux. Elle plongea son regard dans celui de Danny.
-On m’a adressé une demande de rançon…
Sam leva la tête de son calepin.
-Une demande de rançon ?!
-Oui.
-Tu sais qui a fais cette demande ? demanda Danny.
-Non…c’était une voix…une voix déformée…
-Qu’est-ce que les ravisseurs ont demandés ?
-Un million de Dollars…il a dit que je ne devais pas prévenir la police sinon il tuerait Lucas…et…je ne sais plus quoi faire !
-Quand veulent-ils cet argent ?
-Il a dit qu’il me rappellera pour me donner les modalités…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfinette
"Let's shake some dust"- Samson
Wolfinette

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay,Danny, Don
Nombre de messages : 1807
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 13495

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Mar 17 Juin - 20:25

Cooool ! Super suite ! "J’ai pas envie de rire ! Pourquoi tu cherches toujours à te mettre dans des situations impossibles !" ptdr Aah ce Danny !
Allez vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andalousia

Andalousia

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 12/05/2008
Points : 11727

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Dim 22 Juin - 21:18

Hihi !! bravo !! J'ai encore envie de demander la suite !! amourfm3

C'est étonnant non ? lol

Beh à ce que j'ai comprit on est 3 pour Danny ? ? ?

Nah ça va pas pouvoir se faire ! Pensez un peu à lui franchement !! Il va être fatigué ... Pour son bien-être je conseille qu'il reste avec moi =D
misspik


*****

jesors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   Jeu 3 Juil - 12:01

bon, je vous propose une sorte de garde alternée pour mon petit Danny!! mais c'est moi qui commence!! lol!

Chapitre 13


Lucas ouvrit les yeux, cette odeur…Il n’en pouvait plus…Il n’osait imaginer ce qu’avait pu subir cet oreiller pour être dans un état pareil…
Il entendit le bruit d’une porte s’ouvrant brusquement, un trousseau de clé tombant sur le sol…un bruit de verre brisé…
La porte s’ouvrit brusquement, laissant apparaître son bourreau. Lucas prit peur, celui-ci avait l’air très en colère…ses yeux étaient si brillants, si froids…
Il brandit un journal…
-Je suis maudit !! Hurla l’homme. Maudit ! Et tout ça c’est de ta faute ! Depuis que le destin t’a mis sur mon chemin !
Lucas ne comprenait pas de quoi l’accusait l’homme mais apparemment quelque chose tournait mal pour l’homme. Ces plans se trouvaient-ils bousculés ? Si oui, pourquoi ? Comment ?...
-Maintenant qu’elle est morte, reprit l’homme en faisant les cents pas, et que tu es le principal suspect, il vont comprendre…j’aurais du attendre avant d’appeler pour ma demande de rançon…je…ils vont sûrement savoir que tu peux pas l’avoir tuer si y’a une demande de rançon….Oh, merde !!!
Lucas ne comprenait vraiment rien à ce que racontait ce type. Apparemment, ce dernier aurait fait une demande de rançon ?
-Je comprends rien, commença Lucas.
L’homme se redressa, comme surpris, comme si il n’avait pas jusqu’alors remarquer sa présence, comme si le fait que Lucas parle l’avait sortit de sa folie.
-Tu ne comprends rien ?!! Imagine un peu dans quelle merde je suis par ta faute !!
-Ma faute ? Mais expliquez-moi ! Pourquoi vous m’avez enlevé ?!
-Je t’ai enlevé pour te faire payez ton crime ! Je voulais tuer ta fille et ton ami Lisa devant toi pour que tu saches ce qu’est la souffrance de perdre un être cher ! Mais j’ai pas pu me faire à l’idée de tuer une gamine, alors j’ai préféré faire une demande de rançon et j’avais l’intention de me débarrasser de toi par la suite mais maintenant nous avons un gros problème : tu es inculpé de meurtre !
-Quoi ? Je ne comprends rien ! Quel meurtre ? Et qu’est-ce que je vous ai fait, de quel crime parler-vous ?!
-Réfléchissez ! Vous n’avez rien d’un Saint !
De quoi pouvait bien parlez cette homme ? Lucas l’ignorait mais apparemment ce dernier avait une dent contre lui…
-De quel meurtre parlez-vous ?
-Vous avez tuer une personne qui m’étais cher et je voulais vous faire payez !
Mais désormais la police vous recherche pour un autre meurtre. Je devrais peut-être vous livrer après tout vous n’êtes pas responsable de celui-là mais vous paierais pour l’autre…
Lucas ne comprenait rien…mon dieu, faites que tout cela ne soit qu’un horrible cauchemar, je veux me réveiller…

Danny raccrocha son téléphone, il venait de prévenir Jack des dernières nouvelles et Sam venait de repartir au bureau pour voir si il pouvait savoir d’où a été passé l’appel pour la demande de rançon.
Danny se retourna vers Lisa qui se tenait debout devant l’immense baie vitrée de son bureau qui donnait sur la ville. Il ne savait pas quoi lui dire pour apaiser sa douleur et ça le rendait dingue. Il s’approcha d’elle.
-Ca va aller ?
Elle soupira et lui dit tout en continuer de regarder au dehors.
-Je ne veux pas qu’il lui arrive quoi que ce soit…c’est mon meilleure ami…
-On va le retrouver…
Il s’approcha et l’enlaça.
-Irina est à l’école ?
-Oui. J’ai demandé à Madame Bings, ma voisine de la récupérer ce soir, c’est une vieille femme très gentille qui a été la nourrice d’Irina pendant plusieurs années.
On frappa à la porte, Danny alla ouvrir. C’était Martin.
-Salut.
Il tendit des appareils électroniques.
-Je vais installer un système d’écoute.
-Tu as fait vite ! Lui dit Danny.
Martin salua Lisa et sourit.
-En fait j’étais dans le coin, j’étais venu m’acheter mon déjeuner.
Il installa en quelques minutes l’appareil.
-Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre qu’il rappelle.
-Oui, soupira Lisa, les larmes aux yeux. Attendre, depuis plusieurs jours c’est mon calvaire quotidien…
Danny soupira, il ne savait pas quoi faire…il aurait tant voulu la prendre de ces bras mais la présence de Martin rendait cela difficile.


Sam entra dans le bâtiment et alla rejoindre Jack dans son bureau. Celui-ci s’apprêtait à en sortir, il lui sourit.
-Du nouveau ?
-Non, Danny est resté avec elle. Ils attendent le prochain coup de fil des ravisseurs.
Jack lui tendit une feuille.
-Moi j’ai du nouveau, on a les résultats des empreintes sur l’enveloppe.
-A qui elles appartiennent ?
-Jonas MC Kork, le collègue de Smith…
-Ok, on va lui rendre une petite visite ?
-Bien sûr !
Jack et elle se dirigèrent vers la voiture de service, Jack lui demanda.
-Le coup de téléphone de Danny tout à l’heure, c’était Lisa Derevko ?
-Non…mentit Sam. Pourquoi cette question ?
-Je sais pas, il était un peu bizarre.
-Elle n’avait aucune raison de l’appeler sur son portable…
Sam s’engouffra dans la voiture en espérant que Jack allait vite se retirer cette idée de la tête. Il entra à son tour.
-Si ce MC Kork est l’assassin de Julia Laudry, tu crois qu’il avait une liaison avec elle ? demanda Sam.
-Je crois qu’on le sera très vite…

Ils arrivèrent devant le bâtiment du bureau de Jonas MC Kork.
-Joli bâtiment ! fit Jack.
-Oui, et attends de voir l’intérieur !
Alors qu’ils se dirigeaient vers le bureau que leur avait indiqué une secrétaire, ils virent un homme qui en sortaient, les bras chargés de dossiers, une mallette à la main, l’homme semblait surchargé et pressé.
-Jonas MC Kork ? demanda Jack.
-Oui ? L’homme leva les yeux vers eux et soupira.
Ecoutez je n’ai pas le temps, prenez rendez-vous avec ma secrétaire.
-Nous sommes du FBI, expliqua Jack, ce qui eu pour effet de stopper net Jonas qui se retourna pour faire face à Jack et Sam.
-Et d’après mes informations votre secrétaire est morte, termina Jack. Mais je vois que vous l’avez déjà remplacé.
-Ce qui signifie ? demanda Jonas sur la défensive.
-Pourrions nous discuter dans un endroit plus…privé ? Lui demanda Jack.
-Ecoutez, je serais ravi de discuter avec vous mais comme vous le voyez je suis pressé et en retard !
-Désolé de bousculer votre emploi du temps de ministre mais moi aussi je bosse et je recherche un meurtrier alors votre client attendra, lui dit froidement Jack.
Jonas soupira et se résigna, après tout que pouvait-il faire d’autre. Il fit demi-tour.
-Très bien, suivez-moi !
Il entra dans son bureau, suivit par Jack et Sam et balança les dossiers dur son bureau. Il attrapa son téléphone et composa un numéro.
-Sidney, annulez mes rendez-vous de la matinée…
-….
-Je sais mais faites ce que je vous dis !
Il raccrocha brusquement et regarda Jack.
-Qu’est-ce que vous me voulez ?
-Je serais vous je prendrai d’autres aires, lui dit Jack calmement. Nous avons des empreintes, vos empreintes qui ont été trouvées à l’appartement de Mademoiselle Laudri, nous avons aussi des tas de coup de fil qu’elle vous aurait passés à votre appartement et surtout sur votre portable.
Un silence s’installa.
-Votre petite amie est au courant ? Lui demanda Jack.
-Au courant de quoi ?!
-Que vous aviez une liaison avec sa meilleure amie mais que celle-ci aimait un autre homme, un autre homme qui l’avait repoussé et qu’elle continuait d’aimer malgré tout. Et que cela vous a rendu fou, à tel point que vous l’avez tué.
-Vous dites n’importe quoi ! Je ne l’ai pas tué !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vengeance [FBI: portés disparus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vengeance [FBI: portés disparus]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FBI Portés disparus
» F.B.I portés disparus
» 1er Bataillon de Chasseurs Portés
» Tarte portée en 1941-- période sombre--
» Retour des deux disparus de la forêt Guyanaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY :: Fanfictions en cours-
Sauter vers: