Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une peine innacceptable [ White Collar ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
eddie♥
'' Si ma folie n'est permise ; Elle n'en est que plus exquise ''
eddie♥

Perso(s) Préféré(s) : DON <3 ! , Mac, Jo,Dany, Lindsay, Les jonas, Harry Potter, 1789, MOR, RDB
Nombre de messages : 4883
Age : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Points : 11989

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Sam 18 Jan - 20:49

J'adore ce nouveau chapitre !!! coeur coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 19 Jan - 13:08

merci eddie  calin calin calin 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Sam 1 Fév - 22:56

Fiioou, j'ai cru que je n'arriverai jamais à faire ce chapitre. J'ai beaucoup de problèmes avec cette histoire, mais vous êtes tellement à l'aimer, je ne peux pas baisser les bras ! Merci pour vos reviews très encourageant, je suis encore désolée pour la longue attente, cette fois-ci c'est l'inspiration et le temps qui ont posé problème...

Je ne possède pas White Collar.



Mozzie faisait les cent pas dans la chambre de Neal depuis son arrivée, il ne pouvait pas supporter ce qu'il voyait. Diana parlait à des agents postés dans le couloir, comme pouvaient-ils oser mettre des agents pour surveiller la chambre de Neal, dans l'état où il était ? c'était scandaleux ! Il avait passé les premières minutes à le clamer, mais en vain, c'est pourquoi il s'était résigné à se murer dans un profond silence. De son côté Peter s'était assis à côté d'Elizabeth, mais il s'était arrangé pour ne pas être à côté du lit de Neal, il ne se sentait pas à place aux côtés de l'escroc, il ne pouvait dire être son ami mais il ne pouvait pas non plus dire qu'il ne s'en souciait pas. Le calme régnait dans la pièce, jusqu'à ce que des cris se fassent entendre dans le couloir.

« Laissez- moi passer ! Je veux le voir !

- Madame, calmez-vous ! Cria à son tour un agent.

- Laissez- moi passer !

- Vous ne pouvez pas, cette pièce est sous surveillance du FBI. Je ne peux pas vous laisser entrer sans une autorisation. »

Peter identifia très vite les cris qu'il venait d'entendre. Il se précipita alors à son tour dans le couloir sous le regard de Mozzie. Il fit geste à Diana de ne pas bouger, il n'aurait pas besoin de force pour régler ce problème. Il s'attendait à ce que Sarah arrive mais pas à ce qu'elle crée un tel souci.

« Vous pouvez la lâcher. Lança-t-il à l'agent.

- Bien monsieur.

- Peter. Dit la rouquine une fois libérée de l’étreinte de l'homme. »

L'agent Burke voulut dire quelque chose mais il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que la rouquine s'était avancé vers lui et l'avait giflé dans un élan de colère.

« C'est votre faute ! Cria-t-elle. Et j'y ai contribué à cause de vous ! Je vous faisais confiance ! Vous saviez qu'en le poussant ça arriverait !

- Sarah

- Non ! Je croyais que vous vouliez l'aider !

- Sarah ! Hurla-t-il en lui prenant les bras.

- Je veux aller voir, je veux le voir avant que vous ne l'enfermiez à nouveau !

- Sarah !

- Vous n'avez pas le droit de

- Sarah ! Dit – il en haussant encore le ton d'un cran. Laissant la jeune femme muette. Il est dans le coma. »

La rouquine faillit s'écrouler, il prit appui sur le mur voisin, rejetant l'aide de Peter, et lentement, elle marcha jusqu'à la chambre ou dormait profondément Neal. Elle avait tout imaginé, sauf ça. C'était une vision horrible, il n'était pas mort, mais il n'était pas non plus réellement vivant. Mozzie fut d'abord un peu réticent à sa venue dans la chambre, mais la tristesse qu'il vît dans ce regard le fit vite changer d'avis, il s'empressa même de lui donner une chaise, qu'il installa juste à côté de l'escroc.

Les médecins ne cessaient d'aller et de venir, vérifiant un détail par ci, une information par là. Mais ils ne disaient jamais un mot. À chaque question ils répondaient sans réellement donner de réponse, disant qu'il fallait attendre, que cela dépendait de Neal, que le temps saurait dire s'il se réveillerait.

Le soir était venu, Elizabeth était rentré sur ordre de Peter depuis plusieurs heures déjà. Il avait estimé qu'il fallait laisser Mozzie et Sarah seuls avec Neal, et que, de toute façon, il n'y avait rien qu'elle puisse faire ici.
Peter quant à lui avait passé une grande partie de son temps aux bureaux de la division, il avait embarqué Diana avec lui pour rejoindre Jones. Malgré de longs moments de réflexion ils n'avaient pas l'ombre d'une piste, pas l'ombre d'une explication de pourquoi Neal aurait été jusque-là. Ils étaient perdus dans cette affaire qui ne semblait avoir ni queue ni tête.

Il était donc revenu vers l’hôpital, Neal n'avait pas bougé, comment aurait-il pu ? Il était dans le coma. Par sa faute, il ne cessait de culpabiliser. S'il ne l'avait pas poussé, s'il avait essayé de comprendre... mais il avait essayé, il lui avait offert son aide. Tout ceci semblait être un cul-de-sac, un vide où ils avaient perdu confiance et amitié.

Il se posa sur la chaise laissée par Sarah, qui s'était endormie sur le lit voisin alors que Mozzie avait fini par prendre place sur une chaise lui aussi et il s'était assoupi également. Peter était donc seul, face à Neal. Après toutes ses années il était toujours surpris de l'expression que prenait l'escroc lorsqu'il dormait, il y avait cette sensation d’innocence qui se voyait sur son visage, il paraissait même paisible.

« Je suis désolé, finit-il par dire d'un bref murmure. C'est de ma faute. »

Il se releva et repartit vers la sortie quand son regard s'arrêta sur un détail. Le beau bouquet sur la table voisine n'était pas celui de Sarah, ni d'Elizabeth. Il n'était pas là avant. Peter suivit alors son instinct et regarda les fleurs de plus près, un détail lui sauta aux yeux. Il saisit de ses doigts la délicate fleur de papier coloré, ce pliage impeccable ne pouvait être la signature que d'une seule personne. Une idée lui vint alors, il regagna la sortie de l'hôpital d'un pas pressé, certain que le lendemain ils pourraient enfin avancer dans la compréhension de cette histoire.

Le matin suivant Peter se leva de bonne heure sans réveiller Elizabeth, il voyait bien qu'elle était épuisée. Puis il prit la direction de l'hôpital, en passant quelques appels, certain que son plan fonctionnerait. Il appela ensuite Diana, lui demandant de le rejoindre à centre hospitalier dans le milieu de la matinée, le temps que " l'information circule ".

À son arrivée, Mozzie était levé et au chevet de son ami, Sarah quant à elle dormait encore. Il prit alors place sur une chaise et patienta, à la grande surprise de Mozzie qui ne s'attendait pas à le voir si tôt. Plusieurs questions lui venaient mais il se mura à nouveau dans le silence, sachant qu'une réponse viendrait.
Elle arriva en effet dans l'heure suivante, quand le calme du couloir fut à nouveau perturbé par des cris féminins.
Mais cette fois les agents du F.B.I n'étaient pas parvenus à stopper ladite femme qui ne tarda pas à arriver dans la pièce.
Peter se leva accompagné par Mozzie, ils savaient tous les deux les ravages qu'elle pourrait faire. Alex n'était certainement pas la plus douce des femmes, et aujourd'hui elle semblait particulièrement énervée, Peter jeta un rapide coup d’œil à sa montre, il allait devoir réussir à occuper la jeune quelques instants avant l'arrivée de Diana.

Alex finit une entrée fracassante et tout comme Sarah gifla Peter, mais aussi Mozzie.

«  Comment tu as pu ? Tu l'as livré aux fédéraux !

- C'était pour son bien... Et

- Je ne peux pas croire que tu penses ce que tu dis. Il avait confiance en toi ! C'est de ta faute s'il en est là ! Et vous ? Comment osez-vous prétendre être son ami ! »

Peter ne cessa d'essayer de se défendre alors que Mozzie avait renoncé depuis plusieurs minutes, les paroles de la jeune femme l'avaient blessé. Il se demandait s'il avait vraiment fait le bon choix pour son ami.
Mais tout ne fit qu'empirer quand Sarah fut réveillée par les hurlements provenant du lit voisin.Il n'en fallut pas moins pour faire redoubler la rage d'Alex, elle ne supportait pas que Sarah tourne autour de Neal, surtout considèrent qu'elle l'avait aussi trahi en facilitant sa sortie.
Les deux femmes entrèrent alors dans un affrontement, se lançant tours à tours des phrases blessantes, voire insultantes. Peter n'en pouvait plus, et Mozzie toujours perdu dans sa réflexion ne lui viendrait certainement pas en aide. Il trouva quand même cela déplorable, elles étaient là, toutes les deux à s'entre-tuer alors que l'homme pour qui elles avaient tant d’intérêt était dans le coma juste derrière elles.

Heureusement Diana fit par arriver, et Peter avec l'aide de la jeune femme emmena Alex vers le centre de la division en col blanc. Il avait attendu l'arrivée de sa collègue car il savait très bien qu'Alex n'irait pas de gaieté de cœur.

Après bien des réticences, elle se résigna à les suivre, sachant qu'ils ne la laisseraient pas en paix tant qu'elle ne serait pas allé avec eux. Elle déposa une nouvelle fleur de papier sur la table de Neal, jeta un regard dédaigneux aux deux autres personnes présentes et sortie, accompagnée des agents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 2 Fév - 18:03

J'adoooooooooorrrrrrrrrreeeeeeeeeeeee !!!!!!!!!!!!!

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 2 Fév - 21:52

Merci beaucoup Zat  calin calin coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Lun 3 Fév - 18:17

De rien  calin biz 

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 9 Fév - 10:57

Touss ! Touss ! c'est toujours très poussiéreux ici...

Encore désolée de l'attente.

Voici la suite, bonne lecture.

Chapitre 29

Jones arriva peu de temps après aux bureaux, il ne tarda pas à repérer Peter à l'étage et monta le rejoindre.

« Alors ? Demanda t-il.

- ça a fonctionné, elle en ce moment même avec Diana.

- Est-ce qu'elle a ?

- Non, elle n'a rien dit du tout. Répondit tristement l'agent Burke.

- C'était prévisible...

- Je le sais, mais... J'avais quand même l'espoir qu'elle nous donne au moins une piste. »

Il s'arrêta là, mais il pensait bien plus. Il passa une main dans ses cheveux et se retourna vers la vitre, Alex semblait énervée, tout comme Diana. Au vu de l'état de l'escroc Peter avait attendu d'elle plus de coopération. Mais s'il sentait que ce serait vain.

Dans la minute qui suivit Diana arriva brusquement, très remontée.

« Je n'ai jamais cru Neal quand il disait que les femmes pouvaient être compliquées et agaçantes mais s'il se réveille, je lui présenterais mes excuses ! Elle ne veut rien dire, pourtant

- Pourtant elle est impliquée, coupa Peter. C'est certain, Neal n'aurait jamais risqué de retourner en prison de son propre chef, et pas pour rien. Il a dut vouloir l'aider. C'est autant sa faute que la mienne.

- Et ce n'est pas le pire, ajouta Diana. Elle est venue ici volontairement, nous n'avons rien l'impliquant dans un crime alors

- Alors elle peut partir, finit Jones. Mais on peut toujours la suivre. Peut être nous mènera t-elle à quelque chose ou quelqu'un d’intéressant ?

- J'en doute. Il ne faut pas oublier de qui il s'agit. Elle est bien trop maligne pour ça, répondit Peter.

- Alors que faisons nous ? Questionna Diana.

- Nous n'avons pas d'autre choix que de la laisser partir... Il faudra nous débrouiller par nos propres moyens si nous voulons éclaircir cette affaire. »

Les deux agents regardèrent leurs patron, ils voyaient bien dans sa voix qu'il était déçu, mais ce dénouement était attendu, ils le savaient avant même qu'Alex ne vienne.
Jones raccompagna alors à contre cœur la jeune femme jusqu'à la sortie.

Dans la ruelle juste devant, Jones regarda Alex s'éloigner, comme ses collègues, il avait aussi le sentiment que si Neal s'était mis en mauvaise posture c'était pour rendre service à la jeune femme. Mais il leur restait encore à savoir pourquoi.

Alors qu'il commençait à se retourner pour monter rejoindre Peter, il aperçut un véhicule banalisé de couleur sombre se diriger rapidement vers eux, avec son expérience, il s'alarma rapidement, et part réflexe il courut vers la jeune femme qui était encore à porter.
Sans réfléchir plus, il la plaqua sur le sol alors que pardessus fusaient d’innombrables balles. La vague passait, Jones se releva et tira à son tour vers le véhicule, mais c'était trop tard, ils étaient déjà très loin. Malheureusement, comme le véhicule était banalisé, le jeune agent n'avait pas pu apercevoir d'immatriculation.

Il se retourna alors vers la jeune femme pour vérifier son état, et appela aussitôt une ambulance, une balle avait touché Alex.
Alertés par les tirs, Diana et Peter ne tardèrent pas à arriver. Ils furent surpris de voir Jones agenouillé à côté de la jeune femme mais ils comprirent très vite et lui vinrent en aide.

« C'est grave ? Demanda Diana.

- Non, je crois que la balle n'a touché aucun organe. J'ai appelé une ambulance, mais je ne crois pas que sa vie soit en danger.

- Que s'est-il passé ?

- Une camionnette lui a foncé dessus en tirant, je l'ai perçu bien avant et je suis intervenu. Peter, on a déjà vu ça, les gens qui ont fait ça voulaient à coup sur la tuer.

- Tu as raison. Et je pense savoir pourquoi. »

Dans l'instant suivant on entendait les sirènes de l'ambulance. Peter trouvait que cela faisait beaucoup de blessé pour une seule affaire. Mais maintenant un nouvel élément entrait en jeu. Il ne s'agissait pas que de Neal et Alex, il y avait quelqu'un d'autre au-dessus, et cette personne était sans doute responsable de tout. Peut être même faisait-elle pression sur la jeune femme, cela expliquerait que quelqu'un ait voulu éliminer Alex.

«  Ils ont cru qu'elle nous avait parlé. Murmura t-il. 

- Que fait-on ? Demanda Jones.

- On l'accompagne à l’hôpital. Il va falloir la mettre sous protection rapprochée.

- S'ils s'en sont pris à elle, ils pourraient très bien s'en prendre à Neal aussi.

- Diana a raison. Je les veux dans la même chambre avec des gardes à l'entrée. Nous allons devoir attendre de pouvoir parlé à Alex. Puisqu'ils pensent qu'elle nous a tout dit, autant qu'elle nous donne enfin quelques infos. »

Les trois agents prirent donc le chemin de l'hôpital. Il y avait peut être un peu d'espoir qu'ils comprennent le fin mot de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 9 Fév - 17:14

As usual, c'est un chapitre intéressant et bien mené Wink

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 9 Fév - 19:56

merci Zat  biz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Lun 10 Fév - 17:57

De rien  calin biz 

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 2 Mar - 19:12

Après quelques décennies, une suite ! Et je me rapproche de la fin ! c'est l'avant avant dernier chapitre ! Bonne lecture et pardonnez moi pour tout ce temps !


Les agents du FBI s'étaient retrouvés dans la salle d'attente de l'hôpital, une nouvelle fois. Mais cette fois c'était pour Alex. Elle avait été reçu dès son arrivée et les médecins l'avaient pris en charge, même si comme le pensait Clinton, la balle ne l'avait pas gravement touché, elle avait en effet juste traversé l'extrémité des hanches de la jeune femme sans toucher un seul organe.
Peter et ses équipiers attendaient donc le retour du médecin pour parlé à la jeune arnaqueuse. Cette fois, ils auraient ce qu'ils voulaient, c'était certain. Il savait que la jeune femme serait plus propice à dire la vérité maintenant que les autres personnes impliquées avaient essayé de la tuer, croyant qu'elle avait déjà donné des informations aux fédéraux.

Ils restèrent encore une bonne demie-heure sur les canapés oranges de la salle d'attente où des familles plus ou moins alarmées défilaient : attendant les résultats d'un test important qui changerait la vie d'un homme ou encore attendant impatiemment le nom d'un petit être qui voyait la lumière pour la première quelques couloirs plus loin.
Peter en avait profité pour passer dans la chambre de Neal, il fut d'abord étonné de voir qu'il n'avait pas été déplacé au service des comateux, mais ce qu'une infirmière lui avait appris l'avait ravi : Neal était resté dans sa chambre car les médecins semblait pensé qu'un futur éveil pourrait se réaliser dans la semaine suivante. Ces quelques mots avaient enthousiasmés Peter qui avait aussitôt prévenu  Elizabeth, mais pas Mozzie, ce n'était pas la peine, l'escroc était revenu auprès de son ami dès qu'il le put et n'était pas repartit depuis, il avait donc appris de lui même la nouvelle.  L'agent s'arrêta sur cette pensée, s'il le savait, pourquoi diable ne les avait-il pas prévenu ? Pourquoi cette distance, ce manque de confiance, alors que quelques jours plutôt il donnait aux fédéraux la position et les intentions de Neal ? Décidément Peter ne savait comment faire pour cerner définitivement cet étrange personnage.

Quelques instants après, Diana arriva dans le couloir avec Jones, le médecin était passé pendant l'absence de l'agent Burke : ils avaient le numéro de la chambre d'Alex ainsi que la confirmation de sa capacité à avoir une telle conversation.

Lorsque les trois agents entrèrent dans la pièce la jeune femme semblait les attendre, elle s'était mise en position demie-assise, prête à avoir une longue discussion avec les fédéraux.
Diana était prête aussi, sa première entrevue avec Alex l'avait assez remonté et elle allait faire son possible pour la faire parler maintenant. Peter et Jones aussi s'étaient préparés à un dur interrogatoire, mais contre toute attente la jeune femme ne les attendait pas pour ça, mais pour tout leur dire au plus vite.

« C...comment va Neal ? Commença t-elle par demander.

- Il est probable qu'il se réveil dans le courant de la semaine prochaine. Répondit Peter.

- Je sais très bien que ce n'est pas pour vous inquiéter de mon état de santé que vous êtes là. Mais avant tout je veux que vous sachiez que Neal n'a à rien à voir la dedans, tenta-t-elle de défendre. C'est ma faute s'il a franchi la limite,... à nouveau.

- Je crois qu'on apprécie tous que vous essayez de défendre Neal, l’interrompit Jones. Et on aurait tous aimé qu'il ne repasse pas cette fameuse ligne, mais il a fait un choix. Ce qu'on veut savoir c'est ce qui l'y a poussé, pourquoi.

- Il y a un russe, Karamnov, Nikolai Karamnov, c'est un homme très puissant, il possède un grand domaine à Moscou, et un grand réseau de trafiquant aussi. J'ai eu le malheur de le rencontré un jour, ici, à New York. Il y a installé une filière de son réseau. Je n'en sais pas plus à ce sujet.

- Qu'est ce que cet homme à avoir avec tout ça ? Demanda Diana.

- Je lui devais de l'argent.

- Pourquoi ? Interrogea Peter, savant qu'il y avait sans doute autre chose d'illégale la dessous.

- Il me semble bien avoir qualifié notre rencontre de malheur non ? Alors vous n'avez pas besoin de plus. Rétorqua t-elle d'un ton glacial. Je lui devais donc beaucoup d'argent.
Alors il a commencé à faire pression sur moi, c'était d'abord des hommes qui me suivaient, puis des petites menaces, mais je n'y est pas prêté attention. Je ne savais pas vraiment à qui je faisais face. Et puis un jour j'ai reçu une photo. Un de mes proches buvant son café, un réticule rouge sur le haut de son crâne, accompagnée d'une balle de calibre 50. J'ai très vite comprit le message.

- Quel était ce proche ? S'intrigua la jeune agente.

- Vous ne croyez quand même pas que si je l'ai protégé de cet homme c'est pour lui coller le FBI à la place. Ria la jeune femme.

- C'est là qu'on commençait les vols ? Reprit l'agent Burke, envieux de connaître la suite du récit.

- Oui, je n'avais pas tout l'argent nécessaire, j'ai donc usé du meilleur moyen que je connais. Je ne pouvais prendre le risque de faire un prêt à un ami et de le mettre en danger.

- Mais vous n'avez eu aucune honte à entraîner Neal. Lâcha Jones.

- Ce n'était pas voulu, il toujours très observateur, il a très vite vu que j'avais des ennuis, et il a comprit mes intentions aussi. Et je ne pouvais rien contre sa volonté de m'aider. »

Peter était entrain de craquer, il ne pouvait pas croire que Neal avait tout risqué pour cette femme, il commençait à s’énerver quand il songea à l'homme mentionné par Alex. Il mit donc Diana et Jones sur le coup et les deux agents rentrèrent au siège du FBI pour lancer des recherches sur un individu qui était sûrement recherché par Interpol.

C'est alors qu'il eu une impression de manque, comme si un détail avait été omis, un détail qui expliquerait pourquoi Neal aurait été comme ça. C'est vrai, l'escroc pouvait refuser de tout son être la perpétuité, mais il aurait toujours gardé l'espoir d'une évasion. Il devait y avoir quelque chose de plus, qui justifierait son acte. L'agent Burke ne tarda pas à questionner à nouveau la jeune femme, qui lui apporta malgré elle la réponse à sa question.

«  Quand Karamnov a su que Neal m'avait aidé pour les vols qui allait le remboursé, il s'est intéressé à lui, et a vite prit connaissance de sa position au sein du FBI. Il l'a donc fait chanté aussi. Neal était totalement bloqué, Karamnov menaçait de s'en prendre à ses amis, vous et votre femme y comprit s'il ne faisait pas libérer le fils de Karamnov, Dimitri.

- Comment Neal aurait pu ?

- Je ne sais pas tout dans les détails, mais je sais que Dimitri Karamnov a été enfermé il y a un an pour vol et il est soupçonné meurtre. Il a décidé de faire appel pour être libéré. Et les preuves du dit vol sont entreposés chez vous en attendant le procès d'appel, où elles seront réexaminer. Donc

- Donc Neal travaillant chez nous il avait accès aux preuves et en le faisant chanté Karamnov aurait pu faire libérer son fils. En déduisit Peter.

- Le problème c'est que Neal ne voulait pas. Il a donc envisager la possibilité d'aller en prison. De se laisser être prit pour son implication dans les vols. Comme ça, étant dans l’incapacité de faire ce qu'on lui demandait il pensait briser le chantage. Mais ça n'a pas fonctionné, même si ça aurait pu passer comme un accident, Karamnov a deviné son plan, et ajouté un autre terme.

- Lequel ?

- Il y a des hommes de Karamnov un peu partout en prison, et ce ne sont pas des enfants de cœur. Il leur a confié une mission. Si Neal arrivait dans leur prison, ils devaient le tuer. »

Peter s’affala sur une chaise voisine, tout devenait plus claire. Les vols, les tentatives de Neal pour leur faire faire fausse route, l'avion avec lequel il voulait fuir, jusqu'à son acte suicidaire. Il avait à chaque fois agit sous la menace, ou par l'envie de protéger ses proches, de les protéger, Elizabeth et lui.

Peter se sentait coupable tout à coup, coupable de tout ce qu'il a dit à Neal, de la manière dont il a traité cette affaire. Coupable de ne pas avoir vu la détresse et le piège dans lequel les trouvait son ami.

Mais maintenant il avait tous les éléments en main. Nikolai Karamnov allait être arrêté, son réseau démantelé, une fois les bonnes personnes informées, Dimitri Karamnov verrait son appel être rejeté. Il n'y avait qu'une seule ombre au tableau, pour leur actes au but des plus honorables, Peter serait contraint d'envoyé Alex et Neal derrière les barreaux pour de longues années. Leur passé ne jouerait pas en leur faveur non plus.

L'agent Burke quitta donc tristement la chambre d'hôpital, la jeune femme serait autorisée à sortir le lendemain, en attendant il y avait des agents postés devant la porte, prêts à l'enfermer dès qu'ils le pourront. Et Neal la rejoindrait après son réveil et l'accord d'un médecin pour le laisser quitter l'hôpital. Des pensées très noires traversèrent alors l'esprit de Peter, qui dans un élan de peine et à sa grande surprise, se mit à souhaiter que l'escroc ne se réveil jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 2 Mar - 19:14

C'est une très bonne suite Wink

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Mar 1 Avr - 19:14

Ouark, quoi ? j'ai pas posté la suite ? OOOuupps...

Attention, c'est le dernier.


Le lendemain, dans les bureaux de la division en Col blanc, tout le monde classait le dossier, en silence, pour ne pas avoir à dire ce qu'adviendrait Neal. Ils savaient déjà ce qui lui arriveraient si jamais il se réveillait, aucun d'eux ne voulaient l'entendre à nouveau.

Mais alors qu'ils triaient feuilles après feuilles, indices après indices chaque parcelles de cette affaire un coup de fil vint les perturber. Le cœur de Peter se serra, pensant que cela pouvait être un appel de l'hôpital, mais il fut vite soulagé : c'était Interpol, grâce aux informations d'Alex ils avaient retrouvé et arrêté Nikolai Karamnov.

Alex pensa Peter, d'ici quelques heures elle sera libre de partir et à peine debout elle se fera arrêté. L'agent Burke voulait y être indifférent, pouvoir se dire qu'elle l'avait mérité, mais tout comme pour Neal, au fond, ils trouvaient leur cause juste.

Voyant que leur patron s'égarait dans ses pensées, Jones décida de lui proposer de faire une pause.

« On s'en occupe » avait-il affirmé.

Il n'en fallu pas plus, Peter accepta et pris congé dans son bureau. La manière qu'il avait de regardé dans le vide inquiétait Diana, mais elle ne trouvait aucune solution à ce problème. Si ce n'était de le laisser arriver puis oublier.

Une heure plus tard alors que tout le monde partait pour déjeuner, le téléphone sonna à nouveau, comme la première fois, l'agent Burke sentit une vague de stress monter en lui. Mais cette fois ce n'était ni rassurant ni inquiétant, juste prévisible : Alex avait réussi à filer entre les doigts des agents. Peter soupira.

« Diana, Jones ! Appela t-il.

- Qu'y a t-il patron ? Répondit la jeune femme.

- Alex s'est échappée.

- Vous voulez qu'on la retrouve ?

- Oui, du moins j'aimerais que vous essayez.

- Vous ne semblez pas convaincu.

- Je suis désolé Clinton, mais depuis le temps, je sais que nos chances d'y arriver sont très minces, alors ne perdez pas toute votre déjeuné à la poursuivre. Cela peut entendre.

- Bien. Dirent-ils en cœur. »

Peter se dirigea faiblement vers l'ascendeur, il n'avait vraiment pas le moral. Mais il n'était au bout de sa peine. En arrivant chez lui, il eu le mauvaise surprise de voir sortir une jeune femme aux cheveux roux avec sa femme : Sarah.

Il l' avait complètement oublié. Elle passa devant lui sans même lui adresser un regard. L'agent pouvait cependant nettement voir qu'elle avait pleuré. Elizabeth lui fit signe de rentrer, il comprit qu'elle lui expliquerait.

« Alors ? Demanda t-il dès qu'ils furent à table.

- Elle est abattue, mais je pense que tu le sais déjà.

- Que pense t-elle faire ? Soupira l'homme.

- Elle a eu une proposition de promotion. Qui implique un déménagement. Elle a accepté.

- Où va t-elle ? Dit-il d'une voix triste.

- Elle n'a pas voulu me le dire.

- Pourquoi ? S'étonna l'agent.

- Elle avait peur que nous le disions à Neal.

- Je vois. Souffla t-il. »

Peter souhaitait maintenant encore plus que Neal ne se réveille jamais, il aurait bien trop de douleur à supporter, et il était déjà bien assez fragile. Ce sera un désastre si tout lui retombait dessus, d'un coup. L'agent Burke repensa soudainement au coup de fil, il avait presque oublié.

« Alex s'est enfuie. Annonça t-il.

- Ce n'est pas surprenant de sa part.

- J'avais pensé qu'elle essayerait de sauver Neal, qu'elle ne l'abandonnerait pas à son sort.

- Nous ne savons même pas s'il se réveillera. Elle ne voulait pas... »

La jeune femme stoppa net sa phrase, elle venait de se rendre compte de ce qu'elle avait dit.

« Oh, chéri, je suis désolée.

- Tu n'as pas à l'être, tu n'as fait que dire la vérité. Même si les médecins clament le contraire, on sait très bien qu'ils ne nous diront jamais si tout est fini, ils essayeront toujours de nous faire garder espoir.

- Et toi, qu'en penses tu ?

- Je pense sincèrement que Neal ne devrait pas sortir de son coma, pour son bien. »

Le poids des mots de Peter était tel qu'ils se turent et mangèrent en silence la fin de leur repas. C'est alors qu'un troisième imprévu vint déranger sa journée. Quelqu'un sonnait à la porte. Elizabeth se leva pour ouvrir, et à sa grande surprise elle découvrit Diana et Jones.

« Peter est là ? Demanda la jeune femme.

- Oui bien sûr, affirma t-elle surprise. Chéri ?

- J'arrive. Lança t-il du fond de la pièce.

- Il y a un problème ? Continua Élisabeth.

- Jones ? Diana ? S'étonna l'agent Burke qui venait d'arriver.

- On était en route pour l'hôpital pour Alex quand on a eu un appel : Neal a ouvert les yeux l'espace d'une seconde. »

Le couple écarquilla de grands yeux. Neal ? Éveillé ? Ils ne perdirent pas une seconde de plus et prirent la route accompagnés des deux agents en direction de l'hôpital. Peter sentait sa tension grimper en flèche, ces craintes allaient se confirmer. Dès lors qu'ils arrivèrent sur place, une infirmière vint à eux.

« Il a brièvement ouvert les yeux, puis les a refermés.

- Et maintenant ? Demanda Diana.

- Il les a ré ouverts.

- Peut -on le voir ? Demanda Elizabeth.

Non, il y a un protocole, pour le moment il est avec un médecin qui vérifie que son réveil n'a pas causé de lésions. Je vais vous demander d'attendre ici s'il vous plaît. »

Ils s'installèrent sur les canapés de la salle d'attente, et Elizabeth annonça qu'elle allait prévenir Mozzie. Le temps passait et les trois agents se relayaient pour faire les cents pas. Un quart d'heure avait passé avant qu'El ne revienne :

« Il ne décroche pas, mais le connaissant il est sûrement en chemin. »

Elle s'assit à côté de Diana. Et ils se remirent à patienter. Quelques instants plus tard Peter regarda sa montre, cela faisait plus d'une demie heure qu'ils attendaient. Il regarda Jones, et celui-ci comprit.

« Je vais me renseigner. »

Le jeune agent revint à peine quelques minutes plus tard.

« J'ai vu l'infirmière. Elle dit que ce n'est pas normal, qu'on aurait déjà du venir nous voir. Elle partie vérifiée, et nous y allons aussi. »

Le petit groupe se dirigea à pas pressés vers la chambre de leur ami. Ils croisèrent l'infirmière, paniqué.

« Il a disparu. Le patient n'est plus là ! »

Peter frappa un grand coup de poing dans le mur voisin, il ne savait pas s'il devait être soulagé ou frustré que Neal est filé. C'est alors qu'une idée lui vint. Il prit le téléphone de sa femme et recomposa le dernier numéro en entrant dans la chambre.

On pouvait alors entendre une joyeuse petite musique tout droit venue des îles, et Diana trouva sans problème un petit téléphone noir sous le matelas.

« Ce médecin, s'écria Peter, à quoi ressemblait – il ?

- Oh, euh, je ne sais pas, je n'ai fait que le croiser vous savez, mais je crois pouvoir affirmer sans problème qu'il s'agissait d'un petit homme chauve à lunettes. »

Peter soupira de plus belle, c'était décidément un cercle qui ne s'arrêterait jamais. Ils regarda ses agents, tout devenait plus clair, Alex était peut être capable d'une telle évasion, mais aidé de Mozzie cela devenait encore plus facile. Si retrouver Alex promettait être quasi-impossible, retrouver le trios d'escrocs allait friser l'impossible. La division en Col Blanc se retrouvait une nouvelle fois à la poursuite de Neal Caffrey.

FIN


Alors ? Un avis sur cette fin ? Je la trouve très moyenne mais bon, je l'ai déjà posté comme ça à plusieurs endroits, mis c'est vrai qu'après coup et certains commentaires j'aurais pu améliorer peut être... Mais bon ça va dans la suite des chapitres précédents au moins, tout aussi mauvais....

Merci pour avoir suivis depuis le début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Mar 1 Avr - 19:38

J'adore Zazou, j'aime beaucoup cette fin ouverte !

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Mar 1 Avr - 21:27

Merciii beaucoup !  calin 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zat
It is the quality of ones convictions that determines success" Remus Lupin
zat

Séries suivies : DW, NCIS LA, H 5-0, Arrow, Elementary, POI, Castle, TM, Downton Abbey, TBBT, HIMYM, Beauty and the beast, OUAT, Sherlock, WC, New Girl, Chicago Fire, Revolution
Perso(s) Préféré(s) : Mac, Mahone, Jane, O'Neill, Cal, Sherlock, Ten, Eleven, Rush, Castle, Tesla, Varro, McKay, Clark, Sheldon, Merlin, Reese, Miles, Casey, Severide
Nombre de messages : 39426
Age : 31
Date d'inscription : 02/01/2010
Points : 49697

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Mer 2 Avr - 17:23

De rien  calin biz 

_________________


Ava by http://colin-bradley.tumblr.com/

Spoiler:
 
"If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals". Sirus Black
"I'm Dr. Rodney McKay, alright? Difficult takes a few seconds; impossible a few minutes" Rodney McKay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eddie♥
'' Si ma folie n'est permise ; Elle n'en est que plus exquise ''
eddie♥

Perso(s) Préféré(s) : DON <3 ! , Mac, Jo,Dany, Lindsay, Les jonas, Harry Potter, 1789, MOR, RDB
Nombre de messages : 4883
Age : 19
Date d'inscription : 10/08/2012
Points : 11989

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Dim 6 Avr - 12:40

Désolé pour le retard Wink

J'ai adoré !!! coeur:lov:et cette fin est magnifique !! :lov:c'était un vrai plaisir de lire cette fanfiction !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZazouloveFlack
We do wrong but we do it well. We are sadistic
ZazouloveFlack

Perso(s) Préféré(s) : Don Flack, Hook, Rumpelstilskin, Neal, Peter Pan, Neal Caffrey, Mozzie, Lucas North, John Porter, Ichabod Crane, Le cavalier sans tête, Flinch, John Snow
Nombre de messages : 6767
Age : 20
Date d'inscription : 11/09/2012
Points : 13835

MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   Lun 7 Avr - 20:02

Tu as aimé la fin toi aussi ? merci beaucoup  calin calin calin heart 

Vous êtes bien les seules en tout cas, même moi je ne l'aime pas  ptdr 

Et merci d'avoir suivit depuis le début  calin 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une peine innacceptable [ White Collar ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une peine innacceptable [ White Collar ]
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» "White collar" ou FBI : un duo très spécial
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Ilona Lati White
» white tiger IV par Arnaud Guilliams
» A peine 4 jours de chaud et retour de l'orage pour le 23!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY :: Fanfictions en cours-
Sauter vers: