Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'après évasion [Prison break]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: L'après évasion [Prison break]   Jeu 4 Oct - 20:54

Début de la saison 2 ; je ne tiens compte d’aucun épisode de la saison 2, sauf peut-être quelques éléments du premier et encore.
Titre :L’après évasion…
Genre : romance (naturellement !) et action…

CHAPITRE 1


Des images…Michael…Michael l’embrassant….Michael lui souriant….Michael…et puis elle avait ouvert les yeux, elle était sortit de son état comatique.
Elle n’avait reçu aucune visite si ce n’est de sa collègue et amie, celle là même qui l’avait gentiment dénoncé mais pouvait-elle lui en vouloir ? Après tout, elle avait fait une bêtise et elle devait assumer les conséquences de celle-ci.
Michael…il ne cessait de la hanter depuis son réveil, elle était inquiète pour lui. Cela la fit sourire…elle menait un vrai combat intérieur entre ses sentiments pour cet homme et toute cette colère qu’elle ressentait pour lui après sa trahison. L’éternel dilemme, pensa t-elle, amour/haine.

Elle refusait de croire qu’il avait fait semblant, pourtant quand il lui avait avoué qu’il avait l’intention de s’enfuir, elle avait bien compris que depuis tout ce temps, il n’avait fait que de ce servir d’elle. Mais il lui avait soutenu le contraire et elle, une partie d’elle voulait le croire. C’était trop dur de se dire qu’elle avait été utilisée, ça l’était bien plus de se dire que c’est lui qui l’avait utilisé…lui, Michael, ce prisonnier pour lequel elle avait craqué…

Elle fut sortit de ses pensées par l’arrivée d’une femme dans la chambre, c’était une infirmière.
-Melle Tancredi, le médecin m’a chargé de vous dire que vous pouvez partir, vos analyses sont bonnes.
Après un dernier sourire, l’infirmière quitta la pièce. Sara se leva doucement et commença à rassembler ses affaires mais à nouveau, quelqu’un entra dans sa chambre…
Sara leva la tête, son visiteur était une femme, très élégante, elle portait un tailleur qui devait coûter une petite fortune.
-Docteur Tancredi, je voudrais vous parler…
Sara lui lança un regard interrogateur.
-Et vous êtes ?
-Je suis l’agent Scott du FBI…
Et voilà, pensa Sara, mes ennuis commencent…
-Vous savez aussi bien que moi pourquoi je suis là, commença l’agent, alors on va éviter de se faire perdre notre temps.
Sara continuait de fixer cette femme, presque impassible.
-Savez-vous où sont les frères Scofield ?
-Non.
-Avez-vous laissé la porte de l’infirmerie ouverte de manière volontaire ?
Sara ne répondit pas.
-Je vais prendre ce silence pour un oui…
L’agent s’arrêta soudain et fixa Sara.
-J’ai l’impression que vous ne vous rendez pas réellement compte de la gravité de la situation. Par votre faute, de dangereux criminels sont dehors, dans la nature. Lincoln Scofield est un assassin, son frère est un braqueur de banque et je ne parle pas des autres.
Elle soupira et s’approcha un peu de Sara.
-Dites moi docteur, comment vous ont-ils eu ? Ils vont ont prises par les sentiments ? Vous ne seriez certainement pas la première à qui cela arrivent mais si vous ne collaborez pas avec nous, vous allez le regrettez.
-Je ne peux pas vous aider parce que je ne sais rien, Michael Scofiel était mon patient et je ne sais rien concernant leur plan d’évasion.
Les deux femmes se défièrent du regard quelques minutes, l’agent Scott savait qu’elle mentait, Sara en était sur, mais pour le moment, elle n’avait rien contre elle et Sara voulait profiter de cet avantage.
-Si vous avez terminé j’aimerais rentrer chez moi maintenant, lui dit Sara.
-Faites dont docteur…
Sara attrapa son sac et se dirigea vers la sortie quand l’agent l’interpella.
-Docteur ?
Sara se tourna vers elle.
-Si je découvre que vous êtes mêlé, d’une manière ou d’une autre à cette évasion je vous le ferais regretter. Pour le moment, vous êtes dans ma ligne de mir car d’après nos renseignements vous étiez amoureuse de Michael Scofield et vous avez volontairement laissé la porte de l’infirmerie ouverte. Je vous ai à l’œil et je vous aurais…


Michael regarda son frère, depuis quelques heures, ils n’étaient plus que tous les deux, leurs compagnons d’infortune ayant chacun pris un chemin.
-Quoi ? demanda Lincoln devant le regard interrogateur de son frère. Non je ne veux pas qu’on aille au Mexique, je ne peux pas quitter les Etats-Unis, je te rappelle que j’ai un fils ici !
Michael regarda son frère, aucun son ne sortait de sa bouche. Bien sûr qu’il le comprenait mais il refusait de le voir en danger et en restant ici, il l’était.
-Ok, ok…
-Michael, repris Lincoln, tu as sacrifié ta vie pour moi, je ne te remercierais jamais assez pour ça mais…je dois prouver mon innocence parce que je ne veux pas passer le reste de ma vie à fuir. Je dois le faire, pour mon fils, pour Veronica, et pour toi. Parce que ta vie est gâchée par ma faute mais ça ne peut pas durer. Je vais tout arranger dès que j’aurais prouvé mon innocence.
-D’accord…
Michael passa ses mains sur son visage, son frère avait raison mais s’était difficile pour lui a accepté parce que à tout moment il pouvait se faire repérer et là, il n’échapperait pas à la peine de mort.
Lincoln se concentra à nouveau sur la route, il dit à son frère.
-Je voudrais passer voir Veronica et L.J…
Michael acquiesça silencieusement, ce qui les attendait était bien pire que ce qu’ils avaient eu a traversé jusqu’ici.

Lincoln observa son frère du coin de l’œil, il s’en voulait. Lui, le grand frère avait gâché la vie de son petit frère. Il était censé être là pour lui, le protéger, l’aider mais c’est l’inverse qui s’était produit, c’est Michael qui avait joué les grands frères.
-On devrait s’arrêter à la prochaine station, dit soudain Michael.
Lincoln jeta un coup d’œil au tableau de bord, en effet, l’essence commençait à manquer.
-Il nous faut aussi d’autres vêtements…
Lincoln acquiesça silencieusement.
-Tu crois que les autres vont s’en sortir ? demanda Lincoln à son frère.
-Je ne sais pas. J’espère seulement qu’ils seront saisir leur dernière chance et qu’ils ne feront pas de bêtises…

Sara entra dans sa voiture et soupira. Dans quelle galère elle s’était mise ! Son père allait se faire un plaisir de la sermonner.
Elle démarra sa voiture, et soupira, ce qu’elle voulait s’était rentré chez elle, prendre un bon bain chaud et dormir…dormir pour oublier…
Un bip provenant de sa voiture la ramena à la réalité.
-Merde !
Plus d’essence…son bain chaud attendrait, elle devait mettre de l’essence…Son portable se mit à sonner, elle le saisit.
-Allô ?
-Sara, c’est ton père…
La jeune femme ferma les yeux, c’est parti pensa t-elle…
-Et bien, je m’attendais au moins à des remerciements ! s’exclama t-il devant le silence de sa fille.
-Des remerciements ?
-J’ai payé une caution afin que tu ne sois pas mise en garde à vue. Cependant, tu vas devoir rencontrer un avocat et plaider non coupable afin de m’évitez un autre scandale public.
-Désolé, vraiment désolé de gâcher ta course à la présidence ! S’exclama froidement Sara.
-Oh je t’en prie, ne joue pas à ça avec moi Sara ! J’ai pris rendez-vous avec l’avocat à 14H, il est 11H alors ne tarde pas !

La communication fut coupée, Sara accéléra et des larmes se mirent à couler sur ses joues alors qu’elle entra dans la route qui menait à la station essence.
Elle parcourut quelques kilomètres avant de l’apercevoir et se gara devant une pompe à essence…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Serial Series
Flo

Nombre de messages : 2230
Age : 28
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 12789

MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   Jeu 4 Oct - 21:15

j'adore prison break !!! cheers cheers

mon intuition me dit que comme par hasard Sara et Mickaël vont se retrouver dans la même station essence ??? ce serait trop fort !!! Razz Razz Razz Razz Razz

la suiiiiittttteeee

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   Ven 5 Oct - 21:29

merci Flo!!
les faire se rencontrer si vite...tu devrais savoir que je suis plus sadique que ça!!
Twisted Evil lol!
voilà la suite!!


Alors qu’elle saisissait sa pompe, une voiture de police arriva et se gara devant la petite boutique qui se tenait devant les pompes à essence. Sara évita de regarder dans leur direction, étrangement, la présence de ces policiers l’inquiétait. Ce devait être son prix à payer pour avoir aider des prisonniers à s’échapper…
Les deux policiers semblaient chercher quelque chose, ou peut-être quelqu’un songea Sara. Michael… ?
Non, elle était en plein délire. Il fallait qu’elle arrête de penser à lui, ça devenait vraiment n’importe quoi.
Un des policiers leva la tête vers elle et lui fit un sourire, Sara détourna le regard…la peur commença à l’envahir, elle qui ne voulait pas attirer l’attention sur elle s’était raté ! Le policier commença à avancer vers elle.
Elle baissa la tête vers sa voiture, le plein était presque fait, elle retira la pompe et la remis en place.
-Bonjour !
Elle se tourna vers le policier, il était seul, son collègue était rentré dans la petite boutique. Il était jeune, plutôt mignon, il lui fit un large sourire.
-Je m’appelle Thomas Scott.
-Heu…Sara ! S’exclama t-elle.
-Enchanté ! Lui dit-il en lui adressant un sourire charmeur.
Décidément, je n’ai vraiment pas de chance en ce moment, après un prisonnier, voilà qu’un policier se met à me draguer !
-Je voudrais pas paraître impoli, commença t-elle mais je suis un peu pressé, j’ai un rendez-vous…
-Bien sûr mais attendez, il sortit une petite carte de sa poche qu’il lui tendit…Voilà mon numéro, boulot et privé…appelez moi !
Il s’éloigna en souriant, sur de lui…Elle sourit, en voilà un qui ne manque pas de toupet et qui a la prétention de ne pas douter de lui…


-Tiens, voilà une station, dit Lincoln…
Au moment où il allait mettre son clignotant, il aperçu la voiture de police et renonça.
-C’est pas vrai ! S’exclama t-il. On va devoir attendre la prochaine.
Michael observa la voiture de police, puis son regard se tourna vers un policier, il parlait à une femme…Mon Dieu…Sara ?!
-Sara…
-Quoi ? demanda Lincoln.
-Cette femme c’est Sara !
Lincoln jeta un bref cou d’œil mais il n’eu pas le temps de distinguer le visage de la femme.
Il ne dit rien…Il savait les sentiments de son frère pour la jeune femme et il savait ce qu’elle avait fait pour eux. Sans son coup de main, jamais ils n’auraient pu quitter cette prison.
-Ils l’arrêtent ? demanda Lincoln.
-Je ne sais pas…il lui parlait…
Michael était très inquiet, il se sentait tellement coupable de ce qui arriver à la jeune femme.
Lincoln jeta un regard vers son frère, fidèle à lui-même, celui-ci avait le regard lointain et ne disait rien. Ce silence qui l’entourait était parfois si…arrrgh …énervant ! Lincoln aurait donné cher pour pouvoir, rien qu’une fois, entrer dans la tête de son petit frère et enfin savoir ce qui s’y passait.
-Michael…t’inquiètes pas pour elle, elle sait se défendre…et puis son père ne la laissera pas aller en prison, même si ils ne s’entendent plus très bien, il a une campagne à mener…
Aucune réaction…bien, j’essaie de lui remonter le moral et il m’ignore !
Quelques kilomètres plus loin, ils trouvèrent une autre station essence et Lincoln se gara pour faire le plein.
Il éteignit le contact et se tourna vers son frère.
-Je mets de l’essence et tu vas payer ?
-OK…
Michael allait descendre quand Lincoln posa une main sur son épaule.
-T’inquiètes pas pour elle, tout ira bien et si elle a besoin d’aide on l’aidera. Je lui dois bien ça, sans elle et sans toi je serais mort aujourd’hui.
Michael lui adressa un faible sourire et murmura un bref oué avant de descendre du véhicule.
En entrant dans la boutique, le regard de Michael se figea sur une petite fleur en papier…elle ressemblait beaucoup à celle qu’il avait offerte a Sara…

Flash…
*-Vous avez jetés vos fleurs ?
-Ouais, comme je vous l’ai dis, elles ne durent pas.
-Je ne crois pas qu’elles soient déjà mortes.
Après un bref regard, Sara dit.
-Je n’aime pas m’attacher aux choses si je sais qu’elles ne durent pas.
Elle avait posé le coton sur son bras.
-Voilà.
Il avait posé à son tour son doigt sur le coton.
-Pourquoi êtes-vous aussi cynique ? Avait-il demandé.
-Michael, il y a le cynisme et puis il y a le réalisme.
-Et puis il y a l’optimisme, l’espoir. La foi. Avait-il rétorqué.
-De la part d’un gars à huit orteils enfermés en prison.
-Mm. Les orteils sont pas si indispensables, avait-il répondu en souriant.
-Merci d’essayer de me faire sourire. Mais pas aujourd’hui.
-On ne sait jamais…
* (Episode 10, saison 1)

Et puis, elle avait trouvé la fleur…délicatement posée sur le dossier et son visage s’était illuminé d’un sourire. Il aimait tellement la voir sourire…Il avait réussi à la faire sourire, à lui apporter un peu de réconfort, celui-là même qu’elle avait refusé quand il avait voulu lui en donner avec les mots. A son tour, son visage s’éclaira d’un sourire.
-Monsieur ?
La voix du vendeur le ramena à la réalité.
-Oui, je viens payer pour un plein d’essence, dit-il en désignant la voiture. Lincoln avait terminé et l’attendait, appuyé contre la voiture, du côté de la porte passager.
-20 Dollars, lui dit le vendeur.
Michael lui tendit un billet et sortit rapidement, ignorant le merci du vendeur.
Il s’approcha de son frère.
-On y va ? demanda t-il en ouvrant sa portière.
-Michael, tu as droit de me parler, de me dire ce qui va pas, lui dit Lincoln en retenant la portière.
-De quoi tu parles ?
-Sara…
Michael tira plus fortement sur la portière, obligeant son frère à s’écarter.
-J’ai pas envie d’en parler Lincoln, dit-il d’un ton sans réplique. Et puis on doit y aller.
Lincoln soupira et fit le tour, il grimpa à la place du conducteur et démarra.
-Michael, je sais que tu tiens plus à cette fille que tu ne le dis mais…je suis ton frère et si tu veux parler, je suis là…
-Merci, murmura Michael.




Sara avait quitté la station quelques minutes plus tôt, elle avait cherché pendant tout le trajet jusqu’à son appartement la présence d’une voiture suspecte qui la surveillerait mais rien…L’agent Scott l’avait prévenue, elle la surveillerait, elle la considérait comme complice dans cette évasion.
En se garant devant chez elle, en montant les escaliers jusqu’à son appartement, en pénétrant même dans son appartement, une désagréable impression la poursuivait, elle se sentait épiée, observé. Elle jetait des regards derrière elle mais il n’y avait personne…Elle se précipita dans la salle de bains et aspergea son visage d’eau fraîche…En se dirigeant vers la cuisine, elle remarqua le petit clignotant rouge sur son répondeur….un message….son pouls s’accéléra…se pouvait-il que ce message vienne de Michael…
La voix de son père calma vite les ardeurs de la jeune femme…
-Je vois que tu n’es toujours pas chez toi…bien, je voulais juste de rappeler le rendez-vous très important que nous avons à 14H, ne sois pas en retard, je t’en prie….
Sa voix s’étouffa dans une supplication… Sara s’imagina son père lui laissant ce message, au bord de la crise cardiaque, suppliant le ciel qu’elle ne rate pas ce fameux rendez-vous avec cet avocat…elle ne savait plus quoi penser de son père…
Elle se dirigea vers la cuisine et se prépara rapidement un sandwich et une tasse de café noir bien fort, elle avait besoin de se remettre les idées en place avant de rejoindre son père…La chaleur du liquide lui rapporta un peu de réconfort.
En quittant son appartement, cette désagréable sensation d’être observé la saisit à nouveau. Elle scruta les alentours, rien d’inhabituel…à part peut-être une voiture, noire, garée à quelques mètres de chez elle…on la surveillais ? Elle sourit, elle n’était pas dans un film policier !
Elle trouva rapidement le prestigieux cabinet de l’avocat que son père avait engagé. Son père l’y attendait, à peine fut-elle entrée qu’il se précipita à sa rencontre.
-Sara ! Je suis content que tu sois venu !
-Avais-je le choix ?
Son père lui adressa un sourire, évitant délibérément sa question, il lui donna le bras et l fit longer un grand couloir.
-Tu verras, James est un excellent avocat. Tu dois simplement lui dire que tu n’as pas laissé cette maudite porte ouverte et il te sortira de cette histoire en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !
-Papa…
-Non, Sara, tu vas faire ce que je te dis et ensuite tu rentreras chez toi et tu chercheras du travail.
-Quoi ?!
Sara s’arrêta et se tourna vers son père, les yeux pétillants de colère.
-Quoi ? Qu’est-ce que j’ai encore dit ?
-Pourquoi tu veux que je cherche du travail, qu’est-ce que tu as fait ?
Le gouverneur se mit à rire et reprit très vite une expression beaucoup plus sérieuse.
-Tu oses me demander ce que moi j’ai fait ?! Si tu as perdu ton travail c’est uniquement de ta faute !
-Tu mens…ils n’ont pas pu me mettre à la porte, c’est toi qui leur a demandé !
-Ma pauvre chérie…désolé de te décevoir, mais ton père ne contrôle pas le monde ! Tu as fait une erreur qui t’a coûté ta place, je vais faire en sorte que tu n’ailles pas en prison pour complicité alors au lieu de m’accuser de je ne sais quoi tu ferais mieux de m’adresser un peu plus de respect !
Sara ne répondit pas, bien sûr son père allait lui éviter la prison mais elle était persuadée qu’il lui cachait des choses.
Ils arrivèrent devant une porte sur laquelle était inscrit en grosses lettres dorées : Maître James ANDREWS.
-Tâche de faire bonne figure…lui murmura son père alors qu’il frappa à la porte.
Un homme leur ouvrit la porte, la cinquantaine, le cheveux grisonnant, de petite taille et le regard perçant. Lorsqu’il vit le gouverneur, son visage s’éclaira d’un sourire.
-Franck ! Mon ami ! S’exclama t-il.
Après s’être serré la main joyeusement, l’avocat se tourna vers Sara en souriant.
-Et vous devez être Sara ?
-En effet…
-Venez vous asseoir ! S’exclama James en leur désignant deux sièges.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Serial Series
Flo

Nombre de messages : 2230
Age : 28
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 12789

MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   Sam 6 Oct - 16:17

je m'en dpoutais que tu étais plus sadique, mais ça ne coûte rien d'espérer !!!! lol

n'empêche ils sont quand même passés pas loin l'un de l'autre !!! Razz Razz Razz Razz Razz

la suiiiittttteeee

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Experte Informatique en BOOM - accessoirement Modo
Lina

Perso(s) Préféré(s) : Lindsay Monroe!!!!! et Danny bien sûr!
Nombre de messages : 1495
Age : 31
Date d'inscription : 22/09/2007
Points : 12859

MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   Mar 9 Oct - 22:17

voila la suite!! cheers

CHAPITRE 3


Sara s’installa et pendant une heure, il lui posa des questions, lui expliqua ce qu’elle devrait dire face au juge et lui donna rendez-vous deux jours plus tard devant le juge.
Les deux hommes entreprirent ensuite une discussion tournant autour de vieux souvenirs. Ils semblaient être très bons amis, mais Sara n’avait aucun souvenir de cet homme. Elle se leva et s’excusa.
-Je dois partir. Merci pour tout.
Son père la regarda partir et alors qu’elle ouvrait la porte, il lui dit.
-N’oublie pas ton rendez-vous devant le juge !
Elle quitta rapidement le bâtiment. Qu’allait-elle faire maintenant ? Qu’allait-elle devenir ?....sans lui…


Lincoln roulait depuis presque une heure, il s’était trompé de chemin et avait du faire demi tour une bonne dizaine de fois. Cela avait au moins eu l’avantage de délier Michael qui avait enfin parlé avec lui.
-Désolé, l’enfermement ne m’as pas réussit, plaisanta Lincoln.
Michael avait sourit. Et puis ils étaient arrivés devant l’appartement de Véronica, Lincoln sentit son cœur battre à ton rompre. Il n’avait jamais cessé d’aimer cette femme et le fait de la revoir, à ce moment précis, loin des murs de sa prison le rendait particulièrement heureux. D’autant plus qu’il allait enfin pouvoir retrouver son fils…
Lincoln et Michael se vêtirent de casquettes et de longs manteaux noirs avant de se diriger vers l’appartement.
Michael s’arrêta soudain et tira son frère vers lui.
-Qu’est-ce que tu fais ?
-Ils sont là…
Michael baissa la tête et se dirigea vers les rues pleines de mondes, au bout de quelques mètres, ils s’arrêtèrent dans une ruelle.
-Qu’as-tu vu ? Demanda Lincoln inquiet.
-Des hommes du FBI, ils sortaient de l’immeuble de Véroncica.
-Ils nous ont vu ?
-Je ne crois pas…
Lincoln sorti un téléphone portable que son frère lui avait remis quelques heures plus tôt.
-Je vais appeler Véronica.
Lincoln composa le numéro…il tomba sur la messagerie de la jeune femme….
-Elle ne répond pas !
Sa voix tremblait, dévoilant toute son inquiétude…
-Laisse tomber, on va aller directement à son appartement, lui dit doucement Michael.
Lincoln acquiesça et suivit son frère.
-J’espère que L.J va bien…
-J’en suis certain, le rassura Michael.
Véronica veillait sur lui depuis la mort de sa mère mais maintenant qu’il était lui aussi soupçonné de meurtre, elle le cachait.
Lincoln lui en était très reconnaissant mais il savait que cela ne durerait pas et aujourd’hui, il avait non seulement sa propre innocence à prouver mais aussi celle de son fils.
En montant les escaliers les menant à l’appartement, le cœur de Lincoln battait si fort qu’il avait l’impression que ce dernier allait le lâcher.
Il frappa à la porte…rien…il se tourna vers son frère inquiet…
-Elle était peut-être déjà partie, lui dit Michael.
Lincoln tourna la poignée de la porte…la macabre découverte qu’il fit derrière elle les horrifia…


Frank Tancredi commençait sérieusement à ne plus supporter les problèmes de sa fille. Il l’aimait mais elle le décevait tellement souvent…des problèmes de drogues ; un mauvais caractère et maintenant une complicité dans l’évasion de dangereux criminels…le pompon…
Lui qui rêvé de faire partie de la course à la présidence, ce genre de mauvaises pubs n’allait pas l’aider…
Alors qu’il se dirigeait vers son bureau, un de ses collègues et ami vint à sa rencontre…
-Franck !
-Hé, John !
-Comment tu vas ?
-Bien et toi ?!
-Si on allait dans ton bureau, il faut que je te parle de quelque chose…
Surpris et curieux, le gouverneur ouvrit la porte de son bureau et fit entrer son collègue.
-Alors, de quoi tu veux me parler ? Lui demanda t-il en fermant la porte.
John jeta un dossier sur le bureau…Le gouverneur reconnu immédiatement le dossier Burrows que Sara lui avait remis quelques semaines plus tôt…
-Où as-tu eu ça ? Tu as fouillé dans mon bureau ?! S’exclama Franck.
-Pas moi, mais on m’a demandé de te mettre en garde Franck, tu joues avec le feu !
-Attends, de quoi tu parles ? Qui t’as demandé de me mettre en garde ?
-Dis moi seulement que tu vas prendre tes distances avec ta fille et que tu vas seulement te concentrer sur ton boulot…
Franck observa son ami, incrédule…
-J’aimerais comprendre pourquoi cette affaire compte tellement pour nos hautes autorités ?
-Franck…je crois que tu n’as rien compris…
John saisit brusquement une arme et la pointa sur Franck…À la vue de l’arme, le sang de ce dernier se glaça…
-Attends John…Qu’est-ce que tu fais ?!
-Je suis désolé Franck…ils ont menacés ma famille, ma vie…je ne peux pas…
-Ne fais pas ça John !
-Désolé vieux, ma famille a été menacé !
Un coup de feu suivit…Le corps du gouverneur s’écroula sur le sol…une tâche de sang commença a apparaître sur le tapis persan qui recouvrait le sol. John soupira et lança un regard à la dépouille de celui qui avait, à une époque, était son ami.
-Désolé vieux…
Il pris un mouchoir et essuya les empreintes sur le silencieux, il déguisa ensuite son meurtre en suicide en plaçant l’arme dans les mains de Franck.
Faire ce meurtre avait été une des choses les plus difficiles qu’il avait eu à faire dans sa vie, mais sa famille comptait plus pour lui que tout le reste, et sa première préoccupation était de tout faire pour la protéger.
Il saisit son téléphone et composa un numéro, une voix d’homme lui répondit.
-Oui ?
-C’est fait…
-Bien, vous faites des progrès…
La communication fut coupée…John quitta rapidement le bureau de Franck, vérifiant dans le couloir que personne ne l’avait vu et se dirigea vers son bureau.

Sara ouvrit la porte de son appartement et lâcha un soupir de soulagement. Enfin chez soi !
Elle se dirigea rapidement vers son téléphone pour y écouter sa messagerie… elle ignorait ce qu’elle s’attendait vraiment à y trouver mais depuis son retour de l’hôpital, la première chose qu’elle faisait était d’écouter ses messages.
-Sara ? C’est le Docteur Jin, le médecin qui s’est occupé de vous à l’hôpital…je voudrais que vous me rappeliez, nous devons discuter de la plus qu’éventuelle reprise de votre thérapie. Replongez pour une ancienne toxico est une chose qui arrive mais vous devez vous reprendre…rappelez moi…

Reprendre sa thérapie, retrouvez le fameux cercle d’anciens alcooliques, toxico et autre « dépendants » qui ont soit déjà replongés ou qui sont à deux doigts de le faire…Sara n’avait pas pensé à l’éventualité qu’un jour elle doive si rendre à nouveau. Elle devait au moins appeler Steeve…C’était lui qui animait le groupe de parole et il était toujours disponible pour aider ceux qui en avait besoin…et là, Sara avait vraiment besoin d’aide…
Plus de boulot, pas d’ami, pas de famille à part un père trop bizarre, l’homme de ta vie qui ta prit pour une bonne poire, et bien la vie est belle ! songea Sara.
Elle soupira, saisit son téléphone et composa le numéro de Steeve… Ce qu’elle ignorait c’est que le FBI avait mis sur écoute le numéro de Steeve, s’attendant à ce que la jeune femme reprenne contact avec lui suite à sa rechute.
Une arme pointait sur sa tempe par l’agent Kellermann, le pauvre Steeva décrocha l’appareil…
-Allô ?
-Steeve, c’est Sara Tancredi…
-Sara ! Ca me fait plaisir d’entendre ta voix, ça fait longtemps !
-Oui…enfin, je voudrais qu’on se revoie, j’ai besoin de parler, je pense que je vais même revenir aux séances en groupe…
-Tu as fais une rechute ?
-Oui…
-D’accord, tu es la bienvenue, par contre, je te présenterais Lance, c’est lui qui s’occupera de toi…j’ai trop de travail ces derniers temps et je n’ai pas assez de temps…tu verras, c’est quelqu’un de très bien…
Sara acquiesça et après l’avoir remercié et convenu d’un rendez-vous pour le lendemain raccrocha son téléphone…

Steeve raccrocha le téléphone et se retourna vers Kellermann qui rangea son arme.
-Vous n’étiez pas obligé de me menacer avec une arme…vous êtes un agent du FBI, je vous aurai obéît.
-Désolé, mais je devais être certains que vous alliez m’obéir.
-Je ne sais pas si vous allez me répondre mais…pourquoi le FBI s’intéresse à Sara Tancredi ?
-Vous avez raison Steeve, je ne vais pas vous répondre…
Demain, lorsque nous rencontrerons Sara, vous lui direz que je suis un nouveau bénévole et que je vais certainement vous remplacer parce que vous avez des problèmes personnels qui font que vous allez devoir arrêter d’exercer pendant un certain temps.
Vous lui direz que nous sommes de vieux amis de fac et que vous avez pleine confiance en moi…vous devez absolument la mettre en confiance…
-Bien.
Kellerman le remercia en lui faisant croire qu’il accomplissait là quelque chose de très utile pour la nation toute entière. Valoriser ce crétin pour qu’il me mène droit vers Sara Tancredi, voilà son objectif !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Serial Series
Flo

Nombre de messages : 2230
Age : 28
Date d'inscription : 21/09/2007
Points : 12789

MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   Mer 10 Oct - 20:15

oula ! ça s'annonce pas très bien pour Sara et Pour les deux frères !!!

je me demande ce que Mickaël et Lincoln ont découvert dans l'appartement de Véronica pale pale pale pale

la suiiiitttteeeee

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'après évasion [Prison break]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'après évasion [Prison break]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» PRISON BREAK - THEODORE BAGWELL
» [Série Us] OZ - Ou la série qui à inspiré Prison Break
» fin de prison break
» Prison Break Season 1 (Zone 1 VOstf)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY :: Fanfictions en cours-
Sauter vers: