Site internet dédié aux séries !
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:44

Notes de l'auteur :

Arrow Je vous mets ici la fic "Comptes à rebours" à partir du chapitre 7 pour celles qui désireraient en connaître la suite. J'ai, en effet, commencé à la poster réécrite" dans "Fic en cours" mais, malheureusement, elle reste en plan en ce moment parce que je n'ai pas trop de temps à accorder à sa réécriture . Je continuerais néanmoins de poster les chapitres réécrits dans "fic en cours" Wink

Arrow Vous aurez donc compris que cette suite n'est pas retravaillée. Il se peut ainsi qu'il y ait quelques incohérences d'horaires et de délais dans les enquêtes par rapport aux premiers chapitres déjà postés. Toutefois, cela n'empêche pas la compréhension globale de l'histoire. Wink

Arrow N'hésitez pas à me laisser votre avis. Il m'intéresse. Wink

Arrow Fic à suspense. Ship DL effleuré.

Le début est là :

https://csi-ny.forumpro.fr/fanfictions-en-cours-f35/comptes-a-rebours-1-4-suspens-tres-tres-leger-ship-dl-t142.htm


**********************************************************************************

Chapitre 7


(La suite n'est pas encore retravaillée et réécrite, alors désolée pour les petites incohérences sur l'une des enquêtes et pour le manque de style. Mais cela ne devrait pas vous empêcher de comprendre l'histoire. Wink )



Le lendemain matin, 9 h 30, en salle d’interrogatoire.

Lindsay arriva rejoindre Hawkes en salle d’interrogatoire.

Hawkes : Salut Linds. Oula, t’as pas l’air d’avoir dormi ton compte !

En effet, Lindsay n’avait réussi à fermer l’œil de la nuit ! De plus elle était venue tôt au laboratoire pour terminer ce qu’elle avait laissé en plan la veille.

Lindsay, sourit : Salut. Danny est arrivé ?
Hawkes : Non. Pas encore. Il est une fois de plus en retard mais il ne devrait plus tarder. Sinon, de mon côté, j’ai déjà interrogé M. Prescot et Teddy Russo, le barman qui m’ a confirmé sa dispute avec Sandra.
Lindsay : C’était à quel sujet ?
Hawkes : Classique : Apparemment, Sandra était jalouse : elle le suspectait d’avoir une liaison avec Mlle Johnson.
Lindsay : Et pour le rideau de douche, ça a donné quoi ?
Hawkes : Et bien les résultats confirment qu’il s’agit bien de l’arme du crime : il y a présence de la marque d’une des dents de Sandra, celle sur laquelle il y avait justement l’échantillon de savon et il y a également hormis celles appartenant à la victime des traces de salive et des empreintes qui correspondent à une seule et même personne.
Lindsay : C’est bizarre des tas de personnes ont du prendre leur douche là.
Hawkes : Non, car M. Prescot m’a dit que Sandra avait sa douche attitrée : elle était assez maniaque d’après lui.
Lindsay : Ce sont donc les empreintes de notre meurtrier !
Hawkes : Et pour toi ?
Lindsay : J’suis assez contente aussi pour la goutte de sang. Regarde ça. (lui tendant les résultats) Par contre les traces de maquillage correspondent aux produits qu’utilisaient Sandra.
Hawkes : Parfait. Tout concorde. Et Danny m’a communiqué ce qu’il a trouvé hier.
Lindsay : Ah bon ! Il t’a appelé ? C’était quand hier ?
Hawkes : Peu de temps avant que je ne quitte le labo. Pourquoi ?
Lindsay : Non pour rien. Sinon, qu’a-t-il découvert.
Hawkes : Figure-toi que cette nuit vers 3 h 30, il y a eu un grave accident de voitures en face du cabaret et la rue a grouillé de flics pendant un bon moment.
Lindsay : Ce qui explique pourquoi l’assassin a préféré cacher le rideau et sortir sans.
Hawkes : Bon, si on s’attaquait à cette chère Mlle Johnson ?
Lindsay : Allons y !

En salle d’interrogatoire, Mlle Johnson attendait déjà les deux policiers, visiblement nerveuse.

Hawkes : Bonjour Mlle Johnson
Mlle Johnson : Vous pouvez me dire ce que je fais ici ?
Lindsay : Et bien, nous souhaiterions éclaircir quelques points.
Hawkes : Vous êtes venus vers 8 h 30 au cabaret pour rechercher le cadeau de votre nièce. Pourquoi si tôt ?
Mlle Johnson : j’avais des tas d’autres choses à faire avant midi, vous savez.
Lindsay : Quel genre de choses ?
Mlle Johnson : j’avais des rendez-vous.
Lindsay : Quels rendez vous ?
Hawkes : Réfléchissez bien avant de répondre. On va bien sûr vérifier.

Mlle Johnson ne sut plus quoi répondre.

Lindsay : Nous avons retrouvé une goutte de votre sang près de la douche q’utilisait Sandra.
Hawkes : Je n’avais pas vraiment remarqué hier mais vous avez saigné du nez récemment vu le petit hématome que vous avez ! Ne serait-ce pas à cause d’un coup donné par quelqu’un qui se débat ?
Mlle Johnson, qui commençait à paniquer: Je me suis cognée sur les lavabos en voulant ramasser quelque chose.
Hawkes : Bien sûr seulement nous avons également vos empreintes et votre salive sur l’arme du crime !

Et Hawkes montra à la suspecte le rideau de douche comme pièce à conviction.

Mlle Johnson : Mais je passe tous les jours dans ce vestiaire. J’ai du toucher le rideau ...
Hawkes : Non. Vous ne l’avez pas seulement touché. La disposition de vos empreintes montre que vous l’avez serré très fort à un endroit comme quand on étouffe quelqu’un avec. Et oui, vous avez pris soin de vous couvrir les mains pour déplacer la boîte, l’épée et le corps sauf pour toucher le rideau ! C’est vrai que vous pensiez l’emporter mais il faut dire qu’avec tous ces flics dehors cette nuit là vous avez paniqué et paré au plus pressé. Vous avez voulu allé le rechercher mais à 8 h 30 il y avait déjà pas mal de monde dehors et vous saviez que M. Prescot pouvait arriver à tout instant pour la répétition alors vous avez pensé que peut-être on ne vous soupçonnerait pas si c'est vous qui appeliez les secours !
Lindsay : Et quelle aubaine l’excuse du cadeau !

Mlle Johnson se mit à pleurer de rage : Je la détestais ! Elle s’amusait toujours à me narguer parce qu’elle avait eu la place d’assistante et pas moi. Et tout le monde adulait cette pauvre cloche ! J'en ai eu assez !
Lindsay, ironisant : Quel affront surtout après avoir été sous le feu des projecteurs à Las Vegas. Déjà là bas, vous aviez été viré pour comportement violent envers une danseuse du casino ! Pourquoi cette mise en scène ? Pour faire accuser M. Prescot je présume. Vous vous seriez débarrassé du même coup des 2 personnes qui vous ont fait du tord.
Mlle Johnson : Il l’a choisi juste parce qu’elle couchait avec lui ! C’était injuste ! Elle m’a volé ma place : c’était de cette façon qu’elle devait finir.
Hawkes : Et vous avez eu les clés de la salle de matériel par M. Russo je présume. Vous l'aviez aguiché et vous en avez profité pour lui prendre ses clés. On a retrouvé vos empreintes aussi sur les clefs du barman. Ensuite vous avez attendu que tout le monde soit sorti pour entrer à nouveau dans le cabaret et tuer Sandra.
Lindsay : Comment saviez vous qu’elle sortirait la dernière ?
Mlle Johnson : On ne vous l’a pas dit ? Elle était maniaque et superstitieuse : elle avait des... comment ça s’appelle déjà ?…des tocs ! Tous les soirs elle prenait sa douche et c’est elle qui fermait les portes. Elle aurait du être enfermée, c’était une folle !
Lindsay : En attendant, c’est vous qui allait être enfermée Mlle Johnson...

Et des policiers en uniforme arrivèrent pour emmener la coupable.
Lindsay et Hawkes sortirent de la salle d’interrogatoire. En sortant, Lindsay chercha désespérément Danny du regard !

Lindsay : Danny n’est toujours pas là ?
Hawkes : En retard 2 jours de suite. C’est bizarre, ça ne lui ressemble pas.
Lindsay, l’air très inquiet : Non, ce n’est pas normal.
Hawkes : Toi, tu sais quelque chose que j’ignore ...
Lindsay : Il faut que je parle à Mac.

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Lun 29 Nov - 23:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:45

Chapitre 8


Immeuble des experts

Mac entra dans son bureau. Il tenait une enveloppe dans les mains. Il l'ouvrit. A la lecture de son contenu, il parut soucieux. C'était un courrier du procureur. C'est à ce moment que Stella le rejoignit.

Stella : Bonjour Mac.
Mac : Bonjour Stella. Je viens de recevoir du courrier du procureur.
Stella : ça n'a pas l'air d'être de bonnes nouvelles, vu ta tête !
Mac : A vrai dire je n'en sais rien. Mais toutes ces coïncidences, cela commence vraiment à devenir étrange...
Stella, piquée de curiosité : De quoi s'agit-il ?
Mac : Le procureur nous demande de bien vouloir nous préparer à remettre les éléments et pièces à conviction...
Stella ne comprenant pas où Mac voulait en venir : Nous avons l'habitude de ce genre de démarches.
Mac : oui, mais là c'est pour le procès de Sonny Sassone qui s'ouvre la semaine prochaine.
Stella : J'comprends. Encore Sonny !


C'est alors que Lindsay et Hawkes arrivèrent précipitamment à leur tour dans le bureau.

Hawkes : Mac !
Mac : Qu'est-ce qui se passe ?
Hawkes : Danny n'est pas venu pour les interrogatoires !
Mac : Mais où est-il ?
Hawkes : On n'en sait rien.

Lindsay baissa les yeux puis les releva comme si elle savait quelque chose. Stella le remarqua.

Stella : Lindsay. Tu sais quelque chose ?
Lindsay hésita puis lança finalement : J'ai vu Danny hier soir après être sorti d'ici... Il m'a semblé bizarre toute la journée alors j'ai décidé de le chercher...
Mac : Et...?
Lindsay : Et je l'ai retrouvé dans un club du Bronx.
Stella : Quel club ?
Lindsay : Le Romani's club.
Stella : Et bien Mac, je crois qu'on peut appeler Don pour qu'il arrête ses recherches. Je parierais que Danny est tombé sur le bon.
Mac, légèrement agacé : Et qu'y faisait il ?
Lindsay : Je ne sais pas exactement mais quand je suis arrivée il avait quelques problèmes avec des types. Alors je suis intervenue et on a quitté le club.
Mac : Et après, qu'a t-il fait ?
Lindsay : Je n'en ai aucune idée. A la sortie du club, on s'est disputé et il est parti.
Mac, agacé par ce qu'il venait d'apprendre : Vous auriez dû venir m'en parler plus tôt Lindsay !
Lindsay : Je sais Mac mais ...je pensais que je pourrais le raisonner.... Je suis désolée.

Soudain, le téléphone de Mac sonna. Il décrocha.

Mac : Taylor
Don : Mac ! J'étais au poste pour faire des recherches quand on a reçu un appel au central….. J'ai une très mauvaise nouvelle.....
Mac, craignant la réponse : Qu'est-ce qui se passe Don ?
Don, soupira : .....On a retrouvé la voiture de Danny près de Harlem River sur la 132è .... mais pas Danny…. Vous devriez venir tout de suite, ... il y a des traces de luttes.
Mac, qui prit un air grave et soupira : Ok Don. Nous arrivons.
Stella : Qu'est-ce qui se passe ?
Mac regarda ses coéquipiers : On a retrouvé la voiture de Danny mais lui a disparu.

Les regards de Lindsay, Hawkes et Stella se figèrent et se remplirent d'inquiétude.

Mac : Ne traînons pas. Allons y !

Les 4 experts se précipitèrent alors vers la sortie du bâtiment pour aller rejoindre Don.

************************************************************

Aussitôt arrivés sur les lieux. Les 4 scientifiques descendirent de leur véhicule et enfilèrent leurs gants. Tandis que Mac, Stella et Hawkes se dirigeaient vers le détective Flack pour commencer leurs investigations, Lindsay, elle, resta immobile un moment après avoir claquer la portière. Elle fixa la voiture de Danny. Qu’allaient-ils bien pouvoir découvrir ? Elle avait tellement envie et si peur à la fois de savoir ce qui s’était passé !

Mac : Don ! A quelle heure la voiture a-t-elle été découverte ?
Don : L’appel nous est parvenu vers 9h00. C’est un homme qui est du coin qui nous l’a signalé. Il partait travailler et ça lui a semblé bizarre cette voiture abandonnée. Il s’est approché et c’est là qu’il a vu que la vitre côté conducteur avait été fracassée. Il nous a alors appelés.
Mac, observant la vitre brisée : Elle a été brisée de l’extérieur.
Don : Ceux qui ont fait ça ont du surprendre Danny, casser la vitre pour le traîner hors du véhicule.
Mac : C’est probable.

Mac remarqua des traces de sang sur le sol ainsi que sur la portière de la voiture.

Mac : Et Danny n’a pas du se laisser faire.

Il se pencha alors et préleva plusieurs échantillons sur le sol ainsi que sur la portière.

Don, inquiet : Vous croyez que c’est le sien ?
Mac : Les analyses nous le diront.

Hawkes s’était emparé de l’appareil photo : il photographia la vitre brisée et les traces de sang. Stella inspecta quant à elle l’intérieur de la voiture dans l’espoir d’y trouver des empreintes ou le moindre indice leur permettant de comprendre ce qui s’était passé. Lindsay et Mac se mirent, eux, à scruter minutieusement les alentours de la voiture quand Mac découvrit à quelques mètres de la voiture un téléphone. Il fit le numéro de Danny avec son propre portable. Le portable retrouvé se mit alors à sonner. C’était bien celui du jeune homme. Mac regarda alors la liste des derniers appels que Danny avait pu donner. Et il fut surpris quand il lut : « MONTANA fixe », appel passé à 23h17.

Mac : Lindsay ! Pourriez-vous venir un instant ?
Lindsay, s’approchant : Oui Mac ! Qu’y a-t-il ?
Mac : Je viens de retrouver le portable de Danny. Vous ne m’avez pas tout dit tout à l’heure !
Lindsay : Comment ça ?
Mac : Le dernier appel que Danny ait passé, c’était chez vous.
Lindsay : Tout à l’heure je ne pensais pas que ça pouvait être important.
Mac : Pourquoi vous a-t-il appelé ?
Lindsay : Comme je vous l’ai dit, à la sortie du club, Danny et moi, nous nous sommes disputés. (émue). Il m’a dit des paroles blessantes et….et il a appelé chez moi pour s’excuser. Mais…je suis arrivée trop tard, il avait déjà raccroché : il m’a laissé un message.
Mac : Il va falloir que j’écoute ce message Lindsay. Peut-être pouvons-nous en tirer quelque chose.

Lindsay acquiesça mais était un peu gênée que son patron puisse entendre le message que danny lui avait laissé.

Mac le remarqua : Je vous promets que je serai le seul à l’écouter. Qu’avez-vous fait ensuite ?
Lindsay (émue) : Ensuite, j’ai bien essayé de le rappeler mais il était injoignable…..(réfléchissant et soudain paniquée) Oh mon dieu Mac ! ça veut dire que tout ça s’est passé juste après son coup de fil !
Mac : C’est bien possible. Ce qui placerait l’heure de son agression vers 23h20.
Lindsay (un peu paniquée) : J’aurais du m’en rendre compte, j’aurais du comprendre quand il ne répondait pas que ce n’était pas normal ! J’ai été stupide !
Mac (se voulant rassurant) : Lindsay, calmez vous. Vous ne pouviez pas savoir ! Nous allons tout faire pour le retrouver.
Lindsay : Vous pensez qu’il est encore en vie ?
Mac : Il est encore en vie ! Sinon, ces agresseurs n’auraient pas pris la peine de l’emmener.
Lindsay : Mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien lui vouloir ?
Mac : C’est aussi la question que je me pose.

Alors que Mac venait juste de finir sa phrase, son téléphone se mit à sonner.

Mac : Taylor.
Homme : Lieutenant Taylor ! Enchanté ! C’est très pratique les listes d’appels sur les portables vous trouvez pas ? Je vous ai laissé le téléphone de Messer, seul votre numéro m’intéressait.
Mac, surpris, compris qu’il avait affaire au ravisseur de Danny : Qui êtes-vous ? Qu’avez-vous fait du lieutenant Messer ?

Lindsay eut, à ce moment, le souffle de sa respiration coupé et elle sentit sa gorge se nouer. Puis elle reprit ses esprits et appela pour que soit lancé la localisation de l’appel. Don, Stella et Hawkes qui se trouvaient à une vingtaine de mètres de Mac et Lindsay comprirent immédiatement qu'il se passait quelque chose et arrêtèrent net leurs prospections

Homme : Vous en faites pas ! Pour l’instant, il va très bien. Mais il ne tient qu’à vous que les choses restent ainsi.
Mac, agressif : Qu’est-ce que vous voulez ?
Homme : Et bien, voyez-vous, j’ai avec moi quelqu’un que vous désirez revoir vivant et …vous avez de votre côté une bande que je désirerai ne jamais voir arriver au bureau du procureur ! Vous êtes intelligent, je crois que vous avez tout à fait saisi de quoi je voulais parler.
Mac, ferma les yeux : J’ai tout à fait saisi. Qu’est ce qui me prouve que Danny est toujours en vie ? Je veux l’entendre.
Homme : Très bien. Mais pas d’entourloupe. Je mets le haut parleur et je tiens un couteau sous sa jolie ptite gorge. Ma main a fortement tendance à trembler alors soyez bref !

Danny ne portait plus ses lunettes. Il était blessé à la tête et du sang coulait le long de son visage. Il se trouvait dans une grande pièce assez sombre et était assis à terre les 2 bras dans le dos attachés à un gros tuyau métallique par des menottes. L’homme lui mit le téléphone à l’oreille et le menaça du couteau.

Homme : Pas un mot de travers. T’as compris Messer !

Danny serra les dents et fixa l’homme d’un regard plein de haine !

Mac : Danny !

Danny ne voulait pas répondre. L’homme se mit alors à presser davantage le couteau sur sa gorge. Le rythme de la respiration du jeune expert augmenta.

Homme : Réponds !
Danny : Mac.
Mac : Danny. Est-ce que vous allez bien ?
Danny : ça peut aller......Mac ! Ne faites surtout pas ce qu’il vous demande ! Ne vous occupez pas de moi ! Ils doivent tous payer !!!!

A ces mots l’homme frappa Danny d’un violent coup au visage et reprit le téléphone.

Homme : Faites ce que je vous dis ou il mourra !

L’homme raccrocha.

Hawkes, Don et Stella s’approchèrent.

Mac avait le regard grave. A peine avait –t-il raccroché que Mac donna ses instructions. Il venait de comprendre un tas de choses !

Mac : Lindsay, a-t-on réussi à repérer d’où venait l’appel ?
Lindsay : Non. L’appel est passé par des lignes piratées. Est-ce que Danny va bien ?
Mac : Pour l’instant oui.(puis s’adressant à Don) Don, il y a toujours un policier en faction devant la chambre de Louie Messer ?
Don, surpris : Oui. Bien sûr.
Mac : Il faut que vous y renforciez la garde sans ne plus attendre !

Don s’éloigna du groupe et s’exécuta sans bien comprendre pour le moment mais il faisait entièrement confiance à Mac et il savait qu’il devait avoir de bonnes raisons.

Don (au téléphone) : Il faut absolument renforcer la garde devant la porte de Louie Messer ! Ne discutez pas ! Exécution ! Et soyez vigilants !

Stella, très intriguée et inquiète : Que veulent- ces types Mac ?

Mac resta silencieux un instant

Mac : …Que je détruise une pièce à conviction. ….. La bande sur laquelle Sonny Sassonne avoue avoir tué Bobby Manning. Louie étant le seul témoin encore vivant à savoir réellement ce qui s’est passé cette nuit-là, il ne fait aucun doute qu’ils tenteront sûrement une action à l’hôpital.
Stella : C’est pas vrai ! C’est ce qu’ils veulent en échange de Danny ? Mais Mac, les officiers des tribunaux vont venir chercher la bande cet après midi ! Qu’est-ce qu’on va faire ?

Lindsay, Hawkes et Stella fixèrent Mac.

Mac : On va retrouver Danny. Il le faut !

Stella regarda Mac et fut peinée pour lui. Elle aurait voulu pouvoir l'aider, lui enlever le poids qui venait de s'abattre sur ses épaules. En effet, si l’équipe ne retrouvait pas Danny avant l’arrivée des officiers, Mac aurait une terrible décision à prendre : en remettant la bande à la justice, il condamnerait Danny et en ne la remettant pas, il condamnerait la réputation de son laboratoire ainsi que de tous les gens qui y travaillent et de ce fait, on pourrait douter de la fiabilité de leurs enquêtes précédentes.

Don : Hé ! Venez voir ça !

Les experts vinrent rejoindre Don.

Don : On dirait les lunettes de Danny !

Lindsay se baissa alors pour les ramasser précautionneusement. Elle les regarda fixement. Son regard laissait paraître toute sa tristesse. C’était tout ce qu’il lui restait de Danny.

Mac : Il va falloir aussi les examiner de près. Hawkes et Stella, vous vous occupez de la voiture, et des indices trouvés. Lindsay, vous accompagnez Don au "Romani’s club". Quant à moi je vais rendre une petite visite à ce cher Sonny !

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Mer 20 Fév - 14:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:47

Chapitre 9


A la prison Sing Sing vers 12 h00

Mac attendait dans une pièce où il n’y avait en tout et pour tout qu’une table et 2 chaises. Il entendit soudain le bruit de portes qui s’ouvrent et se ferment dans un grand fracas métallique. La porte de la salle s’ouvrit finalement et Sonny Sassonne apparut attaché entre deux policiers. Les policiers l’obligèrent à s’asseoir.

Sonny, souriant : Lieutenant Taylor ! Décidément J’en reçois de la visite en ce moment ! Moi et votre petite équipe, on ne se quitte plus dites-moi !

Mac fut surpris par ces propos.

Sonny : Oh ! Danny ne vous a pas mis au courant peut-être ! C’est pas très bien de sa part de vous faire des cachotteries vous trouvez pas ?
Mac : Quand Danny est-il passé vous voir ?
Sonny : Hier après-midi ! Il est venu au parloir. C’était pas de façon officielle comme vous ! Vous venez pour quoi au fait ?
Mac, se levant et posant ses 2 mains sur la table : ça suffit Sonny ! On arrête de jouer maintenant ! Je sais que vous êtes derrière toute cette histoire ! Je tiens à vous dire que vous n’obtiendrez jamais rien de moi de cette façon !
Sonny : J’vois vraiment pas de quoi vous voulez parler ! Soyez plus clair !
Mac : Je vais être plus clair. Si vous ne me dites pas tout de suite où est Danny. Je vous promets que vous passerez le restant de vos jours dans la pire prison de l’état !
Sonny : Alors comme ça le ptit Messer a disparu !
Mac : Vous le savez très bien…. puisque c’est vous qui en avez donné l’ordre !
Sonny : C’est dingue ça ! Danny pensait lui aussi que j’avais quelque chose à voir avec une affaire de meurtre : la mort d’une de ces ex je crois ! J’suis quand même pas responsable de tous les crimes de cette ville !
Mac, fit le tour de la table pour s’approcher du prisonnier et le fixa dans les yeux : C’est votre dernière chance ! Où est-il !?
Sonny : Désolé Taylor, je ne sais rien. Va falloir que vous vous en contentiez ! …(narguant Mac).C’est dur n’est-ce pas ?
Mac : S’il lui arrive quoi que ce soit, ….vous vous en mordrez les doigts !
Sonny, qui avait un ego démesuré ne put s’empêcher de répondre en se levant et fixant toujours Mac dans les yeux : Réfléchissez bien à ce que vous allez faire maintenant Taylor ! Vous savez ,….faut pas s’attaquer à plus fort que soi !.... Faites le bonjour à Danny quand vous l’aurez retrouvé !
Mac : Ne croyez surtout pas que vous vous en tirerez aussi facilement !

Sonny se dirigea vers la porte et sortit de la salle.

Mac serra les dents et les poings ! Il n’avait qu’une seule envie : laisser éclater sa colère mais il n’en fit rien. Cela ne ferait pas avancer les choses. Sonny ne lui dirait rien de plus. Il se délectait bien trop de la situation.

************************************************************

Au labo vers 14h 00

Mac était à peine arrivé au labo que Stella se précipita vers lui. Mac se demandait ce que Stella avait bien pu trouver comme piste. Hélas, ce n’est pas pour cette raison qu’elle venait vers lui !

Stella : Mac ! Ils sont arrivés !
Mac : Qui ?
Stella : Ceux qui viennent chercher la bande pour le procureur.
Mac : Tu as vérifié leur papier.
Stella : Oui. C’est la première chose que j’ai faite. Mais ils ont bien toutes les autorisations. Si ça n’avait pas été le cas on aurait pu gagner du temps.
Mac : Où sont-ils ?
Stella : Ils patientent dans la salle de repos.
Mac, soupira : Bien...Je vais chercher la bande aux archives des pièces à convictions.
Stella : Ok. Je t’attends dans ton bureau.

Mac descendit alors chercher la bande sonore, signa les papiers nécessaires. Puis il revint avec dans son bureau. Stella l’attendait assise sur le canapé. Elle se disait qu’elle ne pouvait pas le laisser seul dans un moment pareil. Mac posa la petite cassette mise sous scellée sur son bureau et la fixa avec insistance. Il passa ses mains sur son visage. Pour la première fois de sa carrière dans la police scientifique, il se demandait s’il n’était pas préférable de détruire cette preuve ! Mac ne savait plus quoi faire ! Il pensait à Danny. Comment pourrait-il supporter d’être responsable de sa mort ?

Mac : Combien de temps a-t-on avant que l’avocat de Sonny ne soit au courant de l’arrivée de la bande chez le procureur ?
Stella, l’air grave : Environ 3 heures je pense. Le temps que la pièce arrive au tribunal, soit enregistrée et écoutée par le procureur et qu’il contacte les parties concernées.
Mac semblait perdu : Ce n’est pas suffisant Stella ! Ce n’est pas suffisant. Il nous faut plus de temps ! Dois-je vraiment le faire ?

Stella s’approcha de Mac et lui prit la main.

Stella, qui avait presque les larmes aux yeux : Je sais que c’est une décision très pénible à prendre Mac, mais, penses-tu réellement qu’ils laisseront partir Danny ? Et crois-tu qu'il souhaiterait que Sonny s'en sorte ?

Mac serra la main de Stella : Il avait plus que jamais besoin de son soutien. Mac prit alors la bande et se dirigea avec Stella vers la salle de repos. Il y trouva bien sûr les officiers qui attendaient toujours.

Officier : Ah enfin ! ça fait 45 minutes qu’on attend ici. On commençait à se poser des questions.
Mac : Messieurs, voici la bande sonore que nous demande le procureur.

Mac tendit la main difficilement. Ce geste, il l’avait déjà fait des centaines de fois en ressentant la satisfaction de bien faire son travail, mais aujourd’hui, ce geste avait une tout autre signification pour lui, et cela lui déchirait le cœur ! Les officiers se saisirent de la pièce à conviction et quittèrent la salle de repos.

Le compte à rebours venait de commencer : H – 3

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:47

Chapitre 10


Au « Romani’s Club » vers 13h

A l’intérieur du club qui était fermé à cette heure de la journée, Tony et quelques autres hommes étaient assis autour d’une des nombreuses petites tables. Quand soudain les portes extérieures s’ouvrirent brusquement ! Les détectives Flack et Monroe entrèrent en grand fracas accompagnés d’une bonne dizaine de policiers. Le moins qu’on puisse dire c’est que Tony fut très surpris par cette entrée en fanfare.

Don en entrant, sur un ton ironique : Salut la compagnie ! Mais dites moi, vous êtes en séance extraordinaire là ! Désolé d’interrompre votre petite réunion
Tony se leva : Mais qu’est-ce que ça veut dire ? (voyant que les policiers commençaient à s’éparpiller dans tout son club) Vous n’avez pas le droit d’entrer ici comme ça !
Lindsay s’avança jusqu’à lui d’un pas ferme et déterminé, elle le fixa dans les yeux et lui mit sous le nez un papier : Vous me reconnaissez ? Hier soir, : « la ptite dame » ! Danny vous l’avait promis, et bien nous avons un mandat.

Tony regarda Lindsay comme s’il ne comprenait pas ce qui lui arrivait.

Lindsay : ça vous en bouche un coin, hein ! M. Romani !
Don, s’adressant aux policiers : Allez les gars, vous me fouillez tout de fond en comble !!! Alors Tony, si tu nous racontais ce que tu sais au sujet de la disparition de Danny !
Tony qui commençait légèrement à paniquer : Je ne sais rien ! Qu’est- ce que vous me racontez ! Quelle disparition ?
Don : Va falloir que tu trouves mieux que ça comme défense parce que là t’es mal barré ! Et maintenant, toi et tes chiens de garde, vous restez gentiment assis pendant qu’on inspecte les lieux !

Tout le monde se mit à pieds d’œuvre pour trouver le moindre indice permettant de lier Tony Romani à la disparition de Danny.
Lindsay était en train de fouiller le bureau de Tony quand elle appela Don.

Lindsay : Don ! J’aurais besoin que tu m’amènes M. Romani du côté de son bureau !
Don s’exécuta. Il prit Tony par le bras : Allez ! En route ! Te fais pas prier ! On ne fait pas attendre les dames !

Tony et Don arrivèrent dans le bureau. Il s’agissait d’une pièce plutôt luxueuse et Lindsay se tenait derrière le bureau à côté d’un coffre qu’elle venait de découvrir sous un faux mur.
Le visage de Tony sembla se décomposer.

Lindsay : Il me faut le code pour ouvrir ce coffre.
Tony : Non, …., vous n’avez pas le droit…. C’est privé ! Votre mandat ne précise pas les coffres !
Don : Tu te fous de moi ! (lui donnant une tape sur la tête et lui remontrant le mandat) T’as pas du bien lire les ptites lignes alors ! La combinaison ! Vite !

Tony donna alors la combinaison. Sa respiration s’accélérait et il devenait de plus en plus pâle !

Don : On fait moins le malin là Tony !

Lindsay ouvrit le coffre et oh ! Quelle belle surprise les attendait !!! Elle sourit à la vue du contenu.

Lindsay : Regarde moi ça !
Don : Mais dis donc, t’en as des petits sachets de poudre bleue dans ce coffre ! Tu t’apprêtais à faire une sacrée surprise partie dis moi !
Lindsay : Mais ça n’a pas vraiment l’air d’être des friandises !

Tony paraissait désespéré. Comment allait-il pouvoir s’en sortir !

Don (à ses hommes) : Allez, on embarque tout ce beau monde ! (à Lindsay) J’suis sûr que tu vas être ravie d’analyser tout ça.

Lindsay sourit. Enfin, ils avaient peut-être une piste.

********************************************************************************

Au labo vers 15h 00

Après le départ des 2 officiers, Stella et Mac se dirigèrent vers le labo où se trouvait Hawkes.

Dans les couloirs :

Mac : Nous n’avons plus beaucoup de temps ! Qu’avez-vous trouvé Sheldon et toi ?
Stella : Et bien… le sang retrouvé à terre et sur la portière est celui de Danny. Vu la faible quantité de sang retrouvée, sa blessure ne doit pas être trop grave.
Mac, soupira : Rien d’autre ?
Stella : Non. Hawkes est entrain de terminer d’examiner les lunettes.
Mac : Et pour la voiture ?
Stella : Ils n’ont pas du y entrer. A part la vitre. Aucune trace de lutte à l’intérieur. Tout s’est passé dehors.
Mac : Stella ! L’heure tourne et nous n’avançons pas !
Stella : Je sais Mac.

Ils arrivèrent à la rencontre de Hawkes.

Mac : Du nouveau ?
Sheldon : Oui, j’ai trouvé du sang sur le rebord des lunettes de Danny et ce n’est pas le sien.
Mac : Vous avez une correspondance ?
Sheldon : Oui, mais c’est pas vraiment une bonne nouvelle ! L’ADN correspond à l’ADN de la peau retrouvée sous les ongles de Cécilia !
Stella : Le tueur à la solde de la mafia !
Mac : Maintenant, on sait que le meurtre de Cécilia est lié à Sonny Sassonne et que ce tueur travaille pour lui ! Il faut réexaminer tout ce qu’on a ! On ne peut pas se permettre de passer à côté d’un élément important !
Sheldon : Oh oui, j’oubliais. J’ai trouvé près de la voiture de Danny tout à l’heure une sorte de poussière rouge et je m’apprêtais justement à l’analyser.
Stella : De la poussière rouge ? Mac ! Nous en avons trouvé aussi dans la ruelle où on a découvert Cécilia !
Mac : Les analyses ont montré qu’il s’agissait de poussière de roche, celle qu’on utilise pour fabriquer certaines briques rouges ! Il faut vérifier s’il s’agit bien de la même poussière !
Sheldon : J’y fonce !

15h20

Mac et Stella quittèrent Hawkes.

Stella : Et Sonny ?
Mac : Cette petite ordure ne nous dira rien ! Il ne cèdera pas !

Lindsay franchit alors les portes de l’ascenseur et se précipita vers eux : Mac ! Stella !
Stella : Lindsay ! Vous avez trouvé quelque chose au Romani’s Club !
Lindsay, essoufflée : Oui plutôt !... Quelques dizaines de petits sachets de ce genre (elle montra les sachets) enfermés bien précieusement dans un coffre !
Mac : De la poudre bleue ?
Lindsay : J’me suis dit que c’était peut-être notre nouvelle drogue mystère !
Mac : Ils avaient sûrement le projet de la tester sur des consommateurs cette semaine.
Lindsay : Mac ! Je suis passée chez moi et je vous ai rapporté l’enregistrement du message….. et Don vous attend pour l’interrogatoire de Tony Romani. Il pensait que vous aimeriez être là.
Mac : Il a bien pensé. Bon boulot Lindsay ! Mettez l’enregistrement sur mon bureau !

Mac quitta alors les deux jeunes femmes pour rejoindre Don.

Lindsay, motivée : Je me dépêche ! Je vais de ce pas analyser cette poudre avant que le procureur n’envoie quelqu’un récupérer la bande !

Lindsay s’apprêtait à partir quand Stella l’interpella : Lindsay ! …. Ils sont déjà venus la chercher.
Lindsay sentit sa gorge se nouer à nouveau : Il y a combien de temps ?
Stella : ça fait maintenant un peu plus d’une demi-heure. (sentant que Lindsay était inquiète)…..Allez viens , j’vais t’aider pour les sachets ! Je vérifierai les empreintes laissées sur le plastique pendant que tu feras l’analyse du contenu.

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Mer 20 Fév - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:48

************************************************************

Environ au même moment, dans un entrepôt quelque part en ville…..

Danny était toujours assis, seul, attaché les mains dans le dos dans cette grande mais sombre pièce où beaucoup de tuyaux rouillés parcouraient les murs et le plafond. Une table était appuyée contre un des murs crasseux. Il faisait chaud et l’air était lourd. Il n’y avait qu’une porte de sortie et un homme armé y était en faction à longueur de temps. Soudain, la porte s’ouvrit. Danny vit alors apparaître à nouveau celui qui avait appelé Mac. C’était un homme grand d’une trentaine d’année , plutôt bien fait de sa personne, cheveux brun et tout de noir vêtu. Les traits de son visage reflétaient néanmoins une très grande froideur et une insensibilité extrême. L’homme avait une légère coupure à la main droite. Danny le suivait du regard et le fixait intensément.

L’homme : Alors Messer, tu crois que ton patron va faire ce qu’on lui demande ?
Danny : Jamais Mac ne cèdera à un tel chantage.
L’homme : c’est bien dommage pour toi.
Danny, échappant un rictus acerbe : Parce que vous me laisseriez partir peut-être ?

L’homme eut un sourire machiavélique.

L’homme : Pour l’instant, Sonny a encore besoin de toi en vie. Tu ne connais peut-être pas aussi bien Taylor que tu le crois.
(L'homme fit quelque pas vers la porte pour sortir, quand il s'arrêta net et se retourna)
Au fait, il y a une question que je voulais te poser : Comment était Cécilia quand tu l'as connu ? (il sourit, fixant le vide) Quel dommage qu'il ait fallu se débarrasser d'elle ... Elle était plutôt chouette comme fille.

Danny sentit la peine et la colère montait en lui comprenant qu’il se trouvait face à l’assassin de Cécilia.

Danny, en colère : c'est toi qui l'as tuée ? Espèce de salop !
L’homme : …Tu sais …ça n’aurait jamais dû arriver. Je l’aimais bien, moi, Cécilia. On a même passé de sacrés bons moments ensemble. (sur le ton de la confidence) J’sais pas si c’était pareil avec toi mais "Wahou !" Elle savait vraiment y faire au pieu.

Danny ferma les yeux un instant, il aurait voulu que ce type se taise, arrête de parler de Cécilia de cette manière.

L’homme : (soupir) Seulement voilà, elle a revu Louie et a commencé à changer... tout comme toi, elle avait une fâcheuse tendance à foutre son nez partout.
Danny : Elle avait découvert vos ptits trafics !
L’homme : Non, même pas.

Danny fronça les sourcils .

L’homme : Disons plutôt qu'elle a surpris une conversation qu’elle n’aurait jamais du entendre ... tu sais, au sujet de la bande.…. Et cette idiote s'est empressée de t’appeler !

Danny comprit alors que Cécilia avait voulu le prévenir, par son coup de fil, de ce que Sonny complotait pour récupérer la bande. Il se sentit soudain horriblement coupable. Pourquoi n’avait-il pas décroché avant-hier ? Pourquoi ? Elle serait peut-être toujours en vie. Danny ferma les yeux un instant.

L’homme : Tu vois, elle est morte juste parce qu'elle a voulu sauver ta p'tit' gueule ! C’est pathétique.
Danny (regardant dans le vague) : Tout était prémédité ...
L’homme : Oui, enfin, tu nous as quand même bien facilité la tâche en venant nous rendre une petite visite. Et t’as bien fait marrer Sonny quand t’es allé le voir en taule ! .... Tu veux savoir comment Cécilia est morte ?

L’homme sortit alors un couteau de sa poche et, tout en « jouant avec », se mit à raconter l’histoire, se réjouissant à l'avance du mal que cela procurerait à son prisonnier.

L’homme : En fait, j'avais pas prévu qu'elle atterrisse à la morgue. Les potes de Sonny auraient dû la balancer dans l’Hudson. Je venais de lui injecter une dose mortelle de drogue, elle était fichue ... Restait plus qu'à la foutre dans un coffre et l'amener jusqu'au port. Une camée qui fait une overdose et chute à l'eau, rien de vraiment étrange. ( s’accroupissant près de Danny, son couteau à la main). Seulement, Cécilia était coriace, et la dose ne l'a pas tuée tout de suite. Alors quand les deux connards qui devaient s'en débarrasser se sont arrêtés et ont ouvert le coffre pour prendre du bon temps, elle s’est débattue et a voulu se barrer. L'un d'eux n’a rien trouvé de mieux que de l’abattre dans le dos ! Difficile de faire passer ça pour un accident.

Danny écoutait l'homme tout en ne cessant de fixer du regard le couteau qui se baladait près de son visage pour finalement venir lui caresser la carotide. Danny retint son souffle.

L’homme : …. Ils ont alors remis le corps dans la bagnole, pour finir le boulot. Mais ils sont tombés sur un contrôle de flics , ils ont eu les jetons et ont pris une ruelle pour l'éviter. Cul de sac. Ils ont donc laissé le corps près des poubelles …
(se relevant brusquement) Mais tout ça ne serait pas arrivé si ton putain frère avait bien voulu crevé sans faire d'histoire ! Mais non ! Il a fallu qu'il fasse ce putain d'enregistrement ! Tu sais quoi ? (regardant sa montre puis fixant Danny dans les yeux) Il est temps de remettre les pendules à l'heure. Fais une dernière prière pour Louie !Tic tac tic tac tic tac….

Danny, peine et colère mélangées : Vous ne vous en sortirez pas comme ça ! Mac vous coincera quelque soit ce qui m’arrivera !
L’homme : (souriant) Faut-il encore qu’il nous trouve ! … Quoique .....(torturer l’esprit du jeune détective l’amusant beaucoup), en y réfléchissant bien, je ne serai pas contre que ta charmante collègue de hier soir me trouve.
Danny , le regard haineux: Ne t’avise surtout pas de toucher un seul de ses cheveux .
L’homme : Oh, mais ... c’est que t’as l’air de drôlement tenir à elle …. (S’accroupissant près de Danny, il lui murmura à l’oreille d'une voix pleine de perversité) Alors imagine tout ce que je lui ferai quand tu ne seras plus de ce monde ... Je te promets qu'on passera un bon moment et qu'elle se souviendra très longtemps de moi ...

Sur ces mots l’homme rit, se leva et sortit de la pièce. Danny serra les dents et ferma les yeux. Il pensa à son frère, il pensa à Lindsay et se sentit complètement impuissant face au sort réservé aux personnes qu’il aime.

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Jeu 17 Juin - 22:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:49

Chapitre 11


En salle d’interrogatoire 15 h 45 ----> H – 2

Don attendait Mac devant la porte de la salle quand il le vit arriver.

Don, sourire aux lèvres : J’étais sûr que ça vous intéresserez une ptite confrontation avec Tony !
Mac : Allons y !

Ils ouvrirent la porte et virent Tony Romani qui attendait assis sur une chaise de l’autre côté de la table qui se trouvait au centre de la pièce.

Mac : Détective Taylor. Vous connaissez déjà le détective Flack je crois.
Don, s’asseyant sur le rebord de la table : Alors ! Vas y Tony ! On t’écoute ! Raconte-nous ce que tu sais sur la disparition de Danny Messer.
Tony : Mais je vous ai déjà dit que je ne savais rien du tout !
Don : Tu le connais pourtant, il est bien venu dans ton club hier soir ! …De plus, d’après le détective Monroe, tu l’aurais menacé et comme par hasard il disparaît peu de temps après ! C’est bizarre tu trouves pas ?
Mac : S’il lui arrive quoi que ce soit, je vous fais plonger pour complicité de meurtre sur un officier de police M. Romani !
Tony : Hé ! Hé ! Hé ! Là ! Minute ! J’ai rien à voir dans tout ça moi ! C’est vrai je le connais, on a grandi dans le même quartier mais ça faisait des années que je l’avais pas vu avant hier soir ! On s’est juste un peu fritté mais ça s’est arrêté là, j’vous assure !......Je veux appeler mon avocat !
Mac : Ecoutez M. Romani, mettons cartes sur table. Avec ce que nous avons trouvé lors de la perquisition, vous allez en prendre au moins pour 10 ans. Mais si vous vous obstinez dans ce genre d’attitude, je m’arrangerai pour faire courir le bruit que vous avez été très bavard avec nous et je vous enverrez effectuer votre petit séjour à Sing Sing avec Sonny !
Tony : Si vous faites ça, j’suis un homme mort ! C’est le genre de choses que Sonny pardonne pas !
Don : Alors faudrait peut-être commencer à te mettre à table !
Mac : Avez-vous une idée de l’endroit où Danny pourrait être retenu ?
Tony : Non ! Je ne connais pas les planques de Sonny !
Mac : Et le labo d’où provient la drogue ?
Tony : J’sais pas du tout où il la fabrique non plus !
Don, s’avance,prend Tony par le bras et le lève : Et bien Mac, je crois que Tony ne prend pas nos ptits avertissements très au sérieux ! Bonne chance à Sing Sing Tony !
Tony : Non, non, non, attendez, attendez ! Je ne sais pas où ils ont pu emmener Danny ni où se trouve le labo mais je connais un gars qui doit le savoir C’est un des bras droits de Sonny. C’est lui qui est venu m’apporter la drogue pour que je l’écoule.
Don : Bien, tu vois quand tu veux !
Mac tendit alors à Tony un papier et un crayon : Nom et adresse,…. toutes les adresses où on pourrait le trouver !

************************************************************

16 h 20

Mac et Don sortirent précipitamment du bâtiment pour se diriger vers leur voiture quand le téléphone de Don sonna.

Don : Flack. ….. Quoi ?.... Des blessés ?.....(Mac s’arrêta net)………. Ok. Vous avez très bien réagi. J’envoie quelqu’un là bas.
Mac : Que se passe t-il ?
Don : Ce que vous aviez prévu ! Ils ont tenté quelque chose contre Louie à l’hôpital !
Mac : Et Louie ?
Don : Rassurez-vous, il va bien. Il n’y a aucun blessé de notre côté mais mes hommes ont du abattre l’agresseur.
Mac : J’vais envoyer une équipe là-bas pour l’identification du type !

Mac décrocha son téléphone tout en montant dans le véhicule côté passager tandis que Don prit la place du conducteur. La voiture démarra en trombe, gyrophare allumé et sirène hurlante !

************************************************************
Au Labo 16 h 30

Lindsay et Stella venaient d’achever leurs analyses respectives.

Stella : Alors Lindsay ? Cette drogue ?
Lindsay : Elle correspond bien à la drogue trouvée dans le sang de Cécilia. Et pour les empreintes ?
Stella : A part celles de Tony Romani, j’ai trouvé celles d’un autre type mais il n’est pas fiché. Ça nous serre strictement à rien !

Lindsay soupira et regarda la pendule accrochée au mur du labo : 16 h 30

Lindsay : Tu crois qu’ils en sont où dans la procédure ?
Stella s’approcha de Lindsay : Mac a téléphoné au procureur pour lui expliquer la situation. Il lui a promis qu’il ferait ce qu’il pourrait pour la ralentir un peu ….
Lindsay : Mais il y a des délais à respecter, c’est bien ça ?
Stella : Oui. Il va bientôt devoir convoquer l’avocat de Sonny pour lui confirmer l’enregistrement comme preuve à conviction de la bande.
Lindsay eut soudain les larmes aux yeux : …..Il a dit qu’on était ami, qu’il tenait à moi…
Stella : Je ne comprends pas ?
Lindsay, avec de légers sanglots dans la voix : Danny….. Sur le message qu’il m’a laissé hier soir, …. Stella…j’aurais aussi voulu lui dire……

Lindsay ne put terminer sa phrase, elle ferma les yeux et une larme coula le long de sa joue.

Stella soupira et prit Lindsay dans ses bras : Il ne faut pas perdre espoir Lindsay ! On le reverra ! J’en suis sûre ! Et tu pourras le lui dire.
Puis Lindsay s’essuya les yeux : Merci Stella.
Stella lui sourit. : Allez Lindsay ! Il faut que l’on soit combatif ! Il n’y a que comme ça qu’on gagnera !
Lindsay : Tu as raison.

Hawkes arriva alors à ce moment, voyant les 2 femmes plutôt émues.

Hawkes, d’un ton compatissant : Vous allez bien ?
Lindsay : Oui ça va mieux ! Merci.
Stella : Quelle nouvelle Sheldon ?
Hawkes : Les deux échantillons de poussières rouges correspondent complètement ! Elles viennent du même endroit.
Lindsay : autre chose sur cette poussière ?
Hawkes : Oui. Comme le disait Mac tout à l’heure, cette poussière en fait est un minéral d’une roche utilisée pour la fabrication de briques rouges spéciales. J’me suis renseigné et ces briques sont utilisées sur plusieurs chantiers en ville en ce moment.
Stella : Avec de la chance, le lieu où ils détiennent Danny se trouve à proximité d’un de ces chantiers ! Bon boulot Sheldon ! Je préviens Mac.

Stella prit son téléphone : Mac ! Nous avons du nouveau. L’endroit où se trouve Danny se trouverait à proximité d’un chantier utilisant des briques rouges particulières.
Mac : Très bien Stella. Nous aussi, nous avons du nouveau. Avec Don, on se dirige sur Yonkers pour rendre une petite visite à Ray Maestri, un des bras droit de Sonny. Il devrait pouvoir nous fournir des infos importantes. Avec Lindsay et Hawkes, répertoriez tous les chantiers en cours qui utilisent cette brique. Et repérez-les sur une carte.
Stella : C’est justement ce que nous allions faire ! Bonne chance.

Stella raccrocha : Allez, au boulot ! Il faut qu’on fasse la liste de tous les chantiers, on va les situer sur une carte de la ville et on va éliminer tous les endroits improbables !
Hawkes : Ok ! J’vais chercher une carte !
Lindsay : Sheldon a sorti la liste des usines qui fabriquent ces briques.
Stella : Il ne nous reste plus qu’à se partager les coups de fil !

16 h 45 ---> H - 1

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:50

17 h 00 ---> H – 45 min

Dans un bar de Yonkers.

Don et Mac entrèrent dans un bar de Yonkers. Le bar était fermé. Don défonça la porte !
Ils se dirigèrent alors directement et rapidement dans l’arrière salle. En effet, Tony leur avait dit que Ray avait une passion pour le jeu et que la plupart du temps à cette heure de la journée, il faisait des grosses parties de pokers dans ce bar.

Mac entra le premier dans l’arrière salle. Il montra sa plaque : Les jeux sont finis Messieurs !

Les joueurs qui étaient tous assis autour d’une table ronde furent surpris et se levèrent tous en même temps ! C’est alors que Ray tenta de s’enfuir mais Don le rattrapa dans le bar. Ray lui donna un violent coup dans le ventre ! Ce qui fit souffrir Don, qui avait encore les cicatrices de sa récente blessure. Mais il tint bon et Mac vint l’épauler aussitôt. Pendant que Don reprenait son souffle Mac plaqua Ray contre un des murs du bar et il lui tordit le bras dans le dos.

Mac : On veut aller quelque part Ray ? (à Don) ça va Don ! Vous n’avez rien ?
Don, sortant son arme et la pointant en direction de Ray : ça va aller !

Mac retourna le suspect et le poussa sur le mur. Les autres joueurs ne demandèrent pas leur reste et se sauvèrent.

Don : Pourquoi tu t’es enfui Ray ? T’aurais pas des choses à te reprocher ?
Ray : J’ai strictement rien à vous dire ! Vous perdez vot’ temps !
Mac, en colère, empoignant Ray par le col et sortant son arme : Au contraire je crois qu’on a beaucoup de choses à se dire !

Mac pointa son arme sur le cou de Ray. Don fut surpris, il n’avait jamais vu Mac agir ainsi !

Ray : Mais qu’est-ce que vous faites ?
Mac : Je vous expose la situation M. Maestri. Je crois que vous êtes au courant que Sonny retient quelque part Danny Messer ! Je veux savoir où ! Si je n’ai pas de réponse correcte. Je tire !

Mac amorça son arme.

Ray : Vous ne pouvez pas faire ça ! Vous êtes flics !
Mac : Vous savez, je travaille dans la police scientifique ! Je sais exactement comment faire passer votre mort pour de la légitime défense, les indices qu’il faut placer pour corroborer ma version des faits.
Ray, s’adressant à Don : Vous n’allez pas le laisser faire ça !!!!
Don, entrant dans le jeu de Mac : Faire quoi ?
Mac : Qu’est-ce que vous voyez Don ?
Don : Je vois clairement que Ray vous menace. Vous n’allez pas avoir le choix !
Ray : Mais vous êtes complètement fous !
Mac : Nous attendons une réponse !
Ray : Je ne sais pas où il l’ont emmené exactement. Tout ce que je peux vous dire c’est que c’est sûr que c’est dans un des trois entrepôts que Sonny a acquis récemment.
Don : Les adresses !

Ray donna alors les adresses des 3 entrepôts. Don et mac l’embarquèrent aussitôt avec eux et se mirent en route.

17 h 15 ---> H – 30 min



Mac appela Stella immédiatement.

Mac : Stella ! Nous avons 3 adresses d’entrepôts !
Stella : Ok Mac j’écoute.

Mac donna précisément les 3 adresses et attendit la réponse de Stella. Elle, Lindsay et Hawkes se mirent alors à chercher sur la carte les correspondances entre les lieux indiqués par Mac et les chantiers utilisant les fameuses briques rouges.

Hawkes : Oui ! Là regardez ! ça correspond !
Stella qui reprit le téléphone : Mac ! Un des entrepôts se trouve bien à proximité d’un chantier !
Mac : Lequel ?
Stella : Celui sur Washington Heights !
Mac : Ok ! On y fonce ! J’appelle des renforts !
Stella : On vous y rejoint.

Et tous se précipitèrent vers l’entrepôt de Washington Heights dans le but de sauver Danny !!

************************************************************
H – 15 min !

Après avoir pester sur la route contre la circulation New-yorkaise, Mac, Don et les renforts arrivèrent enfin près de l’entrepôt, suivi de près par Lindsay, Stella et Hawkes.
Les voitures de patrouilles approchaient les lieux le plus discrètement possible. En effet, Mac s’aperçut vite que l’entrepôt grouillait d’hommes armés. Il fallait donc être prudent et se revêtir de gilet pare balle.

Un plan d’approche fut alors élaboré pour entrer dans l’entrepôt. Les policiers commencèrent leur avancée.

************************************************************

Au même moment à l’intérieur….

L’homme de la mafia entra dans la pièce où se trouvait Danny avec une mallette qu’il posa sur la table. Il était au téléphone.

L’homme : Merde ! ….Oui…..entendu…… c’est comme si c’était fait !

Danny le suivait du regard. L’inquiétude grandissait en lui. Cet appel ne lui disait rien qui vaille.

L’homme : Et bien Messer. Tu avais raison ! Ton patron a bien remis la bande. Cette fois –ci c’est l’heure !

Danny ne dit rien. Sa gorge était nouée, son rythme cardiaque et sa respiration s’accéléraient : la peur le prit soudain ! Il se dit que ce n’était pas possible ! Il ne pouvait pas mourir comme ça ! Ici ! Maintenant !

Heure H

L’homme sortit de sa mallette.......... une seringue remplit d’une substance bleue.....

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:50

Chapitre 12


Il s’approcha de Danny avec la seringue.

Danny : Pourquoi ne pas me mettre une balle dans la tête ?
L’homme : Parce que j’aime bien cette drogue, elle est très efficace et j'aime par dessus tout voir la lumière s'éteindre petit à petit dans les yeux de ceux dont je m'occupe ! Et puis tu trouves pas ça touchant, tu vas mourir quasiment de la même façon que ta copine Cécilia !

************************************************************
A l’extérieur les policiers commencèrent leur entrée dans le bâtiment.

************************************************************

Le kidnappeur de Danny appela le garde en faction devant la porte. C’était lui qui avait les clés des menottes.

L’homme : Joe ! Ramène tes fesses par ici tu veux ! Détache-lui une main ! Ce sera plus pratique pour moi lui piquer le bras.

L’homme sortit son arme pour être sûr que Danny ne tente rien pendant la manœuvre. Joe lui détacha alors une main. Danny tenta de lutter. L’homme le frappa au visage et Danny fut légèrement sonné.

L’homme, pointant son arme sur la tempe de Danny : C’est ça ou effectivement une balle dans la tête. Choisis !

Le tortionnaire de Danny lui maintint alors le bras et commença à lui injecter la drogue. Danny leva les yeux au ciel, sentant l’aiguille s’enfoncer dans sa veine et le produit se répandre dans son corps.

Quand, soudain des coups de feu retentirent ! L'homme fut surpris et ne termina pas complètement l’injection. Malheureusement il avait déjà vidé une bonne partie de la seringue.

L’homme : Surveille-le Joe ! Je reviens !

L’homme sortit de la pièce en courant arme à la main.
Danny, quant à lui, sentit l’espoir revenir. Il en était sûr ! C’était eux ! Ils l’avaient retrouvé ! Ils allaient le sauver.

************************************************************

Le tueur traversa un long couloir avant d’arriver dans l’immense hall de l’entrepôt. La police gagnait du terrain et les hommes à l’entrée commençaient à se rendre.
Mac et Don s’aperçurent de son arrivée au bout du couloir. Quand le ravisseur vit qu’il était repéré, il se précipita à nouveau vers la pièce où Danny se trouvait suivi de Mac.

Don : Mac ! Je fais le tour !

Au même moment :
Joe était à côté de Danny. Tous ces coups de feu l’inquiétaient tellement qu’il avait les yeux rivés vers la porte et ne faisait quasiment plus attention à son otage ! Celui-ci, qui avait désormais une main de libre en profita. D’un grand coup de jambe, il fit tomber Joe à terre. L'homme ne se laissa pas faire, il riposta mais Danny fut le plus fort et finit par l’assommer. Paniqué à l’idée que son ravisseur ne revienne rapidement, Danny, prit les clés des menottes sur Joe et se détacha.

************************************************************

Le jeune expert entendit quelqu’un revenir en courant. Il se saisit alors de l’arme de Joe et la pointa bras tendu vers la porte pile au moment où son ravisseur réapparut ! Celui-ci fut plus que surpris de voir Danny détaché une arme à la main. Mais, un sourire se dessina bientôt sur ses lèvres. En effet Danny commençait à ressentir les premiers effets de la drogue ! Sa vue commençait à se troubler, il transpirait et sa main se mit à trembler fortement. L’homme en profita à son tour et n’eut aucun mal à le désarmer. Il le prit alors contre lui comme bouclier et s’avança dans le couloir au moment où Mac les rejoignit.

Mac , le maintenant en joue : Laissez le partir ! Vous êtes foutu ! Tout l’entrepôt est cerné !
L’homme pointant son arme sur le cou de Danny: Jette ton flingue ou j’le bute ! (criant) T’as compris !
Mac, regardant fixement l’homme : Ok ! Ok ! Calmez-vous !

Mac fit mine de mettre ses mains en l’air, quand une autre voix se fit entendre.
Don était derrière le ravisseur pointant le canon de son arme sur sa tête.

Don, sur un ton déterminé : Maintenant, tu vas être bien gentil et lâchez Danny comme mon ami te l’a demandé ! Ok ! J’suis sûr que t’as pas envie de crever.

L’homme sentant qu’il avait perdu, fit ce que lui demanda Don. Il lâcha Danny et son arme et se rendit. Don sortit alors ses menottes et le plaqua violemment contre le mur pour les lui enfiler.

A cet instant, Danny s’adossa au mur et s’y laissa glisser lentement. Ses jambes ne le portaient plus et son corps tout entier frissonnait.
Mac se précipita vers lui.

Mac : Danny ! Qu’est-ce que vous avez ?
Danny répondit difficilement à Mac : Mac, …Ils m’ont .... ils m’ont ….injecté une drogue...bleue ….je sais pas ce que c’est !

Le regard de Mac se remplit soudain d’inquiétude. Lui savait très bien de quoi il s’agissait. Il prit son téléphone et appela immédiatement les secours !

Don, inquiet, regardant Danny, ne voulant y croire : oh non ! C'est pas vrai !

L’homme s'amusa de la situation : C’est vraiment dommage ! Vous avez fait tout ça pour rien ! Il va crever de toute manière !
Don le poussa violemment contre le mur une nouvelle fois : La ferme !

Puis il le confia à d’autres agents.

Mac : Tenez le coup Danny! Les secours arrivent !

C’est à ce moment qu’ils furent rejoints par Lindsay. Quand elle vit Danny, en vie, elle fut soulagée mais son apaisement ne fut que de courte durée lorsqu’elle comprit la situation. Ses yeux commencèrent alors à briller de larmes. Elle s’accroupit à côté de lui.

Lindsay : Salut Danny !
Danny regarda Lindsay et dit faiblement : Salut Montana ...

Le fait que Danny l’appelait à nouveau Montana fit apparaître un sourire sur le visage de la jeune femme.

Danny, frissonant : T’as eu….. t’as eu mon message...
Lindsay, une larme glissant le long de sa joue : Oui Danny, j’ai bien eu ton message….
Danny , la regardant les yeux plein de regrets : J’suis vraiment désolé….
Lindsay laissant s'échapper d'autres larmes : Arrête de me dire que tu es désolé….Je veux que tu t’en sortes. Bats toi ! Tu m’entends Danny ! Bats toi !

Elle lui prit alors la main. Danny lui sourit, serra sa main. Son corps cessa tout d’un coup de trembler et le jeune expert ferma lentement les yeux. Lindsay ne sentant plus soudainement la pression de la main de Danny dans la sienne fut prise de panique !

Lindsay, paniquée : Danny ! Danny ! Ouvre les yeux ! Réponds moi Danny j’t’en supplie ! Mac ! Il ne respire plus !

Mac qui était accroupi tout à côté d'eux réagit très vite en prenant son pouls.

Mac : Il fait un arrêt cardiaque ! Don, aide-moi à l’allonger. Lindsay ! Regardez-moi ! Danny a besoin de nous ! Faut pas le lâcher maintenant.

C’est alors que, après que Don eut aider Mac à allonger Danny, Lindsay commença la respiration artificielle et Mac le massage cardiaque.
Don, qui assistait à la scène se sentait si impuissant ! Dans son coeur la rage se mêlait à la peine ! S'ils étaient arrivés quelques minutes plus tôt ! Si seulement ils étaient arrivés plus tôt ! Il repensa aussi un cours instant à ce qui lui était arrivé après l’explosion de la bombe ! Il pensait à Mac qui lui avait sauvé la vie. "Il sauvera aussi la vie de Danny", tenta t-il de se convaincre.
Stella et Hawkes arrivèrent à ce moment et furent pris de stupeur quand ils aperçurent Danny, étendu à terre, inconscient. Ils restaient, là, debout, suspendus au souffle insufflé par Lindsay et aux gestes de secours de Mac.


Mac qui avait les yeux qui commençaient également à briller : Revenez Danny ! Revenez ! Ne laissez pas tomber ! Vous êtes plus fort que ça !
Lindsay : Danny ! Ne nous laisse pas comme ça ! Je t'en supplie…….Ne me laisse pas.

Hawkes prit l’initiative de surveiller le pouls du jeune homme.

Après quelques cinq minutes interminables,…Hawkes dit enfin : Arrêtez ! J’ai un pouls !

Danny était toujours inconscient mais il respirait et son cœur battait à nouveau.
Lindsay soupira, lui caressa les cheveux et lui prit la main. Tous avaient bien évidemment remarqué depuis longtemps l’affection que Danny et Lindsay se portaient et même si ce fut la première fois que Lindsay eut des gestes tendres envers Danny, personne ne fut surpris de l’attitude de la jeune femme face à cette tragédie.
Hawkes examina Danny et resta près de lui pour surveiller ses constantes vitales.
Mac, déconcerté, ferma les yeux puis fixa Danny à nouveau. Il se dit que ce n’était pas possible, que tout ne pouvait pas se terminer ainsi. La peine l’envahit et une fois de plus il fut surpris de constater à quel point les liens qui les unissaient tous étaient forts. « On prend tous soin les uns des autres » lui avait dit un jour Stella. Comment résumer autrement la situation ! C’était réellement ça.

Mac, se penchant à l’oreille de Danny, lui murmura : Danny. Vous m’entendez. Vous allez vous battre. Vous allez rester en vie. ……Ne laissez pas Sonny gagner…

Tous restèrent silencieux. Au bout de quelques minutes d’attente les sirènes de l’ambulance se firent enfin entendre. Danny fut conduit à l’hôpital de toute urgence. Lindsay avait voulu l’accompagner mais les médecins avaient refusé catégoriquement la présence d’une autre personne dans l’ambulance.

Nos experts regardèrent alors l’ambulance s’éloigner. Au milieu de tout le remue-ménage alentour, des arrestations et des va et vient des voitures de patrouille, ils semblaient être seuls au monde.

Hawkes à Lindsay, essayant de la réconforter : T’inquiètes pas ! Il va s’en sortir ! Et il est entre de bonnes mains maintenant.
Don, tout en essayant de s’en convaincre : Danny est un type solide !
Hawkes : Tu verras dans une semaine, il sera déjà au labo entrain de te nous enquiquiner avec ses blagues vaseuses !

Lindsay lui répondit par un sourire.

Don passa son bras autour des épaules de Lindsay : Allez viens ! On part pour l'hôpital !
Lindsay : Oui. Merci.

Mac s’éloigna du groupe. Après tout ce qui venait de se passer, il avait besoin de reprendre ses esprits.

Stella s’approcha de lui : Mac ! Ça va aller ?
Mac, soupira : Oui. J’ai juste besoin de quelques instants.
Stella : Nous venons tous de vivre une rude journée !
Mac, après un moment de silence : Et elle n’est pas finie…..S’il ne s’en sort pas, … je ne me le pardonnerai jamais Stella !

Stella s’approcha de Mac. Elle plongea son regard dans le sien et lui caressa tendrement la joue. Mac ferma les yeux. Si elle savait à quel point ce simple geste lui faisait du bien !

Stella : Tu n’es pas responsable Mac et personne ne te reprochera ta décision ! Nous avons fait tout ce qui était possible de faire pour le sauver. Maintenant c’est à Danny de jouer. Et je lui fais confiance. (Lui souriant tendrement) Allez viens ! Ne restons pas ici. Allons prendre de ses nouvelles.

Mac acquiesça et serra la main de Stella, qui venait de caresser sa joue, entre les siennes.

Mac : Merci Stella.

Tous se rendirent alors immédiatement à l’hôpital.

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Mer 20 Fév - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyMer 20 Fév - 14:52

Chapitre 13

A l’hôpital dans la salle d’attente.

Voilà plus de 2 heures qu’ils attendaient et toujours aucune nouvelle.
Stella avait emmené Lindsay prendre l’air à l’extérieur. Hawkes était parti téléphoné. Mac avait dû lui aussi s’absenter un moment pour retourner au labo et faire rapport de la situation. Mais maintenant, il était dans la salle d’attente avec Don.

Don, rompant le silence : Décidément, je déteste les hôpitaux !

Tout ceci lui rappelait de bien pénibles moments. Il regarda Mac qui semblait très inquiet. celui-ci avait déjà vécu cette scène quelques mois auparavant et il avait dû attendre, là, de la même manière qu'aujourd'hui. Don eut alors envers Mac un regard plein de compassion et de reconnaissance.

Mac : Comment allez-vous après le coup de tout à l’heure ?
Don : Bien. Merci de vous en inquiéter. …Vous savez Mac……Je vous vois là en train d’attendre pour Danny et je voulais que vous sachiez encore une fois combien je vous remercie de tout ce que vous avez fait pour moi quand c’est moi qui était à sa place. Sans nul doute que votre soutien y a été pour beaucoup dans ma guérison.

Mac lui sourit. Il était touché par les paroles de Don.

Don : ça va bien se passer pour Danny. Vous verrez.

Soudain, les deux amis virent arriver le médecin. Sans ne plus attendre, la gorge nouée, ils se levèrent et se dirigèrent vers celui qui leur apportait des nouvelles de Danny.

Médecin : Détective Taylor !
Mac : Oui. Comment va-t-il ?
Médecin : Nous avons eu du mal à maintenir ses constantes vitales à la normale pendant un bon moment….
Don, impatient : Oui mais maintenant, comment va-t-il ?
Médecin : Il va mieux.

Mac soupira. Il se sentit d’un seul coup plus léger. Un énorme poids venait de lui être enlevé.

Don, levant les yeux au ciel : Dieu soit loué !

Médecin : Ils lui avaient injecté une sacrée dose, une dose mortelle pour beaucoup de personnes ! Mais votre collègue s’est battu comme un lion. Il a su trouver les forces nécessaires pour rester en vie.
Don, souriant : C’est tout Danny !
Médecin : Et il a eu aussi beaucoup de chance que vous vous trouviez à ses côtés au bon moment !
Mac : Peut-on le voir ?
Médecin : Oui. Il est réveillé mais il est encore très faible. Il faudra encore attendre un peu avant que les effets de la drogue n’aient complètement disparu. Je préférerais qu’il ne reçoive pas trop de visite ce soir. Il a besoin de repos.
Don : Allez-y Mac ! Moi je vais aller annoncer la bonne nouvelle aux autres !

************************************************************
Don se précipita à l’extérieur de l’hôpital. Il croisa Sheldon dans le hall et lui expliqua ce qu’avait dit le médecin. Sheldon ressentit un grand soulagement à l’annonce de la nouvelle. Et Don continua sa course.

Stella et Lindsay étaient assises sur un banc, prenant un café. Quand elles virent Don courir vers elles, elles se levèrent aussitôt, inquiètes. Qu’allait-il leur annoncer ? Lindsay retenait sa respiration. Les deux jeunes femmes ne tardèrent pas à comprendre que Don était porteur de bonnes nouvelles quand elles aperçurent le large sourire qui éclairait son visage.

Don, tout sourire : ça va aller ! Il va s’en sortir ! Il est même réveillé !

A ces mots, Lindsay sourit et des larmes de joie commencèrent à poindre dans son regard.

Stella : Et bien ! Il nous aura fait une sacrée peur !
Lindsay : On peut le voir ?
Don : Oui mais Mac y est déjà, et on ne pourra pas tous le voir ce soir. Repos ordonné par le médecin !
Stella, regardant Lindsay et souriant : Allez !... Vas-y Lindsay et dis lui bien qu’on pense à lui !
Lindsay : Mais …
Don : Allez Linds ! Ne te fais pas prier ! Nous, on le verra demain.
Lindsay, souriant : Merci.

Elle entra à nouveau dans l’hôpital.

Stella : Notre petite Lindsay a vraiment le béguin pour Danny !
Don : Et je pense que c’est largement réciproque !
Stella : Depuis le temps qu’ils se tournent autour ces deux là ! Même Sid s’en est rendu compte !
Don : Faut dire que Danny est pas très doué côté sentiments ! Il a toujours pensé que c’était pour les autres.
Stella : Bon ! Si on allait attendre Mac avec Sheldon dans le hall.
Don : Bonne idée.

Et ils se dirigèrent vers l'entrée de l'hôpital, tout sourire, et le coeur désormais léger.

************************************************************

Chambre 244. Danny était allongé sur le lit d’hôpital. Il avait une perfusion dans le bras gauche et il semblait somnoler. Mac poussa la porte et toqua légèrement. Il entra. Danny ouvrit les yeux.

Mac : Salut Danny.
Danny : Salut Mac.
Mac : Comment vous sentez vous ?
Danny : Encore un peu dans l’gaz , mais vu ce que m’ont dit les médecins, je m’en sors plutôt bien je crois….. Grâce à vous…… Merci.
Mac : Je n’étais pas seul vous savez. Nous formons une équipe Danny….
Danny soupira : ….Et j’ai voulu faire cavalier seul….. Je sais. …..J’aurai dû vous écouter, j’me suis conduit une fois de plus comme le dernier des imbéciles.
Mac : Et, cette fois-ci, votre obstination a bien failli vous coûter la vie.
Danny : J’en suis conscient…..
Mac : Mais, nous avons tous les deux des tords… j’aurais peut-être du agir moi aussi différemment avec vous, ... vous laisser sur l'enquête…..

Un silence s’installa.

Danny : Et pour le sbire de Sonny ?
Mac : Il s’appelle en fait Ricardo Sanchez.
Danny : C’est lui qui a tué Cécilia Mac et il a aussi tabassé mon frère. Cet enfoiré m’a tout confessé !
Mac : Je sais. Ne vous en faites pas ! Avec tous les meurtres auxquels il est relié plus votre témoignage et les preuves que nous avons recueillies, il n’est pas prêt de sortir de prison.
Danny : Et pour Sonny ?
Mac : Son procès s’ouvre la semaine prochaine. Nous sommes convoqués pour témoigner. Vous vous sentez prêts ?
Danny, déterminé : Plus que jamais ! .... et au sujet de la bande Mac…. Je voulais vous dire….. vous avez pris la bonne décision.
Mac, baissa les yeux puis regarda Danny : Ce n’est pas une décision que j’ai prise de bon cœur Danny.
Danny : Vous inquiétez pas. Je sais.
Mac, soupira : J’ai aussi une moins bonne nouvelle. Hilborne a voulu prendre une sanction contre vous. Je n’étais pas d’accord. J’estime que ce qui vous est arrivé vous sert suffisamment de leçon. Mais lui n’a rien voulu entendre. Vous serez suspendu deux semaines une fois remis.
Danny soupira et fronça les sourcils : Il m’a jamais aimé celui là !
Mac, souriant : Vous savez, il n’aime pas grand monde !

Danny rit à son tour.

Mac : C’est vrai, j’allais oublier ! (sortant un objet de la poche intérieur de sa veste) vos lunettes !
Danny : Merci. Alors comme ça vous les avez retrouvées (Danny les prit et les remit sur son nez) Même pas rayées … Vous les avaient passées au crible je suppose.
Mac : Vous supposez bien.
Danny, grimaçant : ….et ma voiture ??? Vous ne me l’avez pas mise en mille morceaux j’espère !
Mac : Non, rassurez-vous. Par contre vous allez devoir quand même changer une vitre ! …….Bon je vais vous laisser vous reposer. Revenez nous en forme.
Danny : pas de problème Mac, vous ne vous souvenez pas, j’ai 2 semaines de vacances !

Les deux hommes rirent tandis que Mac se dirigea vers la sortie de la chambre.


************************************************************

Elle avançait dans ces mêmes couloirs qu’elle avait parcourus il y a 2 jours, à la même heure. Mais cette fois-ci, Lindsay ne remarqua pas les différentes scènes de pleurs et de rires qui se déroulaient autour d’elle car, désormais, elle en faisait partie. Elle passa devant la chambre numéro 236 mais ne s’y arrêta pas. Elle continua sa progression d’un pas déterminé. Il y a 2 jours, elle avait vu Danny dans ce même hôpital, et c’est aussi lui qu’elle s’apprêtait à voir aujourd’hui. Mais quelque chose avait changé. Elle savait qu’entre eux, ce ne serait plus jamais pareil, que quelque chose de nouveau était né. Elle avait eu peur pour lui et il avait eu peur pour elle. Cette crainte réciproque avait révélé de nouveaux sentiments.
Ça y est. Elle arrive. Elle est si proche de la porte, elle est si proche de Danny. Qu’allait-elle lui dire ? Qu’allait-il lui dire ? Son cœur battait si fort qu’elle dut s’arrêter un instant. Elle prit une grande respiration et s’avança. Au même moment, elle vit Mac sortir de la chambre.
Il s’avança alors vers elle.

Mac : Lindsay. Je dois vous rendre quelque chose qui vous appartient.

Mac sortit alors de sa poche la petite cassette du répondeur qui contenait le message de Danny.

Mac : Nous n’avons pas eu besoin de cet enregistrement alors je vous le rends. Je ne l’ai pas écouté.
Lindsay sourit : Merci.
Mac : Passez une bonne soirée. A demain.
Lindsay : A demain Mac.

Lindsay entra dans la chambre.

Lindsay, souriante, et limite timide : Salut.
Danny : Salut.

Danny soupira. Oui les choses étaient bien différentes. Danny sentit lui aussi son cœur battre plus fort à l’apparition de Lindsay dans la pièce. Il ne pouvait pas détacher son regard de la jeune femme.

Lindsay s’avançant près du lit : Comment tu vas ?
Danny : ça peut aller.

(Silence)

Lindsay : On a tous été très inquiet tu sais !
Danny : Je sais….. Je suis désolé que vous vous soyez fait autant de soucis.
Lindsay : Danny Messer, ….ne t’avise plus jamais de nous faire des frayeurs pareilles ! Ok !
Danny sourit : Ok ! C’est promis.

(Silence)
Lindsay s’assit sur une chaise qui se trouvait à droite du lit de Danny.

Lindsay : Cette foi-ci Sonny et toute sa clique vont payer !
Danny : Oui….. C’est drôle…. Tu te souviens on en parlait justement il y a 2 jours. Tu me disais qu’ils finiraient forcément par faire une erreur.
Lindsay : Oui, mais j’étais loin de me douter que cette erreur serait la mort de ton amie.

Danny, soupira et baissa la tête

Lindsay, compatissante : Tu as l’air d’avoir beaucoup tenu à elle.

Danny, le regard triste, hocha la tête en guise de confirmation.

Danny, ému : Nous étions vraiment très liés…. C’était quelqu’un de joyeux et de merveilleux à l'époque, tu l’aurais aimé ….ça faisait 5 ans qu’on avait plus de contact et j’ai jamais vraiment compris pourquoi elle ne voulait plus me voir. Tu te rends compte, elle a plongé dans la drogue et ….j’en avais jamais rien su. Qu'est-ce qui a pu la changer à ce point ?
Lindsay : Danny, tu sais, Don m’a confié que Cécilia voulait que tu saches qu’elle avait décidé d’arrêter la drogue, de renouer le contact avec toi et que...... tu comptais beaucoup pour elle.

Danny eut soudain les larmes aux yeux.

Lindsay : ça va aller ?
Danny : Oui…. Merci de me l’avoir dit.... Elle n'a pas eu la vie qu'elle méritait.
(Silence)

Danny : Qu’est-ce que tu tiens dans la main ?
Lindsay un peu mal à l'aise et regardant la petite cassette dans sa main : .....C’est l’enregistrement de ton message d'hier sur mon répondeur. Mac me l’avait demandé mais on n’a pas eu besoin de l’utiliser.
Danny : Ah.
(Silence)
Danny soupira, ému et se lança : Tu sais….Je pensais ce que je t’ai dit sur ce message (humidifia ses lèvres)….. Et je le pense toujours.

A cet instant Danny regarda tendrement Lindsay ! Lindsay ferma les yeux et quand elle les rouvrit, une larme se mit à couler le long de son visage !

Lindsay : Danny… un moment, .... j’ai vraiment cru que je ne te reverrai jamais....

Danny était ému. Il regrettait de lui avoir causé autant de peine. Il prit alors l’initiative de lui caresser la joue et d’essuyer ses larmes. A ce contact Lindsay eut un frisson qui lui parcourut le corps. Elle ferma les yeux comme pour mieux sentir la main de Danny sur son visage et ses larmes cessèrent. Quand elle les rouvrit, ses yeux se figèrent dans ceux du jeune homme pour ne plus s’en défaire. Le regard de Danny se perdait bientôt dans celui de Lindsay.

Lindsay : Tu sais, ..... Toi aussi tu .....

Quand soudain une infirmière entra alors dans la chambre. Lindsay, gênée s'éloigna alors de Danny.

L’infirmière : Oh ! Excusez-moi ! Je suis désolée mademoiselle mais il va falloir que vous laissiez ce jeune homme se reposer maintenant.

Puis elle sortit.

Lindsay : Je vais y aller. Repose-toi bien.

Elle lui caressa alors la main avant de se diriger vers la porte.

Lindsay: A demain.
Danny: A demain.

Une fois Lindsay sortit, Danny leva les yeux au ciel ! Mais pourquoi cette infirmière avait-elle interrompu Lindsay ! Il avait bien senti qu'elle s'apprêtait à lui dire quelque chose d'important.
Lindsay parcourait maintenant les couloirs de l’hôpital, elle aussi en maudissant celle qui avait tout gâché. La jeune femme, qui pour une fois avait rassemblé tout son courage pour enfin avouer ses sentiments s'était sentie perdre pied à l'entrée de l'intruse. Pourquoi ne lui avait-elle rien dit ! Lindsay s'en voulait ! Mais à la pensée du contact de la main de Danny sur sa joue et à ce qu'elle avait ressenti, un sourire se dessina sur ses lèvres.

Lindsay passa devant la chambre 236. Dans la chambre, ..... Louie ouvrit les yeux .....

FIN

To be continued....

Dans "L'Innocence Assassinée"

ICI

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm


Dernière édition par Lindsay le Mar 30 Nov - 0:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
fandegary

fandegary

Perso(s) Préféré(s) : mac taylor
Nombre de messages : 79
Age : 28
Date d'inscription : 22/09/2007
Réputation : 0
Points : 13596

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 15 Nov - 0:20

wouah lindsay
j'adore elle est superbe ta fic
je la kiff
merci de se bon moment passer
biss
Revenir en haut Aller en bas
http://fandegary.skyblog.com
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptyDim 16 Nov - 23:02

Merciiiiii fandegary d'avoir pris le temps de laisser un petit mot ! respect C'est très sympa !! calin
Et je suis ravie que cette fic t'ait plu !! Very Happy

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Myfanwi

Myfanwi

Perso(s) Préféré(s) : The Doctooooooor, The Masteeeeeeer et Omégaaaaaaaa (pour le moment x) Liste qui peut changer rapidement )
Nombre de messages : 931
Age : 22
Date d'inscription : 26/01/2011
Réputation : 0
Points : 10913

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 26 Mar - 11:47

J'en ai les larmes aux yeux Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 725749
J'adore ta fic et je m'en vais tout de suite lire la suivante Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 195336
Revenir en haut Aller en bas
http://fall-of-the-doctor.forumactif.org/
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 26 Mar - 12:15

Merci Oriane d'avoir lu cette fic ! calin Contente qu'elle t'ait plu ! J'espère que la suite te plaira tout autant. wink

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Myfanwi

Myfanwi

Perso(s) Préféré(s) : The Doctooooooor, The Masteeeeeeer et Omégaaaaaaaa (pour le moment x) Liste qui peut changer rapidement )
Nombre de messages : 931
Age : 22
Date d'inscription : 26/01/2011
Réputation : 0
Points : 10913

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 26 Mar - 12:25

o déésse Lindsay Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 877865
Si je suis en prison déésse toute puissante, comment je fait pour lire la suite ? Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 877865
Revenir en haut Aller en bas
http://fall-of-the-doctor.forumactif.org/
Lindsay
Admin
Lindsay

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 44
Date d'inscription : 20/09/2007
Réputation : 0
Points : 22196

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 26 Mar - 12:30

Oh ben tant pis ! ptdr

_________________
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 84473610
Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Myfanwi

Myfanwi

Perso(s) Préféré(s) : The Doctooooooor, The Masteeeeeeer et Omégaaaaaaaa (pour le moment x) Liste qui peut changer rapidement )
Nombre de messages : 931
Age : 22
Date d'inscription : 26/01/2011
Réputation : 0
Points : 10913

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] EmptySam 26 Mar - 12:34

Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 96351 Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 96351 Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 96351
C'est vachement sympa Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 725749
Manh elle a Gibbs et Don et pis on lui dit rien Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] 725749
Revenir en haut Aller en bas
http://fall-of-the-doctor.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty
MessageSujet: Re: Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]   Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comptes à Rebours (1/4) [suspens/ship très léger DL]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT]FINAL COUNTDOWN: Vos comptes à rebours![Gratuit]
» [TUTO] Configurer un comptes email & recevoir vos dossiers perso
» ELECTION DU GOUVERNEUR DE L' EQUATEUR: LE COMPTE A REBOURS
» Je suis très laid
» WILKIE COLLINS : le roi du suspens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: csi ny - Fanfictions :: [csi:ny] Multi-Chapitres - Ship-
Sauter vers: